Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:24
2010-01 arrivee CH43
 

 n° 230 du 04 janvier 2010

 page 1/2

 
Voeux 2010
 
Editorial 

A nouvelle année, nouveau logo.

Comme je le laissais prévoir depuis quelques mois, le nombre des collections presses se réduit comme peau de chagrin et le rythme de sorties des modèles m’intéressant ne me permettra bientôt plus une parution hebdomadaire qui justifie, jusqu’à présent, le nom de ce blog.

 

C’est pourquoi j’ai décidé de changer de logo qui deviendra définitivement CH43 lors de la parution du n° 235 ce qui permettra une parution un lundi sur deux.

 
 
 Modèles presse de la semaine écoulée

BERLIET GAK Plateau de 1958

Ixo – collection Camions d’autrefois, n° 07

GR38181 Berliet GAK ViniPri 

GR38182 Berliet GAK ViniPri 

Signé Ixo, ce GAK aux couleurs de Vini-Prix, semble promis à un beau succès en raison de sa présentation plateau limonadier. Les lignes et volumes sont bien restitués et bénéficient d’une gravure honnête et d’une présentation attirante. Vue de face, la cabine appelle cependant une remarque en ce qui concerne la calandre rouge qui aurait gagnée à être un peu plus près de la réalité en proposant les deux colonnes extérieures de la même couleur que le reste de la carrosserie, ainsi que les deux demi rectangle centraux. A noter que sur cette cabine aussi, le déflecteur de la portière conducteur est absent du fait de la position baissée de la vitre ! Merci de corriger ce détail sur les modèles à venir.  Le chargement est composé 4.800 bouteilles réparties dans200 casiers. Les étiquettes qui figurent à l’avant et à l’arrière du plateau sont des répliques d’époque. L’arrière est aussi simpliste que le vrai. La cabine met en évidence les deux places qu’elle propose de part et d’autre de l’imposant volume dédié au moteur. Le soubassement est classique. 

z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg 

 

JAGUAR MK VII de  1951

Ixo – collection Route bleue, n° 48 

GR3817 Jaguar MK-VII

Signée Ixo, cette nouvelle version de la MK VII se distingue de la précédente (le n° 49 de la collection Rallye de Monte-Carlo – cf. CH43 n° 127 du 14 janvier 2008) par la présence de flasques carénant les roues arrière. A ce propos et avant de passer la voiture en revue, je voudrais savoir si d’autres exemplaires que le mien à la flasque arrière droite d’une nuance plus foncée que le reste de la carrosserie ? Ceci étant, les dimensions imposantes de l’original se retrouvent sur cette miniature qui nous propose un modèle « qui a vécu ». L’avant est honnête mais souffre de clignotants orange de mauvais alois. Les roues sont dépourvues d’enjoliveurs. L’arrière est sobre mais reçoit quand même des feux rapportés en plastique coloré. Bravo ! L’intérieur noir ne laisse que deviner son mobilier alors que le soubassement n’est pas détaillé.  

z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg

 

Deux modèles de la collection du type H Citroën

(par abonnement)

CITROËN type HZ marchand de 1967

Eligor – collection type H Citroën, n°28 

GR3812_Type_HZ_glacier.jpg 

Signé Eligor, ce nouveau type HZ est plaisant à l’œil au premier abord. Mais au second « r’abord » ? Au second, il soulève une interrogation sur la façon dont travaille ce réducteur car je trouve qu’il prend une certaine liberté avec l’exactitude des modèles qu’il propose. En effet, nous retrouvons sous une nouvelle livrée le moule ayant servi au boucher ambulant (n° 07 de cette collection). Alors pourquoi dire qu’il s’agit d’un modèle 1967 alors que la face de ce type HZ pose question quant à son réalisme. Pour m’expliquer je vais simplement reprendre ce que j’écrivais dans le n° 192 du 13 avril 2009 de Collec’ Hebdo 43 : « Ce type HY pourrait ravir le collectionneur s’il ne reproduisait pas les erreurs de ses devanciers. A supposer qu’il s’agisse d’un des premiers modèles commercialisés en 1964 cela justifierait la concomitance entre le pare-brise d’un seul tenant et des anciens chevrons. Par contre cela ne justifie pas l’absence de clignotants à l’avant – simplement présentés par des ronds de peinture blanche. » Au fait, s’agit-il d’un type HY ou d’un type HZ ? Faudrait être constant dans les appellations. Je laisserai le soin de répondre à cette question aux érudits du type H. Ce qui n’est pas mon cas. Ceci étant, ce modèle bénéfice de pièces rapportées assez fines : rétroviseurs extérieurs, poignées de maintien et de portières. Les obus des phares sont dotés d’une visière. Les roues bénéficient d’une présentation particulière alors que l’abattant arrière est relevable et peut rester en position relevé grâce à deux bras graciles. Par contre je me demande comment le glacier peut accéder à son poste de travail ? Poste bien aménagé cependant avec moult détails comme la présente d’une caisse enregistreuse, les cornets de glaces, le seau avec la boule doseuse, ainsi que les bacs à parfums. Il y manque toutefois un moyen de fermeture côté gauche : vitres coulissantes ou abattant.  Signalons une fois encore que la signalisation lumineuse arrière n’est représentée que par des touches de peinture. Il en est de même pour le système d’éclairage de l’immatriculation. Il serait temps de revenir à une représentation plus réaliste. Le soubassement est standard.

z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

CITROËN type HZ service de 1965

Eligor – collection type H Citroën, n°29
GR3811 Type HZ Cibie

Signée Eligor, cette nouvelle déclinaison du type H me laisse dubitatif quant au réalisme de sa dénomination car pour moi, tout modèle postérieur à 1964 devrait être doté du pare-brise en un seul élément. Mais bon, je ne suis pas « H »ophile.  Je laisserai donc aux spécialistes le soin de répondre à cette question. Pourtant le modèle est plaisant à regarder malgré – ou à cause – de la sobriété de sa décoration. A commencer, une fois n’est pas coutume avec le pavillon qui supporte une galerie. Bien que très simple celle-ci livre un jeu d’ombres au dessin variable avec l’aide des stries du pavillon. Comme sur les modèles antérieurs, les pièces rapportées habituelles sont toujours aussi fines. Et sur ce modèle aussi, clignotants avant et signalisation arrière ne sont représentés que par des touches de couleurs. Il serait grand temps que ce réducteur revienne à une reproduction traditionnelle de ces éléments. Je sais, il va être répondu que suivant le modèle il y avait – ou non – des clignotants à l’avant et que le nombre et l’emplacement des feux arrière étaient à géométrie variable au fil des ans. Et alors ? Ce modèle dispose d’une porte latérale coulissante et d’un abattant arrière relevable, mais sans bras de blocage en position relevé. Le soubassement est standard.

 z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

 Juste pour le fun

Je voudrais ici saluer l’initiative prise par le tandem Altaya-Ixo au cours de l’été dernier de proposer aux acheteurs au numéro, de pouvoir acheter et recevoir le camion qui était offert aux abonnés à la collection Michel Vaillant.

Le voici, reçu le 31 décembre.

 

J’espère qu'Altaya-Ixo accepteront de renouveler l’opération pour le semi remorque porte voitures offert aux abonnés à la collection des Camions d’autrefois.
GR38201 Camion Vaillant
GR38202 Camion Vaillant
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine