Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 20:20

n° 192
du 13 avril 2009
page 3/3

Voici maintenant l’analyse – inédite – des quatre autres modèles

 
   

CITROËN type HZ, carrosserie vitrine de 1959

Eligor – collection Type H Citroën, n° 04

 

 

 

Réduit pour Eligor ce fourgon vitrine fut également proposé lors du test réalisé courant 2008. Il ne fut pourtant pas analysé dans CH43 car il était alors dépourvu de tout vitrage  hormis celui du poste de conduite (cf. l’illustration figurant sur la couverture du fascicule d’accompagnement).  Ceci étant, ce fourgon séduit par son originalité et une finition honnête bénéficiant d’une livrée jaune canari très seyante. Toutefois le moule utilisé ne comporte aucun élément de signalement de changement de direction à l’avant (flèches ou clignotants). Le profil laisse apparaître un train arrière à la voie trop

large alors qu’à l’arrière les encoches de fixation du soubassement sont apparentes ! heureusement quelques pièces rapportées chromées (essuie-glaces, rétroviseurs extérieurs et poignées de portières, tempèrent l’impression générale. La partie arrière de ce fourgon contient six reproductions d’appareils électroménagers d’assez bonne facture. Le poste de conduite, tout en noir est séparé par une cloison pleine. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.  
 

 
   

CITROËN type HZ, autobus vitré de 1959

Eligor, collection Type H Citroën, n° 05 

 

 

 

 

Réduit pour Eligor, si ce minibus séduit par son originalité, il déçoit cependant par sa réalisation, notamment en raison de voies encore trop larges. Phénomène récurrent dans cette collection. Le débordement des roues choque d’autant plus que sur le vrai les voies étaient assez étroites par rapport au gabarit du véhicule. De plus leurs enjoliveurs sont très rustiques. Si les lignes et volumes paraissent bien restitués quelques détails pêchent un peu comme l’étroitesse des vitres de portière en raison d’un encadrement trop généreux. A l’avant, toujours pas de flèches de direction ou de clignotants. Il est vrai que l’original en semble dépourvu… à moins que les feux antibrouillards placés sur le pare-chocs en fassent fonction.

 Par contre l’arrière est mieux lotis avec sa batterie de feux colorés comme il convient et constitués par des pièces rapportées translucides. Le tout est protégé par des éléments de pare-chocs rapportés et surmontés d’une échelle pour accéder à la galerie de toit. L’intérieur accueille onze sièges ocre mais aucun bossage au-dessus du moteur. Or celui-ci était assez envahissant entre les deux sièges avant. La galerie retient les étuis des instruments de l’orchestre. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien. 



 

 

 
   

CITROËN type H, carrossé par Currus de 1953

Eligor, collection Type H Citroën, n° 08 

 

 

 

 

Réduit pour Eligor, ce fourgon magasin carrossé par Currus fait partie de la série qui me déçoit. Pourtant l’idée part d’un bon sentiment, celui de nous proposer un modèle original. Malheureusement la finition n’a pas suivi. J’en veux pour preuve, une nouvelle fois, une voie avant bien trop large entraînant le débordement des roues. Alors qu’à l’arrière, carrossage obligeant, la voie est correcte. Pourquoi ne pas en conserver les dimensions pour les modèles à venir ? Autre point, la taille des vitres de portière que je trouve trop petite alors que le pare-chocs arrière me paraît trop épais.

Ceci étant la décoration  ne reproduit pas celle visible dans le fascicule mais pour moi c’est secondaire. J’eus préféré que le jonc chromé qui surligne les ailes avant rejoigne  la protection alu des marchepieds (manquante sur la miniature. A noter à l’arrière la présence d’un unique feu à gauche. Ce qui semble correspondre au modèle !?! Un bon point sur ce modèle, les encoches d’arrimage du soubassement sont dissimulées derrière le pare-chocs. L’habitacle est toujours dépourvu du coffre moteur. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien. 

 
   

CITROËN type H, carrossé par Le Bastard de 1950

Eligor, collection Type H Citroën, n° 08 

 

 

 

 

 Réduit pour Eligor, et à l’inverse du précédent, ce petit car fait partie de la série très convenable, malgré, une fois encore, des voies trop larges. En fait, il semblerait qu’il faudrait revoir les réservations du soubassement pour rapprocher les roues. Ceci étant, ce modèle se révèle très plaisant tant par le bon traitement des lignes et volumes que des coloris qu’il affiche. Le tout profitant d’une gravure de bon aloi. Et le tout est agrémenté de pièces rapportées chromées ou en plastique – certaines manquant toutefois de finesse comme l’antenne radio. A noter que sur ce modèle les vitres de portière sont enfin dessinées en deux parties. Les clignotants latéraux sont présents

mais non peints. Présence des protections des marchepieds, de la trappe latérale pour la roue de secours et de l’unique porte de secours arrière. Les encoches de fixation du soubassement se sont faites discrètes. L’habitacle contient 13 sièges et le bossage – bien modeste je trouve - du capot recouvrant le moteur. A noter la présence de deux impostes bleutés qui donnent tout son charme à ce modèle. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien. 


 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Collection type H Citroën