Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:06
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 330 du 05 décembre 2011
 
 La Poste n'étant pas en mesure de livrer en temps et heures ce que j'attendais pour réaliser ce numéro, j'ai du me rabattre sur ce que j'appelle mes modèles de secours, achetés en cours d'année, pour pouvoir vous proposer au moins cinq voitures comme chaque semaine. D'où ce retard dans la mise en ligne de ce numéro. Veuillez m'en excuser. Merci.
 
 Et, de quoi demain sera-t-il fait ?
 Alors que la collection Classiques de l’automobile touche à sa fin, deux nouvelles collections sont annoncées à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’une d’elles pourrait bien être consacrée aux métiers d’autrefois. Collection dont le test fut un temps espéré et qui n’a finalement jamais eu lieu. Collection qui devrait permettre de réaliser des dioramas grâce à ses façades de boutiques et ses figurines. Le tout accompagné par un utilitaire à la décoration différente de celles déjà proposée. L’autre devrait être consacrée à des voitures françaises. Peut-être aux marques disparues ou aux véhicules des sapeurs pompiers. Affaires à suivre.
 
 Modèles presse

FIAT 124 L de 1967

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 48
4396GR 124 caramel
4396GS 124 caramel
4396GT 124 caramel
 Liminaire :  Alors qu’Ixo disposait d’un moule et des accessoires bien plus proches de ceux nécessaire à la réalisation d’une « vraie » Fiat 124 avec ceux qui lui ont permis de réaliser la Seat 124 (n° 01 de la collection espagnole Seat), pourquoi a-t-il eu recours à ceux avec lesquels il a réalisé la Lada 1200 pour Cars & Co Company – ref. CCC006 (série limitée à 999 exemplaires), qui, bien que reprenant la même carrosserie, se distingue des deux autres par quelques détails différents ?

 

Signée Ixo, cette 124 étonne par la qualité de sa présentation, assez réussie je dois dire. Outre le choix de son coloris que chacun jugera selon ses propres goûts, les lignes et volumes de l’original sont bien reproduits. Les traits de peintures représentant les chromes et les joints en caoutchouc sont assez fins pour être réalistes. Tout comme les essuie-glaces et le rétroviseur latéral (rajouté). La large calandre arbore en son centre un écusson Fiat bien trop grand. Elle gagnerait aussi à être noircie et les phares dotés d’ampoules jaunes. A noter que les quatre prises d’air sous la calandre n’ont pas lieu d’être sur ce modèle, tout comme les bananes des pare-chocs avant et arrières. A la place il ne devrait y avoir que des cache-joints avec un petit carré de caoutchouc faisant fonction de butoirs. Les roues ont des jantes acceptables et sont dotées de pneus à flanc blanc dont la bande est trop large.  De même, il n’y avait pas besoin de dessiner des sorties d’air à la base des panneaux de custode, ceux-ci n’en possédant pas. De plus, le pli de tôle qui court entre les passages de roues devrait disparaitre juste avant la découpe de la portière arrière. Si à l’avant la hauteur du pare-chocs est acceptable, il en va différemment à l’arrière où ledit pare-chocs est vraiment placé trop bas de deux bons millimètres. A noter aussi que la plaque d’immatriculation arrière était généralement carrée et non rectiligne. De plus, si celle de devant peut être conservée telle quelle, celle de derrière devrait être sur fond jaune. Les feux sont métalliques et peints. Et les catadioptres oranges !!! Ils devraient être rouges. L’intérieur bénéficie d’une présentation soignée avec une planche de bord et un plancher noir, et un mobilier caramel. Deux gros cadrans occupent le tableau de bord. Le soubassement est un peu détaillé.

2011 4 etoiles
 
 Modèles boutiques

FIAT-ABARTH 600 de 1962

Solido – réf. 4590
4370GR F-Abarth 600 rouge
 Signée Solido, cette représentation d’une Fiat-Abarth 600 n’est certainement pas la plus réaliste qui soit même si elle nous propose des lignes et volumes fidèles. En effet, les montants du pare-brise sont trop épais, ses essuie-glaces assez basiques ainsi que sa présentation. Le dessin des jantes alliage est simpliste, sans écrous de fixation.  Le seul intérêt de ce modèle réside dans sa partie arrière proposée avec capot relevé  permettant de découvrir une représentation en 3D de son moteur et des accessoires qui l’accompagnent. Dont un encombrant pot d’échappement. Le mobilier intérieur, entièrement noir, est protégé par un arceau-cage. Le soubassement est peu détaillé.
2011 3 etoiles b
 
 

MINI COOPER Clubman de 2007

OLIEX/High Speed – réf. 43KFB44

4391GR Cooper Clubman gris
 Signé High Speed ce break Clubman présente d’assez belle manière les lignes, volumes et coloris de l’original, ce, malgré un prix d’achat très raisonnable. D’accord, il ne faut pas être trop regardant pour le traitement des surfaces vitrées latérales où les montants des portières sont parties intégrantes du plastique constituant les vitrages proprement dits. Pourtant, l’ensemble reste réaliste avec une calandre chromée rapportée et bien gravée. Il en va de même pour les optiques avant. Le capot reçoit même l’écusson Mini phototamponné. Les jantes alliage en étoile laissent voir les disques de frein avec étriers. Les poignées des portières sont rapportées et chromées.  Les deux portières arrière sont dotées de petits essuie-glaces. Elles reçoivent, la gauche l’écusson mini, la droite le monogramme Cooper. Et comme sur le vrai ce break est doté de deux portières latérales et demie. Le flanc droit recevant, outre la portière avant habituelle, une petite portière arrière à ouverture antagoniste facilitant l’accès aux places arrière. Les feux verticaux sont eux aussi rapportés, en plastique uniquement coloré en rouge. Dommage que tout le mobilier intérieur soit uniformément noir, ce qui ne facilite pas son examen détaillé. Ce qui est le cas du soubassement avec une belle sortie d’échappement chromée.
2011 4 etoiles 
 

OPEL Monza 3.0E de 1980

Minichamps – réf. 400 045121
4382GR Monza coupe
  Signé Minichamps, ce coupé Monza A 3.0E  propose des lignes et volumes rectilignes et tendus très réalistes et représentatifs de ce qui se faisait à l’époque. De même que sa livrée bordeaux.  Les rares chromes courant sur la carrosserie sont représentés par de fins traits de peinture alu. La face avant est entièrement occupée par la large calandre noire arborant l’éclair de la marque en son centre, les feux étant rejetés sur les côtés, rapportés et correctement colorés. Des feux additionnels sont présents sous le pare-chocs, ainsi que le support destiné à recevoir la plaque d’immatriculation. Les roues (d’assez petit diamètre) paraissent nager dans leurs logements. Ce qui correspond à la réalité des vraies. Le dessin des jantes alliage en étoile est fidèle. Les larges feux arrière sont en plastique, rapportés et correctement colorés. Le hayon affiche le logo de la marque et le monogramme du modèle alors que la lunette arrière reçoit une très fine gravure représentant la grille de désembuage. A l’intérieur, le mobilier est entièrement framboise avec quelques touches d’alu pour les chromes des contreportes et de la console centrale où l’on découvre le levier de vitesse de la boite automatique. L’imposant tableau de bard est bien détaillé. A noter la présence d’un ciel de pavillon blanc cassé. Tout comme le soubassement qui propose une reproduction en 3 D de toute la partie inférieure de la mécanique et des trains roulants. De plus la double ligne d’échappement est couleur alu.
2011 5 etoiles 
 

VAUXHALL Cavalier Sri MkII de 1987

Vanguards/Corgi – réf. VA 09800
4378GR Vauxhall Cavalier bl
 Signée Vanguards cette Cavalier Sri reproduit de façon très correcte les lignes, volumes et coloris de l’originale dans cette livrée blanc cassé avec toit ouvrant vitré. De très fins essuies-glaces se dissimulent à la base du pare-brise et sur la lunette arrière. La calandre arbore l’écusson de la marque en son sommet. Les optiques sont rapportées et en plastique translucide à l’avant alors que les feux arrière, eux aussi rapportés et en plastique, sont très fidèlement colorés. Les pare-chocs et bandeaux de protection latérale sont noirs et parcourus par un fin liseré rouge qui court tout autour de la voiture. Le dessin des enjoliveurs de roues, qui couvrent entièrement les jantes, est  lui aussi fidèle avec ses ouvertures en étoile et l’écusson rouge de la marque en leur centre. Le bas du hayon affiche les monogrammes du modèle et de la marque. A l’intérieur, le mobilier, entièrement gris, bénéficie d’une bonne gravure mais aussi d’aucun cadran sur le tableau de bord. Le soubassement est peu détaillé. Il dispose cependant d’une ligne d’échappement alu.
2011 4 etoiles
 
BONUS
CITROËN 2cv6 du soixantenaire - n° 08
4398GR 2cv6 60ans marron
 
CITROËN 2cv6 Charleston de luxe - n° 10
4397GR 2cv6 Charleston roug
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles