Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 00:05
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 316 du 29 août 2011
 page 1/3
 
Modèles presse
 
Et voila, ce qui devait arriver, est arrivé.  Pas assez de sorties presse pour assurer la présentation hebdomadaire de cinq modèles. Heureusement qu'il y a quelques "imprévues" pour permettre de vous présenter ce numéro un peu particulier par son contenu. A vous de juger.
 
 

Enfin, une nouvelle collection qui démarre…

 

Encore une collection dédiée au monde de l’endurance …

 

titre Passion vitesse

 

A croire que c’est un filon pour ses auteurs…

 

A suivre par les inconditionnels de ce genre de voitures. Je sais qu’il y en a pas mal, mais de là à repartir pour un tour… Libres à eux, moi je resterai sur le bord de la piste à les regarder tourner. Le plus longtemps possible !
 

Et chez nos voisins ?

 

Alors que chez nous les collections presse s’essoufflent, il semble qu’en Allemagne ce soit l’inverse qui se produise actuellement. Je n’en veux pour preuve, que ce premier numéro d’une nouvelle collection reçu jeudi 25 août et consacrée aux voitures classiques allemandes des années 50 à 80. Il s’agit d’un partenariat entre Hachette et Schuco.

 

titre Deutsche Auto Klassik

 

LANCIA Fulvia Rallye 1.6 HF

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 41 
4329GR FulviaHF coupe rouge 
Signée Ixo, cette nouvelle version de la Fulvia Rallye 1.6 HF déjà connue des collectionneurs, ne laissera pas un souvenir impérissable, sinon pour les errements qu’elle comporte au niveau de sa présentation.  En attendant de revenir sur ce point, nous nous trouvons une fois encore devant  des lignes, volumes et coloris extérieurs connus et réalistes. Si le traitement de l’avant n’appelle pas de remarques particulières, il convient de signaler qu’à la différence des versions précédentes, ici les clignotants latéraux sont placés plus haut. Sur les autres ils se trouvaient à la hauteur du centre des phares principaux. Par contre les essuie-glaces sont toujours représentés seulement peints à même le pare-brise. Les jantes sont réalistes. A l’arrière, outre les monogrammes qui s’étalent sur toute la largeur du panneau, les feux sont représentés par des pièces métalliques peintes, elles aussi. Et là où le bat blesse, c’est l’habillage de l’aile arrière droite qui est composé d’un bouchon chromé apposé sur le dessus, d’une première trappe gravée sur la partie supérieure de l’aile et d’une seconde, dessinée juste en-dessous en tampographie !!! Alors que seule celle-ci est placée au bon endroit et que les deux premiers sont superflus.  Puis, vient l’habitacle où les choses se gâtent car, à vouloir standardiser les choses, cette voiture a été dotée de sièges baquets à haut dossier. Pourtant, dans la vraie, les sièges n’avait que des sièges au dossier ne dépassant que de très peu la ligne de caisse. Comme Ixo l’avait reproduit sur sa première représentation de cette voiture.  Cependant, il faut reconnaitre l’effort qu’il a fait pour nous proposer une planche de bord bien colorée et au tableau de bord paré de tous ses cadrans. A noter que la présentation, tout en noir, de cet intérieur, ne met pas en évidence la reproduction du pédalier, du bossage de la base du levier de vitesses coudé et la présence de deux chronomètres devant le passager. Le soubassement, peu détaillé, reçoit une plaque de protection du moteur. 
2011 4 etoiles
 

PEUGEOT 908 HDi FAP – 24 heures du Mans 2009

Ixo/Altaya – collection Passion de la vitesse, n° 01 
4330GR 908HDi LMP1 bleue 
Signée Ixo, cette 908 HDi FAP, premier modèle d’une nouvelle collection dédiée aux modèles d’endurance, genre Le Mans séries, reproduit fidèlement l’original, d’autant plus facilement que celui-ci était dépourvu de stickers concernés par la loi Evin. Ainsi, lignes, volumes et décoration, correspondent à la réalité et participent à son réalisme. Si les optiques avant ont fait l’objet d’un soin particulier et sont constituées par des pièces rapportées en plastique métallisé et protégées par une bulle, les feux arrières ne sont que gravés et peints au milieu du large extracteur d’air. Les jantes manquent quelque peu de finesse. A l’intérieur de l’habitacle, il y a un mini siège baquet avec harnais, un extincteur rouge et un plancher moulé. La représentation de la planche de bord est des plus succinctes. Il est vrai que peu de collectionneurs iront regarder à l’intérieur. Le soubassement est à fond plat.
2011 4 etoiles
 

MERCEDES 300SL de 1954

Schuco/Hachette – collection allemande  Deutsche Auto-Klassiker, n° 01 
4331GR 300SL coupe gris 
Signée Schuco, cette énième représentation de la célèbre 300SL à portes papillons me laisse un peu perplexe quand au rendu des lignes et volumes de l’original. En effet, je ressens leur interprétation plutôt que leur restitution. A titre d’exemple, un haut de pare-brise trop bas, des bossages du capot trop volumineux  ou encore une découpe latérale dudit capot trop cintrée. Mais c’est surtout la forme de la calandre, qui participe le plus à cette impression. Pourtant un effort de présentation a été fait au niveau des pièces rapportées chromées comme les très fins essuie-glaces ou la calandre. Laquelle est trop rectangulaire et haute, pour être fidèle au dessin de la vraie. Les roues paraissent trop grandes. A l’arrière, les feux sont rapportés, en plastique rouge. L’habitacle contient un mobilier entièrement rouge, dont la finition donne l’impression de commencer à dater. Par contre le soubassement est quelque peu détaillé, avec une belle ligne d’échappement rapportée. 
2011 3 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine