Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 10:45
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 346 du 26 mars 2012
 
 

Chers lecteurs de CH43,

 

Je viens de reprendre la numérotation d’origine des articles publiés ici pour répondre à certaines remarques faisant état d’un manque de visibilité des nouveautés que j’intégrais au fil des jours. Il y aura donc un numéro par semaine, comme avant, mais je ne peux vous garantir un contenu constant, d’autant que le message de M. Bernard Péres, patron d’Ixo, reçu ce 17 mars 2012, n’est pas des plus rassurants.

 

Qui va pouvoir continuer à être collectionneurs de miniatures ?

 

Telle pourrait être la question métaphysique du moment au vu de ce message que je vous livre tel quel ci-dessous :

 

« Il faut savoir que les fabricants de miniatures sont aujourd'hui confrontés à de graves problèmes en raison de l'augmentation des couts de production en Chine. Le gouvernement Chinois a décidé en 2010 une augmentation importante des salaires sur la période 2010-2015, comme cela est expliqué dans le 12ème plan de développement économique chinois. 

 

Dans la pratique, et pour le Sud de la Chine où se trouvent la quasi totalité des usines, cela se traduit par une augmentation minimale de 20% par an ! A titre d'exemple, les salaires dans notre usine ont augmenté de 

 

- 222% entre le 1er Février 2003 et le 1er Février 2012

 

- 67% entre le 1er Février 2008 et le 1er Février 2012

 

- 37% entre le 1er Février 2010 et le 1er Février 2012

 

- de nouvelles augmentations de l'ordre de 50% à 60% sont inéluctables entre 2012 et 2015

 

Dans le même temps, la monnaie chinoise se réévalue en moyenne de 5% par an par rapport au Dollar, et les matières premières augmentent, parfois de manière spectaculaire (plastiques, papiers, etc.)

 

La Chine se développe, et le pouvoir d'achat de sa population s'améliore à vue d'œil. A titre d'exemple, il était impensable il y a quelques années que des employés de l'usine possèdent une voiture... aujourd'hui nous sommes confrontés à des problèmes de parking !!! Il serait aussi intéressant de savoir le pourcentage des ouvriers possédant un iPhone 4s !!!

 

De plus la Chine veut de plus en plus fermer ses portes aux industries basées sur la main d'œuvre bon marché...

 

Les forumeurs doivent comprendre que le prix de départ usine d'une miniature venue en kiosque incorpore environ 60% de main d'œuvre... donc si la main d'œuvre augmente de 60%... nous devrions augmenter nos prix de vente de 36% ! Même plus, si nous tenons en compte la différence de change et les prix de la matière première...

 

Le problème est que nos clients éditeurs ne peuvent pas accepter ces augmentations... car le marché (pas trop brillant en ce moment) ne peut pas les supporter ! De plus... si on augmente les prix, les quantités baissent et cela fait encore plus augmenter les prix !

 

Pas évident !

 

Donc tout le monde souffre... Donc on doit parfois sacrifier un peu les détails... Donc des usines ferment (deux grosses usines de die-cast ont fermé dans les 3 derniers mois)

 

Malgré un environnement passablement pessimiste, nous continuons à faire des efforts pour développer de nouvelles collections ! Cela mérite quand même d'être souligné ! 

 

Quant au "retour au bercail" proposé par un (…) forumeur... j'aimerais bien mais c'est malheureusement encore impossible.

 

Personne ne signale que nos concurrents dans les collections en boutique ont (presque) tous quitté le navire (Norev, Eligor en dehors des 2CV, Grani...). Contre vents et marées, nous continuons à investir et développer de nouvelles collections (pas seulement en France bien sur) et à nous battre pour continuer les collections existantes, comme les camions. Cela mériterait surement un peu d'encouragements !!!»

 
  Les modèles presse

 

Semaine du 12 au 18 mars 2012

 

McLAREN F1 GTR 24 heures du Mans 1995

Equipage Andy Wallace/Justin Bell/Derek Bell

Ixo/Altaya – collection Passion de la vitesse, n° 13
4468GR McLaren F1 jaune 
4468GS McLaren F1 jaune
 Après la version routière, parue dans la collection Voitures de rêve (n° 24), voici aujourd’hui la version circuits, sous la forme de la représentation de la voiture qui termina troisième de l’édition 1955 des célèbres 24 heures du Mans. Cette version diffère extérieurement de la première, principalement par la présence d’un double aileron à l’arrière. Pour le reste, cette voiture a conservé son poste de pilotage central, mais sans les sièges passagers. Et pour cause ! Lignes, volumes, coloris et décoration sont fidèles à l’original. Les stickers sont bien présents et de bonnes dimensions. Et au complet.  Les jantes en étoiles laissent voir les imposants disques de frein avec leurs étriers et leurs stries de refroidissement. L’arrière est toujours doté d’une très jolie quadruple sortie d’échappement bien creusée et chromée. A noter également les feux arrière, rapportés en plastique et bien colorés. A noter également qu’en plus de la reproduction du mobilier occupant l’habitacle (siège baquet avec harnais, arceau-cage et extincteur) nous avons droit aussi à une représentation en 3D du bloc moteur équipé de ses lignes d’échappement mises en évidence par une peinture alu. Le soubassement est à fond plat.
CH43 2011 4 etoiles
 

VOLVO N88 de 1965

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 56

4469GR Volvo N88 forestier

Troisième reproduction du N88 (après celles des camions citernes du test et de la collection proprement dite), ce forestier, s’il reprend la partie châssis-cabine des deux précédents, présente l’originalité de son plateau de chargement. Lequel est constitué par un moulage représentant un entassement de tronçons d’arbres. L’ensemble est surmonté et maintenu en place par le système de chargement. Lequel système est d’un seul tenant et non fonctionnel. Espérons qu’il le soit dans une version boutiques puisqu’Ixo annonce le lancement d’une gamme camions pour les mois à venir.  Pour le reste nous retrouvons avec plaisir l’ensemble cabine-capot moteur que l’on connait bien et qui a gagné une goupille d’arrimage à l’avant. Que les deux citernes n’avaient pas.  L’arrière reçoit une barre anti-encastrement et des blocs de feux horizontaux. Mais je ne vois pas à quoi correspondent ceux qui sont verticaux ? Le châssis est standard.
CH43 2011 4 etoiles 
 

 

Semaine du 19 au 25 mars 2012

 

BUGATTI type 101 coach Gangloff de 1951

Ixo/Altaya - Collection Voitures françaises d'autrefois, n° 05

4470GR Bugatti type101 bleu

 Avec ce coach carrossé par Gangloff, nous entrons enfin dans le vif du sujet de cette collection, puisque jusqu’à présent nous étions encore à reprendre les modèles du test. Et là, nous n’allons pas être déçus car ce premier modèle inédit surprend par ses proportions. Tout en longueur, assez haut et étroit, il reproduit toutefois de bonne manière ce qu’était l’original. Seule peut être la nuance de bleu sera-t-elle jugée trop fade par rapport à celle du modèle exposé à Mulhouse ?  Si les clignotants avant ne sont que gravure peinte, les quatre optiques, qui encadrent la calandre en fer à cheval, sont rapportées en plastique et serties de chrome. La calandre proprement dite est lisse et surmontée de l’écusson Bugatti. Les essuie-glaces et l’antenne radio, bien que simplistes, manquent de finesse. Les fils à rayons et pneus à flanc blanc sont assez grossières. A noter le coffrage de la roue de secours, placé juste devant la portière, côté droit, .  A l’arrière, nous trouvons des feux rapportés en plastique rouge dont le dessin rappellera ceux des premières Panhard Dyna X. Et pour cause… Par contre les catadioptres ne sont que gravés et peints. La sortie d’échappement, très fine, est pleine. L’absence de vitrage à la portière droite permet de plonger le regard dans l’habitacle au mobilier couleur cuir. On peut y découvrir une planche de bord détaillée où les compteurs sont dépourvus de fond noir. Il y a aussi un volant bois très vertical sur une colonne de direction trop longue.  Volant qui n'est maleureusement pas à quatre braches, comme c'était la tradition chez Bugatti, mais seulement à trois branches.Les deux sièges avant sont dotés d’une barre de maintien au sommet de leurs dossiers. Les accessoires des contreportes sont soulignés d’un trait alu. A signaler que cette miniature est dépourvue de tout rétroviseur intérieur. Le soubassement est un peu détaillé.

Pour les spécialistes  il s'agit du châssis 57454 avec le moteur N° 101503.

CH43 2011 4 etoiles
 
 

 CITROËN Dyane de 1971

Ixo/Hachette/AutoPlus - collection Classiques de l'automobile, n° 56

4471GR Dyane blanche
4471GS Dyane blanche
 Au premier abord, le collectionneur peu averti pourrait penser : Tiens c’est la réplique de la Dyane parue sous le n° 07 de la collection des Voitures d’antan. Et il aurait pu avoir raison si quelques petits détails n’avaient pas résistés à un examen un tout petit peu poussé. En effet, nous retrouvons bien le moule ayant servi à réaliser la première. S’il restitue assez correctement les lignes et volumes de l’original, il est toujours noyé sous une peinture trop épaisse, même si sa teinte est un peu plus claire. Un peu comme disait Coluche : Plus blanc que blanc.  Le modèle des Voitures d’antan représentait un modèle datant de 1975 avec ses poignées de portières à la palette horizontale placée sous le bouton poussoir et la calandre dotée de baguettes horizontales chromées. Aujourd’hui, nous avons apparemment affaire à un modèle datant de 1970 avec lesdites palettes reproduites au-dessus des boutons poussoirs et doté d’une calandre unie sertie d’un jonc chromé. Du moins, c’est ce que l’on pourrait croire en regardant de loin. Mais de près, il est possible de découvrir qu’il n’en est rien car ce ne sont qu’artifices. En effet, la gravure des parties concernées n’ont pas été modifiées. Elles n’ont été que présentées de manière différente. Où l’art de faire du « faux » nouveau avec du vieux. Mais dans une vitrine cela ne se verra pas et l’on pourra présenter l’évolution de la Dyane à 6 vitres. A noter qu’elle a perdu le rétroviseur extérieur dans l’affaire.  Le mobilier intérieur est entièrement noir et peu visible. Le soubassement est détaillé.
CH43 2011 3 etoiles
 
  Modèles boutiques

JEEP Wrangler Rubicon de 2012

Greenlight collectibles – réf. 86022 
4465GR Jeep Wrangler orange
4465GS Jeep Wrangler orange
 Nouvelle venue dans le domaine du 1/43ème, cette marque américaine nous propose son premier modèle son premier modèle à cette échelle à un prix que j’aimerais voir plus souvent, car inférieur à 20 euros. Et pourtant, pour ce prix « réduit » par les temps qui courent, nous nous trouvons devant une bonne reproduction de la nouvelle Wrangler Rubicon en version fermée. Toutefois, celui qui sera observateur remarquera qu’il est possible de la présenter découverte car la partie bâchée est amovible. Et oui ! Et une fois débâchée il est permis de découvrir la structure métallique faisant fonction d’arceau-cage de sécurité. Le tout dans un bon respect des lignes, volumes et coloris de l’original dans cette livrée orange métallisé. De plus, la gravure est de bonne facture. Pourtant certaines économies ont été consenties avec notamment la gravure des essuie-glaces sur la plage, à la base du pare-brise ou le traitement des clignotants avant qui ne sont que dessinés. Il y a un subtil mariage du métal et du plastique utilisé pour la reproduction des ailes et autres marchepieds. Les jantes en étoiles sont fidèles mais ne laissent voir aucune reproduction des disques de freins (absents). Les différents monogrammes sont bien présents. Les rétroviseurs extérieurs sont dotés de miroirs. A l’arrière, les feux sont correctement colorés. Il y a même la roue de secours fixée sur son armature et surmontée du troisième feu stop. L’habitacle reçoit un mobilier entièrement noir mais correctement gravé. Si le tableau de bord affiche ses cadrans et le couloir de servitude les différents leviers de ce 4x4, le volant, très vertical, est placé trop bas, interdisant de glisser un conducteur à bord. La gravure du soubassement permet de vérifier que l’on est bien en présence d’une voiture à transmission intégrale. La vraie en vidéo.
CH43 2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique