Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:21
2010-02 transit CH43
 
 n° 276 du 22 novembre 2010
 
Ma lettre au Père Noël
 A l’approche de Noël qu’il me soit permis de rêver un peu. Voici quelques mois qu’Hachette travaille avec Ixo pour nous proposer les Classiques de l’automobile. Or si Hachette diffuse aussi les types H qui connaissent un bon succès, ceux-ci sont vendus sans figurines. De son côté, Ixo fabrique de telles figurines qui agrémentent la Route bleue ou les voitures de Michel Vaillant. Alors, s’ils pouvaient unir leurs efforts pour nous proposer une série de figurines pour agrémenter nos dioramas… Déjà qu’Ixo en a placé à l’intérieur d’un TUB Citroën (voir le n° 275 de CH43). Par contre, il faudrait améliorer la gravure des moules pour les rendre moins anorexiques et plus jolis.
 
 Modèles presse

CITROËN C2 S1600 – rallye de Sardaigne 2009

Ixo/Altaya – collection  Passion du rallye, n° 19
GR4112 C2 S1600 rouge
Signée Ixo, cette énième déclinaison de la C2 S1600 reprend le moule qui a déjà servi à ces nombreuses devancières, sous une décoration très chargée et fidèle à la vraie, à quelques nuances près comme par exemple la partie dorée sous le phare gauche qui ne devrait pas se terminer en pointe. Mais bon, l’ensemble est plaisant à regarder. L’habitacle renferme les composants habituels : arceau-cage, sièges baquets, extincteur et roue de secours. Le soubassement est  détaillé au niveau des trains roulants.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

FORD Capri 2.8 L de1981

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 21
GR4115 Ford Capri 2-8 anthr
 

Signée Ixo, cette Capri rappellera certainement quelque chose à ceux qui ont pu se procurer ce même modèle proposé il y a quelques mois dans la collection espagnole Nuestros queridos coches años 80 sous le n° 15. En effet, outre les détails de présentation, nous retrouvons le moule qui a servi pour cette dernière. Ainsi, lignes, volumes et coloris de l’original se retrouvent bien sur cette réduction. A l’avant la calandre est enfin noire et les clignotants sont oranges. Il n’y manque que les optiques additionnelles fixées sous le pare-chocs. Le dessin des jantes correspond bien à ce modèle alors que le liseré rouge courant sur les flancs devrait être complété par le monogramme – rouge lui aussi – Capri sur les ailes avant. Tout comme à l’arrière où le retour du hayon devrait indiquer Capri 2.8 injection à gauche de sa serrure. Les feux arrière sont en plastique et rapportés et assez bien colorés (il manque l’orange sur l’extérieur. Les deux sorties d’échappement sont fines mais pleines. Le mobilier intérieur, très bien moulé, est entièrement noir. Le soubassement n’est pas détaillé.

 

NB –Hachette a inséré dans le fascicule d’accompagnement de ce modèle, un petit encart autocollant destiné à corriger l’inscription figurant sur le socle (n° 18) de l’Aronde P60 Elysée indiquée à tort comme étant une Monaco. Ce geste méritait d’être signalé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Collection Type H CITROËN

CITROËN type HZ, autobus vitré de 1959

Eligor/Hachette  – collection ¨type H Citroën, n° 57

GR4116 H minicar vert

 Autant l’écrire tout de suite, je suis quelque peu dubitatif devant ce premier doublon, car ce nouvel autobus vitré n’est qu’une reprise intégrale de celui proposé sous le n° 05 aux couleurs de l’orchestre d’André Verchuren, à l’exception du disque rouge ajouté au-dessus du pare-chocs avant. Sinon c’est exactement le même, avec les mêmes accessoires, le tout assorti d’une décoration très particulière.

 

Signé Eligor, ce nouveau minibus déçoit par sa réalisation, notamment en raison de voies encore trop larges.. Si les lignes et volumes paraissent bien restitués quelques détails pêchent un peu comme l’étroitesse des vitres de portière en raison d’un encadrement trop généreux. A l’avant, toujours pas de flèches de direction ou de clignotants. Par contre l’arrière est mieux loti avec sa batterie de feux colorés comme il convient et constitués par des pièces rapportées translucides. Le tout est protégé par des éléments de pare-chocs rapportés et surmontés d’une échelle pour accéder à la galerie de toit. L’intérieur accueille onze sièges rouge derrière l’équipement standard de la cabine. La galerie accueille les étuis – cette fois ci très colorés - des instruments de l’orchestre. Le soubassement est peu détaillé. A noter que l’on voit bien que l’on est en présence d’un « vieux » moule car les pattes de fixation du soubassement sont encore apparentes.

z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

 Vous retrouverez dans le n° 277 de la semaine prochaine mes commentaires sur le Camion d'autrefois et la Route bleue non encore sortis au moment de la mise en ligne de ce numéro.

 

 Et n'oubliez pas, lundi prochain à 21h00 celle de l'encart spécial 2cv Citroën.

 
 Modèles boutiques

HOLDEN HK Monaro GTS de 1968

Trax – réf. 8004
GR4113 HK Torano bleue
 Signée Trax, cette réduction du coupé HK Monra GTS, date du début des années 1970 et, malgré son âge, nous restitue à la manière des Dinky Toys France d’alors, ou des Solido, des lignes et volumes qui ne sont pas sans rappeler ceux du coupé Opel Commodore de la même époque. Et pour cause… Le tout est servi par une livrée bleu métallisée aux grains déjà très fins. Comme quoi, ils savaient déjà bien travailler à Hong-Kong où elle fut réalisée. Bon, d’accord, les essuie-glaces ne sont que gravés à la base du pare-brise, les roues sont assez simplistes, tout comme la calandre ou le large bandeau arrière où aucun trait de peinture rouge ne signale les feux. Comme sur le vrai, le double bandeau noir ne court que sur le capot moteur et le couvercle du coffre, pas sur le pavillon. Les monogrammes GTS sont correctement placés. L’habitacle contient un mobilier entièrement noir. Le soubassement est très sommairement détaillé.
Hier 3 etoiles
 

MERCEDES GLK Offroad

Schuco – réf. 07246
GR4114 GLK 4x4 prune
 Signé Schuco, ce tout chemin GLK reproduit de belle manière les lignes et les volumes compacts de l’original, sous une livrée rouge sang assez élégante. Dommage que le tout soit desservi par ses roues « charrettes » à pneus taille basse qui le dénaturent quelque peu. D’autant que la voie arrière me parait exagérée, ce qui fait quelque peu déborder les roues.  Pourtant, l’avant bénéficie d’une très belle calandre avec des éléments chromés. Feux au dessin fidèle. Les jantes laissent voir les disques de frein avec leurs étriers. A noter que les marchepieds reçoivent un revêtement chromé perforé, assez réaliste. Les feux arrière sont bien colorés et surplombe un bouclier au dessin assez tourmenté et doté d’un seuil « chromé ». L’étoile Mercedes est photodécoupée. Les sorties d’échappement, bien creuses, sont chromées. Le mobilier intérieur, entièrement noir, est très détaillé et moulé. Seuls quelques détails reçoivent un trait de peinture alu. Pourtant, cet effort s’arrête au niveau des passages de roues arrière. Pourquoi les panneaux de custode demeurent-ils nus ? Et puis, s’il existe bien un ciel de pavillon celui-ci laisse voir les découpes de celui-ci dans la version à éléments vitrés. Regrettable ! D’autant que le soubassement est très détaillé et en 3 D.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique