Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 14:18
 2011-08 CH43 7eAnnee
 
  n° 337 - 23 Janvier 2012 
 

06 janvier 2012

 

FORD Focus RS WRC – Rallye du Mexique 2004

Equipage Markko Märtin/Michael Park

Vitesse – réf. 43304 (exemplaire n° 0543/2472)
4419GR Focus WRC blanche
4419GS Focus WRC blanche
 Cette nouvelle interprétation de la Ford Focus RS WRC est signée Vitesse. Elle nous propose la reproduction de la voiture victorieuse de l’édition 2004 du rallye du Mexique, remportée par l’équipage Markko Märtin/Michael Park.  Si nous retrouvons facilement les lignes et volumes de cette voiture, ainsi que sa livrée arborant tous ses sponsors, comme sur d’autres reproductions, ce qui fait l’attrait de celle-ci réside dans deux particularités. La première, assez banale toutefois, consiste à nous proposer un modèle avec le capot moteur relevable. Ce qui permet de découvrir le dessus de la mécanique, avec, notamment, la présence des deux ventilateurs horizontaux placés au-dessus du radiateur. La seconde, plus originale, étant la représentation, à l’intérieur de l’équipage grâce à deux petites figurines. Par rapport à la version produite par Ixo, cette Focus est dotée de roues de plus petit diamètre. Et si les rétroviseurs extérieurs sont bien correctement placés, tout à l’avant des portières, celles-ci, représentées en position baissées, sont dépourvues du déflecteur fixe visibles sur l’original. Les optiques triangulaires avant sont assez réalistes. Par contre, si les feux arrière, placés sur les panneaux de custode, ne sont que peints, les feux de recul et de brouillard, placés à droite dans le bouclier faisant fonction de pare-chocs, sont rapportés, en plastique et correctement colorés. Le pavillon supporte, outre la large prise d’air, le boitier GPS et quatre antennes. A l’intérieur, outre l’arceau-cage et l’équipage dont j’ai déjà parlé, il y a aussi l’extincteur obligatoire et une roue de secours à l’arrière. Le soubassement est détaillé, surtout au niveau du train arrière.L’original en photos
CH43 2011 4 etoiles+
 

MITSUBISHI Pajero Sport de 2008

Vitesse – réf. 29260
4420GR Pajero Sport gris
 Voici un modèle faisant partie de ceux que j’aime le moins présenter. D’abord parce qu’il s’agit d’un 4x4 asiatique, qui n’est pas mon principal pôle d’intérêt. Et ensuite, parce qu’il bénéfice d’un tel degré de présentation qu’il est assez difficile à trouver quelque chose d’intéressant à écrire dessus.  Pourtant ma collection se devait d’en compter quelques uns. Voici donc la reproduction du Mitsubishi Pajero Sport lancé en 2008 et réservé à certains marchés comme la Russie et l’Asie. Il ne devrait pas être importé en France. Lignes, volumes et coloris sont des plus fidèles et ce modèle bénéfice d’une bonne gravure et d’une finition assez soignée. L’avant s’orne d’une double calandre rapportée qui encadre les trois diamants de la marque photodécoupés. Les optiques avant sont bien dessinées. L’ensemble surplombe une « luge » peinte alu. Les rétroviseurs latéraux sont pourvus d’une coque chromée. Les poignées de portières  sont rapportées et chromées. Les roues sont dotées de jantes alliage au dessin réussi laissant voir les disques de freins et leurs étriers. De longs marchepieds à la gravure réaliste joignent les passages de roues qui sont dotés de bavettes. Les vitres latérales arrière et la lunette sont fumées. Les feux arrière, rapportés et en plastique, sont correctement colorés. Notamment au niveau des clignotants orange très étroits.  Le hayon supporte, outre les trois diamants de la marque, les monogrammes Mitsubishi (côté gauche) et Pajero Sport (côté droit) très discrets et photodécoupés. Les feux annexes, incorporés dans le bouclier arrière, sont eux aussi en plastique, et correctement colorés. Dommage cependant que la « luge » arrière soit si discrètement traitée qu’au premier abord on ne la voit pas, d’autant qu’elle laisse trop voir la roue de secours placée sous la voiture. Modèle japonais oblige, le poste de conduite se trouve à droite. Et il s’agit encore d’une version haut de gamme avec toit vitré et barres de fixation courant sur le pavillon. A l’intérieur le mobilier couleur cuir met en évidence les sept places qu’il renferme sur trois rangées. La planche de bord, la console centrale et le volant, sont très détaillés. Dommage qu’il n’y ait pas de ciel de pavillon d’autant que le soubassement est assez détaillé et sculpté. L’original en photos
CH43 2011 5 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Boutiques