Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 11:30
2010-02 transit CH43
 
 n° 313 du 08 août 2011
 

 SCOOP DE DERNIERE HEURE

 

Il semblerait que le 23 août 2011 une nouvelle collection dédiée aux voitures d'endurance soit lancée. Et non celle relative aux métiers d'autrefois comme on pouvait le croire. Mais ce ne devrait être que partie remise.

 
 
 Modèles presse - collections italiennes

FIAT-ABARTH 1000 Berlina Corsa de 1963

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 27
4302GR F-Abarth 1000 blanch
 Signée Metro, cette représentation de la 1000 Berlina Corsa fait appel à un moule que je considère comme le plus réussi de tous ceux que je connaisse de la petite Fiat 600. Celui-ci représente la carrosserie à portes « suicides » s’ouvrant vers l’arrière. Lignes, volumes et coloris sont très bien restitués, même, si, sur cette version à capot moteur fermé, cet élément rapporté laisse des jours. De fins essuie-glaces sont placés sur le pare-brise. Le motif décorant le panneau avant est une pièce rapportée chromée. Les feux avant sont eux aussi rapportés. Le pare-chocs est correctement doté de butoirs.  Le dessin des jantes est fidèle et les roues de bon diamètre et largeur.  Les rares chromes courant sur la carrosserie sont soulignés par un trait de peinture alu. Les petits feux arrière sont hyperréalistes avec leur deux coloris et leur entourage chromé. Le capot reçoit le monogramme que l’on retrouve aussi sur les ailes avant. Une belle double sortie d’échappement émerge sous le pare-chocs. A l’intérieur, le petit mobilier est fraise avec un volant à deux branches ivoire. Tout comme la planche de bord qui accueille un beau tableau de bord bien détaillé. Il en va de même pour le soubassement travaillé.
2011 4 etoiles
 

FIAT-ABARTH 850TC de 1965

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 54
4304GR F-Abarth 850TC blanc
 Signée Metro, cette représentation de la 850 TC fait appel, elle aussi,  à un moule que je considère comme le plus réussi de tous ceux que je connaisse de la petite Fiat 600. Pourtant,  celui-ci diffère de celui de la 1000 Berlina Corsa par le fait que nous sommes en présence d’un modèle plus récent, dont les portières s’ouvrent dans le bon sens. A noter que sur cet autre moule la lunette arrière est un peu plus étroite que sur celui à portes « suicide ».Lignes, volumes et coloris sont très bien restitués. Sur cette version à capot moteur relevé, il est possible de voir une reproduction en volume du moteur et de ses accessoires. De fins essuie-glaces jumelés sont placés sur le pare-brise. Le motif décorant le panneau avant est une pièce rapportée chromée. Les feux avant sont eux aussi rapportés. Le pare-chocs est ici remplacé par un coffrage abritant le radiateur d’huile.  Le dessin des jantes est fidèle et les roues de bon diamètre et largeur.  Les rares chromes courant sur la carrosserie sont soulignés par un trait de peinture alu. Les petits feux arrière sont hyperréalistes avec leur deux coloris et leur entourage chromé. Le capot reçoit le monogramme que l’on retrouve aussi sur les ailes avant. Par contre, il a perdu le système d’éclairage de l’immatriculation arrière. Une belle simple sortie d’échappement émerge sous le pare-chocs. A l’intérieur, le petit mobilier est fraise – sauf pour le siège du conducteur, noir - avec un volant sport à trois branches noir. La planche de bord accueille un beau tableau de bord bien détaillé. Il en va de même pour le soubassement travaillé.
2011 4 etoiles
 

ABARTH 1000 TCR Berlina de 1968

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 50
4295GR F-Abarth 1000 Berlin
 Signée Metro, cette représentation de la 1000 TCR Berlina fait appel, elle aussi, au moule à portières ouvrant dans le bon sens et à la lunette arrière plus étroite que sur celui à portes « suicide ». Lignes, volumes et coloris sont très bien restitués. Sur cette nouvelle version à capot moteur relevé, il est possible de voir une reproduction en volume du moteur et de ses accessoires. De fins essuie-glaces jumelés sont placés sur le pare-brise. Le motif décorant le panneau avant est une pièce rapportée chromée. Les feux avant sont eux aussi rapportés. Le pare-chocs est ici remplacé par un coffrage abritant le radiateur d’huile, plus important que celui équipant la 850 TC et débordant sur les côtés. Il affiche, côté droit le monogramme « FIAT ABARTH 1000, Groupe 2 1970 » alors que portières et pavillon affichent le monogramme « FIAT ABARTH » en blanc sur fond rouge. Le dessin des jantes est fidèle et les roues de bon diamètre et largeur.  Les rares chromes courant sur la carrosserie sont soulignés par un trait de peinture alu. Les petits feux arrière sont hyperréalistes avec leur deux coloris et leur entourage chromé. Le capot moteur a perdu le système d’éclairage de l’immatriculation arrière. Une belle simple sortie d’échappement émerge sous le pare-chocs. A l’intérieur, le petit mobilier est, noir - avec un volant sport à trois branches noir. Les contreportes sont couleur framboise. La banquette arrière a été supprimée et un arceau de sécurité a été installé. La planche de bord accueille un beau tableau de bord bien détaillé. Il en va de même pour le soubassement travaillé.
2011 4 etoiles
 

ABARTH 1300 OT Periscopio de 1967

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 31
4303GR Abarth OT1300 Perisc
 Signée Métro, cette berlinette 1300 OT, doit son surnom « periscopio » (ou périscope, en français) à la présence d’une prise d’air verticale traversant son pavillon. Lignes, volumes et coloris sont au rendez-vous et jouissent d’une gravure et d’une finition correctes. Si l’essuie-glace à pantographe est un peu massif, ses phares sont représentés sous bulle plastique. La prise d’air avant laisse voir le radiateur d’huile. Les vitrages latéraux en plexi sont bien découpés et celui de gauche représenté volet ouvert. Les roues sont de bonnes dimensions et dotées de jantes au dessin assez fidèle.  Les feux arrière, en plastique et rapportés sont circulaires et correctement colorés. On aperçoit l’ébauche du moteur au travers de l’ouverture arrière. Une belle et grosse sortie d’échappement accompagne un carter moteur alu arborant le monogramme ABARTH écrit dessus en rouge. La lunette arrière, verticale, est complétée par une bulle aérodynamique qui coiffe le capot moteur. Le mobilier de l’habitacle est entièrement noir et bien détaillé. Le soubassement l’est un peu moins.
2011 4 etoiles
 

ABARTH 1300 OTC Lufthansa de 1964

Metro/Hachette – collection Abarth, n° 30
4294GR F-A 1000 Luftansa
 Signée Métro, cette berlinette 1300 OTC présente des lignes et volumes la faisant ressembler à une grenouille. Pourtant ceux-ci sont fidèles, tout comme sa livrée rouge. A cela il convient d’ajouter une gravure et une finition d’honnêtes factures. Si l’essuie-glace à pantographe gagnerait à être plus fin, ses phares sont représentés sous bulle plastique. La forme souriante de sa prise d’air accentue la ressemblance évoquée plus avant.  Le dessin des jantes est fidèle et les roues de bon diamètre et largeur.  Les vitrages latéraux sont bien découpés et celui de gauche représenté ouvert. Les grilles des prises et sorties d’air sont représentées.  A l’arrière, les feux circulaires sont rapportés en plastique, et uniquement rouges.  La sortie d’échappement est évasée comme un tromblon. Mais ce qui fait l’intérêt de ce modèle, c’est la représentation de ce qui est visible au travers de ses vitrages. On peut y voir l’intérieur de sa structure métallique avec ses pontons latéraux et l’arceau de sécurité noir derrière les deux petits baquets. Il y a aussi un joli tableau de bord derrière le volant sport à trois branches. Notez la position décalée vers la droite du rétroviseur intérieur. De plus la lunette arrière permet de voir une assez belle ébauche du dessus du moteur et de ses accessoires. Le soubassement est un peu détaillé au niveau des trains roulants.
2011 4 etoiles
 

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Collections étrangères