Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 09:07
2013-CH43 8eAnnee
 
 n° 388 du 14 janvier 2013
 
 Modèles presse
        

Semaine du 31 décembre 2012 au 06 janvier 2013

  

 

LADA 2101 Limousine de 1995 (taxi cubain)

Ixo/Altaya – collection Taxis du monde II, n° 10 
4648GR Lada 2101 limousine 
Lorsque mon pressier m’a demandé si je voulais le « taxi de la semaine » je n’en ai pas cru mes oreilles. Je pouvais avoir cette 2101 limousine? Alors que la collection n’était plus diffusée depuis quelques numéros et que je n’ai pu me procurer la 2cv Charleston attelée à la caravane Eriba pour les mêmes raisons ! Je l’ai donc pris pour son originalité mais j’ai vite déchanté pour au moins deux raisons. La première réside dans sa gravure très moyenne qui disparait sous la peinture. La seconde, primordiale à mes yeux se trouve dans l’échelle utilisée pour réduire ce modèle. Echelle différente de celle retenue pour les autres déclinaisons de la Fiat 124 et de ses dérivées d’Europe de l’Est. Comme pour la Marly de la collection Simca, cette limousine est plus étroite et petite que ses cousines. Ce qui jure lorsqu’on la place à côté de celles-ci. C’est vraiment dommage et ne fait pas très sérieux. Aussi je me contenterais d’écrire que es lignes et volumes sont bien reconnaissables sous une livrée jaune et noir. La finition est standard avec des essuie-glaces en plastique noir, une grille de calandre chromée et rapportée, entourée d’optiques serties de chrome. Les clignotants avant et les feux arrière sont eux-aussi rapportés, en plastique correctement coloré. Le dessin des jantes est correct et les roues sont de dimension plus petite que sur les autres. Le mobilier intérieur, entièrement noir, comprend trois rangées de sièges et banquettes. Les cadrans du tableau de bord sont représentés. Le soubassement est détaillé. 
CH43 2011 3 etoiles      
 

ROSENGART Super 5  LR4N de 1937

Ixo/Altaya – collection Voitures françaises d’autrefois, n° 24 
4644GR Rosengart Super5 rou 

Riquiqui ! Vraiment riquiqui cette Super 5, dérivée de l’Austin Seven britannique. Mini, mini, mini, tout est mini… aurait chanté Jacques Dutronc. Elle le parait d’autant plus qu’au moment d’écrire ces lignes est se trouve à côté de l’Humber Pullman Limousine présentée la semaine dernière. Est là, je vois très bien la différence de formats. Toujours est-il que cette miniature porte bien son nom et que ses lignes et volumes sont bien restitués. Et sa livrée bordeaux parait fidèle au modèle retrouvé sur le net, dont le lien se trouve après cette présentation. La voiture est plaisante à regarder avec sa calandre courbe en deux parties bien grillagées. Les ouvertures des volets du capot moteur sont fines. Dommage que la plaque d’immatriculation avant ait été omise. Ce qui se répète dans cette collection me semble-t-il. Les jantes ajourées sont réalistes et les pneus assez étroits pour l’être aussi. Autre petite erreur, les vitrages sont affleurant. Ce qui n’était pas le cas à l’époque. Et pourquoi l’avoir flanquée de clignotants orange après les vitres arrière ? Arrière, doté d’une roue de secours et d’une plaque d’immatriculation équipée de l’unique feu rouge et de son catadioptre. Le pavillon met bien en évidence le toit toilé de cette voiture, très en vogue à cette époque là. A l’intérieur, le petit mobilier crème est bien dessiné derrière une planche de bord affichant un unique cadran à gauche de la colonne de direction. Attention, conduite à droite. Le soubassement n’est pas détaillé.

 Celle qui a peut-être servi de modèle 
CH43 2011 4 etoiles+ 
 

VOLVO F88 de 1965

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 74
4647GR Volvo F88 fourgon 
Dans le n° 270 de CH43 du 11 octobre 2010, je vous présentais le Volvo F89 de 1972. Voici aujourd’hui le F88 dont il dérivait. Assez lourd en main, ce F88 s’avère très plaisant à regarder malgré sa décoration blanche et bleue très sobre. Il faut dire que ses lignes taillées à la serpe donnent toute sa personnalité à ce camion. Lignes bien restituées et mises en valeur par une finition de bon niveau avec de fins essuie-glaces et rétroviseurs latéraux rapportés en plastique noir. La grille de calandre est gravée et barrée de la transversale Volvo dont le monogramme figure sur les côtés et sous ladite calandre. Les six optiques sont rapportées, tout comme les clignotants et autres feux de gabarit et de signalisation – colorés en orange. Le pavillon s’orne de deux petits Bibendum, très en vogue à l’époque.  Les jantes sont jolies, couleur alu avec leur centre bleu. La partie fourgon est coiffée d’un toit repris des fourgons à ouvertures latérales qui jure un peu avec la caisse elle-même. Caisse dont le dessin des portières arrière est dépourvu de la représentation des poignées d’ouverture. A noter que ce camion a été modernisé puisqu’il est doté d’une poutre anti encastrement qui reçoit la signalisation lumineuse et l’immatriculation. Malgré ses petites vitres latérales, il est possible de voir la bonne représentation du mobilier intérieur de la cabine où se trouvent les deux sièges des occupants et une petite couchette. Il y a aussi le coffrage de l’espace moteur avec une plage de rangement au-dessus. Le châssis est classique avec roue de secours et une transmission 2x6. 
CH43 2011 4 etoiles 
 

Semaine du 07 au 13 janvier 2013

 

CHRYSLER (Simca) 2 Litres de 1974

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 77 
4649GR Chrysler 2Litres ble 

Bon sang, mais c’est bien sûr ! Qui se souvient de cette célèbre réplique du Commissaire Bourel sur le point de trouver le coupable lors des Cinq dernières minutes (de l’émission)? Pourquoi s’étonner du mélange des finitions dans la configuration de ce nouveau modèle ? Nous sommes pourtant bien en présence de l’une de ses  voitures que Chrysler a voulu pour relancer Simca et dont la conception a été confiée aux britanniques : les fameuses 160, 160 GT et autres 180 apparues à l’aube des années 1970, et dont on connait aujourd’hui le succès !?!

Lignes et volumes sont correctement restitués. Et pour cause, elle utilise le moule que l’on a connu sous trois appellations différentes : 160 (collection Simca, n° 73), 180, (collection Simca, n°90, livrée taxi de Barcelone) et 2 Litres (collection Voitures d’antan, n°51 et collection Simca n° 45 ou encore boutiques, réf. CLC100). Toutes plus ou moins sujettes à remarques.

 

Pourtant, il y a encore des incohérences. En effet, l’aspect général de la voiture penche du côté de la 2 Litres, reconnaissable à sa large calandre dotée de quatre optiques mais dont le motif central devrait être bleu, et non rouge comme ici, le rouge étant affecté à la 180. Il y a aussi les enjoliveurs intégraux  spécifiques à la 2 Litres. De même, le petit écusson 2 Litres, présent sur les panneaux de custode est présent, qui devrait être visible. A peindre. Pourtant, le montant central, visible entres les encadrements des vitres latérales devrait être chromé. A l’arrière une erreur porte sur la concomitance des monogrammes Simca et Chrysler sur le coffre. Qu’en était-il réellement ? Lors de son lancement en 1974, la 2 Litres arborait, côté gauche, un monogramme « Automatique » et à droite le monogramme « Chrysler 2 litres ». Ce n’est qu’en septembre 1977, pour relancer le modèle, que le monogramme « Simca » apparut à gauche alors que celui de « Chrysler » disparaissait à droite. Donc, les deux n’auraient jamais cohabité à l’arrière. A noter qu’en plus, au lieu d’avoir « Chrysler 2 Litres » écrit à droite on peut lire « Chrysler 180 » !!! Alors 180 au lieu de 2 Litres ? L’intérieur est séduisant dans son coloris tabac et de bonne facture. Il y a bien les cadrans du tableau de bord derrière le volant tulipe à trois branches. Quant au levier de vitesses, il ressemble fort à celui des boîtes automatiques… 2 Litres ? A quand le sans faute dans cette gamme ? Le soubassement n’est pas détaillé. 

CH43 2011 4 etoiles+    CH43 2012 erreurs
 

Par colis spécial

 

CITROËN 2cv6 Charleston et caravane ERIBA Puck

Eligor/Ixo/Hachette/AutoPlus – collection 2cv Citroën, n° 34 
4650GR 2cv6 Charleston jaun 

Sans revenir sur ce que j’ai écrit plus avant lors de la présentation de la limousine Lada 2101, je suis en mesure de vous présenter la fameuse 2cv6 Charleston attelée à une caravane Eriba Puck grâce à une aide extérieure que je remercie chaleureusement.  Si la 2cv6 est signée Eligor et utilise le nouveau moule de la 2cv6 récemment découvert dans une livrée verte puis en « vendeuse de frites belges », la caravane est signée Ixo. Bravo pour ce partenariat, d’autant que l’attelage est fort plaisant à regarder et très original. Je ne reviendrai pas sur la 2cv6, sinon pour signaler une garde au sol que je trouve trop généreuse. Tout comme le crochet d’amarrage trop bas à mon goût.

Très lourde, la caravane parait trop petite à côté de la 2cv6. Et pourtant elle est bien au 1/43ème. Il s’agit d’un modèle de 1964 avec ses feux arrière tout simples et sa porte à coins droits. Elle est coiffée d’un toit souple permettant de se tenir debout devant le meuble cuisine. Meuble qui est bien présent à l’intérieur, avec la petite penderie à sa gauche, les deux banquettes larges et la table arrière. Mais l’ensemble étant en noir, il est très difficile de le distinguer à l’intérieur. Les as du pinceau se feront certainement un plaisir de le mettre en valeur. La flèche et sa petite roue jockey sont assez fines.

CH43 2011 4 etoiles     coup_de_coeur.jpg 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse française