Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:43
2010-02 transit CH43
 
 n° 310 du 18 juillet 2011
 
 

Retenez cette date : Mardi 13 septembre 2011   Lundi 12 septembre 2011 (*)

 

Annoncée sur le site de Minitub43, elle devrait être la date officielle de lancement d’une nouvelle collection proposée par le tandem Eligor/Hachette. Celle dédiée aux transformations de la 2cv Citroën dont plusieurs modèles sont déjà visibles sur ce site.

 

 

(*) Précision apportée par une personne bien informée - la sortie est avancée au lundi.

 
 Modèles presse

CHAUSSON Autobus APH 2/52 de 1953

Ixo/Eaglemoss – test collection Autobus d’autrefois, n° t01
GR4288 Chausson APH2-52 bus
GS4288 Chausson APH2-52 bus
 Signée Ixo, cette seconde reproduction d’un autobus Chausson nous parait familière. En effet, elle ressemble beaucoup à la première qui fut offerte en cadeau aux abonnés de la collection de la Route bleue. Mais dès ici s’arrête la ressemblance car il a trop de différences dans la partie inférieure de la carrosserie pour qu’elle reprenne le moule de la première représentation. Je m’explique : Les moulures horizontales du bas de caisse ne sont plus présentes sur le modèle reproduit et les raccords des plaques de tôles ne sont plus en creux, mais en reliefs. De plus, à l’avant il y a une fenêtre supplémentaire destinée à une meilleure visibilité du trottoir pour le conducteur. Par contre, le panneau arrière est le même. Quant à la partie supérieure, crème, si elle a perdu les vitrages de pavillon, elle a gagné un petit cartouche affichant le numéro de la ligne. Et puisque je parle de ligne, il serait temps que je parle de l’allure générale de cet autobus qui me laisse toujours septique par rapport au vrai tant je trouve son aspect trop écrasé, presque aussi large que haut, alors que le vrai est vraiment plus haut que large. A noter que la signalisation latérale avant n’est pas placée correctement puisque clignotant et feux de gabarit  doivent se trouver pour l’un à l’extérieur et à la hauteur des phares principaux et l’autre, sur le côté juste au-dessus des moulures de bas de caisse.  De plus, la seule photo trouvée sur le net d’un bus  Chausson sans porte latérale centrale montre une carrosserie avec moulures bas sur toute la longueur de la carrosserie. Autres différences : le dessin des jantes, très ordinaires et dépourvues d’enjoliveur ; mais aussi l’aménagement intérieur – nouveau - qui veut correspondre à celui d’un bus avec, à l’arrière le compartiment du contrôleur et, le long de l’allée centrale neuf barres de maintien verticales (à ne pas confondre avec les trois tiges assurant l’assemblage de la miniature). Le mobilier est reproduit assez sommairement. Le soubassement n’est pas détaillé.
2011 3 etoiles
 

PEUGEOT J7 de 1965

Ixo/Altaya – collection Route bleue, n° 75

GR4290 J7 gris-bleu
 Réduit par Ixo, ce J7 nous est fort familier car il est une reprise du moule déjà utilisé pour d’autres modèles dont ceux aux couleurs du célèbre VeloSolex ou de la colle Scotch, respectivement n° 25 et 37 de la collection des camionnettes d’antan. Sans parler des nombreuses déclinaisons aux couleurs de Michelin. Nous n’aurons donc pas le plaisir de connaître un jour l’ hypothétique version à l’ouverture arrière style H Citroën pourtant promise de très, très longue date. Pour cette nouvelle déclinaison, nous avons droit à une livrée grise et bleue assez seyante et à la décoration des plus sobres, agrémentée des retroviseurs extérieurs et d’essuie-glaces rapportés et chromés. Pour le reste nous retrouvons les standards de ce modèle avec les enjoliveurs de phares couleur carrosserie, les ensembles veilleuse-clignotant tout orange au lieu d’être ou tout blanc, ou bicolore selon les années de fabrication et les feux arrière uniquement rouges. Par contre les poignées de portière sont « chromées ». A l’intérieur notons la présence d’un rétroviseur intérieur pour cette version fourgon. Bien que noir le mobilier de la cabine est très visible ainsi qu’une jolie cloison de séparation avec lunette. A l’inverse de contre-portes totalement oubliées. Le soubassement est détaillé avec peinture chromée sur la ligne d’échappement latérale.
2011 4 etoiles 
 

VOLKSWAGEN Golf GTI de 1984

Ixo/Hachette/AutoPlus - collection Classiques de l’automobile, n° 38
GR4289 Golf-GTI rouge
GS4289 Golf-GTI rouge
  Signée Ixo, cette GTI 3 portes n’est qu’une vulgaire reprise de celle proposée sous le n° 93 des Voitures d’antan, il y a environ un lustre. Seules des différences dans sa présentation permettront de la reconnaître. Lors de la sortie de la première j’écrivais ceci : « Amis collectionneurs, mettez la bien de côté car c’est un produit Ixo première époque, certainement bientôt un vestige, voire un collector… (car)… Le profil est honnête mais souffre d’une mauvaise gravure de la rainure qui court sur toute la longueur de la caisse et se poursuit sous le haillon arrière.(…). L’arrière aussi souffre de l’absence de cette rainure.». C’est dire si le moule commence à dater et fini le collector. Toutefois la finition a été modifiée pour cacher ce défaut puisqu’un filet noir court aujourd’hui pour masquer cet oubli sur les flancs. Par contre, elle a perdu le filet noir qui courait le long des gouttières latérales et celui surplombant l’immatriculation arrière. Pourquoi ? Les jantes à 6 alvéoles font illusion à la place de jantes à 8 alvéoles. La présence d’une calandre à optiques uniques correspond aux premiers modèles de la GTI II. Les feux arrière ne sont plus que rouge cette fois-ci alors qu’ils étaient correctement colorés sur celle des Voitures d’antan. Belle sortie d’échappement, chromée et creuse. A l’intérieur, le mobilier entièrement noir, ne permet pas trop d’en apprécier la gravure. Le soubassement est très peu détaillé.
2011 3 etoiles
 
 

Collections italiennes

SIMCA-ABARTH 1150 de 1962

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 49 
GR4293 S-Abarth 1150 blanch 
GS4293 S-Abarth 1150 blanch
  Signée Métro, cette Simca-Abarth 1150 nous restitue d’assez belle manière les lignes et volumes de la vraie dans une livrée blanche. La finition et la gravure sont honnêtes avec de fins essuie-glaces et de belles optiques à l’avant. Le motif ornant le panneau avant est fidèle avec, sur le droite de la voiture l’écusson Abarth. Par contre, le dessin des jantes, bien que réaliste, manque un brin de finesse. Notez la présence du répétiteur de clignotants sur les ailes avant, obligatoires à l’époque en Italie où était préparée cette voiture. Les feux arrière, circulaires, ne sont que rouges. Le mobilier, à l’intérieur de l’habitacle, est bleu clair alors que les contreportes sont grises et la planche de bord – bien détaillée – noire. Un volant sport à trois branches trône devant les multiples cadrans du tableau de bord. Le soubassement est un peu détaillé.
2011 4 etoiles
 

ABARTH-SIMCA 1300 GT de 1962

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 35
GR4297 S-Abarth 1300GT bleu
GS4297 S-Abarth 1300GT bleu
  Signé Métro, ce tout petit coupé 1300 GT nous est devenu familier puisqu’outre les versions du commerce traditionnel, il nous a été proposé aussi par Ixo avec une livrée rouge dans la collection Simca et avec une livrée jaune et un capot moteur relevé dans celle des Monstres de l’endurance. Nous retrouvons très facilement la bouille rondouillarde de l’original dans une livrée bleu ciel. Lignes et volumes sont bien restitués et bénéficient d’une finition et d’une gravure de bonnes factures. L’avant s’orne du monogramme Abarth-Simca 1300 et de l’écusson Abarth alors que les phares sont représentés protégés par une bulle plastique, absente sur l’Ixo. La gravure des jantes est très fidèle.  A l’arrière, les feux sont uniquement rouges. Le capot moteur arbore le même monogramme que l’avant ainsi que deux attaches caoutchouc. Une double sortie d’échappement déborde sous la carrosserie. A l’intérieur, le mobilier est entièrement noir. On devine le volant sport à trois branches.  Le soubassement est détaillé.
2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Presse et boutique