Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 15:11
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 323 du 17 Octobre 2011
 
 Modèles presse

CITROËN 2cv AZL de 1957

Ixo/Altaya – collection, la Route bleue, n° 78
4362GR 2cv grise 
 Signée Ixo, cette nouvelle déclinaison de la 2cv AZL n’est autre que la reprise du modèle proposé sous le n° 49 (accompagnée de deux scouts) de cette même collection, mais aujourd’hui proposée dans une livrée plus sombre. Cette version fermée reprenait le moule de celle proposée ouverte sous le n° 10 de la collection des Voitures d’antan avec sa capote bleu électrique. De quoi bien amortir le moule ! Lignes, volumes et coloris sont corrects. L’avant souffre toujours de phares trop rapprochés qui interdiraient de soulever le capot si celui-ci était ouvrant. Il manque encore les bavettes au bas des ailes avant, alors qu’il y a les trous pour les fixer. Certainement pour un modèle vendu en boutiques ?  Le fait de reprendre un moule sans le corriger amène encore la reprise de commentaires antérieurs concernant les clignotants latéraux qui devraient être bicolores alors que le rétroviseur extérieur est un accessoire rajouté. L’arrière surprend toujours par la répartition des surfaces qui donne trop d’importance au coffre par rapport à la lunette qui paraît écrasée. Par contre la gravure de la capote est très réaliste. L’habitacle gris et noir dispose de banquettes à assises et dossiers boudinés sans les armatures métalliques apparentes de la version découverte. Par contre elle a conservé le pare-soleil du conducteur en position abaissé qui permettait de reproduire le rétroviseur intérieur. Et il y a toujours la roue de secours, à plat, derrière la banquette arrière. Le soubassement est partiellement détaillé.
2011 4 etoiles
 

PEGASO Z-206 de 1956

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 49
4361GR Pegaso Z206 Campsa
 Signé Ixo, ce nouveau Pegaso Z-206 présente une belle bouille de gamin à casquette, digne d’un dessin animé. De plus sa livrée rouge et or participe à cette sensation. Cela provient de la retombée courbe du pavillon, inhabituelle. L’ensemble jouit d’une présentation soignée et fort complète en ce qui concerne les accessoires. Est-ce parce qu’il s’agit d’un modèle diffusé auparavant en Espagne et repris pour compléter la collection française ? Toujours est-il que la reproduction de la cabine est réaliste. Pourtant je reste dubitatif quant à ses dimensions car cette cabine est plus imposante que celle du Comet 1090 L qui sortira plus tard… Je laisse le soin aux spécialistes de répondre à cette constatation. L’avant est doté de « vraies » optiques rapportées, non de faux semblants comme sur les derniers Berliet. La citerne, déjà vue sur d’autres châssis, est toujours accompagnée par deux tuyaux logés dans les rigoles latérales.  Si, côté droit l’on peut voir le réservoir à carburant, côté gauche il y a la cheminée du filtre à air, le coffre à calles, la boule du réservoir d’air comprimé pour les freins, les vannes de vidange des citernes et un coffre à outils. L’arrière est super signalé par pas moins de six feux rouges. L’habitacle mais en évidence l’imposant coffre capitonné pour le moteur et la présence d’une petit couchette en plus des deux sièges passagers. A noter que le châssis se resserre pour accueillir les roues jumelées arrière et que ce modèle est dénommé Pegaso Cabezon sous la cabine (grosse tête). Et pour les amateurs de transformations, regardez ici.
2011 4 etoiles
 
 Modèles boutiques

ISO RIVOLTA GT de 1963

Néo – réf. 434270
4365GR Iso Rivolta bleue
 Signé Néo, ce coupé GT restitue de très belle manière les lignes et volumes de l’original. De plus ils sont servis par une très bonne gravure et une présentation de haut niveau, d’autant que les chromes sont très peu nombreux sur ce modèle.  Et puisque j’évoque les chromes, ceux-ci se trouvent principalement jouer les encadrements des vitrages où ils sont très fins. Tout comme les essuie-glaces. Le griffon, emblème de la marque, se trouve bien à la proue de la voiture, photodécoupé et chromé alors que la calandre est encore dépourvue du fer à cheval qui l’ornera lors de la commercialisation et que l’on peut voir sur le modèle de Politoys-M (vert). L’entrée d’air sur le capot est très creusée alors que les sorties d’air latérales sont bien mises en valeur. Les poignées de portières sont elles aussi chromées et photodécoupées alors que les écussons de Bertone et le monogramme sur le couvercle du coffre sont en tampographie. Le dessin des jantes est assez réussi avec son écrou central à ailettes. Les pare-chocs sont imposants. Dommage que les feux arrière aient succombé à la mode des pièces métalliques peintes. Mais heureusement que le bleu pastel mette en valeur la belle gravure du mobilier de l’habitacle où l’on peu découvrit la planche de bord en bois et ses cadrans devant le siège du conducteur qui profite d’un volant sport à jante en bois et branches métalliques. Mais on ne peut parler de véritable ciel de pavillon en l’absence du moindre détail de celui-ci. De plus, le soubassement est plat, à l’exception des deux sorties d’échappement, rapportées.
2011 5 etoiles
 

JAGUAR XK coupé de 2005

Ixo – réf. MOC079
4366GR XK150 coupe bleu
4366GS XK150 coupe bleu
4366GT XK150 coupe bleu
 Signé Ixo, ce coupé est la version boutique de celui présenté en son temps sous le n° 48 de la collection des Voitures de rêve. Il nous restitue assez fidèlement les lignes et volumes de l’original. La face avant est assez réussie avec la reproduction des clignotants à la base des blocs optiques et le dessin de la calandre me semble trop écrasé en ses extrémités  latérales. Un effort a été cependant apporté pour reproduire le grillage de la calandre barré d’un trait de chrome, surligné de l’écusson à la tête de tigre.  Les (trop) fins essuie-glaces donnent l’impression qu’il manque les lames proprement dites !?!  De fins chromes photodécoupés entourent les surfaces vitrées latérales et surmontent les sorties d’air latérales.  Le dessin des jantes alliage est soigné. Il permet de voir les disques de frein aérés (fixes) avec leurs étriers. L’arrière est bien traité avec des feux plus réalistes, que sur le modèle presse et la lunette arrière reçoit une grille de désembuage alors que deux grosses et belles sorties d’échappement débouchent sous la carrosserie. Pour terminer sur l’arrière, et contrairement à ce que pourrait laisser supposer la photo du « compar’ hâtif » l’élément chromé qui relie les feux arrière est bel et bien gravé du nom de Jaguar, comme sur le modèle presse. Mais là où réside la principale différence avec ce dernier, c’est le traitement très soigné de l’intérieur. Noir sur la version presse, tabac sur le modèle boutique. Cela met en évidence la belle gravure de son mobilier et de la plage arrière.  Les contreportes, le dessus de la planche de bord et la moquette sont de la même couleur que la carrosserie, ainsi que le volant devant un tableau de bord très détaillé. Il en va de même pour la planche de bord, imitation bois, et la console centrale. Le soubassement est détaillé.
2011 4 etoiles
 

LANCIA 2000 HF coupé de 1971

Starline models – réf. 514149
4354GR 2000 coupe bleu
 Signé Starline models, ce coupé 2000 séduit dès sa vision par le rendu réaliste de l’élégance de ses lignes et volumes dus à Pinin Farina. De plus, il bénéficie d’une jolie livrée bleu métallisé à grains assez fins et d’une bonne gravure. Et l’ensemble bénéficie d’une présentation soignée, sans être ostentatoire.  L’avant met en évidence la belle calandre horizontale à la grille trapézoïdale encadrée par quatre optiques et arborant l’écusson Lancia et le cartouche HF. Le dessin des jantes est réaliste et affiche en son centre l’écusson de la marque.  A l’arrière, monogramme du modèle et cartouche HF sont présents sous le couvercle du coffre, au-dessus de jolis feux, rapportés en plastique, et bien colorés. L’habitacle est tout aussi soigné avec un plancher et une plage arrière noir, des sièges et contreportes caramel avec insert de faux bois sur celles-ci et la planche de bord. Un volant sport à deux branches se trouve devant le tableau de bord à cinq cadrans. Le soubassement est détaillé.
2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique