Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:07
2011-08 CH43 7eAnnee 
 
n° 335 - 09 Janvier 2012
 

 CG-SIMCA coupé 1300 de 1972 (AM 1973)

Ixo/Hachette/AutoPlus – Collection Classiques de l’automobile, n° 51 
4422GR CG-S 1300 coupe vert 
 Encore un coupé 1300 est-on tenter d’écrire au premier abord. Et puis… Et puis, en le regardant de plus près il est permis de constater une petite différence. Petite, mais qui a son importance, car dans le cas présent, Ixo nous propose la représentation d’un des tout premiers modèles de coupé 1300 produits en 1972 (AM 1973) qui avaient recours au couvercle de coffre avant issu des coupés et cabriolets 1200 proposés jusque là, reconnaissable à son petit bossage côté gauche. Bossage que l’on ne retrouvera plus par la suite et que l’on ne voit pas sur le coupé proposé dans la collection Simca (livrée bleu clair) ou sous le label Nostalgie (livrée blanche). Pour le reste, nous retrouvons le moule ayant servi pour ces deux miniatures, dans une livrée vert acide. Les optiques avant sont bien placées et représentées par des pièces en plastique rapportées mais uniquement blanches, sans ampoules jaunes. Le dessin des jantes est assez réaliste. Par contre, le rétroviseur extérieur, placé sur la portière conducteur doit être peint en noir mat. Les prises d’air des ailes arrière sont peintes en noir. A l’arrière, les feux, d’origine Simca 1100 première génération, sont représentés par des pièces en plastique correctement colorées. C’est bien la première fois car ils étaient aussi faussement reproduits sur les deux autres miniatures. A noter que les feux de recul, placés sous les deux demi-pare-chocs ne sont que représentés, mais pas peints en blanc. Le bouchon du réservoir, à la base de la lunette arrière, est toujours représenté par une pièce rapportée chromée. Malheureusement, ce modèle a perdu la représentation des nombreux cadrans de la planche de bord. Ce qui fait que l’ensemble du mobilier de l’habitacle est entièrement noir et peu visible. Le soubassement est un peu détaillé et propose une belle double sortie d’échappement bien creusée et couleur alu. L’original en photos.
CH43 2011 4 etoiles
 

CITROËN C4 WRC (Rallye du Portugal 2010)

Equipage Sébastien Ogier/Julien Ingrassia

Ixo/Altaya – Collection Passion du rallye, n° 43
4414GR C4 WRC Ogier
 Pour une fois, ce n’est pas une énième C4 WRC pilotée par Sébastien Loeb qui nous est proposée, mais celle confiée à l’équipage Sébastien Ogier/Julien Ingrassia qui remporta l’édition 2010 du rallye du Portugal. Cela change un peu d’autant que l’on retrouve le moule utilisé  pour les modèles précédents. Seule la décoration est légèrement différente. Sinon, l’on retrouve les standards de cette collection avec des optiques avant assez réussies, des rétroviseurs extérieurs décalés, des roues à rayons correctes, des feux arrière rapportés en plastique, colorés et une lunette arrière coiffée par deux ailerons superposés. Le pavillon supporte la prise d’air, le boîtier GPS et une seule antenne radio. A l’intérieur, le mobilier habituel avec arceau-cage, les deux sièges baquets, une roue de secours, mais pas l’extincteur. Dommage que les vitrages latéraux et arrière ne soient pas dotés du film réfléchissant comme cela se trouve sur les modèles vendus en boutiques. Le soubassement est un peu détaillé sur l’avant.L’original en vidéo.
CH43 2011 4 etoiles
 

MAN-SAVIEM 32.256 DHA de 1978

Ixo/Altaya – collection Camions d’autrefois, n° 52
4423GR Saviem benne vert
4423GS Saviem benne vert
 Contrairement à ce que l’on aurait pu croire en le regardant de loin, ce nouveau camion benne signé Ixo ne reprend pas l’ensemble cabine moteur du Man citerne déjà proposé dans cette collection aux couleurs de la Shell. En effet, alors que le petit camion citerne était un modèle à capot court, ici nous sommes en présence d’un camion à capot long. De plus il est présenté avec un châssis surélevé par rapport à celui du citerne. Ceci étant, nous nous retrouvons une fois encore devant un joli modèle qu’il conviendra de salir pour le rendre plus réaliste. Outre les habituels essuie-glaces et rétroviseurs extérieurs, la cabine est équipée aussi d’une antenne de toit. Les ailes avant sont dotées de gabarits et du champignon de la « cheminée » du filtre à air. Le pare-chocs avant intègre des optiques rectangulaires qui sont surmontées d’une prise d’air.  Les roues sont bien présentées. A noter, sur la portière droite une petite fenêtre permettant  au chauffeur de s’assurer de son placement sur la chaussée. La benne, que l’on connait déjà, est encore fonctionnelle et articulée comme celle du Berliet. A l’arrière les feux sont rapportés, circulaires et bien colorés. Ils sont accrochés à un tube horizontal qui supporte aussi l’immatriculation. Il y a aussi la roue de secours et le système d’arrimage pour une remorque éventuelle. Le mobilier de la cabine est coloré et composé, outre le siège du chauffeur, d’une banquette pour deux passagers. Le châssis est classique et reproduit la transmission d’un 6x4.
CH43 2011 5 etoiles
 

POLSKI FIAT 125P (rallye de Monte-Carlo 1972)

Equipage Robert Mucha/Lech Jawarowicz

Ixo/Altaya – collection Rallye de Monte-Carlo, n° 130 et dernier
4421GR Polski 125P RMC Oran
 Cet ultime modèle de la collection dédiée au rallye de Monte-Carlo se sera vraiment fait attendre. C’est le moins que je puisse écrire. Le voici enfin sous la forme d’une Polski Fiat 125 P au volant de laquelle l’équipage Robert Mucha/Lech Jawarowicz termina 24ème de l’édition 1972 de ce rallye, remportant la classe 4 du groupe 2 (moins de 1600 cm3). Si les lignes et volumes de ce modèle sont assez fidèles sa livrée parait un peu trop orangée par rapport à celle de la voiture reproduite. Sa finition laisse beaucoup à désirer avec notamment un drôle de rendu des optiques principales dépourvues de tout vitrage (déjà vu sur les camions d’autrefois) et celui des optiques additionnelles mal placées et dont les deux centrales sont « rustiques ». A cela ajoutons un dessin très approximatif des jantes au nombre d’alvéoles insuffisant et une partie centrale simplifiée. Notons aussi qu’à vouloir réutiliser un moule ayant servi à représenter d’autres versions il y a un reliquat de relief incongru sur les panneaux de custode qui n’a rien à faire là, tout comme le vestige d’une bande protection latérale courant sur le pli de tôle entre les passages de roues. A l’inverse, l’épais jonc chromé existant sur le bas de caisse n’est représenté que par une bande phototamponnée alu. Tout comme d’ailleurs, la grille de sortie d’air placée sur lesdits panneaux de custode. La décoration parait complète et correctement placée. A l’arrière les choses se  gâtent encore avec un rapiéçage au niveau des feux où l’on voit bien deux pièces rapportées pour reproduire les feux verticaux de ce modèle, en lieu et place des larges feux horizontaux du modèle précédemment reproduit. A noter que la fixation de précaution a bien été reproduite au-dessus des feux droits ainsi que le grand feu de recul est bien fixé sur le pare-chocs ou encore le bouchon de remplissage existant côté gauche. A l’intérieur le mobilier est entièrement noir et non protégé par l’arceau-cage qui existait pourtant sur l’original. Pourquoi avoir reproduit des harnais sur les sièges avant alors qu’il n’y avait que des ceintures de sécurité classiques. A noter encore que la planche de bord est couleur carrosserie avec un tableau de bord détaillé et coloré. Les accessoires des contreportes sont soulignés d’un trait de peinture alu. A signaler que sur ce modèle, le rétroviseur intérieur n’est pas partie intégrante de la pièce de plastique utilisée pour les vitrages mais bien et bien une pièce rapportée en plastique noir fixée dans celle-ci. Le soubassement est détaillé aux niveaux des deux trains roulants.L’original en photos (en bas de page)
CH43 2011 3 etoiles
 
Repost 0
Trebor Yles - dans Presse française