Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 10:41

 n° 161
du 08 septembre 2008

   

Quatre des sorties 

presse de la semaine

CHEVROLET Nova de 1974

Universal Hobbies – collection James Bond, n° 43

 

Encore un modèle original proposé par Universal Hobbies dans cette collection. Si l’aspect insipide qui s’en dégage n’est que le reflet des lignes, volumes et coloris de l’original cette réduction souffre toutefois d’une garde au sol trop importante causée par un manque d’épaisseur de la carrosserie sous la ligne de caisse. En effet le bas de caisse est trop haut et le bas des portières manque d’altitude. Le traitement du bloc pare-chocs, optiques, calandre manque de finesse.

 Tout comme la gravure du reste de la voiture ou des pièces rapportées. Les roues reflètent l’aspect rustique mais robuste de la voiture. La sirène et les clignotants de toit sont des plus simplistes. L’intérieur accueille deux policiers. Le soubassement est gravé  et la miniature roule bien. 



 

   
   

MERCEDES 260D Pullman de 1936
Ixo – collection Mercedes, n° 28

 

Réduite par Ixo cette 260D Pullman  surprend par sa robe bicolore qui lui sied très bien et la fait ressembler à un taxi – qui a du servir de base à la miniature. Lignes et volumes sont bien au rendez-vous car l’original n’était pas aussi imposant que les photos du fascicule le laisseraient supposer.  Belle calandre et optiques soignées aux supports symétriques. Ne manquent que les optiques additionnelles au dessus du pare-chocs. Le profil met en évidence quelques pièces rapportées comme les boîtiers des flèches de direction, les rétroviseurs et les roues de secours. Les roues possèdent des enjoliveurs arborant la célèbre étoile en leur centre.

 L’arrière vertical est prolongé par un porte-bagages et reçoit des feux profilés mais seulement métalliques. A quand le retour à des feux en plastique teinté ? L’intérieur, où seuls la planche de bord et le volant sont colorés, est bien équipé de la séparation derrière la banquette du chauffeur. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. 






 

   
   

OPEL concept-car Trixx de 2004

Norev – collection Concept-cars, n° 3 
 

Réduit par Norev ce concept-car est bien restitué dans les détails de ses lignes, volumes et coloris. Comme d’ailleurs beaucoup de modèles de cette collection qui touche à sa fin car le Trixx semble en être l’avant dernier. Le tour du véhicule n’appelle aucune remarque particulière si ce n’est le grain épais de sa peinture. En fait c’est l’ameublement de l’habitacle qui mérite que s’attarde sur lui.

 La disposition et la forme des différents sièges surprend au premier abord mais se justifie par la modularité attendue de ce véhicule. Sa reproduction est des plus honnêtes et est bien colorée. De même que l’instrumentation et la planche de bord. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. 
 

   
   

SIMCA 1000 (AM 1962)

Ixo – collection Simca, n° 42 
 

Réduite par Ixo, cette première mouture de la 1000 nous revient à partir d’un moule retravaillé. Cela se remarque tout de suite à niveau des gouttières de toit, notamment. Lignes et volumes sont corrects et présentés dans une jolie robe rouge des premiers modèles. De face un nouveau pare-chocs remplace celui connu sur les productions antérieures mais il y a une erreur dans le dessin de ses butoirs car dans la réalité le pare-chocs les traversait aux 2/3 de leur hauteur et non en leur milieu. Ceci vaut aussi pour le pare-chocs arrière. Par contre, il convient de signaler que le pare-brise est bien traité avec son joint caoutchouc noir et son entourage chromé. Les phares et la fausse calandre sont acceptables et le monogramme Simca bien à sa place. De profil, dommage que les larges encadrements des fenêtres, qui n’étaient que peints sur la 1000, soient reproduits avec un jonc chromé qui n’existait pas.

 Cependant il y a malgré tout une amélioration par rapport au moule ancien avec de jolies poignées de portières et un  bouchon de réservoir avec son petit trait de chrome. D’assez jolies roues complètent l’ensemble mais les enjoliveurs ne devraient pas recouvrir toute la jante. Bien aussi, le monogramme Simca 1000 sur l’aile arrière droite. Pour sa part, l’arrière est lui aussi, bien réussi à mon avis avec toutefois une petite modification à apporter sur le motif qui cache l’éclairage de la plaque d’immatriculation où SIMCA est écrit sur un fond noir et non rouge. Il manque les catadioptres rectangulaires au centre des feux arrière. L’intérieur est bien reproduit mais pour une carrosserie rouge, le mobilier devrait être corail ou rouille (enfin très proche de l’orange). Le soubassement n’est pas détaillé mais la miniature roule bien. 
 

   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine