Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 15:06

undefined

n° 135
du 10 mars 2008

   

Quatre des sorties presse de la semaine

CITROËN Jumper phase II de 2002 – Universal Hobbies – collection Passion Citroën, n° 93
undefined undefined
undefined undefined

Réduit par Universal Hobbies, ce fourgon Jumper se révèle être de très bonne facture et bénéficier d’une finition soignée, digne d’une version boutique. Lignes, volumes et coloris sont au rendez vous et aucun détail ne semble manquer. L’avant arbore un beau bouclier noir surmonté d’optiques fidèles encadrant la calandre aux chevrons. Vaste pare-brise permettant de voir un poste de conduite très détaillé, en noir avec mobilier gris foncé. Les profils accueillent les monogrammes et répétiteurs de clignotants alors que les miroirs des rétroviseurs latéraux sont en deux parties. Les plis des flancs sont réalistes ainsi que la découpe de la portière coulissante dont le rail est même peint couleur alu. De plus les roues sont hyperréalistes. L’arrière est tout aussi soigné avec monogrammes, feux verticaux et 3ème feux stop bien présents, sans oublier les catadioptres dans les retours du bouclier. Le pavillon est lui aussi très réaliste à l’instar du soubassement très travaillé et qui mérite que l’on retourne la miniature qui roule bien.

undefined  
   
MERCEDES 350SL de 1971 – Ixo – collection Mercedes, n° 16
undefined undefined
undefined undefined

Quelque soit l’angle sous lequel je regarde la réduction produite par Ixo les proportions proposées me choquent. Et pour une fois ce n’est pas le réducteur qui est en cause mais bien le véhicule qui a servi de modèle. Garde au sol importante, roues de grand diamètre, ligne de caisse très basse mais haute surface vitrée, court, le cabriolet 305 SL est responsable de cette sensation. Et les roues de la miniature y contribuent aussi. Ceci dit il s’agit d’un modèle intéressant et facilement transformable en vrai cabriolet après dépose du hard-top. Lignes et volumes reflètent donc ceux du vrai avec une belle calandre encadrée d’optiques soignées et surplombant un pare-chocs bien dessiné intégrant des antibrouillards. Le profil est déroutant avec ses (trop) grosses roues et une vitre de custode qui remonte trop vers l’arrière. Arrière complet arborant des feux nervurés. L’intérieur  « cuir » beige est du plus bel effet et présente une planche de bord bien remplie. Le soubassement est très moulé et la miniature roule bien. Et comme la miniature n’est pas responsable de ses proportions.

undefined  
   
MERCEDES 600 de 1965 – Universal Hobbies – collection James Bond, n° 32
undefined undefined
undefined undefined

Autant le dire tout de suite, je suis très déçu par cette réduction signée Universal hobbies tant les lignes et volumes de cette 600 ont été diversement interprétés. On ne dirait pas que c’est le même réducteur qui a produit le Jumper de la collection Passion Citroën. Les dimensions imposantes de l’originale sont peut être au rendez-vous mais un avant trop haut, réduisant d’autant le pare-brise et le galbe des flancs pas assez prononcé et remontant les poignées de portières, abîment l’ensemble, d’autant qu’un semblant de jonc chromé court sur toute la longueur de la voiture là où un simple pli de tôle existe sur la vraie. Une complicité semble s’être ingéniée avec le dessin approximatif des passages de roues, pour parachever cet effet. Ajoutons au tableau une étoile de calandre trop haut perchée, un pare-chocs avant trop rectilignes, des enjoliveurs de roues non peints, des découpes de portières arrière fantaisistes et différents D et G. Seul l’arrière sauve la mise avec l’aide de l’habitacle noir qui accueille des appuie-têtes arrière rapportés et deux figurines. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

undefined  
   
PEUGEOT Expert phase II de 2004 – Norev – collection Peugeot, n° 54
undefined undefined
undefined undefined

Réduit par Norev, cet Expert nous restitue correctement les lignes et volumes de l’original mais est desservi par sa robe noire qui dissimule tous ses détails. Seule sa décoration d’opérette très discrète l’égaye un peu. A l’avant le museau accueillant le lion de Peugeot paraît quelque peu empâté mais est cerné par toutes les optiques du vrai, y compris dans le bouclier. Le profil ne révèle rien de sa composition sinon les répétiteurs des clignotants et le débordement des feux arrière verticaux. Les roues sont correctes. L’arrière est dépourvu des trois monogrammes de l’original. Seuls l’immatriculation et le troisième feu stop complètent les feux arrière correctement colorés. L’habitacle totalement noir lui aussi reçoit une planche de bord fidèle avec le levier de vitesse à la bonne place. Par contre je trouve que les trois sièges sont bien exigus et laissant trop d’espace avec les parois. Le soubassement n’est gravé qu’au niveau des trains roulants. La miniature roule bien.

undefined  
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine