Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 16:07

 n° 167

du 20 octobre 2008

   

Billet d’humeur 

 

Fut un temps, il y avait à l’entrée de l’automne des campagnes d’éclairage où les forces de police procédait à la vérification  et au réglage des phares et codes et en profitaient pour regarder l’état des pneumatiques.  Ce temps est bien révolu de nos jours. Mais ne serait-il pas le moment pour le rétablir pour nos chères miniatures. Non pour s’occuper de leur éclairage puisque celui-ci est encore absent. (1) Mais pour vérifier la taille des roues dont elles sont équipées. 

Maintenant que nos chers réducteurs nous proposent des carrosseries de plus en plus fidèles et précises, c’est – à l’inverse – aussi le moment où nous remarquons – pour le déplorer – que de plus en plus de modèles proposés sont desservis par des ensembles jantes – pneumatiques disproportionnés. Soit ces derniers sont trop larges et/ou trop épais, soit ce sont les jantes qui n’ont pas le bon diamètre. Voire encore les deux combinés. 

 
Et il ne faut pas oublier que les voitures des décennies passées n’avaient pas de roues aussi larges que celles d’aujourd’hui. Regardez de face ou de dos une 2cv, une 104, voire une 35 et vous constaterez que la largeur de leurs pneumatiques était telle qu’il faudrait presque en placer deux ou trois côte à côte pour avoir la largeur de nos pneumatiques actuels. 

.....

(1) J’ai pourtant souvenir d’une certaine Subaru Impreza radio commandée au 1/43ème qui avait un éclairage entièrement fonctionnel 

 Pourtant, me semble-t-il la production automobile s’appuie sur des standards en la matière et une jante de 13 pouces chez un constructeur correspond bien à la même chez un autre lorsque leur largeur est commune. N’est-il donc pas possible d’avoir une telle standardisation en matière de miniatures, pour nous éviter de voir des loupés comme celui de l’Alpine A108 coupé 2+2 (n° 52 de la collection Renault) affublée de roues vraiment trop grandes et que l’on retrouve aujourd’hui dans le commerce traditionnel – sous le label Nostalgie - proposée avec la même monte démesurée. Ou encore celui de l’Alpine A220 aux pneumatiques de section trop grosse. Voire de la Chrysler 2 litres dont il est question plus loin dans ce numéro aux jantes surdimensionnées.

De grâce, Messieurs les réducteurs, portez aussi votre attention sur ce point particulier qui attire de plus en plus notre attention maintenant que le reste de la miniature est devenu réaliste. Surtout depuis que vous nous proposez des soubassements travaillés mais qui ne seront que rarement regardés puisque la majorité du temps la miniature trône sur son socle dans une vitrine.

 D’avance merci au nom des amateurs de nos chères miniatures au 1/43ème.



   

   

Deux des sorties 

presse de la semaine 

SIMCA (Chrysler) 2 Litres de 1974
Ixo – collection SIMCA, n° 45

 

Réduite par Ixo, cette 2 litres n’est pas une totale inconnue pour nous puisqu’elle reprend les lignes et volumes de la 160 de la collection des voitures d’antan (n° 51). Lignes, volumes et coloris sont une fois encore bien restitués et ce modèle ne souffre que d’erreurs de détails. A commencer à l’avant par la présence des ensembles veilleuses-clignotants orangés au lieu des translucides. Il est vrai, à la défense d’Ixo, que certains clichés d’époque la montre avec de tels ensembles orangés mais il s’agit certainement de modèles de présérie. Latéralement,  où les montants centraux sont peints, et non chromés, mais aussi où des jantes au dessin réaliste mais trop brillantes sont de trop grand diamètre. A l’arrière aussi où l’erreur concerne la concomitance des monogrammes Simca et Chrysler sur le coffre.

Qu’en était-il réellement ? Lors de son lancement en 1974 la 2 Litres arborait, côté gauche, un monogramme avec la mention « Automatique » et à droite le monogramme « Chrysler 2 litres ». Ce n’est qu’en septembre 1977, pour relancer le modèle, que le monogramme « Simca » apparut à gauche alors que celui de « Chrysler » disparaissait à droite. Donc, les deux n’auraient jamais cohabité à l’arrière. L’intérieur est séduisant dans son coloris tabac et de bonne facture. Le soubassement n’est pas détaillé mais la miniature roule bien. 



   

 
   

SIMCA Cargo 4x4 de 1956

Ixo – collection Camionnettes d’antan, n° 92 
 

Réduit par Ixo, ce Cargo 4x4 est quasi identique à celui que les abonnés à la collection Simca ont reçu en cadeau. Donc, lignes et volumes très soignés malgré une robe au coloris non conforme pour un véhicule se revendiquant de l’Office national des forêts. A part cela sa gravure est de bonne qualité et rien ne manque dans les détails reproduits sauf… sauf le blason aux armes de Poissy au-dessus de l’absence de calandre. Même si sur les versions militaires il n’était pas en couleurs mais peint comme le reste de la carrosserie. 

 Tout comme d’ailleurs les deux avertisseurs sonores qui sont chromés sur la miniature. Toutefois la finition est moins poussée que sur le cadeau de la collection Simca puisque les sangles de fixation de la bâche et la planche de bord ne sont pas mises en valeur par une teinte différente. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.  A quand une version civile d'un "vrai" Cargo ?

 

 
   

 Deux du commerce

traditionnel 

DACIA Logan pick-up de 2008
Eligor – réf. 77 11 424 996

 

Réduit pour Eligor ce pick-up Logan paraît banal à première vue au regard de son mode moderne de réalisation. Au point que si ses lignes, volumes et coloris s’avèrent fidèles, on trouve cela tout à fait normal, voire banal de nos jours. Et pourtant, à le regarder de plus près l’on découvre une foultitude de petits détails qui en font tout le charme. Si charme il y a dans ses formes basiques. Disons plutôt, l’intérêt. Passons rapidement sur l’avant, la cabine pour nous attarder sur l’arrière de ce pick-up. Déjà la décoration originale de l’abattant et les deux immenses blocs formant les feux arrière attirent l’attention.

 Attention soutenue par les deux marchepieds de part et d’autre de l’emplacement de l’immatriculation. Hissons nous sur l’un d’eux et plongeons le regard sur le plateau. Déjà son pourtour soigné entraîne le regard vers la lunette arrière protégée et surmontée du 3ème feu stop, alors que la cloison de la cabine est incurvée pour libérer plus de place au plateau nervuré et au passages de roues travaillés. Le soubassement est gravé notamment au niveau du train avant et reçoit une ligne d’échappement alu. La miniature roule bien.
 

 
   

RENAULT Sandero de 2008

Eligor – réf. 77 11 424 991
 

 Réduite pour Eligor cette Sandero arbore la présentation Renault destinée à certains pays étrangers comme la Russie ou le Brésil. Ceci étant lignes, volumes et coloris sont fidèles. Les rares pièces rapportées sont de bonne facture comme la calandre ou les optiques avant. Les roues sont dotées de pneus d’un fort beau gabarit alors que les répétiteurs de clignotants ne sont que gravés. Par contre l’arrière accueille une lunette dotée d’une grille de désembuage fort peu discrète.

 Par contre le monogramme Renault et le losange sont en « vrai chrome rapporté » alors que la sortie d’échappement n’est pas creusée mais que les feux sont correctement travaillés. L’intérieur noir recèle des sièges au dessin noir et blanc assez original. Le soubassement est gravé notamment au niveau du train avant et reçoit une ligne d’échappement alu. La miniature roule bien.

 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine