Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 10:45
2010-02 transit CH43
 
 n° 253 du 14 juin 2010
 
 Modèles presse de la quinzaine écoulée

MORRIS COOPER S 1275 de 1964

Ixo/Hachette/Auto-Plus – collection Classiques de l’automobile, n° 09
GR3962 Mini Cooper-S verte
Signée Ixo, cette nouvelle déclinaison de la Mini reprend le moule déjà connu, notamment pour les modèles boutiques déclinant les modèles vainqueurs du rallye de Monte Carlo entre 1964 et 1967. Lignes, volumes et coloris sont très acceptables. La peinture épaisse cache la gravure alors qu’à l’avant il n’existe aucun jour entre le pare-chocs proprement dit et les deux petits compléments latéraux. Ce qui n’est – heureusement -  pas le cas à l’arrière. Arrière où figurent bien les deux bouchons de réservoir au-dessus de feux rapportés uniquement rouge. Le monogramme Morris Cooper S est présent à l’avant et à l’arrière. Dommage que l’intérieur noir ne permette pas de distinguer le mobilier qu’il renferme. Le soubassement est mal détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

FORD Escort RS – rallye du Portugal 1978

Ixo/Altaya – collection Champions français de rallye, n° 42
GR3959 Escort RS blanche
Signée Ixo, cette Escort MK2 reprend un moule déjà vu, comme c’est souvent le cas dans les collections consacrées aux rallyes. Lignes, volumes et décoration sont soignés, même si, concernant cette dernière, celle-ci s’avère incomplète en raison de l’absence d’un groupe de stickers juste avant le passage de roue arrière. L’avant est équipé des quatre projecteurs additionnels utilisés lors des étapes de nuit. Les roues bleues sont assez réalistes alors qu’à l’arrière, monogrammes et  autocollants figurent aux côtés de feux entièrement rouges. La sortie d’échappement n’est pas creusée. A l’intérieur, outre l’arceau cage, le mobilier est entièrement noir. De nombreux cadrans figurent sur la planche de bord et la console centrale alors que deux extincteurs sont sur le plancher : devant le copilote et derrière le pilote. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SIMCA Aronde De Luxe 1954 « Geneviève »

Ixo/Ataya – collection Simca, n° 83
GR3916 Aronde Genevieve
Signée Ixo, cette nouvelle Aronde 1954 reprend le moule bien connu utilisé pour le n° 01 du test (bordeaux) et du n° 09 de cette même collection (noire), mais aussi pour le n° 25 de la collection de la Route bleue (verte, cabossée et rayée). Cette fois ci c’est dans une livrée blanche agrémentée d’une décoration rouge relative à l’opération d’études de la circulation parisienne. Je ne reviendrai pas sur l’examen de ce moule. Je vous renvoie à ce que j’ai écrit en son temps lors de la présentation des modèles antérieurs. Par contre j’ajouterai pour celui-ci qu’il représente un modèle qui a effectué 100.000 km en 100 jours dans les rues de Paris au cours de l’été 1954. C’est pourquoi il était équipé d’un contrôlographe que l’on aperçoit derrière le pare-brise, placé sur la planche de bord qui accueillait aussi une batterie de compteurs placée devant le passager avant, batterie présente elle aussi dans l’habitacle. Par contre, sur le modèle de travail, photographié ci-dessus,  il manquait encore l’imposante antenne radio fixée sur l’arrière du pavillon qui la reliait à la Préfecture de Police de Paris. Espérons que le modèle définitif en sera pourvu. Réponse dans le prochain numéro. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_2_etoiles.jpg
 
 

Unic ZU 42 Donon de 1956

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 17
GR3970 Unic ZU40 Butagaz
Signé Ixo, ce camion de la gamme basse d’Unic nous est proposé dans une configuration fort plaisante de livreur de gaz en bouteilles, facilement démontable à en croire les vis en assurant la fixation. Dommage qu’aucune des 180 bouteilles ne soit équipée de sa poignée, mais, vues de loin, cela ne choque pas du tout. Ceci écrit, ne cachons notre plaisir à le détailler dans cette livrée bleu foncé et blanc. Une fois encore la cabine est fort bien reproduite, ici dans sa version retouchée apparue en 1956, reconnaissable aux doubles phares placés sur les ailes avant. La calandre reçoit tous ses chromes, qui sont peints, tout comme les attaches des volets du capot. Notez les bras spéciaux des rétroviseurs latéraux. Belles roues à jante extérieure blanche. A l’arrière figure une barre anti-encastrement qui n’est pas d’époque. Beau panneau arrière aux couleurs de Butagaz-Propagaz. A l’intérieur de la cabine, une large banquette rouge à trois places occupe l’espace la colonne de direction qui supporte le tableau de bord. Le châssis est standard.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Presse italienne

FIAT Stilo 1.9JTD 2005

Argox/De Agostini - Collection italienne Polizia di Stato, n° 35
GR3866 Stilo 5p Polizia
Signée Grani & partners cette Stilo 5 portes nous est proposée sous la livrée de la police urbaine italienne. Lignes et volumes sont fidèles et bénéficient d’une finition soignée servie par une gravure fine. L’avant affiche une calandre horizontale ornée de l’écusson Fiat et encadrée par des optiques rapportées bien dessinées.  Le dessin des roues est fidèle. Les feux arrière sont bien dessinés. La décoration est correcte sur le pourtour de la voiture dont le pavillon reçoit divers gyrophares bleus. L’habitacle, entièrement noir, ne permet pas de bien voir le mobilier pourtant bien gravé. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèle boutiques

DKW Munga de 1963

Starline models – ref. 609845
GR3834 DKW Munga beige
Signée Starline models cette version civile du fameux Munga n’est pas sans rappeler celle, militaire, proposée en son temps par Solido. Lignes et volumes sont fidèles et proposés dans une livrée sable  correcte. L’avant se protège derrière son fameux bouclier orné des quatre anneaux du groupe Auto-Union. Les attaches du capot moteur sont bien présentes. Le dessin des roues, bien que simpliste, est réaliste.  A l’arrière, roue de secours et jerrican de carburant sont présents derrière les pare-chocs qui englobes les feux rouges et catadioptres. L’habitacle est recouvert par une bache ouverte  de même couleur que les sièges. Planche de bord rudimentaire et levier de vitesse coudé complète le tout. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 13:46
2010-02 transit CH43
 
n° 252 du 07 juin 2010
 page 1/2
 
Petit retour en arrière
Une fois n'est pas coutume. Je me dois de revenir sur ce que je vous ai présenté dans le dernier numéro de CH43 au sijet de la TALBOT Tagora Présidence. Jusqu'à samedi matin j'étais persuadé qu'aucune modification de coloris de ce modèle n'avait été réalisée. Or, il n'en est rien. Ixo a tenu compte de certaines observations concernant la présentation de ce modèle unique, présenté lors du salon de Francfort 1981. Malheureusement certaines n'ont pas été retenues et c'est donc un modèle moins imparfait qu'annoncé la semaine dernière qui a été mis sur le marché. Voici donc sa nouvelle présentation. Même mon APN a eu beaucoup de mal à la restituer en bleu. Qu'Ixo veuille bien accepter des excuses les plus plates. Et vous aussi.
 

TALBOT Tagora Présidence de 1981

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 82
GR3961 Tagora Presidence bl

Cette présentation annule et remplace celle figurant dans le n° 251 du 31 mai 2010.

Signée Ixo, cette version Présidence de la Tagora est une reproduction d’un modèle unique, présenté lors du Salon de Francfort 1981. A ce titre elle aurait du être une reproduction fidèle de ce modèle. Or on en est un peu loin car si le coloris de la caisse est proche de celui de l’original, il n’en manque pas moins la reproduction du liseré doré qui ceignait la caisse au niveau du pli qui court sous les poignées de portières. De même le graphisme et la couleur du monogramme Présidence ne sont pas les bons. Enfin, pourquoi le monogramme GLS à l’arrière subsiste-t-il – de celle proposée en n° 25 de cette même collection - alors que la Présidence était réalisée sur la base d’une SX ? Pourtant les roues alliage sont bien spécifiques à cette version, tout comme la présence des deux antennes radio présentes à l’aplomb des montants du pare-brise. Par contre, les feux arrière ne sont pas fumés. A l’intérieur, le mobilier a été retouché pour être proche de l’aménagement de la vraie, avec, notamment la présence d’un accoudoir central à l’arrière, précédé de la console supportant le téléviseur. Les contreportes et le plancher ne sont plus noir mais caramel. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
GS3961 Tagora Presidence bl
 
 Modèles presse

MERCEDES LP333 de 1961

Ixo/Altaya - collection Camions d’autrefois, n° 16
GR3954 LP333 bache orange
Signé Ixo, ce camion LP333 surprend par la présence de ses deux trains avant directeurs. Merci à Ixo d’avoir fait l’effort de reproduire cette version au lieu d’un LP315 classique. L’ensemble est aux standards de cette collection avec un rendu très réalistes de la cabine et du châssis. Par contre, la partie plateau pêche encore par son aspect plastique et par une inclinaison vers l’arrière assez insolite. Revenons donc à la cabine très détaillée mais où les inscriptions sur les portières restent sujettes à caution. Notons la présente de poignées pour aider à monter ou descendre de l’habitacle en plus des essuie-glaces et rétroviseurs extérieurs. De plus, à l’intérieur, Ixo a poussé le détail jusqu’à reproduire le capiton qui recouvrait le coffre du moteur. Beau volant aux branches en croix et présence des multiples cadrans du tableau de bord. Pour une fois, la roue de secours, placée latéralement, côté gauche, ne gênera pas les adeptes de transformations pour ôter le plateau, encore une fois trop translucide. J’allais oublier… à l’arrière la reproduction très réaliste des longs supports de catadioptres.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

RENAULT Estafette minibus

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 52
GR3958 Estafette minibus ve
Signé Ixo, ce minibus Estafette est un des rares modèles inédits de cette collection et est réalisé à partir du moule du fourgon que l’on connait aux couleurs de Banania et de Vedette. Les lignes et volumes sont donc acceptables même si la gravure est un peu simpliste, notamment dans le rendu de la portière conducteur coulissante  qui – notez le au passage – a perdu sa poignée extérieure. La décoration est peu discrète. La gravure des roues est moins réussies que sur les modèles précédents. A l’intérieur, 7 personnes peuvent prendre places sur trois rangées de sièges et banquettes. L’absence d’une troisième banquette laisse un vaste espace pour les bagages.  Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 Collection espagnole SEAT

SEAT Toledo TSi de 2004

Ixo/Altaya – collection espagnole Seat, n° 13
GR3888 Seat Toledo TSi gris
Signée Ixo le Toledo TSi, sorte d’Altea avec un sac à dos, nous est proposé dans une livrée gris métallisé qui nous restitue de bonne manière les lignes et volumes ingrats de l’original. Ils jouissent cependant d’une présentation soignée. Tout comme sur la vraie, sa carrosserie est dépourvue de chromes à part l’entourage de la calandre arborant le S de la marque. Les optiques oblongues sont bien restituées alors que le bouclier  reçoit des optiques additionnelles rapportées. Le dessin des jantes laisse deviner les disques de frein. L’arrière reçoit, non seulement, des feux rapportés en plastique correctement colorés mais aussi la partie inférieure du hayon relevable. C’st assez particulier pour être signalé. Certainement un problème d’usinage. Toujours est-il que cet élément joint mal et est, sous certains éclairages, d’une teinte légèrement différente du reste de la carrosserie. Logo et monogramme sont présents sous l’essuie-glace de la lunette arrière. A noter une astuce d’assemblage, mal camouflée par l’immatriculation : le soubassement est arrimé à la carrosserie au niveau de celle-ci. Le pavillon reçoit une antenne de radio. Il suggère un modèle avec toit ouvrant dont la partie « mobile » est en plastique et rapportée, de teinte légèrement différente (elle aussi) du reste de la carrosserie. Ce qui laisse supposer la commercialisation parallèle d’un modèle à toit ouvert ou fumé. A l’intérieur, un mobilier noir en configuration 5 places est visible derrière une planche de bord bicolore très travaillée. Le soubassement est moulé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SEAT Altea XL de 2007

Ixo/Altaya – collection espagnole Seat, n° 11
GR3887 Seat Altea bleu
Signée Ixo c’est donc la version longue de l’Altea, l’XL qui est proposée dans une livrée bleu métallisé très seyante. Réalisée selon les techniques modernes de réduction, lignes et volumes sont au rendez-vous et jouissent d’une présentation soignée. Tout comme sur la vraie, sa carrosserie est dépourvue de chromes à part l’entourage de la calandre arborant le S de la marque. Les optiques oblongues sont bien restituées alors que le bouclier  reçoit des optiques additionnelles rapportées. Le dessin des jantes laisse deviner les disques de frein. L’arrière reçoit des feux rapportés en plastique correctement colorés. Logo et monogramme sont présents sous l’essuie-glace de la lunette arrière. Le pavillon supporte antenne de radio et barres de toit. Il suggère un modèle avec toit ouvrant dont la partie « mobile » est en plastique et rapportée et de teinte légèrement différente du reste de la carrosserie. Ce qui laisse supposer la commercialisation parallèle d’un modèle à toit ouvert ou fumé. A l’intérieur, un mobilier gris souris en configuration 5 places est visible derrière une planche de bord bicolore très travaillée. Le soubassement est moulé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SEAT Exeo de 2009

Ixo/Altaya – collection espagnole Seat, n° 08
GR3890 Seat Exeo nacre
Signée Ixo cette Exeo pourrait facilement être prise pour une Audi tant la ressemblance est frappante. Et pour cause, c’est la réduction d’une ancienne A4 restylée suivante la griffe Seat. Donc lignes et volumes familiers aux adeptes de la marque aux anneaux, sous une très belle livrée nacrée qui les met bien en valeur, son grain étant assez fin pour cela. Sa carrosserie est dépourvue de chromes à part l’entourage de la calandre arborant le S de la marque. Les optiques élancées sont bien restituées alors que le bouclier  reçoit des optiques additionnelles rapportées. Le dessin des jantes laisse deviner de tout petits disques de frein. Equipées de pneus plats le résultat fait très roues de charrette. L’arrière reçoit des feux rapportés en plastique correctement colorés. Logo et monogramme sont présents sur le panneau du coffre. Belle double sortie d’échappement. A l’intérieur, un mobilier caramel en configuration 5 places est visible derrière une planche de bord bicolore très travaillée. Dommage que la reproduction des contreportes ne monte pas jusqu’au vitrage, laissant voir la carrosserie. Le soubassement est moulé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 10:03
 
Page 2 - Spéciale Collection Type H CITROËN
 
Me voici enfin à jour par rapport aux sorties en zone Nord grâce à une aide extérieure que je remercieici.
 

CITROËN Type H « Cafés Gilbert »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 40
GR3932 Type H gilbert
Signé Eligor, ce nouveau fourgon Type H de première génération, reconnaissable à sa petite lunette arrière horizontale, surprend par sa teinte mordorée, aux couleurs d’un torréfacteur parisien.  Le reste est ordinaire et reprend un moule déjà connu, bien qu’amélioré au niveau de l’ancrage arrière du soubassement à l’aide des deux marchepieds faisant fonction de pare-chocs. Les pièces rapportées sont standards. A noter que la porte latérale coulissante et l’abattant arrière sont fonctionnels.  Lequel abattant dispose toujours de son bras de relevage et est réalisé en plastique, ce qui fait que sous certains éclairages on s’aperçoive d’une différence de nuances dans le coloris. L’habitacle et le soubassement sont aussi standards.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

CITROËN Type H « Autocar à voussoirs »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 41
GR3933 Type H autocar
Signé Eligor, ce nouvel autocar du au carrossier Currus se distingue de ceux déjà proposés dans cette collection par la présence de petites fenêtres sur les côtés du pavillon : les voussoirs. Son intérêt réside aussi dans un toit bâché proposé en version ouverte qui permet de voir l’intérieur  où 12 passagers peuvent prendre place. Cela me rappelle les cars Citroën qui passaient à Meyrueis (48) à la fin des années 40 qui, partis de Millau (12) remontaient la vallée de la Jonte, faisaient visiter les grottes de Dargilan, l’Aven Armand puis descendaient les gorges du Tarn. Eux aussi circulaient, toit ouvert pour permettre d’admirer le paysage ! Par contre aucun aménagement des contreportes et panneaux latéraux n’existe à l’intérieur. Il semble que la trappe latérale gauche soit trop étroite pour permettre le passage de la roue de secours. Ceci écrit, c’est un modèle qui aura sa place dans nombre de dioramas. Le soubassement est spécifique à ce modèle.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN Type H « Benne à vendanges »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 42
GR3934 Type H vendanges
Signée Eligor, cette version du Type H dotée d’une benne à vendange m’a interloqué lorsque je l’ai découverte. Déjà en raison de ses coloris qui font véhicule repeint ces dernières années. Et puis, et surtout par la présence du mot Paris sur les portières d’un véhicule immatriculé dans l’Yonne ! Curieux autant qu’étrange ! J’ai compris le pourquoi du comment en m’armant d’une loupe. Il s’agit en fait du patronyme des exploitants. Ce nouveau Type H est cependant très intéressant grâce à l’articulation très réaliste de sa benne à vendanges semi fonctionnelle qui bascule vers l’arrière à l’aide d’un vérin lui-même reproduit. Deux hottes sont accrochées à l’avant alors que du raisin remplit la benne.  Et encore ma fixette sur la roue de secours qui doit se trouver dans le caisson gauche qui a perdu le dessin des tiges d’ouverture alors que le soubassement ne la reproduit plus non plus. A noter une erreur de signalisation arrière. En effet, s’il doit y avoir trois feux d’un seul côté, c’est obligatoirement du côté gauche. Et non du droit car ce troisième feux est le stop. Lorsqu’il n’y en a qu’un sur un véhicule, il est obligatoirement placé à gauche. Mais cela n’empêche pas d’avoir un modèle original.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

CITROËN Type H « Frigorifique »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 43
GR3955 Type H traiteur
Signée Eligor, cette nouvelle reproduction d’un type H démontre, une fois de plus, que cette collection se bonifie au fil des numéros. Il est vrai qu’une équipe d’adeptes de ce modèle s’active en coulisses et contribue à cet effort. Merci à elle. Car au départ je suivais cette collection d’assez loin.  Mais revenons à ce type H frigorifique. Nous retrouvons l’avant d’après 1964 avec ses chevrons raccourcis et élargis, les aplats sur le haut du capot et le pare-brise d’une seule pièce. Derrière un cube avec compresseur extérieur et portes arrière à double battant. L’ensemble est fort plaisant à l’œil dans cette livrée blanche et verte très simplement décorée à l’enseigne du maître traiteur. Pourtant une question me taraude l’esprit depuis quelques numéros bien que ce soit des plus secondaires, mais il me semble que la roue de secours et son logement soient de diamètre bien inférieur aux quatre roues et qu’il manque les catadioptres à l’arrière de ce fourgon au pare-chocs original. L’aménagement de la cabine et le soubassement sont habituels.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN Type H, fourgon Secours aquatiques

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 44
GR3963 Type H SP canot
Signé Eligor, ce fourgon de secours aquatiques des sapeurs pompiers reprend le moule de l’ambulance de l’armée sur lequel est apposée une galerie supportant un canot pneumatique – sans son moteur -, une bouée de sauvetage et un cordage. L’ensemble est d’autant plus séduisant qu’il propose aussi un modèle avec cache radiateur semi déplié. De plus, deux antibrouillards complètent l’équipement de l’avant avec un gyrophare rouge !?! a l’arrière les deux portes battantes sont fonctionnelles mais ouvrent sur… un grand vide. L’aménagement de l’ambulance n’a été, ni reproduit, ni remplacé par un autre. Par contre une cloison interdit d’accéder à la cabine dont l’aménagement est standard, tout comme le soubassement. Un beau modèle cependant, qui ravira nombre de collectionneurs et plus particulièrement ceux ayant pour thème les Hommes du feu.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN Type H, fourgon vitré Primagaz

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 45
GR3964 Type H Primagaz
Signé Eligor, voici encore un fourgon passe-partout, bien que vitré, que l’arrivée prochaine de modèles plus « complexes » fera passer. Pourtant il ne démérite pas dans cette livrée aux couleurs de Primagaz au graphisme personnel réaliste. A noter qu’à l’avant il n’est doté que d’un seul antibrouillard, placé curieusement sur le côté gauche du pare-chocs. Efficacité ? Le reste est standard et représente un des premiers modèles produits à en croire la présence d’une petite lunette horizontale sur le hayon arrière. L’aménagement intérieur se limite à celui de la cabine qui est standard tout comme le soubassement.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Collection type H Citroën
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 16:15
2010-02 transit CH43
 
 n° 251 du 31 mai 2010
 
 Modèles presse

Collection Classiques de l’automobile (par abonnement)

Ixo/Hachette/Auto-plus

 

Voila enfin que les derniers abonnés à cette collection commencent à recevoir leur colis n° 01 dont les deux premiers modèles ont été présentés lors de leur mise en vente chez nos pressiers. Je ne vous parlerais donc aujourd’hui que du n° 03 que je n’avais pas acheté à ce moment-là. Il en sera de même pour nombre de modèles de cette collection qui reprend nombre de modèles déjà proposés – principalement - dans la collection des Chères voitures d’antan. Je vous demanderais de me pardonner le retard dans ces présentations, mais je ne peux réduire le décalage entre sorties presse et réception de l’abonnement. D’avance Merci.

 

n° 01 – CITROËN DS19 Pallas de 1965 – voir le n° 236 du 15 février 2010

 

n° 02 – RENAULT Ondine de 1961 – voir le n° 238 du 01 mars 2010

 

n° 03 - PEUGEOT 203 de 1949

GR3946 203 caramel
Signée Ixo, cette énième version de la 203 de 1949 après celles des taxis du monde (n° 25, Lyon), des voitures d’antan (n° 06), du rallye de Monte-Carlo (n° 81) ou de la route bleue (n° 03), nous est proposée au moins ans un coloris ocre inédit. Reprenant le même moule elle nous est proposée en version à toit ouvrant. Les flammes chromées courant sur les ailes avant correspondent aux modèles produits jusqu’à fin 1949. De ce fait, les feux arrière placés latéralement sur les ailes, sont – une fois encore – anachroniques, d’autant que la petite lunette arrière, le motif de coffre et la plaque d’immatriculation  trapézoïdale correspondent bien aux premières 203. Tout comme d’ailleurs les pare-chocs à reliefs chromés et crosses de butoirs rejetées vers l’extérieur. Dee même pour les gouttières qui suivent le profil de la carrosserie. Les roues sont correctes. Les lignes et volumes sont acceptables. L’habitacle, entièrement noir ne laisse rien deviner de son mobilier alors que le soubassement est très peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_2_etoiles.jpg
 

Collection SIMCA

Ixo/Altaya

n° 82 - TALBOT Tagora Présidence de 1981

 

Attention - ces photos correspondent à un modèle de travail - celles du modèle définitif seront publiées dans le n° 252 

GR3816 Tagora Presidence no
 (texte corrigé le 31 mai 2010) Signée Ixo, cette version Présidence de la Tagora décevra certains en raison de l'absence du liseré doré qui courait sur les flancs de ce modèle à la livrée bleu nuit . Bien que basée sur la version SX, elle est badgée GLS comme celle déjà proposée dans cette même collection (n° 35). Pourtant les roues alliage sont bien spécifiques à cette version, tout comme la présence des deux antennes radio présentes à l’aplomb des montants du pare-brise. Par contre, les feux arrière ne sont pas fumés et le graphisme des monogrammes quelconque. A l’intérieur, le mobilier a été retouché pour être proche de l’aménagement de la vraie, avec, notamment la présence d’un accoudoir central à l’arrière, précédé de la console supportant le téléviseur. Les contreportes et le plancher ne sont plus noir mais caramel. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

 AUDI A3 3 portes de 2006

Oliex/Cararama – ref. 143026

GR3921 Audi A3 3p bleue
Signée Oliex/Cararama cette version 3.2 de l’Audi A3 surprend par la qualité de sa présentation et le réalisme de ses lignes et volumes. Proposée dans une livrée bleu métallisé lui aussi réaliste, elle reproduit la version 3.2 Quattro. L’avant arbore la calandre « single frame » étendue à la totalité de la gamme A3 pour l’AM 2006. Les jantes alliage sont fidèles et laissent deviner les disques de frein. L’arrière présente, outre des feux correctement teintés, les logo et monogrammes de la vraie. L’habitacle accueille un mobilier mastic très bien gravé et détaillé derrière une planche de bord entièrement noire. Le soubassement est bien gravé mais ne laisse que deviner la transmission intégrale.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

 LADA 1200 de 1972

Ixo pour Cars & Co Company – ref. CCC006 (série limitée à 999 exemplaires)

GR3922 Lada 1200 blanche
Signée Ixo, cette Lada 1200 semble issue du moule ayant servi par exemple à la Seat 124 et pourtant il n’en est rien. Lignes, volumes et coloris sont fidèles. L’avant arbore une calandre chromée avec son écusson central entre deux optiques circulaires de bon diamètre.  La finition à la gravure soignée reçoit l’appui de pièces rapportées chromées tels les essuie-glaces, le rétroviseur extérieur et l’antenne radio. Les roues sont fidèles. Sur le panneau arrière les feux sont métalliques et peints. Ce qui est mesquin pour un modèle boutique, surtout lorsque la Seat 124, modèle presse, a des feux arrière rapportés en plastique coloré correctement ! Comprenne qui peut.  Le monogramme est bien présent sous les feux droits. Par contre belle sortie d’échappement chromée. Le mobilier intérieur bordeaux est bien gravé derrière une planche de bord à faux bois et tableau de bord avec cadrans. Le soubassement est très mal détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SUZUKI Swift Sport de 2005

J-Collection – ref. JC163
GR3923 Suzuki Swift Sport
Signée J-collection, cette version japonaise de la Suzuki Swift Sport attire l’œil par son coloris jaune acide.  Lignes et volumes sont très bien rendus, épaulés par une gravure et une peinture fine qui délimitent bien les différents composants de la carrosserie. Nous sommes en présence d’un modèle construit au Japon reconnaissable à l’antenne radio placée à l’arrière du pavillon. Ceux construits en Hongrie ont l’antenne placée à l’avant du toit. La calandre agressive est bien rendue, encadrée par ses optiques verticales. Les jantes alliage  sont fines et laissent voir les disques de frein. Pas de chrome sur cette voiture au vitrage teinté. Les apostrophes des feux arrière sont bien dessinés. A noter que les S de Suzuki à l’avant et à l’arrière sont photodécoupés. Le monogramme Swift sport est présent à l’arrière. Belle double sortie d’échappement chromée. A l’intérieur, les sièges bicolores et les contreportes, noir et rouge, sont bien dessinés. La planche de bord affiche des cadrans colorés. Le soubassement est gravé.
 z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 09:56
2010-02 transit CH43
 
 n° 250 du 24 mai 2010
 
 

A numéro particulier (250) contenu personnalisé.

 

Pour commencer, l’ultime numéro d’une collection débutée au cours de l’été 2003 et qui aura permis aux amoureux de la 2cv Citroën d’en réunir 170,  mais je pense que ce n’est qu’un au-revoir.

 

Puis, pour terminer, ce sera la présentation de deux modèles inhabituels dans ma collection, la Bentley offerte en 2002 à la Reine d’Angleterre Elisabeth II pour son Jubilée et une Rolls-Royce Silver Shadow de 1966.

 

Mais quel avenir pour nos – de plus en plus - chères miniatures ? Déjà que le nombre des collections presse à tendance à fondre comme neige au soleil voici que l’Euro se dérobe à son tour, ce qui, à plus ou moins court terme va poser des problèmes de trésorerie. L’avenir nous le dira.

 

En attendant profitons de ce qui nous est encore possible d’acquérir pour assouvir notre passion commune. Heureusement que la collection Simca nous réserve encore de beaux modèles à venir, notamment en ce qui concerne son modèle phare, l’Aronde.

 
 Modèles presse

CITROËN 2cv Charleston Ultimo de 1990

Eligor/Hachette – collection 2cv Citroën, n° 170 et dernier
GR3949 Citroen 2cv grise
Signée Eligor cette ultime 2cv de la collection ne sera certainement pas la dernière proposée dans une collection presse, vu l’engouement que cette voiture continue de susciter.  Toujours est-il que ce modèle reprend le moule déjà connu de la 2cv à six glaces latérales mais en respectant d’assez près les détails de finition propres au dernier modèle produit par Citroën dans son usine portugaise. Remarquez à ce titre la présence de deux rétroviseurs extérieurs, de bavettes à l’arrière, d’un feu de recul et un autre de brouillard sous le pare-chocs arrière, ainsi que la présence d’appuie-têtes sur les sièges avant. Encore un modèle de bonne facture qui va clore cette collection qui vient d’atteindre l’âge de raison.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

RENAULT 5 GT Turbo de 1989

Ixo/Altaya – collection champions français de rallye, n° 41
GR3951 R5 GT-Turbo bleue
Signée Ixo, cette représentation de la Renault 5 GT turbo engagée lors du Bandama 1990 restitue de façon honnête les lignes, volumes et présentation, de l’originale. Toutefois, et comme bien souvent avec ce réducteur, il semble y avoir un problème d’échelle. En effet, si l’on place cette voiture à côté de sa sœur proposée en son temps par Universal Hobbies dans la collection Renault, on découvre vite que cette dernière est plus petite. Cela étant, l’harnachement compétition semble complet avec sa rampe de phares additionnels plantée à l’avant du capot, assistée de deux projecteurs fixés près des montants du pare-brise. Sans oublier les protections tubulaires avec ailerons sous les clignotants qui, ici, ne sont que peints. Il manque cependant les bavettes derrière les quatre roues. Le dessin des jantes alliage est soigné. A l’arrière, les feux sont rapportés et colorés   tandis que la sortie d’échappement est bien creusée et l’essuie-glace de la lunette, en place. L’antenne radio est implantée au centre du pavillon. L’habitacle est protégé par un arceau-cage et renferme, outre les deux sièges baquets, l’extincteur et une roue de secours. Les stickers semblent être au complet et correctement répartis tout autour de la voiture. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

 RENAULT Duster de 2010

Solido – réf. 77 11 428 736 (boîtage Renault)

GR3950 Duster gris
Signée Solido – oui, vous avez bien lu – cette première reproduction du premier 4x4 low cost produit par Renault dans l’usine roumaine de Dacia, arbore bien le losange ! Il s’agit de la version destinée principalement aux pays de l’Est. Si lignes, volumes et coloris sont respectés par rapport à l’original, la finition intérieure semble ne pas avoir suivi. J’y reviendrai plus loin. Les rares chromes présents sont des pièces rapportées comme la décoration de la calandre ou le losange du hayon arrière. Les optiques sont bien dessinées, tout comme les jantes alliage qui dissimulent les disques de frein pourtant bien présents. Les gros feux arrière sont d’un dessin acceptable. Le monogramme Duster est présent sous le losange. Le pavillon est équipé de barres de toit. A l’intérieur tout est noir et difficilement identifiable, excepté le levier de vitesse chromé et les cadrans du tableau de bord. Le soubassement est gravé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 
 Si l’on peut se réjouir du retour de Solido sur la scène de la miniature, il semblerait que celui dans le giron de Smoby ait été l’occasion de revisiter sa grille tarifaire car le prix de vente de ce Duster s’est envolé. De l’ordre de 30 euros aujourd’hui, sans pour autant nous apporter une finition en rapport, même si celle-ci a fait un progrès par rapport à ce que cette marque nous avait habitués jusqu’ici. Soit les décideurs poursuivent leurs efforts pour s’aligner sur la concurrence, soit il serait souhaitable pour l’avenir qu’ils réduisent un peu leurs prix.
 

BENTLEY State Limousine de 2002

Minichamps – réf. 436 139700
GR3946 Bentley Royale prune
Signée Minichamps, cette réduction de la Bentley state Limousine offerte à la Reine d’Angleterre en 2002 s’impose aux regards par ses volumes importants. L’ensemble de couleur prune métallisée et noir, surligné d’un fin filet rouge, contribue à l’aspect prestigieux du véhicule. L’avant présente une belle calandre noircie surmontée de sa mascotte et entourée d’optiques rapportées très fines.  Les roues sont bien dessinées et les rares chromes ornant la carrosserie sont des pièces rapportées chromées. A noter les portières arrière à ouverture antagoniste. Les armoiries royales sont reproduites sur les flancs alors que l’écusson Bentley figure sur le coffre arrière entouré d’immenses feux rouges. Belles sorties d’échappement bien creusées et chromées elles aussi. Le pavillon est vitré ce qui permet de découvrir l’aménagement intérieur. Celui-ci a fait l’objet d’un soin particulier avec une reproduction soignée du mobilier en cuir et du placage bois. Il y a même la séparation vitrée au dos des sièges avant et le ciel de pavillon. Le soubassement est détaillé et travaillé en 3D au niveau des trains roulants. Dommage qu’il n’y ait point de représentation du couple royale à bord.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles-.jpg
 

ROLLS ROYCE Silver Shadow Landaulette de 1966

ATC (A Top Collector) – réf . ??? exemplaire 30/30 de 2008
GR3870 Silver Shadow mauve
GS3870 Silver Shadow mauve
GT3870 Silver Shadow mauve

Cette version très kitch de la Rolls-Royce Silver Shadow 1966 est signée ATC. Si les lignes et volumes sont respectés, sa présentation est assez originale pour retenir mon attention, puisqu’outre sa caisse parme et argent, elle est proposée avec ses quatre portières ouvrantes, indépendamment les unes des autres. La finition est très soignée, notamment dans la restitution des détails avec une proue hyper réaliste surmontée de la mascotte de la marque. Les roues sont fidèles et l’arrière arbore des feux en plastique rapportés et bien colorés.  Mais c’est le traitement de l’habitacle qui retiendra quelques instants l’attention. D’autant que le pavillon étant largement échancré, il est très facile de découvrir la parfaite représentation du mobilier qu’il contient. Outre les sièges en cuir, c’est l’habillage des contreportes, de la planche de bord et de la console centrale qu’il faut regarder. Du beau travail. Le soubassement n’est pas travaillé. Mais l’examen ne serait pas complet si je n’évoquais pas le mauvais ajustement des portières qui, fermées, laissent voir par endroit un gros grand jour avec la carrosserie, d’où une présentation portières ouvertes dissimulant ce défaut. 

z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 
Annonce 002

 A retrouver bientôt sur mes deux autres blogs

 

http://le-blog-a-simca.over-blog.com/  et http://fcfretrovision3.canalblog.com/

 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 15:48
2010-02 transit CH43
 
 n° 249 du 17 mai 2010
 
 Modèles presse
 1 - de la semaine écoulée

SIMCA break 1301U de 1967

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 81
GR3913 1301U break gris
Signée Ixo, cette nouvelle utilisation du moule du break 1301/1501 commence à être connue des collectionneurs. Je ne reviendrai donc pas sur celui-ci mais m’attarderai sur les caractéristiques de la version proposée. Il s’agit d’une version des plus simplifiées et donc dépourvue de tout chrome superflu. Notez à l’avant la présence du monogramme 1301 apposé sur la grille de calandre, près du phare gauche et du Pentastar au bas des ailes avant. Les butoirs avant devraient être dépourvus de leurs bananes noires. Les panneaux latéraux arrière sont bien peints mais le monogramme figurant sur l’abattant arrière n’est pas correct, les cinq lettres de Simca devant s’étaler sur toute la largeur de la plaque d’immatriculation. De plus la sortie d’échappement, coudée, devrait se trouver à droit du cache joints du pare-chocs arrière. Lequel ne possède pas de retour sur les ailes arrière. L’intérieur possède bien une banquette à l’arrière. Le soubassement est peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

BERLIET GLA/GLB de 1957

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 15
GR3947 Berliet GLA chevaux
De loin, on pourrait le prendre pour un camion de gardes mobiles. En fait, ce nouveau camion signé Ixo n’est qu’aux couleurs des célèbres Haras nationaux, d’où son immatriculation particulière propre aux administrations de l’Etat.  Ce GLA, reconnaissable à ses roues avant à disque nous  restitue de très belle façon les lignes et volumes de l’original. C’est l’un des plus petits de ceux déjà proposés mais aussi le premier à avoir un accessoire plus ou moins amovible : un sulky accroché à l’arrière. La cabine  présente une calandre bien dessinée surmontée de l’écusson et de plaque Berliet. Des clignotants sont présents sur les ailes avant. Essuie-glaces, poignées et rétroviseurs sont des pièces rapportées des fines.sur les ailes avant. Une très belle cellule de transport de chevaux est placée derrière elle. Le châssis est standard. Un très beau modèle.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 2 - Par abonnement

CITROËN Type HZ 850 kg « Goulet-Turpin »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 38
GR3948 Type-H Goulet
Signée Eligor, cette énième version du fourgon type HZ parait des plus banales à première vue et risquerait de rester dans les rayons si l’on ne prenait pas la peine de regarder à l’intérieur. Car c’est là que réside tout l’intérêt de ce modèle. Foin d’hypocrisie, ce n’est pas une simple décoration extérieure de plus qui est proposée cette fois ci. Que nenni ! Un effort a été réalisé pour nous proposer un modèle aménagé en épicerie ambulante. D’accord j’ai ajouté deux personnages pour les photos, mais Eligor a placé deux ensembles de rayonnages avec boites et bouteilles et un petit étal à l’arrière. Le tout est visible en faisant coulisser la portière latérale et en relevant l’abattant arrière. Le tout est réaliste et contribue à l’intérêt de ce modèle. Une collection qui semble se bonifier au fil des numéros. Bravo.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN Type HV 1500 kg « Moutonnière »

Eligor/Hachette – collection Type H Citroën, n° 39
GR3931 Type H moutonniere
Signée Eligor, cette nouvelle déclinaison du Type H, en version « Moutonnière » me séduit particulièrement. Est-ce sa simplicité ? L’harmonie des teintes ? Toujours est-il que ce modèle est pour moi l’un des mieux réussis jusqu’à présent dans cette collection, sinon le meilleur. Car un effort louable a été accompli au niveau de la gravure qui se révèle des plus fidèles. Lignes, volumes et coloris sont soignés et les différentes pièces rapportées au tour de la cabine sont de bonne facture. Mais je me pose une question : où est passée la roue de secours ? Elle n’est pas devant la roue arrière gauche ! L’original la montre fixée sur le battant arrière droit inférieur. Dommage qu’il en ait été fait l’économie, tout comme celle du plancher intermédiaire permettant un transport sur deux niveaux.  La cabine est cependant dotée d’une cloison derrière les sièges. Le soubassement est spécifique à ce modèle.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 3 - Anciennes collections

CHENARD & WALCKER 1500

Norev/Atlas – collection Petits utilitaires français (1950-1960)
GR3940 Chenard Walcker Vals
Signé Norev, ce fourgon  en rappellera un autre aux couleurs de Perrier, proposé lui aussi par Norev en boutiques. Et pour cause, c’est absolument le même, y compris au niveau de l’immatriculation.  Lignes et volumes sont soignés et bénéficient d’une finition boutiques de même niveau. L’avant reçoit de fins butoirs faisant fonction de pare-chocs alors qu’essuie-glaces, poignées et portières et bouchon de radiateur sont des pièces rapportées chromées. De plus le monogramme de la marque court au-dessus de la calandre. Le profil est sobre sur lequel boitiers des flèches de direction et feux de position sont gravés. A l’arrière deux feux rouges métalliques sont présents. L’aménagement intérieur, gris et noir montre l’aspect quasi spartiate de la cabine. Le soubassement est un peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SIMCA Marly de 1958

Eligor/Atlas – collection Petits utilitaires français (1950-1960)
GR3939 Marly Ambulance
Signée Eligor cette ambulance municipale réalisée à partir d’un break Marly nous ramène très loin dans le temps, il y a un peu près de 50 ans, lors de sa sortie chez Norev sous la forme d’un modèle en plastique. En fait, c’est le moule utilisé par Eligor après son rachat à Norev qui a été mis à contribution. D’où des lignes et volumes plutôt suggérés que réalistes. De plus la gravure et la finition manquent de finesse et datent énormément. L’ensemble permet toutefois de combler un vide dans certaines collections, mais souffre énormément de la comparaison possible aujourd’hui avec la version proposée par Ixo dans la collection Simca. Notez l’aménagement simpliste de l’intérieur, sans contreportes et avec un brancard débordant sur le dossier du conducteur. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_2_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 15:51
2010-02 transit CH43
 
 n° 248 du 10 mai 2010
 
 Modèles presse

CITROËN type H, créperie

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 51
GR3928 Type H creperie

Signée Ixo, cette nouvelle interprétation du type H se sera fait attendre longtemps. Beaucoup seront déçus par son dépouillement extrême. Surtout ceux qui l’ont découvert sous la forme du camion pizzas à Tony. En effet, cette nouvelle mouture du type H ouvert proposée par Ixo brille par le peu d’aménagement intérieur et extérieur de ce fourgon, juste deux meubles bas tout simples, sans la moindre trace de plaques de cuissons ou de bruleurs à gaz. Juste un vendeur… de glaces ! Outre que ce nouvel avatar du moule bien connu n’a subi aucune correction et reproduit toujours les mêmes défauts et oublis que ces prédécesseurs sur lesquels je ne reviendrai pas, il y a matière à s’interroger sur l’origine des prix affichés. En effet je n’ai pas souvenir d’avoir souvent vu des Francs écrits FRS sur les écritoires ! Un modèle aussi terne que la peinture de son pavillon. Espérons que la suite des modèles retrouvera un peu plus d’entrain.

NB- Ne pas oublier que ce type H nous a été proposé en  camion à pizzas, en charcuterie ambulante, en vendeur de churros, tous mieux aménagés que ce dernier.

z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

CITROËN Ami 6 de 1963

Ixo/Hachette/Auto-plus – collection Classiques de l’automobile, n° 07
GR3927 Ami6 jaune
Signée Ixo, cette Ami 6 ne nous est pas inconnue puisqu’elle nous fut déjà proposée dans deux autres collections presse. D’abord dans une livrée bleue sous le n° 18 des Chères voitures d’antan, puis dans une livrée crème sous le n° 11 de la Route bleue. De plus son moule servit à celle proposée sous le label Nostalgie dans une livrée jaune Nankin. C’est dire si le modèle est connu et toujours doté de roues à fort diamètre. Toutefois, si la finition est toujours de bon niveau et a gommé l’erreur des flammes alu sur les panneaux de custode (Route bleue et Nostalgie) il manque du rouge sur les catadioptres inférieurs. En fait, c’est la première, celles des Voitures d’antan qui demeure la mieux finie et décorée. Ceci écrit, nous retrouvons facilement, une fois encore, les lignes et volumes de la vraie même si le pavillon manque toujours d’un peu de bombé. L’ensemble est servi par une gravure assez fine. Le traitement couleurs de l’intérieur est simplifié et n’offre pas la bicoloration des contreportes ou du dossier de la banquette avant. Ce modèle reste cependant de bonne facture et pourra combler celui qui n’en disposait pas jusqu’ici. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CITROËN 2cv6 Delpire replica de 1983

Eligor/Hachette – collection 2cv Citroën, n° 169

GR3926 2cv6 jaune
Signée Eligor cette nouvelle édition de la 2cv ne retiendra l’attention de certains que par son chargement. Car censée reproduire la 2cv utilisée par l’agence de publicité Robert Delpire en 1963 pour son dépliant « La liberté en 2cv », il m’eut paru plus judicieux d’utiliser une base de 2cv  de 1962 à panneaux de custode plein, clignotants latéraux et simples feux rouges arrière. Ceci étant, les lignes, volumes et coloris de cette 2cv6 sont de bonne facture même si l’ajustement des phares et des feux arrière – en plastique bien coloré – reste toujours aussi aléatoire. Dommage que malgré son chargement, cette 2cv, n’en accuse pas le poids. La banquette avant et la planche de bord ont survécu à l’amoncellement, seule la banquette arrière ayant été retirée. Le soubassement est standard. Un beau modèle malgré tout, et original par son contenu.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SAURER D330 de 1978

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 14
GR3929 Saurer D330 Coop
Signé Ixo, ce nouveau modèle de la collection des Camions d’autrefois rompt un peu avec l’esprit de celle-ci car il s’agit d’un camion produit en Suisse à la fin des années 1970. Cela ne lui enlève, cependant, ni son charme, ni son intérêt, d’autant qu’il est, une fois encore, très réaliste. La cabine est fidèlement restituée avec sa calandre caractéristique, arborant écusson de la marque et monogramme du modèle. L’immatriculation suisse concerne le canton d’Aargau (Argovie) situé entre ceux de Bâle et de Zurich. L’ensemble des trains roulants en 6x2 mérite un peu d’attention car il est doté de trois modèles de jantes différents, tous très détaillés. A l’arrière, la protection anti-encastrement reçoit des feux verticaux rapportés (au départ je croyais que c’étaient des butoirs en caoutchouc !) alors que les bavettes en reçoivent des peints. Il convient de souligner l’effort d’Ixo qui a reproduit les différents composants placés sur le châssis, du réservoir au climatiseur. Le mobilier de la cabine met bien en évidence l’assise surélevée du siège du passager central, placé au-dessus du moteur.  Le châssis est original.  NB : Je pensais que les camions suisses avaient une largeur maxi de l’ordre de 2.30 m au lieu de 2.50 m, or elle serait de 2.40 m pour ce camion.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
 Modèles presse italienne

ALFA-ROMEO 1900 SS Zagato de 1964

Metro/Fabbri – collection italienne Alfa-Roméo Sport,n° 3
GR3863 Alfa-Romeo 1900SS ve
Signée Métro, cette 1900SS carrossée par Zagato  séduit l’œil par sa livrée bicolore vert métallisé. Fine et élancée, elle nous restitue de bonne manière les lignes et volumes de l’original. Et chose qui ne dépare pas, son intérieur bénéficie du même traitement. Ce qui est rare pour un modèle presse. L’avant arbore la triple calandre typique des Alfa-Roméo de l’époque composée d’éléments rapportés bien gravés. L’écusson de la marque trône à son sommet ainsi que les deux longs bossages du capot. Les flancs sont bicolores et laissent voir de fort jolies roues à rayons assez fins.  A l’arrière les simples feux ronds sont en plastique coloré. L’ habitacle mérite que l’on s’y attarde un peu tant la teinte retenue pour sa décoration simule le cuir blond de la vraie. Belle planche de bord couleur carrosserie avec les nombreux cadrans derrière un volant « bois ». Le soubassement est travaillé au niveau des trains roulants.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

CISITALIA 202B coupé de 1950

Starline models/Argox/Hachette – collection italienne des 1000 Miglia, n° 02
GR3864 Cisitalia 202B gris-
Signée Starline models, cette 202B nous propose ses lignes et volumes rebondis dans une présentation soignée. L’ensemble est fidèle et correctement décoré. L’avant propose la grosse calandre ovale noircie avec, au-dessus monogramme et écusson de la marque. Pare-brise en deux partie et minuscules essuie-glaces. Notez la présence d’un seul phare antibrouillard sur le pare-chocs, typique de l’époque. Les ailes avant reçoivent des sorties d’air rapportées et chromées ainsi que l’écusson Pinin Farina. Les roues à rayons sont moyennes. L’arrière très simple reçoit une plaque d’immatriculation rapportée  et des feux en plastique rouge. Peu visible, mais pourtant présent, le monogramme Cisitalia surplombe l’immatriculation. L’intérieur, à conduite à droite, autre vestige de l’époque,  abrite un mobilier caramel très simple et une planche de bord couleur carrosserie constellée de cadrans derrière un volant bois. Le soubassement est très peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
De la suite de la collection des Type H Citroën
J'ai la chance de pouvoir recevoir par anticipation - par rapport à la zone Sud - les modèles de la collection Type H  Citroën. Je vous présenterai prochainement ceux reçus ce matin jeudi. Si au début je pouvais râler contre l'usage répété de certains moules, je comprends maintenant le pourquoi. En effet, en allant glaner des infos sur le site de minitub43 dont vous trouverez le lien dans la colonne de gauche, j'ai découvert ce que nous réservent les prochains numéros de cette collection. Notamment une série de camions porteurs pour nos garages. Tous aussi différents les uns des autres. Une aubaine pour beaucoup d'entre nous. Merci à Hachette et Eligor d'avoir écouté les "fondus" du Type H.
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 09:16
2010-02 transit CH43
 
 n° 247 du 03 mai 2010
 
 Modèles presse

SIMCA – TALBOT-LAGO América de 1959

Ixo/Altaya – collection Simca, n° 80
GR3809 S-T America noire
Signé Ixo, ce coupé d’origine Talbot-Lago ne devrait pas être un inconnu pour ceux qui ont déjà le coupé 2.5 litres de 1956 proposé en n° 55 de la collection des Voitures d’antan. Le moule a cependant été retouché pour créer la prise d’air sur le capot. Sa livrée noir brillant lui va à ravir. Les lignes et volumes sont acceptables, même si le pavillon n’a pas été touché. Je ne suis pas certain qu’à l’échelle, le relèvement de celui-ci eut été visible. A l’avant les optiques principales auraient gagné à retrouver le jaune du modèle précédent. Les roues à rayons sont correctes.  Les chromes entourant les vitrages sont assez discrets et celui du bas de caisse n’a pas été oublié. Il manque le petit feu de position placé juste sous la petite vitre latérale arrière. C’est négligeable, mais il y a plus sérieux. En effet, sur les modèles corrigés par Simca le bouchon de remplissage du réservoir a été déplacé côté gauche et une  sortie d’échappement à été ajoutée côté droit. A l’intérieur, bien que le mobilier noir soit peu visible il est permis de constater que le volant est implanté trop bas, sa partie supérieure devrait dépasser le dessus du tableau de bord. Le soubassement n’est pas détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

BORWARD Arabella de 1961

Néo – réf. NEO 43449 (série limitée MCW)
GR3904 Borgward Arabella bl

Signée Néo, cette Arabella reproduit un des derniers modèles produits puisque badgé Borgward. En effet ce modèle est né sous la marque Llyod.  Lignes, volumes et coloris sont fidèles à la vraie et bénéficient d’un apport de pièces photodécoupées d’une très grande finesse ; J’ai veux pour preuve l’hyperfine grille de calandre ornée du losange de la marque qui s’affiche sur l’arrête du capot. Si les phares sont correctement reproduits avec leurs visières chromées je n’en dirai pas autant des clignotants avant et des feux arrière. En effet, ceux-ci sont métalliques et peints. Ce qui pourrait se concevoir sur les modèles presse, et encore… devient ici inacceptable, vu le prix du modèle. Essuie-glaces, rétros extérieurs et entourage chromé des vitrages, mais aussi ceux qui courent le long des flancs, sont très fins. Les roues sont honnêtes et fixes. L’arrière arbore les différents monogrammes et une sortie d’échappement bien creusée. A l’intérieur, le mobilier, tout simple et gris souris, est bien gravé. Belle planche de bord. Le ciel de pavillon, tout simple, est présent. Le soubassement n’est pas travaillé.

z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg 
 

MASERATI Quattroporte Tipo 107 de 1963

Minichamps – réf. 400 123700 
GR3905 Quattroporte grise 
Signée Minichamps, cette Quattroporte Tipo 107 représente la série I reconnaissable par ses phares rectangulaires. Elle vient donc compléter celle proposée en son temps par Politoys-M sous la référence  n° 541 qui était une série II en raison de ses doubles optiques circulaires. Lignes, volumes et coloris sont fidèles et bénéficient de l’apport de pièces chromées pour reproduire les chromes de la vraie. L’avant s’orne d’une belle calandre au trident doré mais à l’encadrement trop généreux alors qu’il ne devrait qu’être affleurant de l’arrête du capot. Les différents feux avant et arrière sont rapportés et en plastique correctement coloré. Les roues sont réussies et comportent un écusson en leur centre. Les poignées de portières sont elles aussi rapportées et chromées. L’arrière affiche les deux monogrammes et présente une double sortie d’échappement bien creusée. A l’intérieur de l’habitacle tout est noir. La planche de bord est toutefois bien travaillée et les nombreux cadrans sont visibles derrière le volant. Les sièges sont bien sculptés. Le soubassement a été reproduit, notamment au niveau des deux trains roulants. 
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

VOLKSWAGEN Tiguan de 2007

Schuco – réf.146575 
GR3835 Tiguan anthracite 
Signée Schuco cette réduction du Tiguan de Volkswagen ne surprendra personne sans le rendu des lignes, volumes, coloris et présentation de l’original. Ceci en raison de recours aux techniques modernes de reproduction, qui, si elles proposent des produits fidèles, les « affadissent » par la même occasion.  La généreuse calandre jouit de joncs chromés de bonne épaisseur alors que les vitrages latéraux sont encerclés par un jonc plus fin. Les jantes à rayons laissent voir les disques de freins et leurs étriers.  L’arrière est doté de feux rapportés en plastique bien coloré, d’un écusson rapporté, d’un essuie-glace pour la lunette arrière. Les monogrammes sont présents, tout comme les feux placés dans le bouclier qui surplombe une belle double sortie d’échappement chromée. Le pavillon panoramique, entièrement vitré et fumé, laisse découvrir le mobilier intérieur très détaillé de la finition Carat en brun et noir. Un ciel de toit l’entoure à l’intérieur. Le soubassement est très travaillé. 
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Au fil des ans 

SIMCA Aronde Grand-Large de 1957

Kit monté Starter – réf. T149 
GR3860 Aronde Gd-Large gris 
Ce kit monté signé Starter date du siècle dernier. Il fait partie des découvertes que l’on peut faire sur le net ou dans le fond d’une boutique. Si les volumes de la Grand-Large sont fidèles, il y a quelques interprétations dans le rendu des lignes. J’en veux pour preuve la faible hauteur du pare-brise dont la base est trop haute par rapport à celle des vitres latérales, alors que sur la vraie celles-ci étaient quasiment de niveau. A part cela, le reste est très acceptable au regard aux méthodes utilisées alors pour sa réalisation. Les roues sont soignées mais il existe une erreur dans l’application des coloris. Il n’y aurait jamais du y avoir de noir autour des vitrages latéraux mais des chromes. Les monogrammes Grand-Large sont présents sur les ailes avant. A l’arrière les feux devraient n’être que rouges. L’habitacle n’a pas de reproduction des contreportes alors que banquette, sièges et planche de bord sont correctement présentés. Le soubassement est lisse. 
Hier 3 etoiles
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 14:46
2010-02 transit CH43
 
 n° 246 du 26 avril 2010
 
 Modèles presse

 OPEL Ascona 1900 GR1 – rallye de Monte-Carlo  1972

Ixo/Altaya – collection Champions français de rallye, n° 40

GR3924 Asconna RMC blanche
 Signée Ixo, cette Ascona 1900 attire l’œil par sa robe blanche et rouge. Ses lignes et volumes auraient pu être exacts si le pavillon n’a pas « glissé » en arrière. En effet, lorsqu’on regarde la voiture de profil côté droit il est permis de constater que le pare-brise et ses montants sont plus inclinés que nécessaire, que le pied milieu est légèrement incliné vers l’arrière, au lieu d’être vertical, et, enfin, le panneau de custode est moins incliné que le rai. Oh, l’écart est faible, mais il existe bel et bien. C’est d’ailleurs la seule remarque que je ferai sur la carrosserie. La gravure et la finition sont d’un bon niveau. L’avant se pare d’une batterie de quatre projecteurs additionnels devant une calandre bien dessinée. La décoration aux couleurs de Radio Monte Carlo est soignée alors que les stickers répartis sur toute la carrosserie sont reproduits, à l’exception toutefois de ceux des amortisseurs de Carbon qui devraient se trouver sous les vitres latérales arrière. Les roues sont simplifiées mais acceptables. L’arrière est très soigné avec des feux rapportés en plastique rouge et sertis de chrome, tout comme le feu de recul. Belle sortie d’échappement chromée. L’habitacle noir recèle un arceau-cage au-dessus des deux sièges baquets et du réceptacle à casques. Seuls les cadrans égayent la planche de bord. Le soubassement est succinctement détaillé.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

SIMCA Marly II de 1958

Ixo/Hachette/Auto-plus – collection Classiques de l’automobile, n° 06
GR3925 Marly-II verte
 Signé Ixo, ce break Marly devrait, une nouvelle fois, briguer le titre de Meilleure miniature presse de l’année tant il est réussi. Il faut dira qu’il s’agit de la reprise du moule du n° 15 de la collection Simca dont il ne diffère que par sa présentation légèrement différente. Je ne reviendrai pas sur la reproduction excellente de ses lignes et volumes et du respect du 1/43ème qui fait défaut aux autres modèles de la gamme Vedette, ce qui empêche de les réunir à ses côtés. Gravure et peinture sont un régal pour l’œil. Par rapport à celui de la collection Simca, ce nouveau break Marly se voit affublé de deux rétroviseurs extérieurs  non obligatoires lors de sa commercialisation et d’un monogramme Marly sur l’abattant arrière alors qu’il n’y en avait point sur le vrai. D’autre part, la galerie de toit a perdu sa structure en bois pour une structure chromée.  A l’intérieur, si le plancher du compartiment bagages n’a plus de décoration alu les banquettes sont devenues bicolores. A l’inverse, la planche de bord est simplement ivoire. Le soubassement est travaillé.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

TALBOT SUNBEAM LOTUS – Rallye d’Argentine 1981

Ixo/d’Agostina – collection néo-zélandaise Rally car collection, n° ??
GR3865 TSL n2 r-Argentine
 Signée Ixo, cette nouvelle déclinaison de la Talbot Sunbeam Lotus représente celle confiée à l’équipage Fréquelin-Todt qui remporta le rallye d’Argentine en 1981. Je ne reviendrai pas sur le bon respect des lignes et volumes de cette voiture ni sur son importante dotation de feux additionnels à l’avant, mais sur sa décoration qui, après quelques recherches iconographiques s’avèrerait incomplète. Au moins, il manquerait l’inscription TALBOT au-dessus des roues arrière. Et sur le capot moteur il devrait y avoir une autre inscription au-dessus du numéro de course et une plaque de rallye apposée en biais juste au niveau de l’arrête du capot et identique à celle qui se trouve sur la lunette arrière. L’habitacle est la réplique de celui des autres versions avec arceau-cage, sièges baquets avec harnais peints et planche de bord bien détaillée. Le soubassement est détaillée et propose la ligne d’échappement à 3 sorties alu.
 z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

FIAT 8V Zagato de 1952

Starline models – réf. 518109
GR3901 Fiat8V rouge
 Signée Starline models cette berlinette Zagato séduit l’œil dans sa livrée rouge, très italienne. Lignes et volumes sont respectés. La gravure et la finition sont de bon ne facture.  L’avant s’orne d’une belle calandre ovale à l’allure agressive avec ses « phanons », surmontée du monogramme 8V placé devant le bossage du capot. Notez les essuie-glaces antagonistes alors qu’ils étaient parallèles sur ce modèle. Notez également que sur d’autres avec sorties d’air sur les ailes avant et double bossage du pavillon, ils étaient bel et bien antagonistes. Il y en a même avec trois essuie-glaces (un côté passager, et deux antagonistes devant le conducteur !) Jolies roues à rayons et papillon central. Les poignées de portière chromées sont rapportées tout comme le bouchon du réservoir au-dessus de l’immatriculation arrière. Les feux arrière sont en métal peint. Deux belles sorties d’échappement complète le tableau. L’intérieur caramel blond met en valeur le mobilier simple qu’il abrite. Petits baquets à l’avant et joli volant bois devant de beaux cadrans. Le soubassement n’est que suggéré.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

MOSKVITCH 402 de 1957

Ist – réf. IST037
GR3902 Moskvitch 402
 Signée Ist, cette 402 n’est pas une Peugeot, mais une Moskvitch, très jolie dans sa livrée vert d’eau. Lignes et volumes sont bien respectés et jouissent d’une bonne gravure et d’une finuition soignée. Nombre de pièces rapportées et chromées sont réparties sur l’avant et l’arrière de la voiture. La calandre à larges moustaches me fait penser à un croisement de Ford Vedette 1953 et d’Aronde 1957. Les essuie-glaces sont photodécoupés. Les roues, très simples, reçoivent des enjoliveurs avec un large monogramme rouge. Les chromes courant sur les côtés ne sont que peints. L’arrière reçoit des feux plastique rapportés et une sortie d’échappement généreuse. L’habitacle accueille deux banquettes et des contreportes marron et une planche de bord bicolore.  Le soubassement est un peu détaillé.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 16:11
2010-02 transit CH43
 
 n° 245 du 19 avril 2009
 
  L’actualité des sorties presse présentées ici étant, une fois de plus quasi nulle, vu notamment les livraisons erratiques des éditions Altaya, à croire qu’un container s’est fait porté pâle, c’est donc fort à propos que les productions Hachette et de M6 interactions assureront cette semaine la pérennité de CH43. J’en profite pour vous montrer une petite amélioration d’un modèle Ixo, le break Simca 1501aux couleurs du service promotion course du Simca Racing Team.
GR3920 1501 break SRT
 
 Modèles presse

  CITROËN 2cv 6 de 1988

Eligor/Hachette – collection 2cv Citroën, n° 168

GR3917 2cv6 Raggae
 Antépénultième numéro de cette collection, cette nouvelle déclinaison de la 2cv signée Eligor ravira les adeptes des modèles bariolés.  Très reggae, sa décoration participe à l’originalité du modèle qui, je pense, serait tout aussi intéressant sous une robe traditionnelle. A part le coffre en « queue de canard » rapporté, nous sommes en présence du moule bien connu avec ses enjoliveurs de phares trop profonds. La finition est correcte avec ses fins traits de chrome correctement tracés et ses jolis feux arrière toujours aussi mal positionnés. Le mobilier intérieur noir jouit d’un cache bagages derrière la banquette arrière. Le soubassement est standard.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 

 RENAULT 5 GT Turbo phase 2 de 1987

Universal Hobbies/ M6 Interactions – collection Renault, n° 83
GR3909 5 GT Turbo blanche
  Réduite par Universal Hobbies cette 5 GT Turbo ne devrait pas surprendre grans monde car elle reprend le moule ayant servi à nous proposer en son temps la série limitée Oreille lancée en 1989 et ayant fait l’objet du n° 68 de cette même collection dans une livrée bleu nuit métallisé. Les lignes, volumes et coloris sont une nouvelle fois correctement restitués. Je n’en veux pour preuves que le traitement des roues dont les jantes laissent voir les disques de frein ajourés avec leurs étriers, ou le traitement coloré de l’habitacle, plus discret cependant que sur l’autre version. Les flancs arborent un bas de caisse correctement décoré alors que le bouclier arrière affiche les monogrammes du modèle. Toutefois il est dommage que les clignotants avant et leurs répétiteurs latéraux ne soient que peints. Ne pas oublier le soubassement bien gravé bénéficiant d’une peinture alu.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

 Deux nouveaux type H

(par abonnement)

  CITROËN type HZ de 1949

Eligor/Hachette – collection Type H CITROËN, n° 36

GR3918 type H vitrier
 Signée Eligor cette nouvelle déclinaison du type H reprend la carrosserie première génération reconnaissable à sa petite lunette arrière rectangulaire. Le moule utilisé est une version retouchée avec fixation du socle à l’aide des demi-pare-chocs tubulaires arrière.  La livrée jaune met en valeur ses inscriptions noires alors que les deux vitres à poser reposent sur un double châssis latéral en plastique gris. Rétroviseurs latéraux, essuie-glaces et poignées de portières sont des pièces rapportées. La portière latérale coulissante et le hayon arrière relevable sont fonctionnels. Par contre les flèches de direction, coincées par les vitrages transportés devaient être difficiles à voir ! L’ouverture du hayon permet de voir les toiles tendues latérales, fermant le compartiment de charge,  et le mobilier de la cabine qui est standard, tout comme le soubassement.
z_Notation_2008-2008_3_etoiles.jpg
 

  CITROËN type HZ-72 de 1975

Eligor/Hachette – collection Type H CITROËN, n° 37

GR3919 type H fleuriste
  Signé Eligor ce nouveau fourgon surprend par sa légèreté. C’est aussi le premier à être présenté dans l’ultime évolution du type H reconnaissable à son pare-brise en une seule partie associé à des passages de roues arrière  rectangulaires.  Ce nouveau moule bénéficie d’une finition soignée, notamment au niveau des clignotants avant et dans le traitement de la façade du capot moteur. Essuie-glaces, poignées de portières et rétroviseurs extérieurs sont des pièces rapportées. L’arrière propose un hayon relevable doté de sa « grande » lunette carrée, mais laisse voir les ancrages latéraux du soubassement. Dommage. La portière latérale coulissante permet de découvrir des sièges bordeaux. La décoration extérieure fait passer l’absence de tout aménagement du compartiment de charge. Le soubassement est standard.
z_Notation_2008-2008_4_etoiles.jpg
 
 Modèles boutiques

  ASTON-MARTIN Lagonda de 1982

Minichamps – réf. 400 137800

GR3898 Lagonda grise
 Signée Minichamps, cette Lagonda phase 2 pourrait surprendre le collectionneur qui ne connait pas l’original, tant elle est longue et basse. Pourtant, lignes et volumes sont très fidèles et s’accompagnent d’une finition de bon niveau. A l’avant, la minuscule calandre est cependant surmontée de l’écusson de la marque et encadrée par des ensembles optiques-clignotants en plastique rapporté et coloré. Le bas de caisse reçoit une plaque chromée collée (j’ai vu sur certains exemplaires une velléité à se détacher). A noter que le pli de tôle qui court sur la longueur de la caisse est souligné d’un trait doré. Les roues à voile plein sont très réalistes et reproduisent même la valve de la chambre à air. Par contre les pognées de portière ne sont que peintes. A l’arrière, présence de feux rapportés et bien colorés. Par contre, aucun écusson ne figure sur le coffre. L’habitacle jouit d’une finition soignée avec un haut de pare-brise teinté, des contreportes et une planche de bord ornées de fausse boiserie. Les sièges sont bien dessinés et visibles à travers le toit vitré. Dommage que l’ensemble des vitres soit en position fermée car on devine à peine le travail du tableau de bord. Le soubassement est détaillé avec des lignes d’échappement alu.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 

  BORWARD 2.3 Litres(type P100) de 1960

Néo – réf. NEO 43455

GS3897 Borgward P100 noire
 Signée Néo, cette réduction de la fameuse 2.3 Litres de Borgward, séduit rapidement par le respect des lignes et volumes de l’original, mais aussi par le choix de sa livrée bi-ton, noir et blanc. De plus, l’ensemble bénéficie d’un grand nombre de pièces photodécoupées rapportées comme les grilles à la base du pare-brise ou la prise d’air au centre du capot moteur. Belle calandre noircie. Les chromes sont aussi des éléments rapportés, tout comme les monogrammes disposés sur le pourtour de la voiture. Les roues ont un dessin  réaliste. Toutefois, il existe, du moins sur l’exemplaire en ma possession, un certain jeu dans le placement de l’essieu arrière qui donne l’impression que celui-ci est trop en avant côté gauche, réduisant l’empattement. Un simple repositionnement corrige cette impression. L’écusson existant à la base des panneaux de custode est bien présent. Les feux arrière, comme les clignotants avant, sont métalliques et colorés. L’habitacle est gris. Son mobilier est finement gravé et détaillé. Les contreportes sont très travaillées, tout comme la planche de bord, très complète. Le soubassement est partiellement gravé. Merci à Néo de s’intéresser à cette marque disparue.
z_Notation_2008-2008_5_etoiles.jpg
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique