Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 13:16
 n° 174
du 08 décembre 2008
   

 Quatre des sorties

 presse de la semaine

ALPINE A110 1600 turbo (rallye des Cévennes 1972)

Eligor – collection Alpine et Renault sportives, n° 35

 

 

 

 Réduite pour Eligor, cette A110 un peu particulière reprend cependant les lignes, volumes et coloris de la célèbre berlinette. Toutefois de nombreux appendices la distinguent du modèle de base. Notamment son large spolier avant, ses élargisseurs d’ailes et  l’aileron arrière inclinable. La finition est fort correcte avec une gravure assez fine et des pièces rapportées de bonnes dimensions. Tous les stickers sont présents et correctement placés et dimensionnés. Seule manque l’immatriculation arrière.

Outre les optiques additionnelles ce modèle est agrémenté par la présence d’un puits d’accès au réservoir d’essence sur le capot avant et du dessin des ouvertures coulissantes sur les vitres latérales. Les roues sont réalistes. L’habitacle est entièrement noir et renforcé par le traditionnel arceau cage qu’il contient. Le soubassement est gravé au niveau des trains roulants et de la mécanique. La miniature roule bien. 

 

 

 
   

 CITROËN Méhari de 1977

Ixo – collection la Route bleue, n° 23

 

 

 

 

 

 Réduite par Ixo,  cette Méhari est encore une assez belle réussite. C’est encore, à mon avis l’une des plus réalistes et des plus originales, sinon la mieux aboutie. Toutefois il y a malgré tout quelques erreurs. Le volume et les lignes particulières de l’original se retrouvent très facilement sur cette réduction. De face, peu de choses à dire sur le traitement du capot moteur et de la calandre moulée. Ici un modèle AM 1978 ou postérieur. Qui diffère des modèles de la collection Michelin (n° 13) ou  des voitures d’antan (n° 12) qui étaient de la première génération. Dommage que le bossage à la base du pare-brise soit si volumineux. Notez qu’une fois encore Ixo a doté cette Méhari des fameuses chaînes gainées de plastique noir qui faisaient fonction de protection des passagers lorsque les mini

portières étaient ôtées. Il est aussi le seul à avoir reproduit l’élastique qui court tout autour du plateau pour tendre la bâche et à proposer un plissage des baies en plastique.  Par contre il a commis l’erreur de reproduire une fois encore le clignotant latéral des modèles produits dans les premiers mois mais qui avait disparu en 1970 au profit des clignotants AV et AR comme sur cette réduction. A l’arrière rien de particulier à signaler. L’habitacle est bien reproduit, avec notamment la poignée de maintien sur le côté du siège passager avant. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule très bien. 



 

 
   

 RENAULT Juvaquatre coupé de 1939

Universal Hobbies – collection Renault, n° 74

 

 

 

 

 

 Réduit par Universal Hobbies ce coupé Juvaquatre séduit le collectionneur car il comble un vide. Si lignes et volumes paraissent réalistes son coloris pailleté interroge.  Notons sa finition soignée où l’on voit la minutie de son concepteur qui n’a pas oublié de faire gravé le nom de Renault couleur caisse au centre des enjoliveurs ou la plaque du monogramme Juvaquatre sur le pare-chocs arrière. Bien vu et bravo. Mais pourquoi ces sabots d’ailes ? Et ces entourages chromés des vitres latérales ? Et quid des puits des flèches de direction au-dessus des trappes d’aération sur les flancs ? Ainsi que

du rétroviseur intérieur ? Ça fait beaucoup sur ce modèle à la garde au sol trop généreuse et où les jantes avaient une couleur différente de celle de la caisse. L’intérieur tabac est quant à lui très fidèle avec son mobilier 2+2 à armature métallique apparente. La planche de bord mérite qu’on s’attarde à la contempler ainsi que le curieux levier de vitesse. Le soubassement est fortement gravé et la miniature roule bien. 


 

 
   

 RENAULT 4cv R1062 de 1955 – Taxi de Saïgon

Eligor – collection 4cv Renault, n° 26

 

 

 

 

 Réduit pour Eligor ce taxi 4cv de Saïgon est censé être la réplique d’un modèle illustrant le fascicule. De ce fait les critiques porteront sur cette reproduction, le moule de ce type de 4cv ayant déjà été détaillé. Donc reportons nous au vrai taxi et notons. Que celui-ci était dépourvu du pare-soleil équipant la miniature ainsi que du rétroviseur extérieur. Qu’il était aussi dépourvu de ces affreux clignotants avant rapportés. Que son avertisseur extérieur était plus discret et en retrait du pare-chocs avant. Qu’enfin les couleurs de son immatriculation ont

 été inversées sur la miniature. A cela ajoutons pour faire bonne mesure que les jantes étaient – disons – crèmes et non bleues. Ceci étant le pavillon laisse deviner des plis qui paraissent correspondre des joints de tiroirs du moule et non à des détails de carrosserie. L’intérieur est noir, le soubassement peu détaillé et la miniature roule bien. Un modèle qui peut à la rigueur rejoindre ceux de la collection des taxis du monde.

 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine