Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 09:41

n° 220 du 26 octobre 2009 - page 2/2

Spéciale collection italienne ABARTH

Je reprends ici l'analyse des premiers numéros des collections italiennes diffusées par HACHETTE

 

ABARTH 1000 Bialbero de 1963

Metro – collection italienne consacrée à ABARTH, n° 01

 Badgée Metro, cette barquette 1000 Bialbero séduit par le respect des lignes, volumes et coloris de la vraie et bénéficie d’une finition correcte. A l’avant le capot comporte les bulles de protection des phares et reçoit l’écusson dela marque et le monogramme du modèle que l’on retrouve également sur les ailes arrière. Le profil comporte aussi, outre les poignées de portière, les poignées de fermeture du capot avant. Les roues sont bien dessinées. A l’arrière l’ouverture  laisse deviner le moteur alors que de petits feux en plastique bien colorés en pris place sur le panneau arrière. Peu discrète sortie d’échappement blanche.  Le minuscule habitacle reçoit un mobilier bien gravé noir. Seuls les cadrans du tableau de bord, les branches du volant et le levier du frein à main y apportent une touche argentée. Le soubassement est gravé.

 
 
 AUTOBIANCHI A112 ABARTH 70HP de 1975
Metro – collection italienne consacrée à ABARTH, n° 02

 Badgée Metro, cette A112 surprend par son réalisme et rappelle celle badgée Grani & Partners pour le compte des EDISON GIOCATTOLI. Pourtant il ne s’agit ni du même moule, ni du même millésime, reconnaissable notamment par le dessin des feux arrière. Celle de G&P est un modèle 1974 alors que celui est un modèle 1975. La gravure est plus fine sur cette dernière. Sa présentation  séduit l’œil grâce à sa livrée bicolore des plus réalistes, mise au service de lignes et volumes bien restitués. L’avant est fidèle avec sa calandre complète surmontée d’un capot noir mat et de beaux essuie-glaces noirs. De même, le dessin des jantes est très réaliste avec en prime l’écusson Abarth en leur centre. Par contre, pas de rétroviseur extérieur gauche. De plus l’arrière dispose de feux bien colorés et d’une double sortie d’échappement chromée et creuse. L’habitacle au contenu noir a un mobilier bien gravé et propose un tableau de bord et un volant peints. Le soubassement est un peu travaillé.

 
 ABARTH 1300 Scorpione de 1968
Metro – collection italienne consacrée à ABARTH, n° 05

 Badgé Metro ce petit coupé surprend par ses dimensions réduites mais reproduit de manière assez convaincantes les lignes et volumes du vrai dans une livrée orangée. Très dépouillée, sa carrosserie ne reçoit que les écussons de la marque en plus du monogramme à l’arrière. Un seul essuie-glace à la base du pare-brise, un rétroviseur extérieur côté gauche et un volumineux bouchon de réservoir complètent le décor. Belles roues bien dessinées. Les feux arrière en plastique sont bien colorés. Double sortie d’échappement très fine. L’habitacle, ici aussi, minuscule, accueille un mobilier entièrement noir que seuls les nombreux cadrans de la planche de bord égayent un peu. Le soubassement est moulé.

 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Collections étrangères