Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 15:13
2011-08 CH43 7eAnnee
 
 n° 347 du 02 avril 2012
 
 Numéro spécial – Tests collections presse
 

Taxis du monde (Suite et fin)

 

 

Titre Taxis du monde 

Dans le n° 342 du 27 février dernier je vous ai présenté les deux premiers numéros de ce test, savoir : une Panhard Dyna Z (Paris) et une Ford Fordor (New-York). Aujourd’hui je vous présente les deux suivants…
 

LTI TX4 de 2009 (Londres)

Ixo/Altaya – Collection des Taxis du monde, n° t03 
4473GR LTI-TX4 taxi noir
Fabriqué par la London Taxi International, ce taxi londonien réduit par Ixo surprend et étonne d’entrée avec sa conduite… à gauche ! Quelle bourde, même pas digne d’un débutant ou d’un novice ! Et après ça on voudrait que l’on en fasse la collection ? Je vais devoir créer un bêtisier J si ça continue. Trève de plaisanterie. Messieurs les réducteurs, un peu de sérieux tout de même. Passe encore pour une Hotchkiss Anjou, quoique… Mais sur un modèle britannique emblématique, commettre une telle chose. J’espère de tout cœur que si la collection est lancée, que ce modèle se verra doter d’une conduite adroite à droite… Ce qui imposera, outre la redistribution des sièges à l’intérieur de l’habitacle, une nouvelle planche de bord et l’inversion du positionnement des essuie-glaces. Sinon, les lignes, volumes et coloris sont réalistes. La grille de calandre, rapportée et guillochée est légèrement dorée. Curieux ! Les optiques principales et secondaires sont rapportées et en plastique, tout comme les clignotants avant.  Les enjoliveurs de roue sont trop proéminents. Ils comportent un écusson en leurs centres.les vitrages affleurent. Les feux arrière sont eux aussi rapportés, en plastique, et sont correctement colorés. La lunette arrière reçoit une grille de désembuage et un essuie-glace. Les monogrammes sont phototamponés. A l’intérieur, le compartiment passagers est séparé du poste de conduite et de l’espace à bagages par une cloison vitrée. A noter le fort diamètre du volant digne de la barre d’un navire. Le soubassement est peu détaillé.
CH43 2011 1 etoile à cause de la conduite à gauche

 Ajout du 30/03/12 à 15h00

 

Je voudrais remercier M. Bernard Peres, patron d'Ixo, pour la rapidité et la teneur de sa réaction au commentaire ci-dessus. Le résultat obtenu est du à une erreur de sélection des pièces à assembler qui correspondaient ici à la version chinoise de ce taxi avec LHD (Left Hand Drive ou conduite à gauche). Normalement, si la collection est lancée au niveau national, nous aurions droit à un modèle avec RHD (Right Hand Drive ou conduite à droite. Affaire à suivre bien entendu.

 

VOLGA 3110 de 1998 (Moscou)

Ixo/Altaya – Collection des Taxis du monde, n° t04
4474GR Volga 3110 taxi
 Ce taxi moscovite reprend le moule de la représentation de la Volga 3110 fait par Ist models (réf. Ist006) dans une livrée prune.  Les lignes, volumes et coloris sont réalistes mais souffrent d’une présentation simpliste avec une peinture assez grossièrement appliquée. Je n’arrive pas à décrire exactement le perçu que j’en ai car par endroits elle semble trop transparente et à d’autres trop épaisse, cachant les détails du relief.  Pourtant l’avant reçoit une assez jolie calandre rapportée sertie de chrome et ornée d’un écusson central. Les optiques principales sont correctement dessinées et sont rapportées, tout comme les clignotants orange. Dommage que les optiques additionnelles ne soient que représentées sous le pare-chocs. Les roues sont dotées de jantes ajourées sans enjoliveurs. Les passages de roue arrière sont dotés de bavettes. Mais quitte à laisser la gravure des bandes de protection latérales, autant les peindre en noir ! Les blocs de feux arrière, rapportés et en plastique, sont uniformément rouges. Ils sont surmontés des monogrammes phototamponés. Le mobilier intérieur est entièrement noir et peu visible. Le soubassement est détaillé.
CH43 2011 3 etoiles 
 
 N-B : Si cette collection venait à être lancée au niveau national, il serait souhaitable d’en améliorer la qualité perçue, quitte à en relever légèrement le prix au numéro car je trouve curieux que celui-ci n’ait quasiment pas bougé depuis des années malgré les hausses de prix constatées par ailleurs. A trop vouloir contraindre les prestataires il y aura risque de rupture à un moment ou un autre. Ce commentaire peut aussi s'appliquer à l'autre collection, présentée ci-dessous.
 
 

Véhicules de POLICE du monde (test limité à trois modèles) 

 

titre Police du monde

FORD Crown Victoria de 1998 (New York)

Ixo/Altaya – collection Véhicules de Police du monde, n° t01 
4475GR Crown Victoria polic
4475GS Crown Victoria polic
 Cette Crown Victoria n’est pas une inconnue pour nombre de collectionneurs puisqu’elle nous fut proposée en son temps dans la première édition de la collection des taxis du monde dans une livrée jaune  (n°52 – New-York) puis dans une livrée blanche (n° 69 – Dubaï). Son moule servit également à nous proposer une version boutiques avec la fameuse Crown Victoria de la police municipale de Montpellier. Les lignes, volumes et présentation de ce modèle sont assez soignés. Pour autant la finition laisse un peu à désirer avec notamment, une représentation particulière des blocs optiques avant qui ne sont que dessinés dans une pièce rapportée en plastique et colorée. Cela n’a pas le même rendu que les optiques habituelles.  Les essuie-glaces, très fins, sont juste moulés sur la plage au bas du pare-brise. Le dessin des enjoliveurs est assez quelconque. Par contre les décorations latérales paraissent réalistes. A l’inverse de l’avant, les feux arrière sont rapportés, en plastique, correctement moulés et colorés. Les rares chromes de cette voiture sont représentés par une peinture alu. Les sorties d’échappement sont pleines et le troisième feu stop, placé sur la plage arrière n’est pas peint. Le pavillon supporte une guirlande de gyrophares rouge et blanc. Le mobilier intérieur est entièrement noir et détaillé de manière habituelle. Toutefois, je me dois de signaler le retour d’un travers d’Ixo avec le rétroviseur intérieur qui n’a pas été rabattu vers le pare-brise… Cela me ramène très loin en arrière, à l’époque de la sortie d’une certaine Simca Chambord. C’est en démontant la voiture que j’avais découvert le rétroviseur intérieur plaqué contre le pavillon. Ce qui est à nouveau le cas sur ce modèle. A l’inverse, et c’est assez rare en collection presse pour ne pas être signalé, le soubassement de ce modèle est bien détaillé.
CH43 2011 4 etoiles
 

OPEL Kapitän P2 de 1960 (Berlin)

Ixo/Altaya – collection Véhicules de Police du monde, n° t02
4476GR Kapitan P2 polizei
 Cette Kapitän P2 reprend le moule utilisé pour la collection allemande dédiée aux modèles Opel où elle fut proposée sous le n° 18. Vous pouvez retrouver mes commentaires sur ce moule dans le n° 336 de CH43 daté du 16 janvier 2012. Toutefois, par rapport à ce que j’écrivais alors, cette version aux couleurs de la police germanique, le pare-chocs avant  est aujourd’hui rectiligne. La calandre s’orne de l’écusson Opel doré. Elle est surmontée d’une couronne et du monogramme Opel. Les clignotants sont juste colorés. Un mégaphone est fixé sur l’aile avant droite alors que le pavillon supporte deux feux clignotants bleus. Les enjoliveurs de roues sont bien dessinés mais les traits de peinture alu représentant les chromes latéraux sont vraiment trop larges. Il ne faut pas confondre lesdites baguettes de chrome avec les bossages de carrosserie qu’elles coiffaient. Les feux arrière sont une nouvelle fois, seulement métalliques et grossièrement peints en rouge.  La sortie d’échappement est creuse. Je reviens sur le pavillon pour signaler que beaucoup d’illustrations de cette Kapitän P2 utilisée par la police germanique montrent celle-ci équipée d’un toit grand ouvrant en toile, quasiment carré. C’est d’ailleurs ainsi qu’elle a été reproduite au 1/18°. A noter aussi, qu’à l’instar de la Crown Victoria, cette Kapitän P2 a elle aussi le rétroviseur intérieur non rabattu. Et plus grave encore, le modèle reçu n’a pas de volant !!!! Dans une vitrine, cela ne se verra pas trop, mais cela ne fait pas sérieux du tout. M. Ixo si vous me lisez… Le reste du mobilier est entièrement noir et correctement détaillé. Le soubassement est, pour sa part, peu détaillé.
CH43 2011 3 etoiles
 

GAZ Volga M21 de 1956 (Moscou)

Ixo/Altaya – collection Véhicules de Police du monde, n° t03
4477GR Gaz Volga M21 police
4477GS Gaz Volga M21 police
 Au premier abord cette M21 ne nous parait pas inconnue et nous rappellerait un modèle déjà vu dans la collection Rallye de Monte-Carlo (n° 89), mais aussi un taxi jaune proposé dans la collection des Taxis du monde (n° 27). Or ces deux précédents modèles étaient de deuxième génération avec leur calandre type fanons de baleine. Ici nous nous trouvons en présence de la première génération avec sa calandre à moustache en arc de cercle. Première génération déjà proposée il y a peu sous la référence Ist013 par Ist models. Nous retrouvons donc des lignes et volumes connus, mais dans une présentation nouvelle aux couleurs de la police de la sureté intérieure. Si lesdits volumes et lignes sont acceptables, la finition  est mitigée avec une bonne approche pour ce qui est du traitement de l’ensemble calandre et pare-chocs, constitué de pièces chromées et rapportées. Mais aussi des parties plus négligées comme les essuie-glaces manquant de finesse et peints couleur alu. Il en va de même pour la reproduction des chromes latéraux. La calandre a, tout comme d’ailleurs l’ensemble de la voiture, de faux airs de Ford Custom 1950. Le dessin des jantes est soigné.  Les feux arrière sont rapportés, en plastique rouge.  Le pavillon est surmonté d’une antenne radio et d’un mégaphone. Le mobilier intérieur bénéficie d’une présentation plus soignée que celles des deux premiers numéros, en ce sens que le mobilier est présenté en gris et noir et que le rétroviseur intérieur a été mis en position correcte. Le soubassement est un peu détaillé.
CH43 2011 3 etoiles
 
 Vous retrouverez dès la semaine prochaine mes commentaires sur les modèles presse achetés cette semaine.
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse française