Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 14:46
2010-02 transit CH43
 
 n° 246 du 26 avril 2010
 
 Modèles presse

 OPEL Ascona 1900 GR1 – rallye de Monte-Carlo  1972

Ixo/Altaya – collection Champions français de rallye, n° 40

GR3924 Asconna RMC blanche
 Signée Ixo, cette Ascona 1900 attire l’œil par sa robe blanche et rouge. Ses lignes et volumes auraient pu être exacts si le pavillon n’a pas « glissé » en arrière. En effet, lorsqu’on regarde la voiture de profil côté droit il est permis de constater que le pare-brise et ses montants sont plus inclinés que nécessaire, que le pied milieu est légèrement incliné vers l’arrière, au lieu d’être vertical, et, enfin, le panneau de custode est moins incliné que le rai. Oh, l’écart est faible, mais il existe bel et bien. C’est d’ailleurs la seule remarque que je ferai sur la carrosserie. La gravure et la finition sont d’un bon niveau. L’avant se pare d’une batterie de quatre projecteurs additionnels devant une calandre bien dessinée. La décoration aux couleurs de Radio Monte Carlo est soignée alors que les stickers répartis sur toute la carrosserie sont reproduits, à l’exception toutefois de ceux des amortisseurs de Carbon qui devraient se trouver sous les vitres latérales arrière. Les roues sont simplifiées mais acceptables. L’arrière est très soigné avec des feux rapportés en plastique rouge et sertis de chrome, tout comme le feu de recul. Belle sortie d’échappement chromée. L’habitacle noir recèle un arceau-cage au-dessus des deux sièges baquets et du réceptacle à casques. Seuls les cadrans égayent la planche de bord. Le soubassement est succinctement détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SIMCA Marly II de 1958

Ixo/Hachette/Auto-plus – collection Classiques de l’automobile, n° 06
GR3925 Marly-II verte
 Signé Ixo, ce break Marly devrait, une nouvelle fois, briguer le titre de Meilleure miniature presse de l’année tant il est réussi. Il faut dira qu’il s’agit de la reprise du moule du n° 15 de la collection Simca dont il ne diffère que par sa présentation légèrement différente. Je ne reviendrai pas sur la reproduction excellente de ses lignes et volumes et du respect du 1/43ème qui fait défaut aux autres modèles de la gamme Vedette, ce qui empêche de les réunir à ses côtés. Gravure et peinture sont un régal pour l’œil. Par rapport à celui de la collection Simca, ce nouveau break Marly se voit affublé de deux rétroviseurs extérieurs  non obligatoires lors de sa commercialisation et d’un monogramme Marly sur l’abattant arrière alors qu’il n’y en avait point sur le vrai. D’autre part, la galerie de toit a perdu sa structure en bois pour une structure chromée.  A l’intérieur, si le plancher du compartiment bagages n’a plus de décoration alu les banquettes sont devenues bicolores. A l’inverse, la planche de bord est simplement ivoire. Le soubassement est travaillé.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

TALBOT SUNBEAM LOTUS – Rallye d’Argentine 1981

Ixo/d’Agostina – collection néo-zélandaise Rally car collection, n° ??
GR3865 TSL n2 r-Argentine
 Signée Ixo, cette nouvelle déclinaison de la Talbot Sunbeam Lotus représente celle confiée à l’équipage Fréquelin-Todt qui remporta le rallye d’Argentine en 1981. Je ne reviendrai pas sur le bon respect des lignes et volumes de cette voiture ni sur son importante dotation de feux additionnels à l’avant, mais sur sa décoration qui, après quelques recherches iconographiques s’avèrerait incomplète. Au moins, il manquerait l’inscription TALBOT au-dessus des roues arrière. Et sur le capot moteur il devrait y avoir une autre inscription au-dessus du numéro de course et une plaque de rallye apposée en biais juste au niveau de l’arrête du capot et identique à celle qui se trouve sur la lunette arrière. L’habitacle est la réplique de celui des autres versions avec arceau-cage, sièges baquets avec harnais peints et planche de bord bien détaillée. Le soubassement est détaillée et propose la ligne d’échappement à 3 sorties alu.
 z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

FIAT 8V Zagato de 1952

Starline models – réf. 518109
GR3901 Fiat8V rouge
 Signée Starline models cette berlinette Zagato séduit l’œil dans sa livrée rouge, très italienne. Lignes et volumes sont respectés. La gravure et la finition sont de bon ne facture.  L’avant s’orne d’une belle calandre ovale à l’allure agressive avec ses « phanons », surmontée du monogramme 8V placé devant le bossage du capot. Notez les essuie-glaces antagonistes alors qu’ils étaient parallèles sur ce modèle. Notez également que sur d’autres avec sorties d’air sur les ailes avant et double bossage du pavillon, ils étaient bel et bien antagonistes. Il y en a même avec trois essuie-glaces (un côté passager, et deux antagonistes devant le conducteur !) Jolies roues à rayons et papillon central. Les poignées de portière chromées sont rapportées tout comme le bouchon du réservoir au-dessus de l’immatriculation arrière. Les feux arrière sont en métal peint. Deux belles sorties d’échappement complète le tableau. L’intérieur caramel blond met en valeur le mobilier simple qu’il abrite. Petits baquets à l’avant et joli volant bois devant de beaux cadrans. Le soubassement n’est que suggéré.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

MOSKVITCH 402 de 1957

Ist – réf. IST037
GR3902 Moskvitch 402
 Signée Ist, cette 402 n’est pas une Peugeot, mais une Moskvitch, très jolie dans sa livrée vert d’eau. Lignes et volumes sont bien respectés et jouissent d’une bonne gravure et d’une finuition soignée. Nombre de pièces rapportées et chromées sont réparties sur l’avant et l’arrière de la voiture. La calandre à larges moustaches me fait penser à un croisement de Ford Vedette 1953 et d’Aronde 1957. Les essuie-glaces sont photodécoupés. Les roues, très simples, reçoivent des enjoliveurs avec un large monogramme rouge. Les chromes courant sur les côtés ne sont que peints. L’arrière reçoit des feux plastique rapportés et une sortie d’échappement généreuse. L’habitacle accueille deux banquettes et des contreportes marron et une planche de bord bicolore.  Le soubassement est un peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique