Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

23 mai 2008 5 23 /05 /mai /2008 16:01

 n° 146
du 26 mai 2008
page 2

   

 Trois des sorties presse

de la semaine dernière 

CITROËN Xantia Activa V6 de 1997
Universal Hobbies – collection Passion Citroën, n° 98

 

Réduite par Universal Hobbies cette nouvelle Xantia surprend au premier abord par le traitement des entourages de fenêtres trop épais lui donnant un air trop maquillé. Or il en était déjà ainsi sur la version précédente vert foncé (n° 30 de la même collection Passion Citroën – cf.  n° 09 du 05 octobre 2005 de Collec’Hebdo 43) mais où cela se voyait moins.  C’est d’ailleurs la même base qui a servi à ce nouveau modèle qui présente les mêmes défauts. Si les lignes et volumes paraissent corrects, les pare-chocs ainsi que les protections latérales sont dépourvus du jonc chromé courant à leur sommet. De plus, le bossage des passages de roues est trop prononcé alors que le dessin du haut des portières arrière pas assez rectiligne.

 A noter toutefois que sur cette dernière version la découpe du hayon se poursuit jusqu’au pare-chocs arrière. Ce qui n’était pas le cas sur la première.  Dommage qu’une couche de graisse recouvre les surfaces vitrées alors que l’intérieur est une fois encore entièrement noir. Par contre, c’est le soubassement qu’il convient de regarder tant il a été travaillé et propose la double sortie d’échappement propre à ce modèle qui arbore bien tous les monogrammes à l’arrière. La miniature roule bien.



   
   

RENAULT Galion dépanneuse
Ixo – collection la Route bleue, n° 09

 

Vous ne trouverez pas de commentaires du diorama n° 09 intitulé « le dépannage » car je n’ai pas compris la scénette proposée. Je me contenterai donc d’une petite analyse du Galion que tout le monde connaît. Je ne reviendrai pas sur la partie cabine qui a fait l’objet de plusieurs commentaires lors des autres parutions et qui est fort acceptable sur cette production. Mais je vais m’attarder sur tout ce qui est derrière et notamment l’absence de toute signalisation lumineuse. 

 Je sais pourtant que sur ce type de véhicule Renault était des plus chiches car longtemps il n’y eut que deux feux assumant les trois fonctions : feu rouge, stop et clignotant, et deux catadioptres. Mais tout de même il y a des limites à ne pas franchir. Ensuite, la barre de remorquage qui tient – parce qu’elle doit être là ! Et pour terminer, le crochet qui aurait pu être fonctionnel. L’ensemble n’en demeure pas moins plaisant et se prête à quelques adaptations. Le soubassement est quelconque et la miniature roule. 

   
   

RENAULT AHN  de 1940
Ixo – collection Camionnettes d’antan, n° 82

 

Réduit par Ixo, cet AHN n’est que la version non bâchée de l’AHN que nous avons déjà connu sous le n° 56 de cette même collection, aux couleurs des transports Brunet . Il nous restitue de très jolie façon les lignes très particulières - c’est le moins que l’on puisse dire – de ce petit camion. Il est vrai qu’à l’époque il fallait faire efficace. Je continuerai cependant à lui faire un petit reproche pour la brillance de la peinture car je pense que l’originale était plus proche du mat que du brillant.  Toutefois ce reproche sera plus atténué car les ridelles sont plus mates que le reste du véhicule. Mais que penser aussi des plaques blanches à l’immatriculation noire !?! Ceci écrit, la cabine exprime bien ce qu’était la rusticité de sa fabrication faite de tôles pliées et assemblées.  

 J’aime bien l’assemblage des quatre vitres composant ce curieux pare-brise aux éléments supérieurs basculants. Dommage que les logements des flèches de direction soient mal reproduits. Le profil et l’arrière ouvert sont très fins. Il manque cependant l’éclairage arrière et le catadioptre, ainsi que les protections arrière des roues sous le plateau. Le chargement en bouteille, provenant du Galion, ne remplit pas le plateau. L’aménagement de la cabine est des plus réduit. Le soubassement est détaillé et la miniature roule bien.




   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine