Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:45
 

n° 216 du 28 septembre 2009 - page 2/2

spéciale collection Mythique R4

 

RENAULT R4F4 glacier de 1968

Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 17 duo

Réduite par Universal Hobbies cette étrange R4F4 que j’ai surnommée « gla-gla-mobile » par analogie à certaines Mercedes utilisées par le Vatican, est la réplique assez fidèle de celle d’un glacier palois. Si toute la partie inférieure est reprise à ladite R4F4 et bien restituée toute la partie supérieure est inédite. L’immense pare-brise tranche avec le reste de la voiture. La calandre est soignée, tout comme l’ensemble des détails de ce modèle. Dommage que la parution des différents modèles de cette collection, pourtant très prometteuse, soit encore aussi erratique.  Les roues sont moyennes alors que les poignées de portières sont toujours des pièces rapportées. Les immenses vitres reçoivent des publicités alors que l’arrière, dépourvu de pare-chocs reçoit des feux bien colorés. A l’intérieur, le siège passager a disparu pour permettre d’accéder au poste de vente. Dommage que la partie réfrigérée ne soit pas représenter verticalement. Le soubassement est gravé.

 

RENAULT R4 Jogging de 1981

Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 18
 

Réduite par Universal Hobbies cette nouvelle R4 me semble mieux réussie que ses devancières. Est-ce sa présentation qui joue en sa faveur ? Toujours est-il que l’on est en présence d’un modèle très plaisant à regarder et correctement décoré. Les lignes et volumes sont honnêtes  malgré encore quelques imperfections. Il faut pourtant souligner le soin apporté dans le traitement des détails comme la grille d’aération à la base du pare-brise qui est une pièce rapportée ou les deux petits tubes censés venir en renfort au pare-chocs avant. Attention à la pose de la calandre avant qui, sur le modèle en ma possession est inclinée vers la droite.  Le profil reçoit des poignées de portière et des bandes de protection latérale rapportées. Les roues, travaillées, ont du mal à refléter exactement les vraies. A l’arrière, un effort a été accompli dans la gravure de la découpe du hayon mais il y a un léger défaut de symétrie tout en haut où la courbure est plus prononcée à gauche qu’à droite. Les feux sont réalistes tout comme le bouton poussoir d’ouverture du hayon. Le pavillon est découpé et accueille une jolie capote bleue que certains feront peut-être sauter pour avoir une version ouverte. Ce qui permettra de mieux profiter du mobilier très coloré et fidèle de l’habitacle. La planche de bord est vierge de tout cadran de tableau de bord (du moins sur cet exemplaire). Le soubassement est gravé.

 

RENAULT R4 Carte jeune de 1991

Universal Hobbies – collection Mythique R4, n° 18 duo
 

Réduite par Universal Hobbies cette nouvelle R4, qui partage le même moule que la Jogging, mais avec un pavillon entièrement tôlé, est tout aussi réussie que cette dernière. Nous sommes une nouvelle fois en présence d’un modèle plaisant à regarder et sobrement mais  correctement décoré. Les lignes et volumes sont honnêtes  malgré ici encore quelques imperfections. Il faut pourtant souligner le soin apporté dans le traitement des détails comme la grille d’aération à la base du pare-brise qui est une pièce rapportée. Avant de parler du profil, une question se pose : qu’est-ce qui a poussé ce réducteur à peindre en noir les gouttières de ce modèle ? Le profil reçoit des poignées de portière et des bandes de protection latérale rapportées. Les roues, travaillées, sont ici très proches des vraies. A l’arrière, nous retrouvons naturellement le même léger défaut de symétrie tout en haut du hayon où la courbure est plus prononcée à gauche qu’à droite. Les feux sont réalistes tout comme la poignée d’ouverture du hayon. Notez qu’ils sont complétés par les deux feux de reculs de la vraie, ainsi que par le feu de brouillard sous le pare-chocs. Il est très difficile de découvrir le mobilier bien coloré qui occupe l’habitacle. La planche de bord est  dotée d’un cadran de tableau de bord. Le soubassement est gravé. 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine