Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 10:00

n° 188

du 16 mars 2009

page 2 

   

Cinq du commerce 

 traditionnel

ALFA-ROMEO Spider 1300 Junior (AM 1970)

Solido – réf. 14323000
 

Réduit pour le compte de Solido, ce cabriolet Junior surprend agréablement par le respect des lignes, volumes et coloris de l’original, même si l’ensemble paraît manquer de finesse dans le traitement des détails. Malgré tout l’ensemble demeure plaisant  avec ses optiques avant dépourvues de protection ou sa très fine calandre qui possède malgré tout des clignotants et veilleuses rapportés et correctement teintés. Par contre les essuie-glaces sont

 assez grossiers tout comme la gravure des roues au dessin pourtant correct. Le logo de Pinin Farina est bien présent sur les côtés, tout comme les monogrammes à l’arrière qui est équipé de feux rapportés et bien colorés. La sortie d’échappement est un peu trop longue mais correctement courbée. Dommage que l’aménagement intérieur, très bien dessiné, ne soit qu’uniformément noir. Le soubassement n’est pas détaillé et la miniature roule bien.

 
   

FERRARI California de 2008

HOT WHEELS – réf. Elite N5594
 

Réduit pour le compte de Mattel, ce coupé cabriolet California séduit tout de suite par le rendu de ses lignes et volumes tout en rondeurs, conforté par une jolie robe bleu métallisé aux grains assez fins. De plus la gravure et les éléments rapportés sont d’une belle finesse. La calandre et les différents écussons qu’arbore ce modèle comportent le célèbre cheval cabré, y compris au centre des roues qui laissent voir de généreux disques de frein ventilés avec étriers. Les essuie-glaces sont d’une rare finesse et les différentes optiques bien dessinées. A noter que les flancs accueillent le monogramme California en « vrai chrome » au dessus des prises d’airs latérales et

 qu’à l’arrière c’est le cheval cabré et le monogramme Ferrari qui sont présentés de la même façon. Belles quatruple sortie d’échappement. Une fois ôté le pavillon – non fonctionnel -  l’habitacle façon cuir clair se laisse admirer tant il est finement sculpté et décoré. Rien ne manque au poste de conduite qui dispose même des palettes du changement séquentiel des vitesses derrière un très joli volant. Notez la présence de quatre ceintures de sécurité pendant sur le pourtour de l’habitacle mais l’absence de représentation des éléments de leur verrouillage entre les sièges. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

 
   

FIAT 1100TV de 1955

Starline models – réf. 526029
 

Réduit pour Starline models, ce cabriolet séduit par ses formes, volumes et coloris très réalistes. Toutefois, s’il bénéficie d’une gravure fine et de pièces rapportées assez nombreuses, il comporte des touches de couleurs incongrues, notamment aux niveaux des clignotants avant et des veilleuses d’aile. Ceci étant, cela n’enlève rien au charme désuet qui se dégage de ce modèle. Le profil présente une moulure appuyée pour représenter le large jonc chromé

 vertical de la vraie alors que les roues arbores des vis papillons très – trop – proéminents. L’arrière reçoit des feux bien colorés mais aucun monogramme. L’habitacle, bicolore, n’a pas été oublié puisqu’il jouit d’une bonne gravure et propose une belle planche de bord avec ses cadrans et un volant bois à branches métalliques d’assez bel effet. La capote qui le recouvre est très réalistes avec ses rabats latéraux. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

 
   

MERCEDES GL Class (AM 2006)

Solido – réf. 14330500
 

 Réduite pour le compte de Solido, cette Class GL surprend par son gabarit imposant reflétant pourtant de très belle façon  l’aspect massif de l’original qui mesure plus de 5 m de long et accueille 7 passagers sur 3 rangées de sièges. Outre la fidélité dans le rendu des lignes, volumes et coloris, il convient de souligner la finesse de la gravure, notamment dans le dessin de la calandre et le traitement des jantes et des disques de frein très visibles. Dommage qu’il n’en

 soit pas de même pour les rares chromes qui courent sur l’originale ou les barres de toit. Les feux avant et arrière sont de bonne facture. Aucun monogramme n’indique le modèle reproduit. Le pavillon comporte deux panneaux vitrés fumés qui participent à l’éclairage de l’habitable. Lequel, entièrement noir, contient trois rangées de sièges à la gravure réaliste. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule trop facilement.

 
   

VOLKSWAGEN Transporter T5 de 2004

Schuco – réf. 331 1011
 

 Réduit pour Schuco, ce Transporter T5 surprend par le réalisme de ses lignes, volumes, coloris et gravure, lorsque l’on sait qu’il est proposé en boutiques traditionnelles à moins de 10 euros. Pourtant sa finition est loin d’être aussi simplifiée que pour un modèle presse. D’accord, les feux arrière sont métalliques. Mais c’est le seul accroc du modèle. Même les rétroviseurs latéraux ont leurs miroirs. A l’avant les optiques sont bien dessinées et colorées alors que les essuie-

 glaces sont remisés à la base de l’immense pare-brise. Les profils, à la gravure différente, proposent de jolies jantes très soignées et des poignées de potières peintes. L’arrière reçoit logo et monogrammes ainsi qu’un pot de détente rapporté sous le pare-chocs. L’habitacle noir possède un mobilier à la gravure soignée et possède même un rétroviseur intérieur alors que le hayon arrière est entièrement tôlé. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

   
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel