Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 15:23
 

 n° 221 du 02 novembre 2009

 page 1/2

 

 Pour obtenir le break 1501 du n° 200 de CH43

Après la Métropole il est temps de le proposer aux lecteurs d’Outre-mer et de l’étranger. Toutefois le mode d’expédition sera différent puisqu’il n’existe pas de petit emballage en port payé à la Poste pour ces destinations. Aussi le conditionnement sera-t-il fait maison. Et les tarifs, direz-vous ?

 

_ En direction de l’Outre-mer : 8.35 euros  hors emballage

 

Et pour répondre à des demandes provenant de l’étranger, j’ai scrupule à m’engager à en proposer quelques exemplaires vu les prix demandés par la Poste. En effet, (hors emballage) ceux-ci sont les suivants :

 

_ Pour un pays de l’Union européenne, la Norvège ou la Suisse : 15.90 euros

_ Pour les pays de l’Est (hors Union européenne) et le Magreb : 19.20 euros

_ Pour les pays d’Afrique (hors Magreb), Canada, Etats-unis, Proche et Moyen Orient : 22.10 euros

_ Pour les autres pays : 24.40 euros

 

Toutefois, au cas où vous ne seriez pas rebutés par de tels tarifs, le règlement devra se faire impérativement par virement international (mais à quel coût ? merci de vous renseigner auprès de votre banque). L’adresse de réservation est toujours la même : surleblog43(chez)hotmail.fr . Expédition après réception du virement.

 

 Deux des sorties presse de la semaine dernière

PEUGEOT 404 break

Ixo – collection, la Route bleue, n° 44

Badgée Ixo, cette 404 Longue est difficilement identifiable car elle reprend le moule déjà servi maintes fois dans les collections presse, et notamment en version commerciale aux couleurs de l’insecticide Catch (n° 26 de la collection des Camionnettes d’antan), en break gris (n° 57 de la collection des voitures d’antan) et en break crème (n° 47 de la collection Michelin). Aujourd’hui c’est dans une livrée prune qu’elle nous est proposée. Je ne reviendrai pas sur les remarques faites sur le moule utilisé, assez imparfait, notamment au niveau de l’inclinaison des montants du parebrise et du pilier central, et du reste. Dommage que le mariage des différents composants (enjoliveurs de roues, dessin et profondeur de la calandre) ne permettent pas l’identification d’un modèle précis. Et que dire de cet entourage chromé des feux arrière qui étaient tout plastique sur la vraie ? L’habitacle est entièrement noir et relève plus du break que de la commerciale qui n’avait pas de couvercle de boîte à gants. Le soubassement est peu détaillé.

 

TOYOTA Celica GT de 1979

Ixo – collection Champions français de rallye, n° 28

Badgée Ixo, cette Celica GT s’avère réussie dans le traitement des lignes et volumes de cette voiture et bénéfice d’une décoration soignée mais incomplète. Je n’en veux pour preuves, notamment l’absence des stickers Pirelli sur les passages de roues arrière ou de celui de J.L. Marnat équipements au-dessus de la lunette arrière. Sinon, l’ensemble est plaisant et reçoit des pièces rapportées en plastique noir  tels les essuie-glaces et le rétroviseur extérieur. A noter la présence de la goulotte de remplissage du réservoir visible dans l’habitacle alors que le bouchon affleure sur le panneau de custode gauche.  Les roues devraient être ocrées et des sabots peints à la base des passages de roues arrière.  L’intérieur, entièrement noir, accueille les sièges baquets et l’arceau-cage.  Le soubassement n’est pas détaillé.

 

 Deux modèles de la collection du type H Citroën
(par abonnement)

CITROËN type H, transport hippique de 1958

Eligor – collection Type H Citroën, n° 24

Badgé Eligor ce nouveau type H séduit le regard par sa décoration flatteuse, mais si on le regarde plus attentivement on reconnaitra très vite le recours au moule qui servit au n° 01 de cette même collection.  En effet, seules les roues sont différentes. Toutefois quelques oublis ou erreurs ont été corrigés comme la présence de flèches de direction  ou des boutons de coulissement des vitres de portières. Par contre il n’y a toujours pas de cloison entre la cabine et la partie affectée au  transport des chevaux ! Les voies ont été réduites, notamment à l’arrière. Au final un beau modèle malgré tout.

 

CITROËN type HY plateau de 1960

Eligor – collection Type H Citroën, n° 25 
 

Badgé Eligor ce  nouveau type HY surprend par son aménagement insolite, quelque peu artisanal. Pourtant il est la réplique d’un modèle ayant existé sur l’aéroport d’Orly.  Nous retrouvons le moule qui a servi notamment au plateau du maçon avec quelques modifications. Apparition des logements des flèches de direction et  remplacement du relief des feux arrières par des touches de couleurs. De plus le pare-chocs arrière est remplacé par deux petits tubes alors que les portillons sont toujours articulés.  Faisons le tour de son aménagement. A l’avant les deux échelles permettant d’accéder à la petite plate-forme sur le capot sont curieusement positionnées puisque un de leurs montants passe devant le phare. Sur le côté droit, la découpe du caisson devrait aller  jusqu’en bas, au niveau du plancher. La cloison derrière la cabine a été retouchée pour accueillir une seule petite fenêtre horizontale. Une échelle permet d’atteindre la plate-forme au-dessus de la cabine. Deux extincteurs, un dévidoir à tuyau et une petite citerne complètent l’équipement du véhicule. Un modèle original. Bravo.

 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine