Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 10:30
2010-02 transit CH43
 
 n° 290 du 28 février 2011
  Page 1/3
 
Lundi 21 février 2011, un nouveau record a été battu. 431 visiteurs sont venus consulter CH43. Un blog toujours pas référencé. Je vous remercie de l'intérêt que vous lui accordez et de votre fidélité. J'espère pouvoir le faire vivre encore quelques temps.
 

Scoop du samedi 19 février 2011 à 22 h 00 -  

 

 

Test ou collection nationale ?

 

La semaine prochaine devrait nous apporter la réponse. Toujours est-il que depuis ce soir il est possible sur le site http://www.voituresdautrefois.fr/ de s’abonner à une nouvelle collection, dédiée aux marques disparues, telles Facel-Vega, Delahaye, Monica et autres Panhard. Cette collection s’appelle « Les Voitures françaises d’autrefois » et est diffusée par Cobra SAS éditions de Neuilly sur Seine. Les miniatures semblent être d’origine Ixo. Le premier numéro sera la Facel-Vega Excellence, jusqu’ici proposée qu’en résine (par Provence Moulage notamment).   

  new collection
  Complèment d(e l')enquête - lundi 21 février 2011 à 10h30

 

Il s'agit bien d'un test qui vient d'être lancé sur la région de Forbach (57).

Et comme souvent, cette information n'est pas arrivée seule.

 

En voici une seconde, destinée aux nostalgiques de la collection Simca qui ont été déçus de ne pas voir sortit  le Caboteur plateau pourtant annoncé. Celui-ci pourrait trouver sa place dans une autre collection. Ceci peut être considéré comme une réponse à ma lettre ouverte qui vous trouverez au bas de cette page. Affaire à suivre...

 
 
Modèles presse 

SAVIEM SM 170 de 1972

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 34

GR4183 Saviem SM17 Pinardie 
 Signé Ixo, ce SM 170 à citerne alimentaire, séduit par sa livrée lie de vin qui nous suggère tout de suite l’image des pinardiers de notre enfance qui sillonnaient (notamment) les routes du midi.  L’ensemble jouit d’une bonne finition avec, toujours présents, les deux tuyaux destinés à vider la citerne, allongés dans les goulottes latérales. Par contre, je me pose une question sur le bon emplacement de l’échelle. Je l’aurais plutôt vue placée côté droit. La cabine est bien reproduite, tant en volumes qu’en ce qui concerne ses lignes très droites. Toutefois, il manquerait le monogramme SAVIEM au-dessus de la calandre. Il est vrai qu’il ne serait alors pas possible d’y faire figurer le nom du transporteur. Par contre, il y a un autre oubli, celui des petits cartouches sur les portières. Pour le reste, les trois essuie-glaces sont présents, tout comme les déflecteurs horizontaux en haut des vitrages latéraux. Il y a même une bande pare-soleil au sommet du pare-brise. Les feux sont correctement dessinés. Le dessin des jantes est fidèle. Par contre il y a une inversion des accessoires fixés sur le châssis. En réalité, le réservoir devrait être fixé côté droit. Non à gauche, juste derrière la sortie d’échappement. Les transformateurs devront corriger cette inversion en y plaçant le coffre et en mettant le réservoir côté droit. A l’arrière aussi, il y a un problème avec la plaque d’immatriculation placée à droite. Elle devrait être placée à gauche. Et il manquerait aussi le disque de limitation de vitesse sur les autoroutes puisque les deux autres sont affichés. L’aménagement de la cabine est encore de bonne facture avec un mobilier gris foncé et une planche de bord noire dont le tableau de bord se pare de plusieurs cadrans. Un plus au niveau du châssis standard. La vis arrière n’est plus cachée par la roue de secours.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg 
 

SIMCA 1000 GL(S) (AM 1965)

Ixo/Hachette/AutoPlus - collection Classiques de l’automobile, n° 28 
GR4182 1000 gris-or metal
 Toujours signée Ixo, cette nouvelle version de la fameuse 1000 surprend agréablement par sa présentation métallisée. Même si nous avons toujours affaire au moule archi connu et utilisé, cette présentation en noie quelque peu les défauts en vue plongeante à 45° de trois quarts avant. Mais les puristes rétorqueront – à juste titre d’ailleurs – quoi ? Une GL avec une peinture métallisée ? Et oui, celle-ci était réservée à la finition GLS et ne comptait pas de gris-or comme celui-ci. Cela n’enlève rien à ce modèle dons les flancs semblent se parer d’un jonc chromé courant au niveau du pli de la carrosserie. Les pneus sont à flanc blanc et les enjoliveurs frappés de l’hirondelle stylisée en leur centre. A noter que le dessin du monogramme figurant sur l’aile arrière droit n’est pas le bon. Il devrait être identique à celui figurant sur la 1000 bleu clair, n° 05 des Voitures d’antan.  Pour le reste la finition est soignée avec un arrière arborant des feux circulaires et assez bien colorés (il manque les catadioptres centraux). A l’intérieur, le mobilier, bien dessiné, est entièrement noir. Le soubassement n’est pas détaillé.
 z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

VOLVO 144 de 1969

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 69
GR4187 Volvo 144 bleue
 Signée Ixo, cette 144 n’est pas tout à fait une inconnue pour l’amateur de modèles presse puisqu’elle leur fut déjà proposée par deux fois (n° 45 – Stockholm  et 59 – Copenhague de la collection des taxis du monde). Nous retrouvons  donc les lignes et volumes très simples de l’original dans une livrée bleu foncé d’assez bel effet. Les chromes ne sont représentés que peints. Par contre, les très fins essuie-glaces et les rétroviseurs extérieurs sont des pièces rapportées chromées.  Tout comme la large calandre et les pare-chocs massifs. Il est difficile de retrouver sur ses jantes le dessin des roues de la 144. L’arrière reçoit des feux rapportés en plastique et sont correctement colorés. Le panneau sur lequel ils sont fixés affiche aussi le monogramme Volvo Automatic et l’immatriculation. Un autocollant, frappé du S pour Suède côtoie une immatriculation française. A l’intérieur, le mobilier est entièrement noir. Sur le toit, trône une luge reposant sur ce qui se voudrait être des barres de toit. Un effort aurait pu être fait pour les rendre plus réalistes. La présence d’appuie-tête sur les sièges avant correspond à un modèle produit à partir de 1969, année de leur apparition en série. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

RENAULT Frégate Domaine (AM 1956)

Solido – réf. 151581
GR4167 Fregate Domaine roug
 Bien que signé Solido ce break Frégate Domaine ne trompera pas longtemps  - lui non plus - l’œil avisé du collectionneur qui reconnaitra – ici aussi - rapidement la signature d’Eligor. Pour convaincre le septique il suffit de l’inviter à regarder le catalogue en ligne de ce dernier réducteur français.  Et sur ce modèle, une piste, son immatriculation 420 FR 01, lieu d’implantation d’Eligor à Izernore (Ain).  Les lignes et volumes généreux de ce break sont plus justes que ceux de la berline, mais certains détails sont anachroniques. En effet, le break AM 1956 était encore doté de clignotants latéraux, placés juste derrière les portières arrière. IL n’y en avait pas à l’avant. La calandre, ornée de trois baguettes horizontales manque de finesse et gagnerait à être noircie. A l’arrière, une excroissance superflue - figurant certainement un feu rapporté – est présente à droite du feux gauche. Pour le reste, la présentation est correcte avec un intérieur au mobilier gris clair. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 
 

Lettre ouverte aux décideurs d’ Ixo et Altaya

 

La collection des Belles années Simca vient de s’achever avec la parution de son numéro 100. Initialement prévue pour ne compter que 50 numéros, devant le succès rencontré, vous avez accepté de la prolonger jusqu’à doubler le nombre des modèles proposés.

 

Cette collection a permis aux jeunes collectionneurs de découvrir cette marque trop vite disparue, et aux plus anciens, de revivre une partie de leur jeunesse. Et pour certains de retrouver des souvenirs à fleur de peau.

 

Pourtant nous restons sur notre faim car il y aurait été possible de nous proposer d’autres modèles non encore reproduits de manière industrielle. Surtout l’un d’eux, qui figure encore dans la liste des modèles (ex) à venir dans cette collection. Je veux parler du Simca Caboteur, prévu avec un plateau.

 

Ce camion, facilement réalisable à partir du moule de la cabine de l’Unic ZU 40 Donon, pourrait être proposé aux abonnés qui sont allés jusqu’au terme de la collection en remerciement de leur fidélité, et par souscription pour les autres, amateurs de Simca.

 

Je vous remercie de l’intérêt apporté à lire ce qui précède et par avance de la suite positive que vous ne manquerez pas d’apporter à cette proposition.

 

Trebor Yles

 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine