Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 15:07

 

 n° 150
du 23 juin 2008

   

 Trois des sorties presse

des semaines passées 
   

CITROËN Ami 6 de 1962
Ixo – collection la Route bleue, n° 11

 

 Réduite par Ixo, cette Ami 6 ne nous est pas inconnue puisqu’elle nous fut proposée dans une livrée bleu clair dans la collection des chères voitures d’antan (n° 18) puis ivoire pour le compte de Nostalgie.  Dans cette nouvelle livrée crème nous retrouvons facilement les lignes et volumes de la vraie même si le pavillon manque un peu de bombé. Notons tout de suite que la finition extérieure de ce modèle est plus poussée que celle proposée par la version boutique Nostalgie, notamment dans le traitement de l’arrière où rien ne manque.

 Dommage que les montants de custode aient conservé ces flammes argentées qui n’ont pas lieu d’être et que les roues soient surdimensionnées. Par contre l’intérieur est plus négligé et n’a pas eu droit à la finition plus soignée et bicolore de la version des voitures d’antan. Le soubassement est très peu détaillé mais la miniature roule bien.


   
   

RENAULT R4 Super de 1962

Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 7 duo 
 

 Réduite par Universal Hobbies, cette R4 Super nous restitue de manière  relativement fidèle les lignes de l’originales alors que ses volumes sont bien au rendez-vous. En effet le dessin des surfaces vitrées paraît assez peu convainquant tant au niveau du pare-brise que de la découpe des vitres latérales ainsi que de la lunette arrière. Le reste de la carrosserie est correctement reproduit, même si les poignées rapportées rencontrent des fortunes diverses sur le modèle en ma possession. 

 L’intérieur coloré met en évidence les deux banquettes et d’assez jolies contreportes. Notez le filet peint au dos de la banquette arrière. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.




   
   

RENAULT 4 GTL (série limitée Bye-Bye de 1992)

Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 8 duo
 
   

 Réduite par Universal Hobbies, cette Clan Bye-Bye se différencie du modèle diffusé par voie de presse par la présence à l’arrière de deux feux de recul insérés à la base du hayon et d’un feu arrière de brouillard sous le pare-chocs. De plus, un second rétroviseur extérieur est présent côté droit.

 De même, les sièges avant accueillent bien les appuie-têtes mais contrairement à la Renault 5 la mention Bye-Bye ne figure pas sur le hayon arrière.  Enfin, la miniature est livrée enrubannée.  Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

   
   
   

Trois des sorties 

presse de la semaine 
   

SIMCA Plein-Ciel (AM 1958)

Ixo – collection Simca, n° 37 
 
 

Réduit par Ixo, ce coupé Plein-ciel surprend à première vue car la partie vitrée fait écrasée alors que les proportions paraissent correctes entre la partie métallique et la partie en plastique. Or, il n’en est rien, et lignes et volumes sont corrects.  A l’avant la calandre gagnerait à être plus enfoncée entre les optiques  mais elle est bien surmontée du monogramme Aronde et les entourages des phares sont bien de la couleur de la carrosserie. Notons, de profil la présence des monogrammes sur les ailes avant (des deux côtés) et, à l’arrière, côté gauche, de la serrure sur le haut de la trappe à carburant. Dommage que le pavillon soit une pièce rapportée en plastique car le noir du pavillon aurait dû être brillant, et non mat. Par contre les roues sont très réalistes avec leurs pneus à flanc blanc obligatoire et enjoliveur chromé recouvrant toute la jante et avec le centre rouge  traversé du S blanc de Simca.

 A l’arrière notons la présence du monogramme Aronde au-dessus de la plaque arrière et surmonté de la poignée verticale d’ouverture du coffre. Mais quid des quatre points au-dessus de l’immatriculation ? L’habitacle est coloré et reprend le pare-brise et la planche de bord de l’Océane, version Route bleue. C’est donc avec plaisir que l’on retrouvera le rétroviseur intérieur encadré des deux pare-soleils mais que l’on déplorera l’anachronisme du tableau de bord rectangulaire, apparu avec la calandre élargie. Le soubassement n’est pas détaillé mais offre une sortie d’échappement trop longue. La miniature roule bien.
NB - Au moment de la mise en ligne des photos je me rends compte que celles-ci attribuent une teinte gris-bleu au modèle du premier plan alors que celui-ci est crème comme l'autre.

   
   

VERNET-PAIRARD barquette 4cv de 1952

Eligor – collection 4cv, n° 14

 

 Réduite par Eligor cette barquette  surprend par sa forme particulière dite de « tank » accentuée par le carrossage intégral de ses roues. Lignes, volumes et coloris sont fidèles et nous composent un nouveau modèle original proposé dans cette collection. Les rares détails habillant l’ensemble sont représentés notamment avec une honnête grille à l’arrière et un poste de conduite étriqué mais complet. Par contre, la surprise survient en regardant le soubassement. 

  La gravure qui y figure laisse supposer un moteur placé en arrière du train avant et relié par un arbre de transmission au pont arrière. Or il me semble que cette barquette, comme les autres 4cv, était une tout arrière avec moteur en porte à faux. Carton rouge. La miniature roule bien.

   
   

WEBASTO concept-car Welcome de 2001

Norev – collection Concept-cars, n° 35

 

Réduit par Norev, ce concept-car n’en demeure pas moins imposant par ses dimensions. Lignes, volumes et coloris sont une fois encore bien restitués. La partie basse de l’avant fait penser au premier Porsche Cayenne et est prolongée, jusqu’à l’arrière par une immense verrière bien compartimentée et offrant une vision panoramique sur son aménagement intérieur.

 Outre les cinq places offertes, c’est le rideau à lamelles faisant office de cache bagages qui donne une note d’originalité. Le profil met en évidence l’absence de tout disque de frein derrière les jantes des roues. Le soubassement n’est pas détaillé mais la miniature roule bien.

   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine