Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 14:11

n° 199 du 01 Juin 2009 - page 2/2

 

Spéciale HOLDEN

HOLDEN FJ Sedan de 1954

AUTO ART – réf. 53314

Liminaire : il y avait longtemps que l’arrivée d’un nouveau modèle ne me procure un tel coup de cœur de par sa présentation. Et quand on en connaît le prix (32,10 euros) cela ne fait qu’amplifier la sensation. Si un réducteur est capable de nous proposer un tel résultat, les autres doivent s’aligner sur lui, non l’inverse. C’est pourquoi ce modèle se voit attribuer la note maximum pour les modèles sans ouvrants, note que je trouve insuffisante en l’espèce, je lui aurais bien attribuer un 5++ en plus du « coup de cœur » bien mérité.

 

Réduite par auto Art, cette FJ se révèle un véritable petit bijou tout en finesse dans le traitement des détails. Lignes, volumes, coloris, gravures et pièces rapportées métalliques, tout contribue à la grande réussite de ce modèle. Toutefois il y a une question à laquelle je n’ai pas trouvé réponse pour l’instant. A quoi peuvent bien correspondre les deux petites zones creuses présentes en haut des montants du pare-brise. Elles ne figurent pas sur le modèle original que j’ai pu voir sur le net ? Mais c’est si discret que l’on peut les ignorer. Ceci étant, outre des lignes aux rondeurs magnifiques et des « chromes » hyper réalistes tant ils sont fins et correctement insérés dans la carrosserie, il convient de noter la finesse de la gravure de la calandre et le beau dessin des roues avec leurs jantes au cerclage chromé et à l’enjoliveur au centre peint. De toute beauté ! De même pour le sabot d’aile arrière et les monogrammes rapportés sur les côté du capot moteur ou le coffre arrière. Il en va de même pour les poignées de portières ou de coffre. Les feux arrière sont corrects. Passons à l’intérieur où les surprises nous attendent. Outre les deux banquettes au vert légèrement plus foncé que la carrosserie, il est permis de s’attarder sur une planche de bord détaillée mais aussi et surtout sur les contreportes qui arborent des poignées intérieures rapportées et « chromées » et le dossier de la banquette avant qui reçoit un cendrier lui aussi rapporté et « chromé ». Et pour « chapeauter » le tout, si l’on incline la voiture nous découvrons qu’elle possède un ciel de pavillon avec pare-soleils et éclairage central ! C’est encore trop rare de nos jours pour ne pas être doublement signalé. Et puisque la voiture est inclinée, retournons-la en plein pour admirer le travail caché de la reproduction des deux trains roulant et de l’ensemble mécanique. Comme sur tout modèle de ce réducteur les roues avant sont orientables mais en plus, ici leur rotation agit sur les éléments de la direction. Rien que du beau travail, qui ne sera complet que si le volant venait à tourner lui aussi. Et en plus la miniature roule bien. J’en voudrais bien d’autres de cette facture…

 
 

HOLDEN VL SS Group A de 1987

Biante – réf. B 43304A (coffret HSV twin set)

Réduite par Ixo pour Biante, cette VL SS est le premier modèle du duo contenu dans le coffret des 20 ans de voitures spéciales Holden proposé par ce réducteur. Bien présenté dans sa livrée bleu clair métallisé il choque par son étroitesse. Or, après vérification, il s’avère que l’original était bel et bien aussi étroit. Et certaines vidéos permettent même d’écouter le bruit rauque de son V8… un petit régal.  Lignes et volumes sont donc correctement reproduits et bénéficient d’une gravure fine et d’une très bonne finition. Si le traitement paraît cependant un peu simplifié, le recours aux photos d’une vraie lui rendra justice car, il faut bien le reconnaître, ce premier modèle spécial avait un physique assez ingrat, qui est très bien restitué. C’est pourquoi je dirais que le profil tourmenté est honnête. Les jantes, bien dessinées, laissent voir des disques de frein avec étriers. L’arrière, surmonté d’un imposant aileron, accueille des feux correctement colorés et les monogrammes. L’habitacle, tout en blanc cassé, est remarquable dans sa gravure et sa présentation très travaillée, sauf le ciel de pavillon oublié. Le soubassement est profondément gravé et tente ainsi de reproduire la partie visible de la mécanique et des trains roulants. La miniature roule bien. 

 
 

HOLDEN HSV W427 de 2007

Biante – réf. B 43304A (coffret HSV twin set) 
 

Réduite par Ixo pour Biante, cette W427 est le second modèle du duo contenu dans le coffret des 20 ans de voitures spéciales Holden proposé par ce réducteur. Présentée dans une livrée bleu ciel métallisé identique à la VL group A elle séduit par le respect de ses lignes et volumes car elle bénéficie d’une finition soignée. Le respect des détails n’offre pas l’occasion à critique. L’avant dégage une sensation d’agressivité de bon alois pour un modèle sportif avec son imposant bouclier. De profil, les grandes jantes bien dessinées laissent voir des disques de freins aux étriers rouges. L’arrière arbore des feux bien dessinés et colorés, surplombant les quatre sorties d’échappement chromées alors que les monogrammes sont chromés et photo découpés. La lunette arbore même un auto-collant HSV alors que la micro antenne radio n’a pas été oubliée juste au-dessus.  L’habitacle, au mobilier vieux rose mérite que l’on prenne le temps de le regarder tant le mobilier qu’il contient est bien gravé et décoré. Du bel ouvrage qui, hélas, n’est pas allé jusqu’à proposer un ciel de pavillon. Dommage !  Le soubassement est travaillé et présente même les deux lignes d’échappement alu. La miniature roule bien. 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel