Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 14:28
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 315 du 22 août 2011
 
 Modèles presse

BARREIROS Super Azor Gran Ruta de 1964

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 45 
4312GR Barreiros Super Azor
 Signé Ixo, ce camion Super Azur n’est qu’une reprise du modèle proposé en Espagne dans la collection du même nom. Où comment faire coup double à moindre frais. Ceci n’enlève rien à son intérêt, à moins d’avoir déjà fait l’effort de se procurer le modèle espagnol… Si les lignes et volumes de sa cabine sont fidèles aux vrais, ses dimensions me paraissent un poil plus petites que celles de la cabine du Berliet GAK. Cabine pourtant reprise par Barreiros qui l’a modifiée, notamment au niveau de la calandre, plus basse et plus large et de celui des vitrages des panneaux arrière (ramenés de 5 à 3 éléments).  L’avant s’orne d’une visière translucide et présente les monogramme Barreiros et Super Azor Gran ruta. Sur le flanc gauche il y a la plaque de tare et de l’indication du transport de poissons. Ixo a même poussé le soin de l’exactitude de ce camion en le dotant d’une cheminée pour le filtre à aire, derrière la cabine avec raccordement à celle-ci.  La cellule arrière est reprise du Berliet Meledo (n° 01 du test). A l’intérieur de la cabine, il est permis de voir un aménagement complet avec cadrans de tableau de bord, volant, levier de vitesse, coffre moteur et couchette. Le siège passager est doté d’un haut dossier avec appuie tête alors que le conducteur en est privé.  Le châssis est standard.
2011 4 etoiles
 
 Modèles presse - collections italiennes

ABARTH-SIMCA 1300 Sport spider de 1962

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 63
4305GR S-Abarth 1300 spider
 Signé Métro, ce spider lilliputien reproduit une barquette Abarth-Simca 1300 dont les lignes et volumes, assez tourmentés, sont bien rendus. Même si la gravure des entrées et sorties d’air est assez quelconque, c’est la représentation de son habitacle qui fait l’intérêt de ce modèle. A part les phares qui sont rapportés et en plastique, les autres feux sont simplement gravés et peints, tout comme les attaches du capot avant. Les jantes ont un beau dessin. L’arrière est ouvert et laisse deviner la mécanique.  Une double sortie d’échappement complète le tableau. Revenons à l’habitacle qui accueille deux petits sièges baquets placés à même le plancher et à l’intérieur d’une structure tubulaire formant châssis et sur laquelle est fixée la carrosserie.  Outre le volant et le levier de vitesses on peut y voir aussi le pédalier décalé vers la droite. Le soubassement est plat.
2011 4 etoiles
 

Nouvelle ABARTH 500 de 2008

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 47
4296GR F-Abarth new-500 bla
 Signée Metro, cette nouvelle 500 reproduit fidèlement les lignes, volumes et présentation de l’original. Laquelle présentation bénéficie d’un soin particulier apporté dans la dépose des tampographies. Le beau damier sur le pavillon est complété par un scorpion stylisé sur le capot moteur et complété par des bandeaux apposés sur les portières. Les écussons Abarth sont présents sur les quatre côtés de la voiture. Les feux avant et arrière sont rapportés en plastique correctement coloré. Les jantes en étoile permettent de constater l’absence de reproduction des freins à disque. L’arrière s’orne de deux grosses sorties d’échappement.  A l’acception de la façade de la planche bord, couleur caisse, l’ensemble du mobilier intérieur est noir. Il profite d’une bonne gravure. Tout comme le soubassement, assez détaillé.
2011 4 etoiles
 
 Modèles boutiques

CHRYSLER R series Valiant de 1962

Trax – réf. TR35F
4327GR R Valiant bleue
4327GS R Valiant bleue
 Signée Trax, cette R series Valiant représente la première version de cette voiture australienne, dérivée de la Plymouth américaine, qui ne connut, sur le marché australien, qu’une courte période de fabrication – deux mois seulement – avant de laisser la place à la S series, esthétiquement plus banale. A voir sa référence, il s’agit de la sixième édition de ce modèle. Aussu, devons-nous nous contenter d’une finition basique avec seulement des traits de peinture en guide  représentation des chromes. Ceci étant, les lignes et volumes sont acceptables avec une calandre, chromée et rapportée, très imposante et à grille coupe-frites à écusson central. Outre les pare-chocs, seuls les essuie-glaces et les poignées de portière sont aussi des pièces rapportées chromées. Les feux situés sous le pare-chocs avant ne sont que peints, tout comme les feux arrière. Les monogrammes latéraux et le grand motif de coffre sont de simples décalques. Les roues ont des jantes fidèles. Le tracé des chromes latéraux est respectueux du vrai. Dommage toutefois que le petit médaillon circulaire, placé sur les portières avant ne soit représenté que par un cercle plein. A noter la forme particulière, et propre à ce modèle, du couvercle du coffre, moulant une roue de secours. Même les trois petits chromes transversaux présents à l’extrémité des ailes arrière sont reproduits. L’intérieur, bleu carrosserie, met en évidence son mobilier composé notamment de deux larges banquettes. Le soubassement est détaillé et coloré, comme à l’habitude chez ce réducteur.
2011 4 etoiles
 

CHRYSLER VF Valiant Pacer de 1969

Trax – réf. TR63D
4328GR VR Valiant creme
4328GS VR Valiant creme
 Réduite (en 2005) par Trax cette VE series Valiant Pacer est représentative des lignes banales de l’époque. Lesquelles lignes et volumes sont honnêtes et bénéficient d’une belle robe à d’une gravure moyenne.  L’avant surprend par le manque apparent de clignotants. Apparent, seulement, car ceux-ci sont bien présents et figurés par deux courts traits parallèles à l’extrémité des ailes avant. Comme sur la vraie. La calandre est très simplifiée alors que les essuie-glaces sont très fins et chromés, placés à la base du pare-brise. Les roues – dont les pneus ne sont pas ornés d’un liseré rouge  - reçoivent des jantes « sport » très bling-bling alors que les poignées de portes sont des pièces rapportées et chromées. Le bouchon du réservoir n’est représenté que par un cercle alu. L’arrière, très dépouillé arbore des feux peints et le monogramme « Pacer 225 » indiquant le type de moteur l’équipant, que l’on retrouve aussi au bas des ailes avant. Les feux arrière ne sont que deux bandes verticales, étroites et jumelées, avec répétiteurs latéraux. L’intérieur est noir avec quelques traits de peinture alu sur les contreportes, la planche de bord, le volant et le pédalier. Le soubassement est assez détaillé et coloré.
2011 4 etoiles
 
 Bonus

SIMCA 8 1200 cabriolet

Réalisation "fait main"

4321GR 8 cabriolet bleu
 
 
Et n'oubliez pas !
Deux pages spéciales dédiées à la prochaine collection de 2cv transformées dans le n° 316 de la semaine prochaine.
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique