Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 15:32
2010-02 transit CH43
 
 n° 286 du 31 janvier 2011
 
 Modèles presse

CITROËN 2cv AZ de 1955

Ixo/Atlas – Collection Voiture de mon père, n° 01

Uniquement par abonnement
GR4154 2cv-AZ decap grise
 Signée Ixo, cette énième évocation de la 2cv AZ nous propose un modèle produit après janvier 1955 reconnaissable à ses deux feux arrière. Si la silhouette de la 2cv est fort bien restituée et bénéficie d’une belle gravure et d’une bonne finition, certains détails appellent encore la critique comme, à l’avant, des phares trop rapprochés, empêchant de soulever le capot, ou, encore, l’absence des bavettes sur les ailes avant. De même pour les clignotants latéraux qui doivent être blancs et rouges. Pour le reste, la finition est soignée avec une belle reproduction du motif des sièges et de l’absence de véritable tableau de bord. Notez l’absence de tout détail des contreportes et la présence –exacte- d’un seul pare-soleil. Et il y a encore une roue de secours sur le plancher de l’emplacement à bagages. Le soubassement est un peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

MG - MG B cabriolet de 1964

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 26
GR4158 MGB cab bleu
 Attribuer cette réduction du cabriolet MG B me semble délicat tant je ne parviens pas à y retrouver la « pate » de ce réducteur. Aussi, l’ai-je comparé avec celui proposé par Del Prado dans la collection des Voitures du monde. Ils ne partagent pas le même moule. Si les lignes et volumes sont respectés et le coloris bleu nuit métallisé a un grain très fin, pourtant l’ensemble choque l’œil. La raison en revient, une fois encore, à des roues de trop grand diamètre et à une garde au sol exagérée. De plus les pneus sont trop larges pour être réalistes. Pourtant, l’avant jouit d’une calandre bien dessinée et ornée de l’écusson MG. Elle gagnera à être noircie. Les roues à rayons sont très quelconques, alors qu’une très fine amorce d’antenne de radio trône sur l’aile avant gauche.  Le couvercle du coffre arbore ledit écusson surmonté du monogramme MG B. Les feux arrière sont rapportés et en plastique correctement coloré.  C’est ici, à l’intérieur de l’habitacle, où la gravure des sièges, mais aussi et surtout, des différents accessoires et commandes, très fine, me parait inhabituelle. Même le volant arbore l’écusson MG en son centre. Cela allait me faire oublier de signaler un détail curieux, mais malgré tout fréquent en réalité. Ce cabriolet immatriculé en France est à conduite à droite ! De plus, le soubassement est détaillé et gravé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 

Collection Type H Citroën

 

Navré de ne pouvoir vous présenter ici le n° 60, le Type H concessionnaire, certainement victime des intempéries de décembre dernier. Il n’est pas arrivé jusqu’ici.

 

Citroën Type HZ châssis long de 1957

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 61
GR4159 H fromager jaune
 Signé Eligor, ce nouveau type H à châssis long reprend agréablement le moule du premier aux couleurs d’un marchand de meubles (n° 49). Comme à son habitude, ce réducteur nous propose une représentation fidèle des lignes et volume du célèbre type H. Et pour rassurer certains lecteurs il y a bien eu des types H allongés dont les panneaux inférieurs étaient réalisés avec des tôles plates.  L’ensemble est séduisant et bien présenté, d’autant que sur ce moule toutes les poignées sont reproduites par des pièces rapportées. Il conserve les ouvrants fonctionnels habituels.  Dommage que les plaques latérales aient tendance à avoir du jeu, créant un jour, vues de dos.   L’aménagement de la cabine est standard et le soubassement habituel simplement complété par un dessous plat.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

 Modèles boutiques

 

Soldes australiennes (2/2)

HOLDEN HZ Kingswood Utility (8WM80) outback dust de 1977

Trax – réf. TR31B (ex 8025)
GR4153 HZ-Ute jaune
Signé Trax, ce pick-up HZ date encore du siècle dernier, de 1993 pour être précis. Pourtant sa présentation semble plus aboutie avec, notamment, ses essuie-glaces rapportés à la base du pare-brise. Mais cela n’atténue pas beaucoup l’impression d’être plus devant un jouet qu’une miniature de collection. Est-ce du au manque de finesse de l’arceau de protection fixé sur le plateau, et/ou à l’aspect Sali de l’ensemble ? Malgré tout, les lignes et volumes sont bien rendus avec une gravure acceptable. A l’avant la calandre reçoit un petit écusson coloré. Les clignotants avant et arrière, les répétiteurs latéraux et les feux arrière sont peints. Les roues sont équipées d’enjoliveurs ornés d’un motif central. La carrosserie et les vitrages sont « salis ». Une caisse est posée sur le plateau. La cabine accueille une banquette trois places et une planche de bord crème. Les accessoires des contreportes sont soulignés d’un trait de peinture alu. Le soubassement commence à être détaillé et coloré.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

HOLDEN VC Commodore SL/E Shadow tone (VC/8VX69 – V6Q) de 1980

Trax – réf. TR61B
GR4150 VC-Commodore noire
GS4150 VC-Commodore noire
 Signée Trax cette reproduction de la VC Commodore fait partie des modèles soignés de ce réducteur, au même tire, par exemple, de la Chrysler AP6 Valiant. Lignes, volumes, coloris, gravure et finition sont à l’unisson pour un résultat fort agréable à l’œil. Fins essuie-glaces rapportés et calandre photodécoupée et arborant monogramme et écusson coloré. Très belles optiques bien colorées.  A noter, fait peu courant, que la vitre du conducteur est représentée partiellement descendue. Les poignées de portières sont rapportées. Les joncs chromés qui courent tout autour de la caisse au-dessus des pare-chocs et des protections latérales sont chromés. De plus les jantes sont très réalistes et très fines elles aussi. Le monogramme Commodore sl/e est affiché sur lesdites protections latérales. Le couvercle du coffre arbore lui aussi l’écusson coloré et les monogrammes placés juste au-dessus des feux arrière. Lesquels sont en plastique et parfaitement colorés. Dommage que la sortie d’échappement ne soit pas creuse. Pour terminer, voyons l’habitacle gris clair. Son mobilier  est lui aussi fort détaillé et bénéficie d’une gravure soignée. La planche de bord et la console centrale sont bien détaillées et colorées. Levier de vitesses à boîte automatique. Les accessoires des contreportes reçoivent un trait de peinture alu. Le soubassement mérite qu’on le regarde avec sa ligne d’échappement rapportée et la reproduction en quasi 3D intégrale de toute la mécanique, notamment le train arrière.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique