Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 14:43
2010-02 transit CH43
 
 n° 298 du 25 avril 2011
 
 Modèles presse
 La Route bleue, devient aujourd'hui, la Route blanche (ex RN 5)

 C’est sur la foi du contenu de la lettre d’accompagnement des modèles n° 69, 69 et 70 de la collection de la Route bleue, indiquant qu’il s’agissait du dernier envoie, la collection s’arrêtant avec la livraison de son n° 70, que je m’en étais pris à Altaya dans mon billet publié dans le n° 294 de CH43 du 28 mars 2011.

 

Je me dois de faire amende honorable et de revenir sur mes propos puisque ce matin, mercredi 20 avril 2011, j’ai trouvé chez mon pressier favori, le n° 71 de cette même collection. Apparemment suite à un simple retard d’approvisionnement.

 

Dont acte, cette collection devrait continuer jusqu’à son terme, aujourd’hui le n° 80. Vous trouverez plus après mon commentaire sur ce n° 71, la Renault R12Gordini.
 

BERLIET 770 KB de 1976

Ixo/Altya – collection Camions d’autrefois, n° 37
GR4230 Berliet 770KB Elf
 Signé Ixo, ce petit camion 770 KB, jouit d’une belle présentation, bien trop propre pour être réaliste. Il n’y a pas une seule trace de graisse ! Trève ede plaisanterie. L’ensemble est plaisant à regarder et la représentation de la cabine, dérivée du Stradair et amputée de son cap, de sa péninsule… de son long capot qui abritait le moteur de celui-ci, est fidèle. Pourtant, il semblerait bien qu’Ixo n’ait pu s’empêcher d’y apposer sa griffe en la dotant de curieux clignotants horizontaux dans la grille supérieure, dont je n’ai trouvé la trace que sur des modèles exportés alors que sur les nombreuses photos de véhicules immatriculés en France, et notamment, de sapeurs pompiers, forts friands de ce type de camions, ceux-ci en sont dépourvus . Pour le reste, nous avons affaire à une citerne déjà connue pour avoir équipé un Fiat  aux couleurs d’Agip, un Man aux couleurs de Shell et un Somua aux couleurs de BP. A noter que ce camion n’est pas pourvu d’un échappement à l’avant, mais standard, sortant sous la citerne. Le mobilier, à l’intérieur de la cabine, est entièrement noir et ne comprend que deux sièges, le coffrage du moteur étant dépourvu du siège d’appoint.  Le châssis est classique.
2011 4 etoiles
 

CHEVROLET Corvette Sting Ray de 1963

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 32
GR4231 Corvette StingRay bl
GS4231 Corvette StingRay bl
 Réduite par Ixo, cette Sting Ray reprend le moule qui fut utilisé pour proposer, en son temps, le modèle- très réussi - n° 03 du test sur les Mythiques voitures américaines, qui, à ce jour, n’a connu aucune suite. Ce qui est surprenant. Nous devrions donc retrouver les belles lignes et les bons volumes de l’original avec une belle peinture métallisée au grain très fin. Hélas il n’en est rien. La faute à une finition quelque peu bâclée et d’entrée, desservie par une peinture bleu très pâlichon et trop épaisse qui noie certains détails comme les sorties d’air des panneaux de custode. Alors qu’on aurait pu se réjouir de retrouver un beau modèle, bien fini, nous sommes en présence d’un modèle dont on ne sait que penser. Ce d’autant si, comme moi, vous pouvez le comparer avec le modèle du test. Et là, il n’y a pas photo entre les deux. Alors, je me lance et commence par dénoncer la disparition des grilles d’aération du capot moteur, remplacées par deux bandes de peinture noire. De même les sorties d’air des ailes avant et des panneaux de custode ne sont plus soulignées de noir. De même, il n’y a plus d’antenne radio sur l’aile arrière gauche. Les sorties d’échappement, toujours chromées, sont plus grossières. Seules les roues sont inchangées et toujours aussi fines et dotées de pneus à flanc blanc. De même, tous les écussons, logos et monogrammes sont correctement placés et conservés. Par contre, l’intérieur est cette fois-ci rouge sang foncé mais dépourvu de tout cadran représenté sur le tableau de bord. Le soubassement est un peu détaillé.
2011 3 etoiles
 

RENAULT R12 Gordini de 1972

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 71
GR4232 R12-Gordini bleue
GS4232 R12-Gordini bleue

 Signée Ixo, cette version de la R12 Gordini, accessoirisée avec des pare-chocs (option) et son rétroviseur extérieur en forme d’obus, est pour moi l’une des plus réussies dans le respect des lignes, volumes et coloris, de la vraie. C’était déjà le cas pour celle proposée sous le n° 66 de la collection des Voitures d’antan, ou encore, ce celle, dépourvue de pare-chocs, de la collection Rallye de Monte-Carlo, n° 59, dans sa livrée blanche et rouge. Regrettons toutefois, une fois encore, le traitement raté des projecteurs additionnels avant et l’absence de noir dans les ouvertures sous la calandre et sur les jantes des roues. A noter, que les jantes - fort belles au demeurant – ont effectivement des alvéoles ajourées. Si vous avez une loupe très grossissante vous parviendrez certainement à découvrir les monogrammes figurant à l’arrière, au-dessus des feux uniquement rouges. Notez la forme normale de la plaque arrière. L’intérieur est noir mais bien détaillé et contient un conducteur. Le soubassement est peu détaillé.

 

 

Pour voir le comparatif de la R12 normale d’ Ixo avec celles de Norev et de Solido.
2011 4 etoiles
 
 Modèles boutiques

CITROËN DS4 de 2011

Provence Moulage – réf. AMC019012
GQ4223 DS4 bronze
 Signée Provence Moulage (sur le boîtage et le soubassement), mais fixée sur un socle siglé Norev, cette première représentation au 1/43ème de la nouvelle DS4 me laisse vraiment sur la faim, vu son prix d’achat. En effet, nous sommes en présence d’une simple coque aux vitres noires, sans aucun aménagement intérieur. De plus les optiques avant et les feux arrière ne sont que dessinés et peints. Cette précision importante signalée, il faut reconnaître que ce modèle en résine restitue correctement les lignes, volumes et coloris du modèle, en finition haut de gamme de ce faux coupé. Seuls les logos DS4 et le monogramme Citroën placé sur le hayon sont chromés et photodécoupés. Les autres chromes sont seulement peints. A noter cependant des roues aux jantes travaillées réalistes laissant voir les disques de freins avec leur étriers et équipées de pneumatiques taille basse. Ne soyez pas surpris par la cotation de cette coque vide car pour moi il manque le traitement de l’habitacle. Attendons l’interprétation complète qu’en fera bientôt Norev pour juger le résultat définitif.
2011 2 etoiles
 

CITROËN C-Zéro de 2011

Norev – réf. AMC019016
GQ4224 Citroen C-zero
 Signée Norev cette C-Zéro (pour Carbone: zéro), modèle électrique que Citroën propose, n’est autre qu’une adaptation de la Mitsubishi iMiev déjà présentée ici. Nous retrouvons donc les mêmes lignes et volumes que sur la japonaise à quelques détails près comme la forme des boucliers avant et arrière, qui sont très bien reproduits. Les chevrons qu’arbore cette voiture sont chromés et photodécoupés alors que les écussons C-zéro sont de simples décalques. Le dessin des optiques avant et des feux arrière est correct. Dommage qu’avec la mode actuelle les feux arrière ne sont plus reproduits qu’en blanc, à l’exception ici du troisième feu stop placé sur le petit béquet coiffant la lunette arrière et le feu de brouillard dans le bouclier arrière. Les petites roues, aux jantes fidèles, laissent deviner les disques de freins avec leurs étriers. Le mobilier de l’habitacle étroit – origine japonaise oblige – est très bien reproduit dans une livrée ocrée bien moulée. Conduite à gauche, pour cette version française. Un effort a été fait dans le rendu de la planche de bord et de la console centrale, toute deux très détaillées. Les contreportes n’ont pas étaient oubliées avec leur dessin original et bicolore. Le soubassement est détaillé, notamment au niveau du moteur électrique placé à l’arrière.
2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique