Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 10:31
 

n° 225 du 30 novembre 2009 - page 2/2

 

Modèles du commerce traditionnel

MERCEDES 230SL (W113) Hard-top de 1964

IXO – réf. CLC184

Ce coupé 230SL, badgé Ixo, ne nous est pas totalement inconnu puisqu’il n’est en fait qu’une version fermée du cabriolet 230 SL, n° 27 de la collection Mercedes, lui aussi rouge, ou du cabriolet 280SL doré proposé en son temps en n° 20 de la collection Route bleue avec une starlette assise sur le capot. Nous retrouvons donc une carrosserie aux lignes, volumes et coloris soignés et bénéficiant d’une finition de bon alois. La garde au sol reste encore trop faible. En effet, sur la vraie le prolongement virtuel du jonc chromé supérieur qui court sur les flancs devrait être tangent au sommet des disques rouges des enjoliveurs, ce qui est loin d’être le cas. Toutefois, on retrouve, comme sur le premier cabriolet, des optiques avec une zone inférieure orangée, mais sans clignotants oranges dans leurs parties supérieures. Ceci dit, le reste est très acceptable et se laisse regarder avec plaisir. Calandre honnête, prise d’air à la base du pare-brise bien présente. Fins essuie-glaces antagonistes se chevauchant au centre. Les roues sont correctes tout comme le dessin des chromes à l’arrière. Les feux arrière sont bien colorés alors que la double sortie d’échappement est chromée et creusée. A noter que l’étoile et le monogramme posés sur le coffre arrière sont photo découpés et chromés. Mais c’est l’habitacle qui, une fois encore, retiendra l’attention par le soin apporté au traitement des détails dans une livrée mélangeant des coloris crème et framboise. L’hard-top est fixe et n’a pas empêché le maintien des deux pare-soleils au sommet du pare-brise. Sa hauteur peut paraître limite mais est correcte. Retournons la voiture et découvrons un soubassement bien gravé.

 

PEUGEOT 5008 de 2009

Norev – réf. 473850

Badgé Norev, ce monospace 5008 fait partie de la production standard actuelle découlant du scannage de l’original. C'est-à-dire un produit sans personnalité, ou aussi fade ou banal que le vrai. Pourtant le travail est soigné et nous propose de belle façon les lignes, volumes et coloris du vrai. Les rares chromes courant sur la carrosserie sont reproduits en « vrai chrome » alors que les monogrammes ne sont que tampographiés. Les optiques avant sont bien dessinées. Les roues à jantes alliage sont fidèles et laissent voir de généreux disques de frein avec étriers. Les feux arrière en plastique sont bien colorés. Le vaste pavillon vitré (option) laisse voir un intérieur proposant sept places réparties sur trois rangées de sièges en position relevée. Version haut de gamme oblige, la casquette du tableau de bord comporte la petite plaque sur laquelle se projette les indications de l’option « vision haute » du tableau de bord. Les contreportes sont travaillées. Par contre le soubassement est peu détaillé.

 

ROLLS-ROYCE Phantom Drophead coupé de 2008

Minichamps – réf. 436 134731

Badgé Minichamps, ce “coupé” est lui aussi imposant et restitue de très belle façon les lignes et volumes du vrai. Sa livrée bordeaux métallisé et argent lui sied bien. Et sa finition aurait pu être à la hauteur sans ses manques de peinture présents au sommet des ailes arrière le long du large bandeau chromé qui ceint l’habitacle. J’espère qu’il ne s’agit que d’un défaut sur cet exemplaire. L’avant est massif et équipé de petites optiques alors que les flancs reçoivent des feux de gabarit en plastique rapporté et coloré. Les chromes sont de « vrais chromes » à part les montants du pare-brise. Les roues sont bien travaillées et laissent deviner les disques de frein derrière leurs jantes alliage. A l’arrière, les feux sont eux aussi en plastique bien coloré. Quant à l’habitacle, celui-ci est très bien reproduit et coloré. Conduite à droite, ce modèle so british, possède les petites palettes de changement de vitesses derrière le volant. Belle planche de bord et beau volant. Les ceintures de sécurité sont dessinées sur les sièges. De petites poignées de maintien pour les passagers arrières sont même creusées juste derrière les portières. Le soubassement est particulièrement gravé au niveau du train arrière.

          (seulement - en raison des manques de peinture)
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel