Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 14:00
 

 n° 206 du 20 juillet 2009

 

 Deux des rares sorties presse des deux dernières semaines

MERCEDES 170Va de 1950

Ixo – collection Mercedes, n° 49

Réduite par Ixo, cette 170Va n’est pas tout à fait une inconnue pour les collectionneurs presse puisqu’elle nous fut déjà proposée sous une livrée bicolore dans la collection des taxis du monde (n° 09 – Berlin). Aussi retrouvons nous le même moule mais avec une finition différente. Lignes et volumes sont fort corrects dans cette livrée prune. L’avant possède une calandre verticale que je trouve plus réaliste que sur l’autre version. Par contre, les clignotants dont ce modèle est affublé sur les ailes avant sont de trop. D’accord le modèle exposé au musée en est doté, mais ils ne sont pas d’époque, puisque même le modèle 170Vb sorti en mai 1952 en est encore dépourvu. Et pour cause, ils possèdent tout deux des flèches de direction visibles au niveau des portières avant. Il en va de même pour le rétroviseur extérieur. Le profil met en évidence une nouvelle approximation avec une charnière de portière inférieure – inutilement - « chromée » alors que la supérieure est couleur caisse, ainsi qu’un «jonc « chromé » sur deux côtés de la vitre des portières avant. En réalité il s’agissait d’un jonc chromé faisant partie du petit déflecteur qui ornait lesdites portières pour limiter les remous, vitres baissées. Or ledit déflecteur n’est pas présent sur la miniature. L’arrière laisse deviner un coffre de malle qui permet de dater le modèle reproduit comme étant fabriqué à partir de 1950. L’habitacle au mobilier noir est peu visible. Le soubassement est gravé et la miniature roule bien.

 

PEUGEOT 203 cabriolet de 1953

Ixo – collection Route bleue, n° 37 

Ce cabriolet 203 réduit par Ixo s’avère de facture honnête mais devrait rappeler des souvenirs à ceux que se sont lancés dans la collection des modèles presse car il leur fut proposé dans une livrée bordeaux sous le n° 19 de la collection des Voitures d’antan, il y a près de cinq ans déjà. Peu de différences avec celui-ci. Lignes, volumes et coloris sont acceptables et la finition nous ramène à des temps immémoriaux, tout en restant elle aussi à un niveau supportable. Pourtant le niveau de la gravure date mais l’ensemble reste très plaisant. Peut être à cause du modèle proposé. Si la calandre fait chargée et gagnerait à être noircie entre les barres chromées, l’arrière me paraît plus réussi malgré ses feux métalliques, feux que je ne critiquerais pas cette fois-ci car je les trouve réussis. L’habitacle est sommaire et occupé par un conducteur quelque peu à l’étroit. Le soubassement est lisse et la miniature roule bien.

 

Zone sud – sortie du CITROËN type HY – fourgon le Bastard de 1962

Eligor – collection type H Citroën, n° 10

(cf. n° 193 du 20 avril 2009 de CH43) 
 

 Deux modèles de la collection du type H Citroën
(par abonnement)

CITROËN type H fourgon Mokalux de 1951

Eligor – collection Type H Citroën, n° 16

Réduit pour Eligor ce nouveau type H au groin surprenant (dû au dessinateur Géo Ham) reprend le moule du n° 02 qui était proposé avec les côtés ouverts. Ici des panneaux – avec l’inscription Mokalux » ont été collés dessus.  Le traitement de l’avant est fidèle au dessein de l’auteur : déroutant. Pourtant le dessin est respecté et les courbes réalistes.  Un effort a été apporté dans le traitement des demi-vitres latérales même si le trait de séparation est toujours trop en arrière, il devrait se trouver quasiment au milieu de la fenêtre. Le profil appelle une interrogation, sur la présence de grosses moulures superflues à la base du pavillon, et une remarque sur le dessin des boîtiers de flèche de direction des deux côtés (très discret côté gauche) .  A l’arrière il y a, pour une fois, surabondance de points rouge. En effet, sur le vrai il n’y avait – selon la réglementation alors en vigueur qu’un seul feu rouge (et stop) tout en haut et un catadioptre en bas et à gauche. Et c’était tout ! Pas de catadioptre à droite (encore moins de feu rouge).  Par contre, le panneau arrière était lui aussi décoré, avec, sur le hayon relevable l’inscription Mokalux et sur les portillons inférieurs Votre café. A noter que s’agissant d’une reprise de moule que la portière latérale est coulissante et le hayon relevable avec son système de blocage en position relevé. L’habitacle et le soubassement sont standards et la miniature roule bien.

 

CITROËN type HY plateau de 1963

Eligor – collection Type H Citroën, n° 17 

Réduit pour Eligor, ce type HY plateau, nous est familier pour nous avoir déjà été proposé sous une livrée quasi identique avec une échelle dépliable et relevable (n°03). Toutefois, il existent quelques différences dans le traitement de ce moule. Outre une robe légèrement plus sombre et matte les vitres sont (mal) partagées pour donner l’illusion des demi-vitres de l’original. Les jantes ne sont pas de la même couleur et les clignotants avant ont disparu, tout comme d’ailleurs, les feux arrière en relief au profit de simples cercles de couleurs. Seule la lunette arrière derrière le conducteur est vitrée alors que les portillons sont toujours ouvrants. Le plateau est encombré de rouleaux de câbles du plus bel effet et autres torillons. Je regrette pour ma part que les deux plateaux ne soient pas rattachés au même centre. Pour le reste, c’est le standard maison : habitacle, soubassement et roulage. De quoi constituer le début du parc du centre local.

 
 

 Encore un modèle australien

FORD EX Falcon GL Ute de 1982

Trax – réf. TR71

Réduit par Trax, ce pick-up Falcon bénéficie du soin particulier apporté par ce réducteur dans la réalisation de ses miniatures. Ainsi, une fois encore, lignes et volumes sont bien reproduits dans une livrée caramel très agréable à l’œil.  La finition est elle aussi de très bon niveau avec une gravure très fine et des pièces rapportées bien ajustées et colorées pour celles devant l’être. Si le tour du propriétaire ne laisse place à aucune critique sérieuse il sera toutefois l’occasion de quelques observations. La première sera plus une interrogation : pourquoi le capot moteur est-il une pièce rapportée fixe ? La deuxième concernera le plateau, fort bien restitué et qui reçoit un cache amovible, manquant à nombre de ses confrères. La troisième et dernière concerne l’habitacle qui propose une banquette pouvant accueillir trois personnes. Je veux bien que ce modèle soit doté d’une boîte de vitesses automatique, mais où se trouve son levier de commandes ? Le soubassement est très travaillé et la miniature roule bien.

 

 Addendum

Retour sur la SIMCA Marly Ambulance présentée dans le n° 204
Voici les photos du modèle de série
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine