Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 08:40
 

 n° 203 du 29 juin 2009

 page 1/2

 

 Arrêt sur images

Une fois n’est pas coutume. Permettez-moi de dédier ce numéro à quelqu’un rappelé par la lumière de l’au-delà alors qu’il venait tout juste d’avoir 48 ans. Dessinateur de bijou de talent il fut, avant qu’il ne soit rongé et emporté par la maladie. Il s’appelait Pierre.

 
 

 Trois des sorties presse de la quinzaine écoulée

ALFA-ROMEO 159 de 2007

Universal Hobbies – collection James Bond, n° 63

Réduite par Universal Hobbies, cette 159 déçoit. Non en raison du traitement de ses lignes et volumes. Ils sont fidèles. Mais en raison de sa finition, inférieure à des productions que l’on trouve en boutiques autour des 5 euros. Avant aux optiques des plus simplifiées. Absence de toute trace de chrome pour les poignées de portière. Aucun écusson Alfa-Roméo de peint. Sorties d’échappement pleines. Des roues sans disques de frein. L’habitacle entièrement noir contribue à la morosité du modèle. Seul le soubassement semble ressortir du lot avec une assez belle gravure. La miniature roule bien.

 

MERCEDES 500 SEC de 1981 (C126)

Ixo – collection Mercedes, n° 48

Réduit par Ixo, ce coupé restitue de bonne manière l’étirement des lignes du vrai. Malgré une livrée noire qui dissimule la gravure et certains mouvements de la carrosserie, lignes et volumes sont honnêtement reproduits.  L’avant est correct, sans plus, car il y manque, comme à l’arrière, la reproduction de la plaque de chrome qui recouvre le haut du pare-chocs. Chrome qui se prolonge au sommet des plaques de protection latérales. Et puisque j’y suis, il manque aussi le jonc de chrome qui surligne les feux arrière. Les autres sont reproduits sous la forme de traits de peinture. Les roues présentent un dessin qui, sous un certain angle, donne l’illusion d’avoir le motif central désaxé alors qu’il n’en est rien.  Les feux arrière sont bien reproduits et le gauche surmonté du monogramme 500SEC. L’habitacle accueille un mobilier havane. Mais pourquoi l’accoudoir central avant est-il noir ? Le soubassement est fortement gravé et la miniature roule bien.

 

SIMCA Versailles de 1957

Ixo – collection Simca, n° 62

Réduite par Ixo, cette Versailles vient compléter le panel de la gamme Vedette première génération au sein de la collection Simca. Toutefois la Versailles nous a déjà été proposée dans une livrée bleu à toit crème dans la collection des Voitures d’antan (n° 28). Nous retrouvons donc le moule qui a permis à Ixo de décliner une grande partie de la gamme Vedette, première génération. Nous retrouvons donc l’arrondi du haut de la portière arrière qui aurait demandé à commencer un peu plus loin pour être un peu plus pentu. De même pour le dessin de l’aile arrière qui descend un poil de trop. Enfin, le dessin de la lunette arrière manque d’arrondi dans sa partie supérieure. De plus, la finition de cette Versailles nous ramène à la première époque de ce réducteur. Cependant un effort de finition a été consenti avec des monogrammes dorés sur les ailes arrière et de vrais pneus à flanc blanc. L’écusson du coffre est coloré. L’habitacle reçoit un mobilier noir alors que seule la planche de bord est blanche et que le volant accueille un écusson en son centre. Le soubassement est peu détaillé mais la miniature roule bien.

 
 

 Deux modèles de la collection du type H Citroën
(par abonnement)

CITROËN type H – plateau charbonnier de 1953

Eligor – collection type H Citroën, n° 14

Réduit pour Eligor ce type H plateau reprend le moule utilisé pour le plateau du maçon da Silva (n° 06), toutefois légèrement modifié. En effet, si nous trouvons enfin une reproduction des puits des flèches directionnelles dans la surépaisseur de la cabine, nous perdons les feux arrière en reliefs au profit de simples décalcomanies en nombre insuffisant : feux ou catadioptres, il vous faudra choisir. Par contre  le dessin des vitres coulissantes est toujours aussi faux alors qu’à l’arrière le pare-chocs renforcé a disparu. Remarquez à l’arrière de la cabine, la baie de droite n’est pas vitrée. Les portillons ouvrant permettent de découvrir que le compartiment sous le plancher rapporté contient lui aussi des sacs de charbon. Pas faciles à décharger sans tout démonter !  Le soubassement est standard et la miniature roule bien.  N-B : le livreur de charbon provient de chez Ixo (cf. la Route bleue).

 
 CITROËN type H72 – snack de plage de 1965
Eligor – collection type H Citroën, n° 15

Réduit pour Eligor ce type allongé reprend le moule utilisé pour le boucher chevalin ambulant (n° 07), lui-aussi avec de légères modifications. Notamment avec les systèmes d’aération du plateau et d’évacuation des fumées. Une « toile » masque les vitres de la cabine alors  que hayon supérieur arrière est toujours fonctionnel et doté de ses bras de maintien.  L’ouverture latérale est toujours côté gauche, offrant ainsi un comptoir très long alors que côté droit armoires froides et bacs à friture et vaisselle font le pendant. L’ensemble est séduisant même s’il donne l’impression de mal supporter la surcharge pondérale de son propriétaire. Mais il paraîtrait que ce phénomène soit corrigé pour les modèles à venir. Le soubassement est standard et la miniature roule bien.

 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine