Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 09:53
2010-02 transit CH43
 
 n° 300 du 09 mai 2011
 page 2/2
 
 Spécial LAMBORGHINI Galardo Superleggera
 

 LAMBORGHINI Gallardo  Superleggera de 2007

Kyosho – réf. 03751Y

GR4236 Galardo SLeggera jau
GS4236 Galardo SLeggera jau
GT4236 Galardo SLeggera jau
 Signée Kyosho, cette version de la Galardo Superleggera se différentie des autres par la présence d’un capot moteur relevable, comme cela est souvent le cas chez ce réducteur. Pour le reste, nous retrouvons très facilement les lignes, volumes et coloris du modèle original. Le tout jouit d’une gravure assez fine et d’une finition de bon niveau.  Si les optiques avant sont bien reproduites et colorées, je trouve que les grilles des deux prises d’air ne sont pas assez en retrait. Les essuie-glaces sont fins et les rétroviseurs extérieurs ont bien la forme tourmentée des vrais. Les jantes alu à rayons laissent voir des disques de frein ajourés, dotés d’étriers siglés Lamborghini, mais fixes… Un comble ! A l’arrière, le monogramme Lamborghini est chromé, photodécoupé et rapporté. Il est surmonté par un aileron un peu trop haut. Les feux sont en plastique rouge et sont, eux aussi, rapportés. Ils surplombent deux belles sorties d’échappement chromées juste au dessus de l’extracteur d’air.  Comme signalé dès le début, le capot moteur, vitré, de ce modèle, se soulève pour permettre une meilleure vision du dessus du moteur reproduite en quasi 3 D grâce à une bonne gravure. L’intérieur de l’habitacle est moins visible mais semble bénéficier du même soin du détail, notamment dans le dessin des appuie-têtes. Le tableau de bord s’orne de nombreux cadrans à fond blanc alors que volant et accessoires de la planche de bord reçoivent des sertissages couleur alu. Le soubassement est sobrement détaillé.
2011 5 etoiles
 

 LAMBORGHINI Gallardo  Superleggera de 2007

Motor Max – réf. TY51974 – 73401D

 GR4237 Galardo SL or
GS4237 Galardo SL or
 Signée Motor Max et diffusée par la chaîne Carrefour, cette version de la Galardo Superleggera devrait permettre au collectionneur qui ne souhaite pas investir dans l’achat du modèle proposé par Kyosho, de se procurer malgré tout une réplique de bonne facture, pour le prix très modéré de 3 euros, soit 44 de moins que l’autre. Par contre il devra se contenter d’une version sans ouvrant. Pourtant, ce modèle n’a rien à envier à l’autre malgré un coloris plus foncé et des roues aux rayons moins fins et sans disques de frein visibles.  En effet, les prises d’air avant sont bien creusées et les optiques sont – à goût – plus réussies  et bien colorées. Le monogramme Superleggera n’a pas été oublié sur les portières. Si, à l’arrière, le monogramme Lamborghini n’est que phototamponé, l’aileron est bien proportionné. Les feux sont rapportés et en plastique rouge. Par contre, les sorties d’échappement ne sont que suggérées au-dessus de l’extracteur d’air. Le capot moteur vitré laisse, ici aussi, voir le dessus du moteur reproduit en quasi 3D et siglé Lamborghini. L’absence de vitres latérales au niveau des portières, permet de voir l’intérieur, entièrement noir, où le mobilier jouit d’une très bonne gravure. Je n’en veux pour preuve que le dessin des sièges baquets très réaliste. Dommage qu’aucune touche de peinture alu ne vienne relever la planche de bord et le volant. Mais pour le prix, faut pas trop en demander. Le soubassement est lisse.
2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel