Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 09:09

 

2013-CH43 8eAnnee
 
 n° 397 du 18 mars 2013
 

Dernière minute:

 

Permettez-moi ce petit remerciement.

 

Dans le n° 393 du 18 février 2013 j’écrivais « En effet, il n’y aurait pas que dans l’Oural où le ciel risquerait de nous tomber dessus… ». Je ne pensais pas si bien dire. Si nous en subirons certainement les contrecoups dans les semaines à venir, j’ai une pensée très émue pour celles et ceux qui ce sont trouvés pris dans la tourmente. Et particulièrement pour une personne qui s’est dévouée à nous aider. Ainsi va le monde aujourd’hui !!!

 
 
 

spécial marques françaises

 

 

Groupe PSA

 

Voici aujourd’hui la reproduction au 1/43ème de la nouvelle berline tri corps destinée aux pays émergeants et produite notamment dans l’usine de Vigo (Espagne). Berline diffusée sous les noms de Citroën C-Elysée et Peugeot 301.

L’assemblage des Citroën C-Elysée et Peugeot 301
 

CITROËN C-Elysée de 2012

Norev – réf. 155175 
4683GR C-Elysse anthracite

De loin, elle fait penser à une nouvelle C4 avec coffre, mais très vite l’on se rend compte qu’elle est un peu plus étroite et plus longue que celle-ci.  Ceci étant, et selon les standards du moment, nous retrouvons très facilement – et impersonnellement – les lignes, volumes et coloris de l’original, en finition Exclusive. Les vitrages sont quasi affleurant. Les essuie-glaces sont assez fins et placés dans la fosse à la base du pare-brise. La double calandre reçoit des chevrons chromés et est soulignée d’un très fin chrome en U. Les blocs des optiques principales sont assez réalistes alors que les feux additionnels sont rapportés et en plastique translucide. Le dessin des jantes alliage est fidèle. Il laisse deviner les disques de frein qui sont derrière. Si la lunette arrière est dépourvue de toute représentation de la grille de désembuage, elle laisse voir le troisième feu stop placé sur la plage arrière. Le couvercle du coffre à bagages (640 litres) reçoit des chevrons et monogrammes chromés et photodécoupés. Le dessin des blocs des feux arrière est correct et l’ensemble est bien coloré. Le pavillon reçoit une petite antenne radio placée sur l’arrière. Le mobilier intérieur a fait l’objet d’un soin particulier. Outre sa très bonne gravure, c’est sa présentation bicolore, noire et blanche, qui retiendra l’attention avec, outre la représentation des ceintures de sécurité avant et arrière, la présence d’un ciel de pavillon à la fixation encore peu discrète (rivets visibles). La façade de la planche de bord est bien détaillée. Tout comme le soubassement, avec sa ligne d’échappement alu.

La  Citroën C-Elysée en deux vidéos 
CH43 2011 5 etoiles 
 

PEUGEOT 301 de 2012

Norev – réf. 473100 
4685GR 301 bronze 

Voici, maintenant sa cousine, la 301 Peugeot, qui partage avec elle nombre d’éléments mécaniques et de carrosserie. Ici en finition Allure. Toujours, selon les standards du moment, nous retrouvons très facilement – et impersonnellement – les mêmes lignes et volumes que pour la C-Elysée de Citroën, et pour cause. Mais aussi le coloris de l’original. Les vitrages sont quasi affleurant. Les essuie-glaces sont assez fins et placés dans la fosse à la base du pare-brise. La calandre trapézoïdale reçoit des barres horizontales et un entourage chromés. Elle est surmontée d’un lion photodécoupé et chromé lui aussi, placé à même la carrosserie, comme cela est la règle aujourd’hui chez Peugeot. Ce qui fait pauvre à mes yeux. Le monogramme Peugeot est bien présent juste en-dessous de lui. Les blocs des optiques principales sont assez réalistes alors que les feux additionnels sont rapportés et en plastique translucide. Le dessin des jantes alliage est fidèle. Il laisse deviner les disques de frein qui sont derrière. Si la lunette arrière est dépourvue de toute représentation de la grille de désembuage, elle laisse voir le troisième feu stop placé sur la plage arrière. Le couvercle du coffre à bagages (640 litres) reçoit lui aussi un lion chromé et photodécoupé ainsi que les monogrammes de la marque et du modèle. Le dessin des blocs des feux arrière est correct et l’ensemble est bien coloré. Le pavillon reçoit une petite antenne radio placée sur l’arrière. Mal placée sur l’exemplaire trouvé. Par contre, ici le mobilier intérieur n’a fait l’objet d’aucun soin particulier. Il est entièrement noir. Outre sa très bonne gravure, c’est la représentation des ceintures de sécurité avant et arrière, que l’on devine ainsi que celle d’un ciel de pavillon à la fixation encore peu discrète (rivets visibles). La façade de la planche de bord est bien détaillée. Tout comme le soubassement, avec sa ligne d’échappement alu.

La Peugeot 301 en deux vidéos 
CH43 2011 4 etoiles 
 

CITROËN DS3 Cabrio de 2013

Norev – réf. 155287 
4684GR DS3 Cabrio noire 

Aujourd’hui j’enlève le haut. Enfin presque… Je me découvre. Et je le prouve à l’aide des trois éléments amovibles qui tapissent le fond du boitage. En effet, Norev a poussé son effort jusqu’à nous permettre de présenter cette DS3 Cabrio en finition Sport chic entièrement fermée, partiellement ou entièrement découverte. Nous retrouvons bien les lignes et volumes rondouillards du coupé DS3 avec son aileron de requin latéral et son pavillon flottant. Ou plus exactement ses bords. Mais le choix de cette livrée noire ne facile pas leur perception. Par contre elle met bien en évidence les pièces rapportées er chromées qui la vêtent : cartouche DS3 à l’avant, avec les doubles chevrons, les coques des rétroviseurs latéraux, les poignées de portière et la large protection latérale de bas de caisse. Mais aussi le large bandeau arrière surplombant les monogrammes DS3 et Citroën. Sans oublier la double sortie d’échappement. Toutefois la représentation des blocs optiques avant reste perfectible car très quelconque. A l’inverse, le dessin des jantes alliage Bellone noires est très travaillé et réaliste.  Il permet de voir les disques de freins placés derrière. Les feux arrière, très volumineux, sont rapportés et correctement colorés. Une fois la capote repliée il est permis de détailler le mobilier intérieur, très travaillé, mais résolument noir avec toutefois une légère touche alu pour la décoration des sièges ou encore la façade de la planche de bord très détaillée. Sans oublier le pédalier. Le soubassement est détaillé.

La Citroën DS3 Cabrio en deux vidéos 
CH43 2011 4 etoiles+ 
 

RENAULT

 

 

RENAULT Clio IV de 2012

Keng Fai Toys Co – réf. Renault 77 11 573 707 
4686GR Clio-IV jaune 

Faute de grives, on mange des merles. C’est un peu ce qui nous arrive avec cette Clio de quatrième génération qui nous ramène à l’époque des modèles Solido ou des Norev maxi Jet, à la finition simplifiée. D’accord, le prix est acceptable, mais pour être un modèle vendu est concession, ce n’est vraiment pas terrible. Nous sommes très loin des prestations offertes encore naguère par Norev, Eligor ou autres Universal Hobbies qui nous ont habitués à avoir de bons modèles. Il serait temps que Renault se ressaisisse. Pourtant cette représentation de la Clio IV, qui fait plus jouet qu’objet de collection dans cette livrée jaune acide, nous restitue assez bien les lignes et volumes de l’original. Les essuie-glaces ne sont que gravés à même le plastique constituant les vitrages de type affleurant. Le dessin des blocs optiques est très quelconque. Tout comme le traitement de la calandre supérieure qui ne bénéficie d’une décoration alu seulement peinte, y compris pour les feux de jour à LED que l’on devine. Le dessin des jantes est acceptable et permet de constater la non représentation des disques de freins.  La protection du bas de caisse est très moyenne. Les feux arrière sont rapportés, en plastique correctement coloré. Le losange Renault et les monogrammes  sont présents sur le hayon. Le mobilier intérieur, entièrement noir, parait bien dessiné. Le soubassement est sobrement détaillé.

La Renault Clio IV en vidéo 
CH43 2011 3 etoiles 
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Boutiques