Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 15:08
 

n° 176
du 22 décembre 2008
page 2/2

   

Quatre du commerce

traditionnel

CITROËN C3 Picasso (2009)

Norev – réf. 155321 et AMC018901

 

 

 

 Réduit par Norev, ce C3 Picasso reprend la version de pré-série – à l’exception des barres de toit qui sont absentes. Ceci écrit, lignes, volumes et coloris sont bien présents et des plus réalistes. D’autant qu’ils sont accompagnés par une finition à laquelle Norev ne nous a pas encore habitués jusqu’ici. Je passerai donc sur les jantes très fidèles pour m’attarder sur la gravure de la carrosserie et celle de l’habillage et du mobilier intérieurs. A l’extérieur, il faut de bons yeux pour s’assurer que les trois monogrammes apposés sont en « vrai

chrome ». L’habitacle, au mobilier très réaliste dans sa gravure et la présentation de la planche de bord, accueille des ceintures de sécurité peintes. Mais si l’œil s’attarde sur celles-ci il découvrira que l’habillage des contreportes se prolonge sur les divers montants et l’amorce du ciel de pavillon. Peut-être une première chez Norev. Bravo. Ne manque qu’une touche de rouge sur les ancrages. Le soubassement est détaillé et la miniature roule bien. 
 

 
   

FIAT Fiorino (2008)

Mondo Motors – réf.  53/105

 

 

Réduit pour Mondo Motors, ce Fiorino séduit l’œil par sa livrée orange et une finition des plus honnêtes, d’autant que lignes et volumes sont fidèles. On pourrait presque croire qu’il partage le moule utilisé par Norev mais celui-ci diffère par son mode d’assemblage à une vis (à l’avant), le soubassement étant seulement clipsé à l’arrière sur un ergot. Nous sommes en présence de la version basique du Fiorino qui se reconnaît à l’absence de portière latérale coulissante et de puits dans le bouclier avant pour les anti-brouillards. Malgré son prix réduit ce modèle possède des miroirs sur les rétroviseurs extérieurs et un

 garnissage des passages de roues. Les rares détails de carrosserie sont bien présents ainsi que des feux arrière correctement colorés, encadrant des portières dissymétriques arborant monogramme et logo. L’intérieur est entièrement noir. Il est complet avec contreportes et cloison intérieure. A noter que la planche de bord a une gravure différente des versions proposées par Norev. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien. Ce Fiorino a sa place à côté des autres Bipper et Nemo presque trois fois plus chers.
 

 
   

IVECO Massif (2008)

Mondo Motors – réf. 53/111
 

Réduit pour Mondo Motors cet Iveco Massif porte bien son nom tant il est imposant placé aux côtés d’une compacte. Pourtant il se révèle bien être à l’échelle. Ses lignes et volumes sont bien restitués dans cette livrée 3.0 HPT la plus puissance.  La finition, bien que légère, s’avère très correcte grâce à une gravure bien prononcée et à une reproduction des très nombreux détails de ce modèle. Y compris les deux marchepieds latéraux. Toutefois, le faible prix de vente de cette gamme de produits ne justifie pas  l’absence de passages de roues qui laisse de grands jours derrière celles-ci.  Roues assez réussies.

 Pourtant nous avons droit à des miroirs sur les rétroviseurs extérieurs. Les feux arrière sont bien colorés. Un autre reproche pour l’extérieur : le mauvais ajustement du pavillon en plastique qui laisse un jour au-dessus du pare-brise. L’habitacle dispose d’un mobilier complet mais ne reçoit aucune reproduction des contreportes. Le soubassement est fortement gravé, notamment aux niveaux des deux essieux. La miniature roule bien.

 

   
   

Réduite par Norev, la nouvelle Delta nous est proposée en version à toit vitré ouvrant. Lignes, volumes et coloris sont très convaincants mais les « chromes » encadrant les surfaces vitrées manquent de finesse. Tout comme les poignées de portières rapportées. La gravure est honnête malgré les raccords carrosserie-boucliers avant et arrière peu discrets. Par contre, et là je dis non, pourquoi, sur un modèle de ce prix (plus de 30 euros) devons nous supporter un pli sur l’aile arrière gauche dû simplement à un mauvais ajustement du moule ?

 Ce n’est pas digne d’une production d’aujourd’hui. L’intérieur, très détaillé se laisse admiré à travers le pavillon. Le soubassement est bien gravé et la miniature roule bien. 

Pour en revenir sur ce pli laissé par le moule, ce pli est inacceptable. D’une part en raison du prix de la miniature et d’autre part de la part de Norev qui prétend vouloir égaler ses confrères allemands.

 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel