Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 13:46

 

 n° 140
du 14 avril 2008

   
Surprise sur e-bay

 

Quelle ne fut pas notre surprise cette semaine de découvrir, proposée à la vente par l'un de nos "informateurs" en nouveaités presse, une fourgonnette Talbot 1100VF2 arborant le logo de ce blog. C'est Nico1971 qui en est l'inventeur et qui en a informé le public de FA. Merci à lui.  Comme je m'en suis déjà ouvert fin 2007, c'était un cadeau fait par M. Ixo.

  J'en ai fait profité certains forumeurs avec son aval. Aussi je suis surpris de cette fuite aujourd'hui, qui aura au moins eu le mérite de faire connaître ce blog et d'en bouster la fréquentation qui plafonnait jusqu'ici à 132 visites quotidiennes. En effet, ce nombre vient d'être porté à 247 visiteurs uniques. Ce qui demeure très, très modeste.

   
Quatre des sorties presse de la semaine  

CITROËN ID20 break

Ixo – collection la Route bleue, n° 7
 
 
 
 
 

 Le diorama par lui-même présente peu d’intérêt car composé seulement de ce break et deux personnages se faisant face : un motard de la gendarmerie nationale – sans sa moto – et une femme cherchant ses papiers. Par contre ces éléments utilisés séparément pourront donner du relief à certaines mises en scènes.

Réduit par Ixo ce break ID est assez fidèle dans le rendu de ses lignes et volumes avec cependant un carénage avant un peu plat sous le pare-chocs avant et un jonc chromé sur les ailes arrière trop large. Un coup de peinture noire aurait suffit pour les butoirs en caoutchouc situés de part et d’autre de la lame du pare-chocs arrière. Ceci étant, ce modèle est assez agréable à regarder et correctement fini avec un avant des plus corrects malgré une immatriculation pour myopes, alors qu’à l’arrière il y a bien les deux plaques d’immatriculation et la grille de désembuage sur la lunette arrière.

 Ce nouveau break pourra rejoindre celui ayant servi aux essais de pneumatiques par Michelin (n° 22 de la collection du même nom). Ce d’autant que l’aménagement intérieur est totalement différent car étant standard et accueillant un petit chien sur la banquette arrière. Dommage que la planche de bord manque de relief. Le soubassement est peu détaillé (1) et la miniature roule bien.

(1) Curiosité : le tracé de la ligne d’échappement a été inversé par rapport à celui du break Michelin.






 
 
   

CITROËN DS21 prototype Bob Neyret de 1969

Universal Hobbies – collection DS, n° 58 
 
 
 
 
 

Réduit par Universal Hobbies, ce prototype nous est proposé dans sa seconde version, après réparation par Citroën.  Lignes et volumes semblent corrects même si le pare-chocs avant chromé n’est ici que peint en noir et la carrosserie recouverte que d’une partie des stickers qui la recouvraient lors des épreuves auxquelles il participait. Ceci n’enlève rien à l’originalité du modèle que l’on peut supposer présenter en position haute tant la garde au sol est importante.

 Toutefois, de profil le carénage avant paraît très (trop ?) volumineux. Si l’avant est banal, c’est l’arrière qui focalise les regards devant ses formes tourmentées, surtout au niveau du pavillon et de la lunette arrière. L’intérieur noir accueille seulement les deux sièges avant et un arceau de sécurité. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. 

 
 
   

SIMCA Aronde P60 Monaco Spécial de 1962

Ixo – collection Simca, n° 32

 
 
 
 

Réduite par Ixo cette Monaco est une petite merveille, magnifique, tant dans le respect des lignes et volumes, que de sa livrée gris métallisé fort réussie. On est très loin de l’Elysée des Voitures d’antan aux lignes approximatives. Par contre elle est très proche de l’Elysée bleue, vendue sous le label Nostalgie. Tout est réussi sur cette voiture. De face, même les essuie-glaces sont correctement  positionnés et le monogramme SIMCA est bien présent à l’avant du capot même s’il ne  se remarque pas tout de suite. Il en va de même pour celui placé sur le coffre arrière ou le monogramme Monaco placé en bout de l’aile arrière droite. Admirez la très belle calandre donnant l’illusion d’en voir une vraie avec son V inversé et les optiques sublimes. Quel travail pour en arriver là. Magnifique. Le profil est très réussi même s’il manque l’hirondelle stylisée sur le bouchon du réservoir – mais bon on peut l’avoir remplacée par un avec serrure. Les roues sont réalistes.

 Pour ma part j’aurais bien vu le côté droit avec la vitre arrière montée en entier ou à moitié pour montrer sa présence. Très jolis feux arrière – où il manque néanmoins un fin trait de chrome pour en séparer les composants. Et sortie d’échappement accessoirisée. L’intérieur aurait mérité un rétroviseur peint pour rester dans la note d’une finition soignée. Il bénéficie cependant d’un mobilier très soigné et fidèle au vrai dans le choix de son coloris. Beau volant à la colonne bien reproduite. Le soubassement très bien détaillé semble repris à la version boutique et la miniature roule très bien. Notre attente de ce modèle a été très bien récompensée. Nous manque plus qu’une version 1959 avec large flèche sur les flancs et clignotants avant horizontaux. Mais en version Grand Large s’il vous plait. 


.

 

 

   

VALTRA T190 de 2006

Universal Hobbies – collection Tracteurs et monde agricole, n°55 
 
 
 
 
 

 Réduit par Universal Hobbies, ce tracteur en impose par ses dimensions et la finesse de sa reproduction même s’il manque quelques petits détails comme le V chromé qui coiffe les phares jumelés.  Outre les dimensions, son poids est aussi en proportion malgré le recours à des matériaux souples pour certaines pièces rapportées.  En contrepartie de l’abondance des détails la finition de certains éléments comme les optiques et les feux arrière a été

 quelque peu négligée, certainement en raison du prix toujours contenu de cette collection. Pour être plus réaliste ce tracteur mérite d’être Sali car ses pneumatiques brillent trop. Et que penser du poste de conduite où l’œil ne sait où regarder tant il y a de choses à détailler.  Du vraiment bel ouvrage qui roule très bien.

 
 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine