Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 11:00
 

 n° 199 du 01 juin 2009

 page 1/2

 

  Une des sorties presse de la semaine dernière

LEYLAND Sherpa de 1975

Universal Hobbies – collection James Bond, n° 61

Réduit par Universal Hobbies, ce van se présente sous une version quelque peu maltraitée avec capot moteur et portière droite enfoncés. Ceci étant, les lignes (ingrates) et les volumes de l’original sont restitués alors que la robe jouit d’un gris souris et d’une gravure acceptables. Par contre l’assemblage des pièces rapportées s’avère un peu fantaisiste sur l’exemplaire trouvé. Si la calandre est correctement reproduite, les roues reçoivent à tord des jantes entièrement chromées alors que les vraies étaient en tôles grises avec un petit enjoliveur central. Aucun des détails gravés n’est souligné d’un trait de peinture. L’arrière reçoit des feux rapportés et des logs sur les portières arrière. Le pavillon supporte une doublé échelle alors que l’habitacle accueille deux figurines. Le poste de conduite est séparé de la partie arrière par une cloison pleine. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

 
 

Le test à ne pas manquer

 

UNIC ZU Izoard de 1958

Ixo – test collection Camions d’autrefois, n° 03

Réduit par Ixo ce ZU Izoard va faire craquer plus d’un collectionneur de plus de 60 ans car celui-ci possède déjà dans sa collection celui produit en son temps par Dinky-Toys France., version multibenne et/ou tracteur porte-voitures.  Mais celui-ci est au 1/43ème et jouit d’une finition des plus honorables. Du nanan pour les yeux ! Superbe ! Lignes et volumes sont bien présents sous une livrée un peu trop brillante à mon goût. Je sais, j’entends déjà certains dirent que je ne suis jamais content ! Et alors, j’ai effectivement râlé contre une peinture mate qui n’avait pas sa place sur des Simca. Ici, c’est l’inverse. Ce camion fait trop neuf ! Un comble pour un routier. Et puis ce plateau en plastique dont les ridelles laissent passer la lumière. Faut bien lui trouver un défaut à cette réduction. Non ? Sinon y a qu’à lui faire un papier dithyrambique et on n’en parlera plus. Heureusement qu’à l’avant le monogramme UNIC connait quelque problème d’intervalle qui a laissé soupçonner un temps l’inscription UNK.  Mais trêve de plaisanterie et de divagation. Nous nous trouvons en présence d’un modèle très réussi. Il suffit pour s’en convaincre d’examiner en détails l’ensemble capot-cabine dont la gravure est fidèle, avec ses phares colorés juste comme il faut. La cabine peu profonde offre cependant trois places face à une planche de bord des plus sommaires mais ou  trône un tableau de bord complet surplombant un pédalier bien travaillé. Le châssis est lui aussi travaillé et la miniature roule bien.

 

  Le modèle duo de la collection Mythique R4

SOVAM 1100VS (AM 1967)
Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 15 duo
 

Réduite par Universal Hobbies, cette 1100 VS Sovam constituant le duo avec la 850 rouge présentée il y a peu, diffère de cette dernière par la présente d’un hard-top. Outre cet accessoire ce nouveau modèle présente d’autres différences. Reprenant le moule de la 850 il nous propose de la même manière lignes et volumes, cette fois dans une livrée bleue de série. Comme il semble régner une certaine confusion dans les légendes des photos publiées aussi bien dans des ouvrages papiers que sur le net, je me référerai aux photos publiées sur le site  http://sovam.toujours.monsite.wanadoo.fr/ où son auteur présente sa 1100 VS « dans son jus ». Les rétroviseurs sont correctement avancés et fixés à l’extrémité arrière du capot moteur. Les optiques ont perdu leurs carénages et ce que j’appelle le support de la plaque avant a disparu. Jusqu’ici, c’est conforme avec ce que je pense être la vraie 1100VS (AM 1967). Par contre les nouvelles jantes, très travaillées étaient, soit celles de l’éphémère 1300, soit une option. De même des feux horizontaux qui correspondent à ceux de la 1300 et utilisés pour l’AM 1968. Je serais moins affirmatif sur ce point car rares sont les photos disponibles de l’arrière. Et celles-ci sont contradictoires entre elles. Il semblerait que les modèles restaurés aient bénéficié d’améliorations… En tout cas, et quelque soit le degré d’authenticité de cette 1100VS, sa sortie permet d’avoir un modèle original dans nos collections. Merci M6 Interactions pour ce choix. Vivement la Dallas. 

 

 En bonus, un " compar'hâtif " avec le modèle presse

 

 Deux modèles de la collection du type H Citroën
(par abonnement zone Nord)

CITROËN type HP de 1958

Eligor – collection Type H Citroën, n° 12 
 

Réduit par Eligor, ce type HP reprend le moule qui a servi au n° 06 de cette collection, le plateau du maçon Da Silva (cf. son analyse dans le n° 176 du 22 décembre 2008 de CH43). Je ne reviendrais donc pas sur les remarques formulées alors sinon pour signaler qu’encore sur ce modèle l’absence de tout clignotant ou flèche à l’avant et une immatriculation arrière placée à droite. Et une question : pourquoi avoir remplacé les feux arrière correctement colorés mais rapportés par de simples touches de couleur orange ? Par contre les portillons sont toujours articulés. L’ensemble est plaisant et conviendra à nombres  de dioramas dédiés aux Soldats du feu. D’autant que l’armement du véhicule est d’honnête facture et se compose d’une tonne à eau, de quatre tuyaux de forte section, d’un dévidoir et d’une échelle simple. Le tout complété par deux cornes et un gyrophare rouge posés sur le pavillon. Habitacle et soubassement habituels. La miniature roule bien.

 
 
CITROËN type HZ de 1954
Eligor – collection Type H Citroën, n° 13
 

Réduit pour Eligor ce type HZ est décrit comme étant un modèle de 1954. Alors pourquoi avoir pris comme base le moule du H 1200 kg toilé de 1948 ? (cf. le n° 02 de la collection) Si le principe de la porte latérale coulissante fonctionnelle est un petit plus, le traitement de l’arrière est un gros moins. En effet très rapidement la lunette arrière rectangulaire et horizontale a été remplacée par la célèbre lunette oblongue et verticale et l’éclairage arrière augmenté. Cela a obligé le réducteur à coller des panneaux rapportés pour cacher l’absence de vitrage  de la partie arrière – et pour cause il n’y avait que de la toile tendue. L’idée peut être acceptée côté droit où l’on suppose l’auvent abaissé pour protéger les vitres pendant les déplacements. Mais côté gauche ? d’autant que le réducteur y a peint le puits de la flèche directionnelle !!! Ceci étant, je ne reviendrais pas sur l’analyse qui a été faite sur le moule utilisé (cf. le n°    de CH43) mais je signalerais cependant qu’à la vue de la seule photo du véhicule ayant pu servi r de modèle que si la barrette de désembuage du pare-brise est bien reproduite devant le conducteur, les antibrouillards fixés sur le pare-chocs devraient se trouver sur les retours de celui-ci.  Notez que sur ce modèle le hayon arrière se soulève et peut être maintenu ouvert grâce à un bras articulé – un peu comme sur le vrai. Habitacle et soubassement habituels. La miniature roule bien. 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine