Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 19:00
2010-02 transit CH43
 
 n° 275 du 15 novembre 2010
 
 La visite d’Epoque Auto, organisée encore cette année de mains de Maître par Alain GUILLAUME et son équipe, aura pour moi un bilan mitigé en matière de miniatures. Je pensais y trouver des Lancia et Abarth des collections italiennes. Et bien, j’en suis revenu avec des Alfa-Roméo et des Fiat. Faute de grives… Mais grâce à Sergio83 j’ai pu enfin dénicher celle que je cherchais désespérément depuis sa sortie en Espagne, la Dodge Dart 270 de la collection Nuestro queridos coches qui m’était nécessaire pour les aventures de Pedro Barbosa (voir le blog de mes délires) afin d’illustrer sa face des mauvais jours.
 
 Modèles presse

CITROËN TUB de 1939

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 63
GR4111 Citroen TUB MF
 Une fois n’est pas coutume, je voudrais vous parler d’une coquille, comme on dit en imprimerie lorsqu’il vous manque la lettre q, qui concerne un élément du diorama de la quinzaine, diorama intitulé, oh grande recherche, la borne départementale.  Comme P’tit Gibus, si j’aurais su, j’aurais pas venu regardé. Qu’elle idée j’ai eue là ? Placez la borne face à vous. Vous constaterez que si, en passant devant elle, vous allez de gauche à droite vous quittez le département des Hautes Alpes pour entrer dans celui des Basses Alpes (aujourd’hui Alpes de Haute Provence). Maintenant, passez derrière elle et, toujours en allant de la gauche vers la droite, que constatez-vous ?... Que vous quittez les Basses Alpes pour entrer dans les Hautes Alpes.  Y aurait pas comme un défaut ? Allez encore un petit carton rouge pour le concepteur de ce diorama.

 

Mais revenons au TUB. Celui-ci reprend le moule des modèles déjà proposés dans plusieurs collections, n° 10 de la collection Michelin, 42 (Primistère), 64 (biscuits Brun) et 88 (ambulance militaire) des Camionnettes d’antan. Aussi retrouverons nous des lignes et volumes fort bien reproduits, mais dans une livrée rajeunie aux couleurs d’un maréchal ferrant. La rusticité de l’original se retrouve ici avec l’absence de pare-chocs avant et arrière et de toute signalisation directionnelle. A noter que les portières arrière sont toujours maintenues fermées par un cadenas. Ce qui fait l’intérêt de ce modèle, c’est que pour une fois, ce fourgon est proposé avec deux occupants : le conducteur, assis sur l’unique siège que compte la cabine, et un passager qui voyage debout, se tenant au dossier dudit siège. Le soubassement est détaillé. 
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

TALBOT Alpine 1600SX de 1980

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 93
GR3910 Talbot Alpine rouge
 Signée Ixo, cette version britannique dérivée des 1307/1308, l’Alpine, reprend un moule déjà vu dans cette même collection sous les n° 23 (1308 Jubilé), 59 (1307), 69 (Talbot 1510SX)  mais aussi dans les collections espagnoles, dont notamment la Talbot 150 GL (Coches de policia) et 150GT (Nuestros queridos coches Años 80). Ceci étant rappelé, les lignes et volumes de l’original sont très bien reproduits, et dans une livrée aux coloris réalistes. Je ne reviendrai pas sur son examen. Cependant deux critiques à formuler s’agissant d’un modèle à conduite à droite. La principale : Ixo a, une fois encore fait le travail à moitié. Si à l’intérieur le poste de conduite a bien été déplacé côté droit, les essuie-glaces restent présentés comme sur les modèles à conduite à gauche. Il aurait fallu les déplacer et les orienter vers la gauche ! La seconde, moins grave, pourquoi une immatriculation portugaise sur ce modèle ? et comme on le dit parfois, jamais deux sans trois, pour le même prix, le monogramme indiquant le modèle sur le hayon indique 150SX au lieu d’Alpine… et pour faire bonne mesure, ce modèle était aussi équipé d’un rétroviseur extérieur côté gauche. Dans une vitrine, noyé au milieu des autres, ce modèle saura faire oublier ces/ses défauts. Le soubassement est peu détaillé.
 z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Collection Type H CITROËN

CITROËN type HY minicar Currus

Eligor – collection ¨type H Citroën, n° 56
GR4110 H minicar blanc
 Signé Eligor, ce nouveau minibus Currus reprend le moule déjà utilisé pour le minibus niçois (n° 18) - mais sans surélévation ni galerie de toit – le bus aéroport de Paris (n° 30) – mais avec une demie-galerie en plus. Lignes, volumes et coloris sont fidèles. La finition reste de bonne tenue avec cette galerie et son échelle en plastique souple, complétée par un plancher de bois nervuré. . Notez à l’avant, la présence d’antibrouillards sur les retours du pare-chocs et la présence de clignotants en relief, et peints cette fois ci. Les pièces rapportées sont très fines et tout comme les feux arrières. Comme pour les autres, l’habitacle propose douze places assises réparties sur quatre rangées de sièges, en plus des deux habituelles de l’avant, dans un coloris faisant plus skaï que cuir fauve. Le soubassement est standard.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Collections étrangères

DODGE Dard 270 GL de 1966

Ixo/Altaya – collection espagnole Nuestro queridos coches, n° 26
GR4101 Dodge Dart270 creme
 Signée Ixo, cette version GL de la Dart 270 produite en Espagne par Barreiros, diffère de la version GT proposée par ce même réducteur dans sa gamme boutiques (réf. CLC066) par sa carrosserie monocolore. Ceci étant précisé, elle fut la première produite et son moule repris pour la GT. Ses lignes et volumes correspondent bien à ceux de la vraie et sa livrée crème est des plus réalistes.  Toutefois il convient de souligner une erreur figurant sur le capot moteur et le couvercle du coffre où figure le monogramme Barreiros. Si vous regardez bien vous lirez Darreiros… Et oui, avec un D comme Dodge de l’autre côté. Cette erreur ne se retrouve pas sur la version boutiques. A part cela, rien d’autre à signaler. La calandre est finement détaillée, tout comme les jantes des roues qui arborent des pneus à flanc blanc. La large bande latérale décorative est correctement détaillée et contient le monogramme du modèle à l’extrémité des ailes avant. Les feux arrière sont pauvres en rouge. L’intérieur, au mobilier gris et noir, est assez détaillé et permet de constater la présence de deux banquettes dans son habitacle, pouvant accueillir six passagers, avec cependant, la présence incongrue d’un levier de vitesse au plancher ! Le soubassement est très peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

FIAT 500E America de 1960

Universal Hobbies/Hachette – collection italienne 500 story, n° 46
GR4104 500E America blanche
 Signée Universal Hobbies, cette 500E mérite toute notre attention, car, et je ne dois pas être le seul, elle m’était totalement inconnue jusqu’à ces derniers jours, car elle n’était même pas citée dans les deux ouvrages que je possède sur l’histoire de la Fiat 500, ma première voiture ! Jusqu’à présent je passais allègrement de la 500D à la 500F. Or cette 500E, qui  est en fait une américanisation de la 500D, devrait être mieux connue. Elle s’en distingue par la présence de butoirs sur les pare-chocs avant et arrière, mais aussi et surtout par la présence de phares rapportés à la place de ceux encastrés de série. Sinon, le reste de la carrosserie est inchangé et nous retrouvons donc ici des lignes et des volumes reproduisant assez fidèlement ceux de la vraie. Les roues sont d’un diamètre très réaliste. L’habitacle renferme un joli mobilier bicolore rouge et blanc. Le soubassement est très travaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 21:00
2010-02 transit CH43
 
n° 274 du 08 novembre 2010 (21 h00)

 Encart spécial

nouvelle collection 2cv Citroën

CITROËN 2cv Charleston avec remorque de 1982

Eligor/Hachette/Autoplus – nouvelle collection 2cv Citroën, n° 03
GR4081 2cv Charleston remor
 Signé Eligor, le troisième modèle de cette collection tranche avec les deux premiers, en ce qu’il reproduit un modèle de série, la 2cv Charleston. Mais ce qui en fait l’originalité, ce sont tous les accessoires ajoutés. Donc, côté moule, nous retrouvons celui de la 2cv6 revêtu de la livrée  Charleston de série avec ses obus de phares chromés Je ne reviendrai pas sur celui-ci sinon pour signaler un très bon degré de finition  et une garde au sol généreuse. Sur cette Charleston ont été fixés deux porte-bagages, un au-dessus de la capote avec cannes à pêche et une valise, l’autre fixé sur le couvercle du coffre avec, aussi, autre une valise. Sous le pare-chocs arrière, un disgracieux appendice destiné à recevoir la flèche de la remorque détachable. Remorque réalisée à partir de l’arrière d’une autre 2cv peinte des mêmes couleurs, avec petits hublots latéraux, roue de secours extérieure et troisième porte-bagages avec une valise. L’intérieur renferme le mobilier classique et le soubassement est standard.
 z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:37
2010-02 transit CH43
 
 n° 274 du 08 novembre 2010
 page 1/2
 
 Modèles presse

HOTCHKISS 686 GS (Rallye de Monte Carlo 1950)

Ixo/Altaya – collection Rallye de Monte-Carlo, n°114
GR4096 Hotchkiss 686GS noir
 Signée Ixo, cette déclinaison de la 686 GS reprend, elle aussi, un moule déjà utilisé pour nous avoir proposé, dans les collections presse, dans une livrée bleue et sous le n° 33 de cette même collection, la voiture qui remporta l’édition 1949 du rallye de Monte-Carlo, puis dans une livrée blanche, une 686 de « tous les jours » sous le n° 27 de la collection de la Route bleue. Toutefois, celle-ci diffère légèrement des deux autres par la reproduction des marchepieds dont la vraie était équipée. Mais elle a perdu les sabots d’aile arrière, qui étaient pourtant sur la vraie. Ceci étant, les lignes et volumes de ce modèle sont bien reproduits sous cette livrée noire qui, d’après certains, ne serait pas la bonne, l’original étant, selon eux, proche du bordeaux. L’avant accueille une belle grille de calandre qui arbore en son milieu l’écusson de la marque, mais aussi deux boutons qui r »représentent » les deux autres écussons figurant sur la vraie. Les phares additionnels sont correctement placés, tout comme l’immatriculation et la plaque de rallye. Par contre, quelle idée d’avoir peint en orange les chromes des feux de position ?  a noter que seul l’entourage du pare-brise était chromé. Non les gouttières latérales, ni l’entourage de la lunette arrière. Le dessin des roue est assez réaliste mais peu fidèle pour ce qui est du moyeu de fixation. A l’arrière, il semblerait bien qu’il y ait une erreur en ce qui concerne la sortie d’échappement qui, pour moi, devrait être du côté droit – et non gauche – sur ce modèle. A signaler, que l’intérieur a fait le soin d’une attention particulière avec une jolie planche de bord façon bois. De plus les sièges et les contreportes sont tabac. Les poignées intérieures sont peintes alu. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

RENAULT Estafette 800 de 1962

Ixo/Hachette/AutoPlus – collection Classiques de l’automobile, n° 20
GR4098 Estafette orange
 Signée Ixo, cette nouvelle reproduction de la célèbre Estafette ne devrait pas surprendre les habitués des collections presse car elle reprend un moule déjà souvent utilisé, notamment pour les n° 01 et 28 de la collection Camionnettes d’antan aux couleurs respectives de Banania et de Vedette,  ou n° 48 de la collection Voitures d’antan, sans oublier les collections espagnoles. Nous retrouvons donc des lignes et volumes assez bien reproduits malgré une gravure sans saveur, notamment au niveau de la portière coulissante côté conducteur qui est toujours affleurante. Un comble quand on sait que celle-ci coulissait à l’intérieur. A signaliser cependant, un tout petit plus par rapport aux modèles antérieurs, la très mauvaise reproduction des vitres semi coulissantes sur les portières. Quand est-ce que les chinois comprendront-ils que le joint se trouve quasi au milieu de la portière ? Ceci est aussi valable pour le type H  réduit par Eligor. Le reste du fourgon est reproduit à l’identique et n’appelle d’autres remarques particulière que la mauvaise reproduction du bouchon du réservoir à l’arrière droit et de la poignée d’ouverture de la fameuse portière conducteur. L’habitacle est standard, tout comme le soubassement. Un dernier commentaire toutefois, cette livrée orange et blanc devrait permettre aux amateurs de transformations d’en faire un véhicule Renault services.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

UNIC-FIAT 619 N de 1978

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 27
GR4097 Unic-Fiat 619 primeu
 

Etrange ? J'ai écrit étrange, comme c'est étrange... de confier le transport de bonbons et autres sucettes à un fourgon bâché plus apte à transporter des primeurs pourrait-on penser… de prime abord? Et pourtant, il en fut réellement ainsi mais un SAVIEM JM200 qui « montait » des primeurs de Noves (13) sur la région parisienne à la fin des années 1960.

 

Signé Ixo, ce nouveau camion, reproduit d’assez belle façon la cabine  du Fiat 619 dans une livrée blanche et bleue très « sirupeuse ». Des goûts et des couleurs… Passons, les lignes de la cabine sont très rectilignes ! L’avant présente l’immense calandre barrée en son milieu et surmontée du monogramme Unic-Fiat. Le pare-chocs intègre les phares rectangulaires et les clignotants… oranges. Ils devaient être encore blancs. Les marchepieds inférieurs sont bien présents alors que les passages de roues sont tous équipés de bavette arrière. Roues artillerie à l’avant et jumelées à l’arrière. Arrière supportant un plateau bâché ouvert. Le mobilier de la cabine se compose uniquement des deux sièges conducteur et passager derrière la planche de bord. Le châssis est standard et supporte les accessoires habituels..
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

CHEVROLET Aveo de 2009

Norev – réf. 900010
GR4099 Chevrolet Aveo rouge
 Signée Norev, cette Aveo reproduit de belle façon les lignes et volumes courbes de l’original, bien servis par une livrée rouge fort seyante. A l’avant la double calandre est bien séparée par le bouclier qui arbore la croix dorée de Chevrolet alors que les prises d’air latérales accueillent des optiques additionnelles. Les roues ont des jantes très simples mais réalistes laissant voir les disques de frein. A l’arrière les feux, bien colorés, sont en plastique et rapportés. Ils encadrent écusson et monogrammes. La sortie d’échappement est chromée. L’habitacle renferme un mobilier bien dessiné et proposé en deux nuances de gris, permettant de constater que cette petite voiture peut accueillir cinq passagers ! Le soubassement est détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 
 Et, n'oubliez pas, l'encart du lundi 21 h 00 !
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:25
2010-02 transit CH43
 
 n° 274 du 08 novembre 2010
 page 2/2
 Spécial nouvelle CITROËN C4

CITROËN nouvelle C4 de 2010

Norev – réf. 155440 bordeaux à toit tôlé et 155441 anthracite à toit vitré
GR4095 new-C4 bordeaux
GR4100 new-C4 anthracite 
 Signées Norev, ces deux versions de la nouvelle C4 reproduisent de façon honnête les lignes, volumes et présentations  des vraies. Utilisant les moyens modernes de restitution, ce réducteur ne pouvait nous décevoir. Les deux voitures proposent une finition haut de gamme dite Exclusive sur laquelle, outre les chromes extérieurs finement reproduits et placés, le dessin des jantes alliage est fidèle : Phoenix de 17pouces pour la bordeaux et Newport de 18 pouces pour l’anthracite. Ce qui a été bien respecté même si cela est peu visible sans rapprochement. Les disques de freins sont reproduits avec leur étrier. A l’arrière, les chevrons et le monogramme Citroën sont photodécoupés. Les feux arrière rapportés, au nouveau dessin, sont correctement colorés. Le mobilier contenu dans l’habitacle est identique mais, sur la bordeaux, il est entièrement noir. Seuls quelques touches de chromes apparaissent sur la planche de bord, le volant, les côtés de la console centrale et sur les accessoires des contreportes. A noter les cadrans bleus du tableau de bord. Par contre, sur l’anthracite le mobilier est proposé dans une présentation plus claire utilisant deux nuances de gris, les touches de chromes étant les mêmes. A noter sur cette dernière la présence d’une bande noire sur le dossier de la banquette arrière suggérant la ceinture de sécurité du passager central. Leur soubassement est détaillé et met en valeur la ligne d’échappement.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg pour la bordeaux à toit tôlé
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg pour l’anthracite à toit vitré
GS4100 new-C4 anthracite
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 10:35
2010-02 transit CH43
 
 n° 273 du 01 novembre 2010
  page 1/2
 

Et demain ? (suite)

 

 1 - La sortie, en boutiques de la Chevrolet Corvette Stingray et de la Ford Mustang GT, qui faisaient partie du test des Belles américaines, laisse supposer l’abandon de ce projet.

 

2 – Autre surprise, sur le site d’Altaya France, où la collection Rallye de Monte-Carlo a été effacée. Est-ce à dire que celle-ci s’arrête brusquement ?

 

J’espère me tromper dans les deux cas en l’attente d’informations contraires. Heureusement qu’il reste encore un éditeur qui croit encore aux collections presse. Pour combien de temps encore ? J’ai bien peur que, comme en leurs temps, les porte-clés et les pins, les collections presse ne soient qu’une mode. Mode passagère ? Passées de mode ? Car à vouloir garder un prix plancher les tenants des cordons de la bourse ne pressurent-ils pas trop leurs fournisseurs, au détriment de toute la chaîne de fabrication ?

 
 Modèles presse

MORRIS Mini van de 1960

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n°62
GR4090 Morris Mini van
 Signée Ixo, cette nouvelle reproduction du van Mini reprend le moule déjà utilisé pour le modèle proposé dans la collection des Camionnettes d’antan, n° 33. Pourtant il en diffère de par sa présentation avec conduite à gauche. En effet, le précédent était avec conduite à droite. Et, une fois encore, Ixo a fait le travail à moitié car, si le volant est bien placé à gauche, la position au repos des essuie-glaces n’a pas été modifiée et reste celle des véhicules à conduite à droite !?! Pourtant ce modèle reste plaisant à regarder avec des lignes et volumes acceptables et malgré une décoration des passages de roues au dessin approximatif. L’avant propose une calandre sans chrome mais rehaussée de l’écusson de la marque. Les ailes sont surmontées de rétroviseurs rapportés, qui, avec les essuie-glaces et les pare-chocs, sont les seuls chromes de ce modèle. Les roues, très simples, sont d’un assez petit diamètre pour être réalistes.  L’arrière reçoit des feux métalliques peints. L’intérieur, entièrement noir, n’accueille bien que deux petits sièges devant le plan de charge. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

SIMCA 1100 Spécial 3 portes de 1970

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 92
GR3979 1100 Special verte
 Signée Ixo, cette 1100 Spécial 3 portes restitue d’assez belle façon les lignes et volumes de l’originale, d’autant que sa livrée verte est assez convaincante. Il n’échappera pas aux amateurs de Simca que ce modèle reprend le moule qui a servi à nous proposer il y a peu cette même 1100 Spécial 3 portes en déclinaison rallye de Monte-Carlo, sous le n° 47 de la collection Champions français de rallye dans une livrée rouge et blanc. A noter que sur les photos présentées vous vous trouvez en présence d’un modèle très légèrement modifié car j’ai coupé les excroissances sous les pare-chocs supposées représenter des antibrouillards, vestiges de la 1100 TI. Le cartouche à l’avant gauche indique bien Simca, 1100 Spécial  alors que celui placé à l’arrière droit est resté celui de la 1100 TI !!! Les longues portées, encastrées dans la calandre sont un poil trop grandes. Le profil est correct et correspond bien aux premières 1100 avec leur hayon « cassé » au niveau de la ligne de caisse. Par contre, les feux arrière, s’ils comportent bien trois éléments, sont trop épais car reprenant les pièces métalliques utilisées pour les feux des modèles des AM 1975 et ultérieures. Le dessin des roues est acceptable. Le mobilier intérieur, lie de vin, surprend par le choix de ce coloris. Il est bien gravé et la planche de bord, étroite et rectiligne est conforme. Le soubassement est très peu détaillé mais laisse supposer que l’on est en présence d’une voiture à transmission classique !!! Et dire que la 1100 était la première traction avant de SIMCA !
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

WILLEME TL201 Horizon de 1964

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 26
GR4091 Willeme Horizon
 Signé Ixo, ce nouveau  camion Willème présente bien dans sa livrée satinée. Enfin un modèle dont la peinture ne brille pas. Il convenait de le souligner. Je trouve ce résultat plus proche des peintures d’alors. Les lignes tendues et les volumes de la cabine Horizon (signée Cottard) sont soignés. La face avant présente l’immense calandre rectangulaire, surmontée du monogramme de la marque et  encadrée par quatre phares. Sur les côtés, les marchepieds  au déploiement automatique sont dessinés sur les retours du pare-chocs avant. Les roues sont de type artillerie à l’avant et jumelée à l’arrière. La partie fourgon a été reprise du n° 1et d’autres modèles de cette collection. Dommage que sa décoration latérale soit du genre minimaliste. Certainement un question de licence. Mais revenons à la cabine, pour voir son aménagement. Lequel a fait l’objet d’un soin particulier, car, outre la gravure des contreportes, de la planche de bord et des deux sièges, nous y trouvons bien sur le coffre du moteur, le volant et les leviers de vitesses et de frein à main, mais aussi une couchette et un extincteur ! Si le châssis est standard, les flancs du camion cachent quand même les différents réservoirs présents de part et autre de celui-ci.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques (arrivant d'Australie)

FORD XK Falcon Panel Van de 1961

Trax - réf. TR27D
GR4092 Ford XK Falcon van
 Signé Trax, ce van XK Falcon, rappelle le break XL Falcon Squire wagonde 1962 (réf. TR38C). Cependant, il s’en distingue par l’arrière totalement tôlé et la présence de deux portières seulement. De plus, millésime oblige, ses clignotants avant sont, ici, placés dans la calandre, alors que sur le break ils sont situés sous le pare-chocs. Ceci étant, les lignes et volumes sont vrai sont bien restitués sous une livrée blanche qui paraît bien épaisse. Il faudrait que les chinois pensent un peu à la délayer.  La calandre est noircie et surmontée du monogramme Ford alors que le bossage du capot est bien dépourvu de prise d’air. Elle n’apparaîtra qu’avec le modèle XL. Les essuie-glaces sont rapportés et chromés, tout comme les entourages des vitres des portières qui sont photodécoupés. Les roues, très simples, de l’original sont bien reproduites. Les ailes avant arborent le monogramme Falcon, tout comme l’abattant arrière. Les feux arrière, rouges, sont cerclés d’un chrome. A noter, avant de passer à l’intérieur, que la gravure de ce modèle est moins fine que celle du break. Le poste de conduite, rouge sang, est composé d’une large banquette. Les contreportes reçoivent des accessoires chromés. Le soubassement est très peu détaillé mais est coloré.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

FORD XD Falcon Panel Van de 1979

Trax – réf. TR70B
GR4093 Ford XD Falcon van
Signé Trax, ce van XD Falcon, reprend le moule de son cadet, le van XE Falcon de 1982. Ce qui explique pourquoi, sur les deux modèles, bien que fixe, le capot moteur soit une pièce rapportée. En effet, à par la face avant, tout le reste de la carrosserie est identique. Ceci étant, les lignes et volumes du vrai sont toujours aussi bien restitués. Toutefois, sous cette livrée blanche, trop épaisse à mon goût, la gravure se révèle moins fine que sur l’autre modèle.  L’ensemble calandre, bouclier avant sont très réalistes, tout comme le dessin des roues, fort soigné. Si les rétroviseurs extérieurs et les essuie-glaces sont des pièces rapportées en plastique noir, les poignées de portières sont chromées et rapportées elles aussi. Toutefois, et à la différence de sa cadette, cette reproduction n’a pas les entourages des vitrages peints en noir. Les monogrammes indiquant le modèle sont présents sur les ailes avant et les portières arrière. Les feux arrière sont en plastique coloré correctement. A l’intérieur, il y a aussi une différence dans la présentation. Dans le van XE de 1982, il s’agit d’une stricte deux places avec levier de vitesse au plancher situé sur une console centrale. Ici, sur le van XD de 1979 le levier de changement de vitesse est au volant et les deux sièges principaux reliés par un élément intercalé qui permet à trois personnes de prendre place à bord. Le soubassement est détaillé en quasi 3D.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CHRYSLER S Series Valiant sedan de 1962

Trax – réf. TR36E
GR4094 Chrysler Valiant
 Signée, trax, cette S series Valiant de deuxième génération, n’a pas bénéficié du même traitement que sa cadette la AP6 Valiant Regal de 1965 (ré. TR81B) à la finition hyper soignée avec ses chromes rapportés. Aujourd’hui nous devons nous contenter d’une finition basique avec seulement des traits de peinture. Ceci étant, les lignes et volumes sont acceptables malgré une calandre, chromée et rapportée, trop imposante à mes yeux. Outre les pare-chocs, seuls les essuie-glaces et les poignées de portière sont aussi des pièces rapportées chromées. Les feux situés sous le pare-chocs avant ne sont que peints, tout comme les feux arrière métalliques. Les monogrammes latéraux et le grand motif de coffre sont de simples décalques. Les roues ont des jantes fidèles. L’intérieur, vert clair, met en évidence son mobilier composé notamment de deux larges banquettes. Le soubassement est détaillé et coloré, comme à l’habitude chez ce réducteur. A quand, le premier modèle avec l’empreinte de la roue de secours sur le couvercle du coffre ?
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 10:00
2010-02 transit CH43
 
 n° 273 du 01 novembre 2010
 page 2/2
 
 Spéciale "Compar'hâtifs"
 et toujours, sans commentaires
 
CHRYSLER Valiant S series (1962) et AP6 (1965)
GS4094 Chrysler Valiant
 

Ford XL Falcon Squire wagon (1962) et FORD XK Falcon panel van (1961)

GS4092 Ford XK Falcon van
 
FORD XD Falcon panel van (1979) et FORD XE Falcon panel van (1982)
GS4093 Ford XD Falcon van
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Commerce traditionnel
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 21:00
2010-02 transit CH43
 
 
n° 272 du 25 octobre 2010 (21 h00)

 Encart spécial

nouvelle collection 2cv Citroën

CITROËN 2cv dépanneuse par Daniel Girod-Roux

Eligor/Hachette/Autoplus – nouvelle collection 2cv Citroën, n° 02
GR4082 2cv depanneuse
 Signée Eligor, cette reproduction d’une improbable 2cv dépanneuse est pourtant la réplique très fidèle de celle réalisée par Daniel Girod-Roux qui est en réalité bien fonctionnelle. Outre sa décoration originale très complète et la découpe de la partie arrière raccourcie, ce modèle reçoit des accessoires rapportés comme les antibrouillards sur le pare-chocs avant, des visières sur les phares des feux de gabarit sur le toit avec un gyrophare orange et une antenne radio. De plus les rétroviseurs latéraux sont dotés de bras étirés.  Les roues reçoivent des jantes spéciales. Mais c’est l’aménagement de la partie arrière qui retiendra notre attention car très visible. Ce qui reste du plateau supporte  une chèvre avec palan et chaîne au-dessus d’un crochet de remorquage. Un cône de Lubeck et un phare de recul complète l’équipement.  A l’intérieur, une petite banquette est installée derrière les sièges avant. Le soubassement standard a été raccourci. Et pour cause ! Un modèle très original…
 z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 
 
Derniere-minute.jpg
 J'ai appris ce week-end qu'un ouvrage dédié à la SIMCA 1100 devrait être publié au moment des fêtes de fin d'années. Alors si comme moi, vous vous intéressez à ce modèle, surveillez les étals de votre libraire préféré.
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:04
2010-02 transit CH43
 
 n° 272 du 25 octobre 2010
 
 Petite semaine que celle qui vient de se terminer en raison des perturbations dans la distribution, conséquences des mouvements sociaux. Nous nous rattraperons plus tard. D'autant qu'il semble se profiler quelque chose aux environs de la fin de l'année. En attendant, n'oubliez pas, l'encart spécial du lundi 21 h 00, ce soir.
 
 Modèles presse

JAGUAR E Type de 1964

Ixo/Hachette/Autoplus – collection Classiques de l’automobile, n° 19

GR4083 Jaguar type-E verte
 Liminaire : Une question se pose au sujet de cette collection : Pourquoi n'y a-t-il pas conformité des modèles produits par Ixo avec le contenu rédactionnel et l’iconographie des fascicules qui les accompagnent ? Car, une nouvelle fois, la miniature proposée ne correspond pas au modèle présenté.Sans parler des omissions constatées sur la voiture de cette semaine.
 Signé Ixo, cette nouvelle interprétation du coupé E type devrait en rappeler une autre. Celle proposée en n° 50 et dernier de la collection des Voitures de rêve en décembre 2006. Nous retrouvons donc, non seulement le même moule, mais aussi la même livrée vert foncé. Si les lignes et volumes sont correctement traités et restitués et bénéficient d’une gravure correcte, la finition de ce modèle – ou du moins, celle de l’exemplaire en ma possession – est des plus fantaisiste. Vous êtes prêts ? Alors allons-y tranquillement. Déjà, à l’avant, il manque l’immatriculation, car il en existe une à l’arrière. Puis, plus grave,  il manque aussi la reproduction des clignotants, qui sur la version précédente étaient constitués par des pièces plastique rapportées. Si aujourd’hui nous avons droit à un rétroviseur latéral en forme d’obus, non obligatoire à l’époque, il manque deux essuie-glaces à la base du pare-brise. Eh oui… La type E, de part son large pare-brise à faible hauteur, était dotée de trois essuie-glaces, qui d’ailleurs, étaient au repos du côté gauche. Et non du droit comme visible sur les photos. Je vais m’arrêter là en signalant aussi la disparition des fins joncs chromés qui courraient pourtant sur les ailes avant. Les feux arrière, bien colorés, n’en sont pas moins métalliques. Le mobilier intérieur, bien dessiné, est entièrement noir. Strict deux places avec long plan de chargement pour les bagages derrière les deux petits  sièges. Le soubassement est un peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_2_etoiles.jpg
 
Spécial collection Type H CITROËN

CITROËN type H plateau brocanteur

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 55
GR4089 H brocante
 Liminaire – Cette fois ci c’est en raison des services de la Poste qui ont quelque peu maltraité cet envoi spécial. En effet, lorsque la préposée m’a tendu la grosse enveloppe bulle son contenu faisait le bruit d’un hochet. Et une fois ouverte je me suis aperçu que c’était les morceaux du socle qui avaient pris leur indépendance après sa dispersion façon puzzle, résultat de son éclatement. Mais il n’y avait pas qu’eux au final. C’est pourquoi je vous signale d’emblée que sur ce modèle cabossé l’absence des deux rétroviseurs extérieurs et de la poignée côté droit est due à leurs bris pendant le transport.
 Signée Eligor, cette nouvelle utilisation du type H plateau, se présente sous un aspect cabossé et Sali. Je ne reviendrai pas sur le moule lui-même où tout a déjà été dit, sinon pour vous inviter à dénombrer les déformations de la carrosserie. Même les ridelles sont cassées ou tordues ! Par contre c’est le chargement qui retiendra l’attention car il rappellera certains autres modèles. Car si nous trouvons quelques accessoires inédits comme la vieille caisse enregistreuse ou le mannequin, d’autres ont été déjà vus comme les cuisinières du H vitrine Thomson, n° 04 de cette collection ou le cheval de bois et le balancier de l’horloge de la réplique de la 2cv6 Delpire, n° 169 de la collection des 2cv. L’aménagement de la cabine et le soubassement sont standards.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Collections espagnoles

 CITROËN 2cv  de 1969

Ixo/Altaya – collection espagnole Coches de Policia, n° 13

GR4087 2cv Guardia-civil ve
 Signée Ixo, cette nouvelle déclinaison de la célèbre 2cv reprend le moule déjà connu pour nous proposer notamment la Charleston. Mais ici nous sommes devant une livrée un peu plus insolite puisqu’il s’agit de celle de la Guardia civil espagnole.  Si les lignes et volumes sont correctement reproduits, les phares demeurent encore trop rapprochés, interdisant l’ouverture du capot.  Pourquoi ce modèle, doté de clignotants en plastique et rapportés sur les ailes avant et de blocs de feux trapézoïdaux à l’arrière, affiche-t-il encore des clignotants latéraux ? Lesquels ne sont que points de peinture orange. Le dessin des roues est simple mais fidèle. Seules pièces chromées et rapportées, le rétroviseur extérieur et le bouchon du réservoir. L’habitacle, très visible en raison de la capote repliée, laisse découvrir la présence d’un seul pare-soleil, devant le conducteur et la présence d’un « vrai » tableau de bord derrière le volant. Le levier de vitesse est présent sur la planche de bord. Les sièges sont constitués par deux banquettes au motif cannelé alors qu’il n’existe aucun traitement des contreportes. Par contre, il y a toujours la roue de secours derrière la banquette arrière. Bravo ! Le soubassement est détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

TALBOT 150 de 1978

Ixo/Altaya – collection espagnole Coches de Policia, n° 49
GR4088 Talbot 150 blanche
 Liminaire : Une fois encore il semblerait qu’Ixo se soit mélangé les pinceaux lors de l’identification de ce modèle qui, pour moi, ne peut être badgé Chrysler, mais TALBOT ! De plus, les roues, au dessin inédit, répondent à la finition GL et non GT comme indiqué à l’arrière.
 Signée Ixo, cette 150 devrait être badgée Talbot et arborer logos et monogrammes correspondant, en lieu et place de ceux marqués Chrysler. Ceci étant, nous retrouvons le moule qui a servi à la 150 GT de la collection espagnole Nuestros queridos coches años 80, n° 36, avec, notamment, ses bandes de protection latérales qui n’ont pas lieu d’être sur une finition GL correspondant au dessin des roues – que je n’ai pas encore vu, me semble-t-il, sur une Simca/Chrysler/Talbot. A noter qu’à la différence de la 150 GT, cette 150 GL possède un toit ouvrant, en partie dissimulé sous la rampe des gyrophares de cette voiture de la Patrulla rural de la Guardia civil. L’habitacle contient un mobilier entièrement noir et peu visible. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

AUDI Allroad Quattro 2.5 TDi de 2001

Minichamps – réf. ???
GR4086 Audi Allroad rouge
 Signé Minichamps, ce break Allroad Quattro restitue de belle manière les lignes et volumes de l’original en nous les proposant dans une livrée rouge qui nous change quelque peu du sempiternel gris métallisé. L’avant possède une calandre ornée des quatre anneaux de la marque alors que l’imposant bouclier accueille deux antibrouillards et une plaque de protection dans sa partie inférieure. Les rares chromes courant sur la voiture sont bien présents, ainsi que les deux barres de toit. Les jantes alliage ont un dessin fidèle et laissent deviner les disques de frein. Le hayon affiche lui aussi les quatre anneaux en plus des monogrammes d’identification du modèle. Le bouclier arrière surplombe deux belles sorties d’échappement creuses et une plaque de protection. A l’intérieur, le mobilier est bicolore, gris foncé et noir, et est très bien détaillé. A noter que le pavillon comporte un toit ouvrant vitré et un revêtement nervuré noir mat. Le soubassement est détaillé avec des lignes d’échappement alu. Il confirme que l’on est bien en présence d’une voiture à transmission intégrale.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 14:07
2010-02 transit CH43
 
 n° 271 du 18 octobre 2010
 
 Le saviez-vous ?
 Altaya vient de modifier le modèle qui terminera la collection Simca. En effet, la liste figurant sur son site français, indique maintenant que ce n° 100 sera une Simca Océane de 1958. J'espère qu'Ixo ne nous proposera pas une énième reprise de son Océane à calandre large, mais bel et bien le tout premier modèle à calandre semi ovale.
 
  Qu'il est tout à fait possible de rabattre le couvercle-dossier du spider du cabriolet 2cv Deslandes présenté lundi soir. Pour cela il suffit d'effectuer une pression sur le haut de celui-ci tout en le souvlevant avec beaucoup de précaution. J'y suis bien arrivé, moi qui ai deux mains gauches. La preuve en images, garanties sans trucage.
GS4078 2cv cab creme
 
 Modèles presse

MATRA-SIMCA Bagheera Courrèges de 1974 (AM 1975)

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 91
GR3822 Bagheera Courreges
 Signée Ixo, cette version Courrèges de la Bagheera, si elle est réussie, car reprenant le moule de la version de série, déjà proposée dans cette collection sous le n° 41 ne comble pas pour autant le collectionneur averti car elle vient faire doublon avec celle déjà proposée en son temps par Norev. D’accord, celle-ci la fera certainement oublier, mais il y avait aussi la possibilité pour Ixo de nous proposer la version II en Courrèges, qui elle, n’est pas encore sortie.  Ceci étant, les lignes, volumes et coloris sont bien au rendez-vous, au point que le modèle est fort réaliste. Toutefois il lui manque le rétroviseur extérieur droit pour être complet extérieurement, et la reproduction des petites sacoches amovibles qui se trouvaient sur les contreportes, pour l’intérieur. Pour le reste tout y est, même la séparation vitrée entre l’habitacle et le compartiment moteur. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

MITSUBISHI Galant VR-4 de 1989

Ixo/Altaya – collection Passion du rallye, n° 17
GR4084 Mitsubishi Galant 19
 Signée Ixo, cette Galant nous est proposée dans sa livrée RAC 1989. Si les lignes et volumes sont correctement restitués, la décoration et une peinture encore trop épaisse à mon goût, masquent certains détails, dont la gravure. Pourtant l’ensemble est réaliste et plaisant à regarder. Les stickers semblent tous présents et placés correctement. A l’avant, une plaque de protection « cuivrée » a été placée sous le bouclier. Le dessin des jantes est fidèle mais chaque les freins à disque. Belle sortie d’échappement à l’arrière et larges feux rapportés bien colorés. Un aileron repose sur le coffre. L’habitacle reçoit le traditionnel arceau-cage qui protège deux sièges baquets, l’extincteur et une roue de secours. La planche de bord et la console centrale sont très détaillées. Tout comme le soubassement, ce qui n’est pas très courant chez ce réducteur.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

MITSUBISHI Galant VR-4 de 1991

Ixo/Altaya – collection Rallye de Monte-Carlo, n° 112
GR4077 Mitsubishi Galant RM

 Curieux télescopage cette semaine avec la sortie d'une seconde voiture.

Signée Ixo, cette Galant, qui nous est proposée dans sa livrée rallye de Monte-Carlo 1991, n’est que la sœur cadette de celle présentée par ailleurs sous le n° 17 da la collection Passion du rallye. En effet, les seules vraies différences se situent au niveau des plaques de rallye, de l’immatriculation et de quelques sponsors qui sont différents. Le reste est identique. Si les lignes et volumes sont correctement restitués, la décoration et une peinture encore trop épaisse à mon goût, masquent certains détails, dont la gravure. Pourtant l’ensemble est réaliste et plaisant à regarder. Les stickers semblent tous présents et placés correctement. A l’avant, une plaque de protection « cuivrée » a été placée sous le bouclier. Le dessin des jantes est fidèle mais chaque les freins à disque.  Une autre différence pourtant, ici les pneus sont identifiés comme étant des Michelin. C’est écrit dessus. Belle sortie d’échappement à l’arrière et larges feux rapportés bien colorés. Un aileron repose sur le coffre. L’habitacle reçoit le traditionnel arceau-cage qui protège deux sièges baquets, l’extincteur et une roue de secours. La planche de bord et la console centrale sont très détaillées. Tout comme le soubassement, ce qui n’est pas très courant chez ce réducteur.

z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

RENAULT 4cv de 1955

Ixo/Hachette/Autoplus – collection Classiques de l’automobile, n° 17
GR4076 4cv bleue
 Réduite par Ixo, voici une nouvelle reproduction de la seconde génération de la 4cv dont nous connaissons le moule depuis la collection dédiée aux taxis du monde, c’est dire. Pourtant les lignes et volumes sont correctement restitués, ici dans une livrée bleue assez seyante. Pourtant l’amateur ne sera pas totalement satisfait car ce modèle souffre d’une présentation inachevée. A commencer, à l’avant, par la présence de deux avertisseurs sonores placés sur le pare-chocs. Or, il faut bien se remémorer que la 4cv n’en possédait qu’un placé ainsi, à gauche. Lorsqu’il y avait quelque chose de fixer sur le côté droit, il s’agissait d’un phare anti-brouillard ! De plus il manque les prises d’air à l’avant des ailes arrière et le sabot de protection. Il n’y a même pas un coup de peinture noire pour les simuler comme cela fut fait sur des modèles antérieur. Les clignotants latéraux, placés sur les panneaux de custode devraient être blanc et rouge, non orange. Et puis, il manque toujours le champignon central qui éclairait l’immatriculation arrière. Le mobilier intérieur est entièrement noir et peu visible. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
Modèles boutiques

MERCEDES SLS AMG de 2009

SCHUCO pour MERCEDES  - réf. B6 696 0027
GR4072 SLS AMG anthracite
 Signée Schuco, ce coupé SLS AMG surprend par la grande longueur de son capot, longueur qui s’explique par la position centrale avant de son moteur. Cette disproportion inhabituelle des volumes est ici accentuée par la robe anthracite métallisé que j’ai choisie. Ceci étant, l’ensemble reflète très fidèlement l’original grâce à une bonne restitution des lignes et volumes et à une gravure assez fine, mais profonde. Et puis, nombre de pièces rapportées, photodécoupées et perforées pour certaines, contribuent à ce réalisme. Notamment les grilles des différentes sorties d’air. Les jantes alliage laissent voir des disques de freins ajourés. L’étoile Mercedes sur le coffre est elle aussi photodécoupée alors que les monogrammes placés au niveau des sorties d’air des ailes avant ou à l’arrière ne sont qu’autocollants. Dommage que les portes papillons ne soient pas fonctionnelles comme sur le modèle proposé par Spark. Les deux sièges de l’habitacle sont bien dessinés et blancs, comme la console centrale et les contreportes. Bien que se soit assez difficile, il est possible de voir la présentation soignée et colorée de la planche de bord. Le soubassement est très détaillé et en quasi 3D pour la partie mécanique.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles-.jpg
 

 PORSCHE Cayman S de 2006

SCHUCO pour PORSCHE  - réf. WAP 020 300 16

GR4071 Caiman coupe gris
 Signé Schuco ce Cayman S  séduit par le réalisme du rendu de ses lignes et volumes, servi par une robe gris argenté métallisé au grain très fin. Ce d’autant, que la gravure est fine et profonde. L’avant s’orne de l’écusson Porsche photodécoupé au-dessus des larges entrées d’air très profondes. Les jantes alliage laissent voir les disques de freins aérés et leurs étriers rouges. Les minis bavettes devant les roues arrière n’ont pas été oubliées. A l’arrière le monogramme du modèle est chromé et photodécoupé, au-dessus du becquet qu’encadrent des feux ciselés  rouge et blanc. Sous le bouclier, les deux sorties d’échappement sont elles aussi chromées et au centre de l’extracteur d’air qui laisse deviner les pots de détente. L’intérieur de l’habitacle est mauve très foncé, presque noir. Il bénéficie d’un grand détail dans sa gravure, notamment au niveau de la planche de bord et de la console centrale. Le détail du soubassement est original, notamment dans le traitement de la partie mécanique, en quasi 3D et avec une double ligne d’échappement cuivrée. Une question toutefois, comment se fait la transmission de la puissance du moteur aux roues arrière, en l’absence de toute liaison ?
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 21:00
2010-02 transit CH43
 
 n° 270 du 11 octobre 2010 (21 h00)
 Encart spécial
 

Pourquoi un tel encart ? Parce que

 

… les modèles que je vais vous présenter ne me sont parvenus que vendredi dernier et qu’il ne m’est permis de vous les présenter que maintenant.  Ceci étant, ce sont les deux modèles proposés par le trio Eligor (réduction), Hachette et Auto plus (édition) d’une nouvelle Collection consacrée aux transformations de la célèbre « deux pattes ». Je vous présenterai ainsi les numéros suivants la veille de leur sortie chez les pressiers. Donc rendez-vous le lundi 23 octobre à 21 h 00 pour la présentation du n° 02.
 

CITROËN 2cv Deslandes « 4 saisons »

Eligor/Hachette/Autoplus – nouvelle collection 2cv Citroën, n° 01A
GR4078 2cv cab creme
Signée Eligor, cette version découvrable de la 2cv Citroën inaugure donc cette nouvelle collection dédiée aux transformations de la 2cv Citroën. Ici, il s’agit d’une transformation originale avec spider sur la partie arrière. L’ensemble est plaisant et fidèle malgré son importante garde au sol. Visière sur les phares, déflecteurs sur les portières, sabots à l’avant des ailes avant, mais pas sur les ailes arrière, sont des détails propres à cette voiture. Ajoutons des passages de roues dessinés à l’arrière avec un pare-chocs tubulaire évoquant celui des premières traction, et cache roue de secours extérieure. Mais le plus original reste l’aménagement intérieur.  La cellule principale est entièrement blanche et peut être couverte par une capote amovible, contenue dans le boitage. Le spider, permettant le transport de deux autres passagers, est présenté en position ouverte. Mais il semblerait qu'il puisse se rabattre pour se présenter en position fermée. Ce que je n'ai pas tenté vu la résistance qu'il oppose à le faire. Or, les marchepieds pour y accéder sont présents. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN 2cv 2MB – raid Tunisia 2010

Eligor/Hachette/Autoplus – nouvelle collection 2cv Citroën, n° 01B
GR4079 2cv 2MB raid
Signée Eligor, cette 2cv réalisée par Jean-Luc Trucas, Chef de Centre du CIS de Noyal sur Vilaine (35) pour participer au raid Tunisia 2010 surprend par la finesse des éléments la composant. Outre le respect des lignes de la 2cv proprement dite, ce sont les modifications et aménagements réalisés qu’il vous regarder. Pare-chocs renforcé à l’avant et optiques additionnelles,une conduite d'arrivée d'air court au-dessus de la portière conducteur, visière pare-soleil, mais aussi renforcement du pare-chocs arrière et création d’un logement de matériels accessibles de l’extérieur avec feux supplémentaires, pelle de désensablage, jerrycans et deux roues de secours. A l’intérieur, seules les places avant ont été conservées et son dotées de sièges Daewoo avec appuie-têtes. Derrière ceux-ci est fixé un extincteur. Ne manquent, me semble-t-il, que les caisses en plastiques sous celui-ci. Le soubassement est standard.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine