Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 16:29
2010-01 arrivee CH43
 

 n° 231 du 11 janvier 2010

 

 Modèles presse de la semaine écoulée

 

Collection FERRARI F1

 

Enfin, diront les aficionados de la marque et les inconditionnels du cheval cabré.

Encore répondrais-je pour ma part, qui ne suis pas un fan de la Formule 1.

Je souhaite cependant au tandem Fabbri – Ixo de connaître le succès avec cette  nouvelle collection consacrée à cette discipline sportive.

A part le premier numéro dont vous trouverez les photos plus après, il vous faudra vous tourner vers d’autres blogs pour connaître les modèles qui suivront.

 Titre Ferrari F1

 FERRARI F1-2000
Ixo – collection Ferrari F1, n° 01
GR3824 Ferrari F1 2000

 Signée Ixo cette F1 2000 m’en a rappelée une autre, proposée naguère sous le n° 37 de la collection Ferrari par le même tandem Fabbri – Ixo, la F1 2001. Si l’allure générale des deux voitures est identique il n’y a pourtant peu – ou pas - de pièces ou éléments vraiment identiques. La ressemblance est pourtant accentuée par la présence des mêmes sponsors, à l’exception de Malbarré qui fait défaut sur la carrosserie. En réalité le modèle 2000 d’aujourd’hui est moins fin que le modèle 2001. Question de goût peut-être, mais je préfère les jantes chromées du modèle 2001 aux jantes peintes alu du modèle 2000 qui bénéficie d’une présentation tout aussi soignée. Un beau modèle malgré tout qui devrait convenir aux passionnés de la marque.

z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 CITROËN 2cv AK350
Eligor – collection 2cv Citroën, n° 161
GR3823 2cv AK350 Gd-Bazar

 Signée Eligor cette nouvelle fourgonnette rappelle celle du ramoneur (n° 146, cf. le n° 201 du 15 juin 2009 de CH43). Elle choque l’œil, elle aussi, pour deux raisons principales : d’une part, à cause du diamètre exagéré des roues, d’autre part par l’absence totale de vitres de portière, tant à l’arrière que sur les côtés où leur original mode d’ouverture par moitié a été totalement escamoté. Par contre, l’épaisseur des pneus a été revue à la baisse. Merci. Rappelons une fois encore, la mauvaise habitude de ce réducteur d’arrimer le soubassement à l’aide d’encoches visibles à l’arrière des véhicules. Ceci étant, le recours à un moule utilisé depuis des décennies s’en sort encore pas trop mal grâce à une gravure correcte et à l’apport de poignées métallisées rapportées. A noter que sur cette reproduction d’un modèle immatriculé en Belgique, la modification de l’éclairage de l’immatriculation arrière. Le toit supporte une galerie traditionnelle vide. L’habitacle est noir, le soubassement lisse.

z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

SIMCA Comète Monte-Carlo de 1955

Ixo – collection Simca, n° 74
GR3710 Comete Monte-Carlo b

 Signée Ixo, cet héritage de Ford France jouit d’une présentation très avenante d’un moule déjà connu pour nous avoir été proposé en version Ford Comète dans la collection des voitures d’antan dans une livrée bleu nuit et d’un coupé bicolore blanc et noir dans celle de la Route bleue. De plus cette présentation avait été proposée en boutique sous la marque  Nostalgie. Pourtant cette nouvelle reproduction nous propose un modèle bien différent puisqu’il s’agit de celui de1955 vendu sous la marque Simca. Modèle qui se différencie des autres par sa calandre « coupe frites » et sa prise d’air sur le capot moteur. De plus il est équipé de roues à rayons d’assez bel effet. Cette réduction rend très bien l’élégance des lignes de cette voiture aux proportions bien respectées avec des dimensions assez imposantes et équilibrées. Ces lignes courbes sont accompagnées de droites soulignées de chromes très finement restitués. Les rares pièces rapportées nécessaires à cette réduction sont également chromées. Les roues sont simples mais belles. Puisque je suis déjà sur les côtés, notons la présence du monogramme doré Monte-Carlo sur les ailes avant. L’arrière reçoit des feux rouges rapportés en plastique. L’intérieur a fait l’objet d’un traitement soigné avec un mobilier bicolore aux teintes reprenant celles de la carrosserie. De plus les cadrans de la planche de bord sont détaillés. Ce qui n’est pas le cas du soubassement.

 z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

 Spécial ASTON-MARTIN  (boutiques)

 ASTON-MARTIN DBR1 – 24 Heures du Mans 1959
Ixo – réf. Coffret duo « ASTON-MARTIN RACING »  AO1MC4, exemplaire 0022/2000
GR3788 DBR1 n5 verte

 Signée Ixo, cette DBR1 nous restitue de manière un peu approximative les lignes de la vraie alors que ses volumes et coloris sont corrects. Cette approximation résulte du mauvais dessin des ailes et de la découpe trop basse des passages de roue avant.  L’avant est pourtant correct avec sa grande prise d’air surmontée de l’écusson et du numéro de course. Les quatre phares sont sous des bulles où les rivets de fixation sont reproduits. Le profil révèle des roues arrière carénées. Roues à fil au dessin assez réaliste.  L’arrière arbore deux petits feux rouges, le numéro de course avec éclairage et une double sortie d’échappement alu mais pleine. Le poste de pilotage est semi ouvert. Il est pourtant permis de découvrir les principales commandes et quelques éléments du châssis ainsi que les deux petits baquets. Le soubassement n’est pas détaillé.

z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 ASTON-MARTIN DBR9 – 24 Heures du Mans 2006
Ixo – réf. Coffret duo  « ASTON-MARTIN RACING »  AO1MC4, exemplaire 0022/2000
GR3789 DBR9 007 verte

 Signée Ixo cette DBR9 est toujours aussi  stupéfiante de réalisme que les précédentes, présentées dans CH43. Lignes, volumes, coloris, détails  et décoration sont au rendez-vous. Et pourtant à regarder de près il y a quelques différences au niveau de la carrosserie. En effet, s’agissant d’un produit « boutique » l’avant et l’arrière sont équipés de fins crochets de remorquage et la grille de calandre est bien présente. L’essuie-glace noir est photodécoupé. Quelle finesse dans le traitement des détails et des différents stickers des sponsors. Michelin a bien remplacé Pirelli pour cette épreuve. Les roues sont magnifiques et laissent voir les disques de freins. L’extracteur d’air est toujours aussi impressionnant au-dessous de feux bien dessinés. L’intérieur est du même acabit avec son double arceau cage.  A noter la marque Recarro sur les côtés de l’appuie-tête. Une vraie merveille au plancher plat.

z_Notation_2008-2008_5_etoiles-.jpg
 
 ASTON-MARTIN V8 Vantage N24 – 24 h ADAC Nürburgring 2008
Minichamps (résine) – réf. 437 081307
GR3790 V8 Vantage verte

 Signée Minichamps, cette V8 Vantage N24, réalisée en résine,  attire l’oeil par sa robe vert acide très fidèle. Tout comme ses lignes et volumes trapus bénéficiant d’une gravure très fine et d’une finition soignée. L’ensemble est soigné et arbore tous les stickers correctement placés. A l’avant, présence des feux additionnels dans la calandre. Les jantes laissent voir les disques de frein avec étrier rouge. Les pneumatiques sont marqué Yokohama. La portière conducteur arbore la petite ouverture à volet coulissant et un filet de protection. A l’arrière les deux sorties d’échappement, pourtant des plus discrètes, reçoivent un embout chromé et creux. La trappe de remplissage du réservoir est aussi une pièce rapportée. Une remarque cependant : sur le côté droit mauvais dessin du chrome qui entoure les surfaces vitrées qui n’épouse pas la courbe de la carrosserie. L’habitacle est des plus réalistes avec une belle planche de bord, un volant avec palettes, siège baquet, arceau-cage, réservoir et plancher, sans oublier les barres latérales de renfort.  Le soubassement par contre est totalement plat.

z_Notation_2008-2008_5_etoiles-.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique