Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 15:13
n° 169
du 03 novembre 2008
 
   

Trois des sorties 

presse de la semaine 

MERCEDES 300 SEL (W109) de 1968
Ixo – collection Mercedes, n° 32 

 

Réduite par Ixo, cette 300 SEL ravit l’œil par le respect des lignes, volumes et coloris de l’original. Toutefois le tour du propriétaire nous révèlera quelques petits couacs. Et tout d’abord la position trop élevée des optiques additionnelles qui devraient effleurer le haut des pare-chocs avant. Pare-chocs qui gagneraient à recevoir un trait de peinture noire pour reproduire la bande da caoutchouc qui les protège sur l’élément inférieur. Les autres détails extérieurs sont correctement

présentés, y compris les feux arrière bien colorés et la double sortie d’échappement. Voire encore les monogrammes sur le coffre. Belles roues de série et découpe fidèle des portières. Dommage que l’intérieur soit totalement noir – à l’exception du volant – car cela ne met pas en valeur son mobilier. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. Un beau modèle malgré tout.  
 

 

 
   

RENAULT R4 de 1962
Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 10 duo 

 

Idée fort originale que de nous proposer cet écorché comme duo de la Renault R3. Réalisé par Universal Hobbies cet écorché nous révèle d’assez belle façon l’intérieur les entrailles de la bête. Passons sur l’extérieur de la carrosserie que tout le monde connait et qui présente les défauts que l’on sait. L’ensemble mécanique est reproduit en trois dimensions mais il manque la tringle prolongeant le levier de vitesse pour rallier la boîte de vitesse par-dessus le radiateur.

L’habitacle bénéficie d’un traitement particulier avec une belle gravure des portières et des différents plis de renfort sur les autres parties de la carrosserie. Notons la perte du rétroviseur intérieur. Les banquettes ne sont présentent que par leur structure métallique et l’habillage de la place du conducteur. Le soubassement est standard et la miniature roule bien.  
 

 
   

SIMCA 1000 coupé (AM 1963)
Ixo – collection Simca, n° 46 

 

Réduit par Ixo, ce coupé 1000 fait partie des modèles les plus réussis de cette collection en raison principalement du respect des lignes, volumes et coloris du vrai. Mais aussi, en raison de la finesse  de sa gravure et le respect de certains détails comme l’écusson qui orne la fausse calandre ou le cartouche Bertone sur les ailes avant. Tous les joncs chromés sont bien présents. Les roues contribuent aussi au réalisme de ce modèle. Rien n’y manque et tout est correctement proportionné. Ce qui est très rare ces temps ci pour ne pas être souligné.

Flanc blanc pour les pneus (1), jantes correctement ajourées, enjoliveur au centre rouge contenant l’hirondelle  stylisée… pure merveille. Dommage qu’à l’arrière l’on doive se contenter de feux entièrement rouges. Dommage également que l’intérieur – totalement noir – ne mette pas mieux en valeur son mobilier. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

(1) Modèle de présérie ou d’exposition
 
 

 
   

Deux des collections 

espagnoles 

TALBOT Horizon GT (1986 et +)
Ixo – collection espagnole  «Coches de policia », n° 19 

 

 Réduite pat Ixo, cette nouvelle Horizon GT de la police nationale espagnole nous est proposée dans sa livrée post 1986 alors que sous la référence 02 nous avait été proposée la version ante 1986 dans une livrée caramel (cf. n° 85 du 26 mars 2007 de CH43). Volumes et lignes sont très bien rendus sous cette livrée blanche et bleue aux nouvelles couleurs de la police nationale espagnole.  Ce qui frappe dès le premier regard c’est la présence de buttoirs sur les pare-chocs. Eléments n’existant pas sur les modèles français. L’avant est assez réussi malgré des optiques manquant un tantinet de largeur.

Par contre beaux essuie-glaces noir. Le profil est réussi même si le trait noir ne figure pas à la base du montant central. Les roues sont jolies mais ne comportent pas autant de trous que les vraies. Cela n’enlève rien à l’attrait de ce modèle. L’arrière aussi est réussi avec sa grande baie vitrée (avec essuie-glace et désembuage) et ses feux multicolores. Les monogrammes sont bien présents. L’intérieur, bien que noir, est fidèle avec son volant caractéristique. Le soubassement est peu détaillé et la miniature roule bien. 
 

 
   

Talbot Solara GL (1985 et +)
Ixo – collection espagnole «  Queridos coches anos 80 », n° 26 

 

 

Réduite par Ixo cette Solara ne nous est pas totalement étrangère car nous l’avons récemment découverte dans la collection Simca sous le n° 43 (cf. ma 1.000ème analyse dans le n° 163 du 22 septembre 2008 de CH43). Or il ne s’agit pas du même modèle puisque celle de la collection Simca est un modèle première configuration (1980 et +) alors que celle-ci a fait l’objet du restylage (1984 et +). D’ailleurs cela est visible tant à l’avant qu’à l’arrière de la miniature. Mais revenons au début. Cette nouvelle Solara séduit l’œil par le respect des lignes, volumes et coloris de l’original. Les proportions sont correctes ainsi que la garde au sol. L’avant est agrémenté de beaux essuie-glaces. Bien que le dessin de la calandre soit inversé la tête en bas, il permet de dater la voiture de 1984 et +. Les optiques me semblent trop lisses - de légères stries auraient été les bienvenues – alors que les clignotants ont une teinte correcte et plus claire que sur le modèle français. Comme sur celui-ci le dessin des boucliers avant et arrière ainsi que celui des protections latérales, sont faux.

Par contre, c’est à juste titre qu’ils sont parcourus par un jonc chromé, malheureusement mal positionné. A l’inverse des millésimes antérieurs, les encadrements de vitrage sont bien noirs. Les cartouches indiquant la cylindrée ont bien été remontés. Les roues sont réalistes.. L’arrière est tout aussi réussi avec sa lunette avec désembuage, sa serrure et ses monogrammes. A noter que Talbot a remplacé Simca. Les grands feux lisses sont correctement placés et colorés. Toutefois, une question demeure, à quoi correspondent les excroissances qui figurent sur les boucliers AV et AR ? Pas aux rivets de fixation quand même. L’intérieur, gris souris, mérite que l’on s’y attarde un peu ; toutefois les appuie-têtes arrière ne sont pas d’origine. Jolie planche de bord et volant bien formé. Le soubassement n’est pas détaillé mais la miniature roule bien. Un modèle qui complète agréablement la collection Simca. 

 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine