Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 14:53

 

 n° 139
du 07 avril 2008

   

Comme je l’écrivais en ouverture du n° 126 du 07 janvier dernier, le nombre des sorties presse intéressantes se raréfie de plus en plus. Cette semaine est en la première représentation avec seulement deux modèles : une énième 2cv et un cabriolet Mercedes. Pour compléter vous trouverez également le vieux Renault sortit la semaine dernière. D’où régime minceur pour Collec’Hebdo 43, régime qui risque de 

perdurer quelques mois encore jusqu’à la sortie de la collection dédiée au Citroën H à la rentrée de Septembre et, qui sait, de celle dédiée aux Vaillante pour la nouvelle année. Mais alors attention au prix demandé. Espérons que les éditeurs sauront se montrer raisonnables et éviter une inflation galopante. A surveiller de près.

   

Trois des sorties presse de la semaine

 
   

CITROËN 2cv Dolly de 1986
Universal Hobbies – collection Passion Citroën, n° 95

 
 
 

Réduite par Universal Hobbies, cette 2cv Dolly est fort plaisante à l’œil dans sa robe crème et prune. Elle est aussi plus réussie que sa cousine signée Norev de la collection 2cv (n° 10). Toutefois lignes et volumes sont quasi parfaits car l’arrière manque d’inclinaison. Cependant il faut noter la présence d’un bel ensemble calandre pare-chocs avant très fin et la présence de phares au regard apparemment correct. De profil, outre l’arrière trop vertical, il est possible de constater le dessin approximatif des filets de peinture, tant sur le

 capot que sur les portières arrière où l’arrondi est anguleux. Ceci n’enlève rien au charme de ce modèle. L’arrière accueille des feux correctement colorés et les monogrammes propres à ce modèle. L’intérieur gris foncé ne laisse que deviner son mobilier. Le soubassement est bien gravé et la miniature roule bien; mais à l’inverse de la Norev, celle-ci est dépourvue de suspension. 


 
 
   

MERCEDES 500SL de 1989
Ixo – collection Mercedes, n° 18

 
 
 
 
 

Réduit par Ixo, ce cabriolet peut séduire par sa robe gris métallisé assez réussie mais il n’accroche pas le regard comme il le devrait. Cela en raison d’une ligne des plus approximatives alors que les volumes sont au rendez-vous. La faute à quoi ? Principalement à un profil trop agité qui ne s’élève pas assez au niveau du passage de roue avant, ce qui se répercutera au niveau de la portière par un haut da caisse trop bas et une incurvation inutile qui arrondira exagérément l’aile arrière. Alors que le profil de la vraie est quasi rectiligne. De plus le pare-brise manque d’inclinaison vers l’arrière et le capot moteur de galbé transversal.

 A l’inverse la calandre aurait gagné à être plus plate.  Le dessin des roues est un peu flou. A l’arrière les feux sont correctement colorés et sculptés. Serrure, monogramme et étoile chromée sont en place. L’habitacle nous confirme qu’il s’agit d’un modèle à boîte automatique par son pédalier. Le souci du détail va même jusqu’aux ancrages des ceintures de sécurité et le dessin de l’arceau replié. Les rétroviseurs latéraux sont bien de dimensions différentes. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien. 

 
 
   

RENAULT KZ7
Ixo – collection Camionnettes d’antan, n° 79 

 
 
 
 
 

Le fourgon KZ7 proposé par Ixo ne nous est pas inconnu puisqu’il a déjà été proposé par deux fois dans la collection Michelin. S’il nous restitue correctement les lignes et volumes de l’original sa livrée déçoit. Tout d’abord par son épaisseur qui atténue certains détails. Puis par l’absence d’éléments visibles sur les versions antérieures. En premier lieu, celle du losange Renault au sommet de la calandre. En deuxième, celle des monogrammes Renault sur le haut des volets du capot moteur. Et enfin, des indications obligatoires relatives aux poids et dimensions du véhicule.  

 Ceci, sans parler des inscriptions assez fantaisistes relatives à la société Le bon sel.  Cela fait que cette miniature donne plus l’impression d’un jouet que d’une pièce de collection.  Si l’avant peut encore porter à critique avec la mention Lyon sur l’aile gauche, l’arrière n’appelle aucune remarque particulière, de même que l’habitacle des plus rustiques. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

 

 
 
   
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine