Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 15:34

n° 149
du 16 juin 2008
 

   

Tel le Phénix

 
Il faut bien en convenir, la persévérance de M6 Interactions à faire vivre ses collections est en train de payer avec le retour laborieux mais effectif de la collection Renault et de celle de la R4. D’autant que la qualité est toujours au rendez-vous malgré un prix encore contenu et abordable. Pourtant cet éloge connaît un bémol en raison de l’arrêt de la collection consacrée à la Légende du Dakar – voir ci-joint.  Mais que penser de l’abonnement duo des R4 ? Est-il, comme je le pense, un échec, pour proposer les seconds modèles à la vente au détail ? A l’heure où d’autres collections se terminent, il importe de remercier M6 Interactions et notamment celui qui se cache derrière le pseudo de M. M6 d’avoir fait face à l’adversité et d’être en train d’en triompher aujourd’hui. Lui si souvent vilipendé sur certains topics. Oui un grand MERCI d’avoir sauvé cette deux collections en souhaitant qu’elles se poursuivent encore pendant quelques mois. 

Définitivement ensablée

Nous venons de l’apprendre en lisant la quatrième de couverture du fascicule d’accompagnement de la CX 2400 GTI analysée dans ce numéro de CH43, la collection Légende du Dakar proposée par M6 avec la collaboration de Norev, s’arrête elle aussi. Mais seulement après la parution de 36 numéros.  C’est regrettable car malgré les nombreuses  vicissitudes  rencontrées dans sa diffusion, cette collection permettait à ses adeptes de se procurer maintes modèles inédits très bien finis. Espérons que le sable du désert sera à nouveau au centre de nos collections sous d’autres couleurs dans un avenir plus ou moins proche.
 


   

 
Six des sorties presse de la semaine

 

ASTON-MARTIN DBR9 – LMGT1 Le Mans 2006
Ixo – collection Monstres sacrés de l’endurance, n° 45 

 

 Réduite par Ixo cette DBR9 est aussi  stupéfiante de réalisme que la n° 59 de l’édition mancelle 2005 (n° 01 qui inaugura cette même collection). Lignes, volumes, coloris, détails  et décoration sont au rendez-vous. Et pourtant à regarder de près il y a quelques différences au niveau de la carrosserie. Disparition de la grille  de la prise d’air sous la calandre – regardez à l’intérieur de celle-ci -  mais création d’ouvertures sur les passages de roues avant. Seuls manquent les crochets de remorquage avant et arrière. Quelle finesse dans le traitement des détails et des différents stickers des sponsors. Michelin a bien remplacé Pirelli pour cette épreuve.

 Les roues sont magnifiques et laissent voir les disques de freins. L’extracteur d’air est toujours aussi impressionnant au-dessous de feux bien dessinés. L’intérieur est du même acabit avec son double arceau cage. Une vraie merveille au plancher plat qui roule bien. Du beau travail comme j’aimerais en trouver plus souvent à ce prix. C’est vrai que j’ai toujours eu un faible pour les Aston-Martin, même ou peut-être parce qu’elles ont la même ligne.


 

 

   

CITROËN DS23i de 1973

Universal Hobbies – collection Passion Citroën, n° 86

 

Réduite par Universal Hobbies, cette DS23 reprend le moule que nous avons déjà croisé dans cette collection  sous les n° 25 (DS21 de 1969) et 71 (DS21 Prestige – cf. n° 90 du CH43). C’est pourquoi elle n’atteint toujours pas la qualité de réalisation de celle de Norev. Toutefois,  cette DS23i est fort honnête malgré tout. Les lignes et les volumes sont assez bien respectés. Notamment le dessous du pare-chocs avant où les huit petites prises d’air sont représentées.  Le profil est correct même si le soubassement paraît trop visible et le monogramme placé trop haut sur les panneaux de custode.

 Et toujours ces serrures sur les portières arrière ! Puisque j’en suis à l’arrière, celui-ci est juste acceptable en raison du pli vertical qui orne encore le coffre. Mais c’est l’intérieur qui va retenir mon attention. La planche de bord est reprise à la DS21 Prestige alors que le reste du mobilier semble provenir de la DS21 de base, sans les accoudoirs pour les sièges avant. Le soubassement est détaillé et la miniature roule bien. 

   
   

CITROËN Dyane Capra de 1981

Norev – collection 2cv, n° 120

 

Dommage que cette édition limitée de la Dyane, réduite par Norev, fasse très jouet en raison de sa finition des plus simplistes où nombre de détails ont été négligés. Parmi lesquels je signalerai l’absence de rétroviseur intérieur et de partage des vitrages des portières : vitres descendantes à l’avant et coulissantes à l’arrière. De même les joints caoutchouc entourant lesdits vitages n’ont pas reçu le trait de peinture noire qu’ils attendent encore. Garde au sol importante et présence d’une protection avant optionnelle.  

 Dommage également que les feux arrière ne soient que rouge. L’intérieur noir dissimule très bien sa composition. Par contre le soubassement est gravé et accueille une suspension fonctionnelle. La miniature roule bien.



   
   

CITROËN CX 2400 GTI de 1981

Norev – collection Légende du Dakar, n° 36 et dernier

 

Réduite par Norev, cette CX 2400 GTI paraît, au premier abord, reprendre le moule de la CX blanche (n° 135, parue sous le n° 30 dans cette même collection), or, des modifications apparaissent dans le traitement de l’arrière. Retouches ? Nouveau moule ? J’y reviendrai plus après. Toujours est-il que nous re trouvons très facilement les lignes, volumes et décorations de l’originale, avec ses énormes protections avant. Les différents stickers sont présents sur l’ensemble de la carrosserie. Les roues sont très soignées et ciselées. Les détails nombreux, y compris la vignette sur le pare-brise. Notons toutefois une erreur de moulage pour la pelle dont le manche passe au-dessus de la sangle censée la maintenir sur le pavillon.

Déjà, de profil il est facile de se rendre compte que la chute des montants du custode a été corrigée pour supprimer la courbe que l’on avait décriée sur la CX blanche. D’ailleurs de dos, l’on découvre que la découpe du hayon est différente et plus creusée. De plus le pare-chocs arrière est plus proéminent et la sortie d’échappement centrale, et non latérale.  Par contre les monogrammes sont absents et l’intérieur, peu visible, paraît être le même. Le soubassement est gravé et différent de la première. La miniature roule bien.   


   
   

RENAULT R2168 Galion

Ixo – collection Camionnettes d’antan, n° 84

 

Réduit par Ixo, ce Galion citerne est une très vieille connaissance puisqu’il nous fut proposé, dès le n° 03 de cette même collection, sous les couleurs du raffineur Total. Nous retrouvons avec plaisir sa cabine sympathique et caractéristique des années 1950, remise au goût de jour pour pouvoir continuer à rouler de nos jours.  L’ensemble est seyant mais sans originalité. La citerne est la même que celle de Total, seule sa décoration change.  

 Décoration trop brillante à mon goût pour un utilitaire. Mais bon, la patine viendra certainement avec le temps.  La cabine a un intérieur noir qui laisse deviner son confort spartiate mais les cadrans n’ont pas été oubliés sur la planche de bord – absents sur le Total. Le soubassement est banal et la miniature roule difficilement.

   
   

Renault 4 GTL Clan (AM 1990)
Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 8 

 

Réduite par Universal Hobbies, voici enfin une R4 qui ressemble assez fidèlement à une vraie. Rien à voir avec les moules des autres réducteurs. Nous avons ici ce que je considère être le meilleur rendu dans les découpes des vitrages latéraux d’une R4. Norev et Vitesse, notamment, sont loin derrière ce qui nous est offert ici de regarder, bien  que le sommet de la troisième vitre latérale soit à mon goût incliné vers l’arrière. Mais bon, voici un très joli modèle fort réussi tant dans le respect des lignes, des volumes, que du coloris très réaliste.  Ajoutons que les nombreuses pièces rapportées en plastique gris sont des plus réussies même si leur pose est un peu acrobatique sur l’exemplaire en ma possession. Il a du rencontrer quelques obstacles avant d’arriver jusqu’à moi.

  La gravure des vitres coulissante est réaliste. Les jantes classiques nous mettent en présence d’un modèle de l’AM 1990 ou suivantes (et non de 1987 comme annoncé). Aucun logo n’a été oublié et l’intérieur, très coloré, reproduit de manière hyperréaliste le tissus de la vraie. Une réussite malheureusement pas assez visible ; la faute au vitrage réduit de l’original – et très gras en l’occurrence sur ce modèle.  Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.  Nous avons bien fait de l’attendre. Bravo M6 Interactions. 




   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine