Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 15:54

undefined

n° 132
du 18 février 2008

   

Une nouveauté du commerce traditionnel

SIMCA Aronde P60 Elysée de 1958 – Ixo – réf. Nostalgie NO 032
undefined undefined
undefined undefined

Réduite par Ixo, cette P60 Elysée n’a rien à voir avec celle de la collection des Voitures d’antan, n° 17 qu’il faut vite oublier. Nous avons affaire à un nouveau moule des plus réussis. Lignes, volumes et coloris sont conformes à une vraie. Toutefois, une erreur grossière s’est glissée dans cette réalisation. Les flèches alu qui courent sur les flancs de l’original ont été peintes en bleu foncé. Encore une bizarrerie incompréhensible de nos jours avec toute la documentation disponible.  Ceci écrit, le reste de la réduction n’appelle pas de remarque particulière et laisse bien présager de la Monaco annoncée dans la collection Simca où cette Elysée aurait aussi sa place. L’avant bénéficie de belles optiques à ampoules jaunes encadrant une calandre très fidèle. Les monogrammes – peu visibles sur les photos – sont bien présents à l’avant et à l’arrière (Aronde), ainsi que sur l’aile avant droite (P60). Les roues sont fort soignées avec des enjoliveurs comportant le S de Simca doré en leur centre rouge. A l’arrière la sortie d’échappement a été accessoirisée en queue de baleine. Un petit regret, que les feux arrière n’aient pas bénéficié d’un trait de peinture alu pour les chromes qui entourent les vrais. Le pavillon est bien nervuré. L’intérieur bicolore est très bien reproduit avec une colonne de direction plus vraie que nature, une banquette avant aux dossiers séparés. Le soubassement est travaillé au niveau du train avant et la miniature roule bien et rate de peu la note maximale.

 
Et après retouche de peinture ...  
undefined undefined
undefined

undefined

   

Cinq des sorties presse de la semaine

Diorama de la Route bleue n° 3 – La crevaison lors de l’étape Fontainebleau - Souppes-sur-Loing
undefined undefined
undefined undefined
La scénette de la crevaison est assez réaliste. Pendant que monsieur procède au changement de roues, Madame se refait une beauté. C’est vrai qu’elle pourrait faire cela sur l’accotement, ce serait plus sûr. Les principales modifications apportées par rapport au n° 3 du test portent sur :
- les roues à changer qui sont dépourvues d’enjoliveur (où est passé celui de la roue crevée ?)
- l’homme ne regarde plus sur le côté droit mais ce qu’il fait
- le cric chandelle a fait place à un cric parallélogramme
- la manivelle a été remplacée par … un drôle de manche qui ne doit pas donner de résultats très évidents lors de sa rotation. M’enfin n’ont jamais changé une roue chez Ixo ?
- la 203 reçoit un toit ouvrant (pourquoi noir mat ?)
- le panneau indicateur a été modifié, l’ancien annonçait l’entrée dans Fontainebleau sur ses deux faces !?!
- et grossière erreur à corriger au plus vite sur les prochains numéros, la borne kilométrique affiche l’étape, non les villes à venir.
undefined   
   
CITROËN DS21 Présidentielle de 1968 – Norev – collection DS, n° 54
undefined undefined
undefined undefined

Ce modèle d’exception était jusqu’ici connu uniquement sous la marque Dinky-Toys France ou produit artisanalement. Aujourd’hui c’est au tour de Norev de nous le proposer au prix de 10,90 euros. Lignes, volumes signés Bertoni, sont bien au rendez-vous, accompagnés des vrais coloris. La miniature est vraiment imposante et bien réalisée. L’avant comporte la cocarde présidentielle à sa proue. Le profil rectiligne est souligné par des chromes qui courent en bas de caisse. Les roues sont coiffées de larges enjoliveurs qui recouvrent entièrement les jantes. L’arrière est lui aussi très horizontal avec des feux bien colorés. L’habitacle très clair met en évidence un mobilier très massif. A noter la présence de la fameuse cloison vitrée arrondie séparant les deux rangées de sièges. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. Si une version boutique sort prochainement, j’espère qu’outre un habitacle mieux coloré (bois et acier) celui-ci accueillera son illustre passager et son chauffeur.

undefined

undefined

   
FIAT 238 – Ixo – collection Camionnettes d’antan, n° 76
undefined undefined
undefined undefined

Réduit par Ixo, ce petit utilitaire Fiat ne nous est pas inconnu puisqu’il nous a déjà été proposé dans la collection Michelin (n° 15 – cf. notre n° 53 du 14 août 2006). Nous retrouvons donc la bouille joufflue de l’original.  L’aspect général paraît réussi ainsi que son avant bien qu’il me semble manquer un peu de hauteur par rapport à sa largeur.  Le profil n’appelle pas de remarques particulières et une fois encore je ne me prononcerai pas sur la décoration du véhicule, faute de photos du véhicule reproduit. Par rapport au premier celui-ci arbore une belle calandre noire rapportée et des phares très réalistes (ampoules jaunes au rendez-vous) et l’arrière paraît mieux gravé. En fait cela est dû à la peinture utilisée, moins épaisse. Le poste de conduite est entièrement noir et dispose d’une barre transversale placée derrière les sièges. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

undefined  
   
RENAULT 4cv R1062 de 1950 – Eligor – collection 4cv Renault, n° 5
undefined undefined
undefined undefined

Réduite pour Eligor cette 4cv nous est proposée dans une livrée salie d’un assez bel effet. Lignes, volumes et coloris sont fidèles à l’original et bénéficient d’une finition poussée avec une face avant très réussie avec son unique anti brouillard et l’avertisseur sonore rapportés. Le profil affiche des déflecteurs extérieurs et des clignotants latéraux en quartier d’orange. Dommage que les fenêtres soient entourées d’un jonc chromé qui n’a jamais existé sur ce modèle. L’arrière bénéficie de feux rouges rapportés très réalistes. Le toit accueille une galerie supportant des plaques de désensablement, des valises et un pneu de secours. L’intérieur accueille des sièges colorés mais aucun traitement des contreportes. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

undefined  
   
SIMCA 5 de 1947 – Ixo – collection Simca, n° 28
undefined undefined
undefined undefined

Réduite par Ixo, cette Simca 5 nous est fidèlement restituée dans ses lignes et volumes malgré peut être des obus de phare un peu trop généreux. Pourtant c’est à mon avis, la plus réussie des versions diffusées par voie de presse, devant celle d’Universal Hobbies (la Poste) puis celle de Norev (Voitures françaises). L’avant est très réussi malgré la présence d’un seul essuie-glace, d’une calandre trop brillante à mon goût et de phares non teintés de jaune. Le profil est magnifiquement rendu avec les attaches du capot basculant et les boitiers des flèches de direction bien présents. Et que penser de la représentation de la vitre coulissante côté conducteur ? Dommage que les roues, gravées du logo de la marque ne soient pas couleur carrosserie, comme sur les vraies. L’arrière tout simple permet de reporter notre attention sur la reproduction de la capote qui mérite qu’on l’observe à la lumière rasante pour découvrir le travail accompli. Bravissimo Ixo. L’intérieur havane montre bien qu’il s’agit d’une stricte deux places. Le soubassement est détaillé et la miniature roule bien

undefined  
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine