Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 17:35

 

n° 153
du 14 juillet 2008
 

   

Une nouveauté du 

 commerce traditionnel

GLAS coupé V8 2600 de 1966
Norev – réf. 820530

 

Réduit par Norev ce coupé V8 2600 surprend par ses dimensions imposantes, pourtant reflet fidèle de celles de l’original. Le dessin particulier de l’avant est exacerbé par les pièces rapportées qui la restitue au point que l’arrête du capot déborde l’aplomb du pare-chocs, ce qui est peu réaliste. Toutefois la présence de toutes les pièces rapportées « chromées » contribue à l’aspect luxueux de ce modèle doté de roues réalistes mais en alourdit la vision.  

 Mais ne regrettons pas l’achat de ce modèle peu diffusé lors de sa courte commercialisation. L’intérieur noir accueille une jolie planche de bord agrémenté d’un volant bois et métal. Le soubassement met en évidence les deux lignes d’échappement et la miniature roule bien.


   
   

 Quatre des sorties 

presse de la semaine

ALPINE A110 1100 de 1965
Eligor – collection Alpine, n° 24
 

 

Réduite par Eligor, cette petite berlinette aux lignes et volumes correctement interprétés attire l’œil par une robe au coloris surprenant. Couleur mise à part, cette miniature n’appelle que peu de remarques. Remarques qui se focaliseront sur l’arrière où les prises d’air sont assez grossières et les feux où le rouge est trop peu présent, à croire que le soleil les a décolorés. 

 Par contre il faut de bons yeux pour découvrir le monogramme placé au-dessus des feux de position latéraux. A l’inverse, que vient faire l’arceau de sécurité dans cet habitacle entièrement noir ? Jolies roues. Le soubassement est gravé au niveau des deux trains et le moteur bénéficie d’une plaque de protection alu – certainement pas d’origine. La miniature roule bien.

 
   

LAMBORGHINI Diablo
Universal Hobbies – collection James Bond, n° 39
 

 

Cette Diablo, réduite par Universal Hobbies, surprend agréablement par sa finition soignée et un respect des lignes, volumes et coloris de l’original. Bien que non spécifié sur la miniature, il semblerait que nous soyons en présence d’une Diablo VT.  Le tour de la voiture n’appelle aucune remarque particulière grâce à une gravure et une peinture fines. Les roues sont soignées et les prises d’air latérales grillagées.

 C’est l’arrière qui mérite que l’on s’y attarde un peu tant il est spectaculaire avec les ouïes d’aération du capot moteur et l’immense extracteur d’air. De plus, les feux sont bien colorés. N’y manquent que les monogrammes.  L’intérieur, imitation cuir crème attire le regard qui bute sur une planche de bord entièrement noire et non détaillée. Le soubassement est gravé à l’arrière et la miniature roule bien. 

   
   

MERCEDES C111-II D de 1976
Ixo – collection Mercedes, n° 25 

 

Réduite par Ixo cette C111-II va certainement concourir pour le titre de la miniature de l’année tant ses lignes, volumes, coloris et gravure, sont réussis , car, il faut le souligner pour une fois, Ixo s’est vraiment dépassé sur ce modèle : respect des volumes, courbes et creux ; affleurement soigné des surfaces vitrées ;  finesse des rares pièces rapportées ; coloris des feux – notamment ceux de recul au-dessus des catadioptres, clignotants et aux appendices ; grilles sur le capot arrière ; et ce qui ne gâche rien un habitacle bicolore, très bien gravé et accueillant même un extincteur.

 Je ne vois à lui reprocher que des disques de frein sans étriers derrière de très belles jantes en étoile. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien. 






   
   

PEUGEOT 404 de 1961
Ixo – collection la Route bleue, n° 13 

 

Cette 404, réduite par Ixo, nous est d’autant plus familière qu’elle nous a été proposée à diverses reprises des collections Taxis du monde et Chères voitures d’antan. Si elle nous restitue assez bien lignes et volumes de l’original, je reste circonspect sur l’AM reproduit car il y a un mélange de millésime flagrant. En effet les premières 404 à freins à tambour non assistés avaient des jantes pleines et des butoirs de pare-chocs dépourvus de protection caoutchoutée. Par contre ils avaient des feux de position sur les ailes avant.  Les jantes ajourées sont apparues avec lesdites protections et les freins assistés quelques années plus tard. La calandre gagnerait à être noircie et plus enfoncée. L’écusson devrait être à fond noir.  

 Par contre les entourages des fenêtres latérales doivent être couleur carrosserie avec le pied central chromé. L’arrière est honnête même si j’aurais préféré des feux en plastique. Toutefois il convient de signaler l’absence de visière sur la lunette arrière, ce qui modifie aussi le profil de cette voiture. L’intérieur noir et rouge met en évidence une erreur dans le mobilier qui correspond à la version Super Luxe à l’habillage cuir fauve et carrosserie  à peinture métallisée, non à la version Grand Tourisme de base. De plus le volant est implanté très, très bas ! Le soubassement n’est pas détaillé mais la miniature roule bien sur des roues bien trop larges.

   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine