Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 09:04
2012-CH43 7eAnnee
     
 n° 364 du 30 juillet 2012
 
 Modèles boutiques

GMC Classical A Team Van

Hot Wheels (Matel) – réf. T8424 / 2371WA 
4528GR GMC van gris 
 Ce van GMC fut un des acteurs de la série US “L’agence tous risques”. Ses lignes, volumes et livrée sont très fidèles, sauf peut-être en ce qui concerne la forme des rétroviseurs latéraux, qui, sur certaines vidéos visibles sur le net, semblent reposer sur de simples tiges courbées.  Pour le reste, nous retrouvons le large pare-buffles supportant deux optiques additionnelles. Les nombreux feux sont correctement colorés. Les jantes originales sont bien restituées. Les pneumatiques affichent leur marque. Le pavillon avec toit ouvrant vitré et aileron arrière, supporte trois antennes. Malgré le peu de visibilité vers l’intérieur il est possible d’y voir deux rangées de deux sièges à haut dossier gris et deux colonnes latérales derrière eux. Si la planche de bord est bien détaillée, notamment au niveau du tableau de bord, ainsi que les contreportes avant, il n’en est pas de même pour l’intérieur de la large portière coulissante latérale qui est complètement lisse. Le soubassement est représenté de manière assez schématique en 3D. 
CH43 2011 4 etoiles 
 

HOTCHKISS PL50D plateau bâché de 1956

Eligor –réf. 101427 
4525GR Hotchkiss PL50 bleu 
 Qu’il est mignon ce petit utilitaire que l’on vit souvent sur nos routes dans les années 1950 à 1970. Mais bien plus souvent en vert foncé. C’est vrai que cette livrée blanche et bleu clair ne le met pas en valeur… Pourtant il est fidèlement reproduit en ses lignes et volumes avec ses nouvelles ailes intégrant les phares, jusqu’alors fixés sur supports devant celles-ci.  Dommage que la grille de calandre n’ait pas été « noircie » pour plus de réalisme. Les essuie-glaces sont très simplistes. Ils sont rapportés, comme les rétroviseurs latéraux et les poignées de portières. Les roues ont des flasques très réalistes et sont équipées de pneus très étroits, comme à l’époque. Les roues arrière sont bien jumelées et la roue de secours placé entre châssis et plancher du plateau bâché. Ce dernier est entièrement fermé, mais il sera certainement très facile de découper l’arrière de la bêche pour en faire une version ouverte. Les vitrages affleurant ne permettent pas de bien voir le mobilier intérieur – entièrement noir – mais on peut distinguer la banquette qui court sur toute la largeur de la cabine. Le châssis est assez détaillé.
CH43 2011 4 etoiles 
 

JAGUAR XK150 coupé de 1957

Oxford – réf. JAGXK150001 
4538GR XK150 coupe noir 
Heureusement qu’il existe encore  des marques qui restent toujours modestes en matière de prix de vente en boutiques. Oxford en fait partie, qui nous propose ce beau coupé XK150 de 1957 dans une ravissante livrée noire. Et cela est d’autant plus agréable que pour moins de 30 euros nous nous trouvons en présence d’un très bon rendu des lignes courbes et élancées de l’original et de ses volumes. Le tout bénéficiant d’une gravure assez lisible malgré cette livrée noire qui a tendance à l’estomper. Et la finition est elle aussi d’un aloi suffisant – au regard du prix demandé. En effet, la seule critique que je ferai pour ce modèle, c’est l’absence de mise en valeur des veilleuses sur les ailes avant. Elles ne sont que gravées. Pour le reste nous trouvons une jolie calandre chromée, noircie entre les grilles. Quatre optiques rapportées, en plastique  serti de chrome. Les clignotants avant sont correctement peints en orange. Et le pare-chocs a un dessin fidèle et supporte l’immatriculation. Les jantes de roues fils sont réalistes et dotées d’un écrou central à deux oreilles. Les poignées de portières sont chromées et rapportées. Par contre les chromes entourant les surfaces vitrées et soulignant les gouttières ne sont représentés que par de fins traits de peinture alu. Les petits volets d’aération n’ont pas été oubliés, juste devant les portières. Si l’avant et les flancs bénéficient d’une décoration sobre, celle de l’arrière est vraiment plus chargée. En effet, les flammes supportant les feux arrière peints, sont rapportées et chromées. Tout comme le sont le motif partageant le couvercle du coffre et celui qui encadre l’immatriculation arrière. A noter que l’écusson rouge à tête de tigre jaune est présent au-dessus de la calandre et sur le motif du coffre. Deux belles sorties d’échappement chromées émergent sous le pare-chocs arrière. Le mobilier intérieur, bien détaillé, est rouge sang. Il présente une belle planche de bord grise, avec compteur et cadrans devant le poste de conduite (à droite). Les leviers des vitesses et du frein à main sont chromés, et les accessoires des contreportes soulignés d’un trait de peinture alu. Le soubassement est détaillé. Le coupé XK150 en vidéo 
CH43 2011 4 etoiles+ 
 

JAGUAR XK150 roadster de 1957

Oxford – réf. JAGXK150002 

 4548GR XK150 cab blanc

Le conducteur du roadster a été prélevé sur une des voitures de la collection Blake et Mortimer.  
4548GS XK150 cab blanc 
 Après le coupé, c’est au tour du roadster d’être reproduit, mais dans une belle livrée blanc laiteux. Nous retrouvons avec plaisirs les lignes courbes du coupé, toujours aussi bien mises en valeur et débarrassées du pavillon. Dommage, qu’une fois encore, pour un réducteur, roadster ou cabriolet rime avec véhicule découvert.  A moins qu’une version fermée voit prochainement le jour, il serait pourtant souhaitable que ce genre de modèle puisse être vendu avec une capote fermée amovible. Norev le propose bien, alors pourquoi pas les autres ? Ceci étant, nous retrouvons le même niveau de finition que sur le coupé avec une belle calandre rapportée, encadrées par quatre optiques serties de chrome. Les roues fils sont toujours au rendez-vous et tout aussi soignées. Le pare-brise est correctement incliné et doté de deux petits essuie-glaces chromés. Les poignées de portières sont rapportées et chromées. L’arrière est toujours autant chargé de chromes que le coupé mais la surface tôlée, plus importante que sur le coupé, en aère la perception.  L’habitacle, strict deux places, donne l’illusion d’être traité en cuir bordeaux. Le rétroviseur intérieur repose sur le sommet de la planche de bord qui affiche les cadrans du tableau de bord en son centre et non derrière le volant à quatre branches. Les leviers des vitesses et du frein à main sont chromés et les accessoires des contreportes sont soulignés d’un trait de peinture alu. Le soubassement est détaillé. Le roadster XK150 en vidéo.
CH43 2011 4 etoiles+ 
 

NISSAN Cedric van 30 MKI de 1960

Ebbro – réf. 345 
4535GR Nissan Cedric van 
 Lorsque je l’ai découvert en vitrine, sans boitage, j’ai pensé tout de suite aux modèles Trax que je faisais venir directement d’Australie, tant sa gravure et les coloris de sa livrée de ce break rappellent ceux desdits modèles Trax. Pourtant ce break Cedric 30 MKI est signé Ebbro. Les deux marques doivent certainement faire appel au même fabricant chinois.  Faut dire aussi que ce break a été réalisé en 2002. Et malgré les canons de l’époque, il nous restitue de belle façon les lignes assez parallélépipédiques de l’original, avec son pare-brise panoramique.  A noter la finition assez poussée avec des encadrements chromés et rapportés du pare-brise, des larges baies latérales et de la lunette arrière. Lunette disparaissant – sur la vraie – dans l’épaisseur de l’abattant inférieur, comme sur le break Simca 1500. Le capot moteur est traversé par deux petits joncs chromés au-dessus de la large calandre chromée et noircie, encadrée par quatre optiques en plastique.  Les essuie-glaces, le rétroviseur extérieur et les poignées de portières sont aussi représentés par des pièces rapportées et chromées. Le monogramme Cedric sur les ailes avant est placé trop haut par rapport au jonc chromé qui court sur celles-ci. Le dessin des jantes et des enjoliveurs des roues est réaliste. Les baies latérales sont protégées des objets transportés par deux barres horizontales placées à l’intérieur. Les blocs des feux arrière verticaux sont rapportés, en plastique, correctement colorés et sertis de chrome. Le monogramme Nissan est présent sur l’abattant inférieur tout comme le système d’ouverture dissimulé sous un cercle peint. Le mobilier intérieur est bien détaillé et proposé en coloris biton identique à celui de la carrosserie extérieure. Les cadrans du tableau de bord sont détaillés et les accessoires des contreportes mis en évidence par des touches de peintures différentes. Le soubassement est détaillé en quasi 3D. Le break Cedric van 30 en photos 
CH43 2011 4 etoiles+ 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Boutiques