Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 09:47
 

 n° 215 du 21 septembre 2009

 page 1/2

 

 Quatre des sorties presse de la semaine dernière

CITROËN 2cv AK350 de 1970

Eligor – collection 2cv Citroën, n° 153
 

Réduite pour Eligor cette nouvelle fourgonnette utilise un moule déjà connu, sa dernière parution étant sous la forme de celles du ramoneur (n° 146) ou du raid Paris-Kaboul-Paris (n° 150). Je ne reviendrai donc pas sur son analyse sinon pour signaler un détail qui m’avait alors échappé et relatif aux passages de roues arrière. Ils ne sont pas tout à fait identiques. Celui de gauche est quasi circulaire alors que celui de droite comporte une partie aplatie en son sommet.  L’intérêt de ce modèle réside bien évidemment dans la structure qui entoure la partie arrière et destinée au transport de vitres. Structure assez discrète et réaliste, dotée d’une vitre de chaque côté. A noter que ce modèle ne dispose de clignotants que sur les panneaux arrière. Que devaient voir les conducteurs qui le croisaient ? Le soubassement, lisse, ne comporte aucun nom de réducteur mais est doté de suspension.

 

LATIL H14 TL10 de 1948

Universal hobbies – collection Tracteurs et monde agricole, n° 91

Réduit par Universal Hobbies cet engin de labeur en impose par ses dimensions et sa finition. Une vraie réussite qui trouvera sa place dans nombres de dioramas ruraux avec un peu de patine pour plus de réalisme encore. Que dire de plus devant la finesse des différentes pièces le composant ? il suffit de le retourner pour s’en convaincre, vu la complexité des bras de direction ou des arbres de transmission. La cabine est encombrée de nombreux leviers alors qu’à l’arrière trône un treuil non fonctionnel.

 
 

ROSENGART Surpertraction de 1939

Ixo – collection Route bleue, n° 41
Réduite par Ixo, la Supertraction n’est autre que la reprise, à l’immatriculation près, du modèle proposé comme 50ème et dernier numéro de la collection des voitures classiques. Je n’en reparlerai donc pas ici et vous renvoie sur l’analyse faite à l’époque : Cf. n° 117 du 05 novembre 2007
 
SIMCA Beaulieu de 1958
Ixo – collection Simca, n° 67
 

Réduite par Ixo cette Beaulieu reprend le moule déjà utilisé maintes fois dans la collection Simca, notamment pour la Chambord brésilienne. Je ne reviendrai donc pas sur les détails de celui-ci mais je me limiterai à ceux propres à ce modèle. L’allure générale est acceptable malgré sa carrure imposante, grâce notamment à sa calandre et à ses roues bien dessinées ainsi que par les teintes peu courantes retenues. A l’arrière les feux métalliques sont assez bien dessinés. L’intérieur est en harmonie avec l’extérieur. Si par rapport aux modèles précédents les leviers de vitesses et de frein à main qui se trouvaient – à tort – sur le tunnel de transmission ont bien disparu, l’on trouve encore deux sièges séparés à l’avant à la place de la banquette d’origine sur la Beaulieu. Le plancher n’est pas détaillé. 

 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine