Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur Collec'Hebdo 43

Le blog qui accueillait jusqu'ici Collec'Hebdo 43 est arrivé à saturation. Aussi ai-je réactivé ce blog en sommeil le 08 février 2008 pour qu'il prenne le relais. Vous retrouverez ici la suite des analyses hebdomadaire des nouveautés entrant dans ma collection de voitures miniatures au 1/43ème.

Par contre vous pouvez toujours consulter les numéros antérieurs sur les différents blogs utilisés jusqu'à présent, tant qu'Over-blog accepte de les conserver.

Bonne lecture et merci d'être fidèle à Collec'Hebdo 43.

N'hésitez pas à  le faire connaître autour de vous.

Recherche

23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 16:52

 n° 168

du 27 octobre 2008

   

Edito – Relocalisons nos miniatures

 

J’avais prévu de lancer un défi à nos chers réducteurs que sont Eligor, Ixo, Norev et Solido afin de savoir lequel le relèverait afin de nous proposer une Aronde 1300 Elysée digne de ce nom après celles sorties en leur temps par Norev et Dinky-Toys. Mais l’actualité m’a fait changer mon fusil d’épaule.




  

 A l’heure où l’économie chinoise se met à tousser et où des fabriques de jouets sont menacées de faillite (cf. la presse quotidienne de ce jeudi 23 octobre 2008) ne faudrait-il pas que nos réducteurs nationaux commencent à prendre des dispositions pour relocaliser leurs productions chez nous ? Si crise économique il doit y avoir autant qu’elle nous soit profitable et être l’occasion de redistribuer les cartes d’une autre façon. Que les propriétaires d’Eligor, Norev et autres Solido se posent la question de savoir si leurs intérêts ne seraient pas de retourner au bercail pendant qu’il est encore temps ?

   

 Trois des sorties

 presse de la semaine

ALPINE A110 1800 16 soupapes de 1974

Eligor – collection Alpine et Renault sportives, n° 32
 

Réduite pour Eligor cette Alpine très particulière à plus d’un titre nous restitue d’assez belle façon l’originale dans cette jolie livrée bouton d’or. Lignes, volumes et détails sont au rendez-vous bien, qu’une fois encore, il faille cherche querelle dans les proportions des composantes des roues qui correspondent mal à la réalité. Ceci dit le tour du propriétaire ne relève pas d’oubli particulier dans la prolifération des détails, y compris la présence des rivets de fixation des élargisseurs d’ailes. Les stickers sont bien là, même si certains ont souffert lors de leur pose – au moins sur

 mon exemplaire – aux côtés des anneaux de remorquage et goupilles de fixation. Dommage que l’habitacle soit entièrement noir car on discerne mal son mobilier protégé par l’arceau cage qu’il renferme. Le soubassement est détaillé et la miniature roule bien.



NB - Les photos révèlent que sous l’immatriculation arrière figure également  la mention « SA Prevost – 01480 Chaleins » - Bravo

   
   

RENAULT 4cv Service de 1953
Eligor – collection 4cv, n° 23 

 

Réduite pour Eligor cette 4cv Service reprend un moule que l’on connait déjà et sur lequel je ne reviendrai pas en ce qui concerne les défauts qu’il présente dès le départ. Je me limiterai une fois encore à signaler ce qui ne va pas en ce qui concerne le modèle proposé. S’agissant du modèle Service proposé au cours de l’année 1953 je note qu’il ne devrait pas avoir de trappe d’auvent à la base du pare-brise ni de clignotants latéraux – alors qu’ils sont bel et bien présents, mais non peints. De plus, il ne devrait pas y avoir non plus de vitres

 coulissantes sur les portières arrière. Par contre l’absence de feu rouge à l’arrière droit est correcte. De plus, l’intérieur est archi faux puisqu’il correspond à un modèle « normal » alors qu’il ne devrait y avoir aucun habillage de portière, des sièges spartiates et un volant à trois branches provenant des premières 4cv. Alors qu’il n’y a rien de tout cela. Les roues devraient avoir des pneus plus étroits que sur les autres modèles. Soubassement habituel. La miniature roule bien.
 

 
   

RENAULT 5 LeCar Van (par Heuliez) de 1979

Universal Hobbies – collection Renault, n° 72 
 

Réduit par Universal Hobbies, ce LeCar Van séduit par son réalisme de piège  à bobos du début des années 80. Qui se souvient de « Lui » qui est l’instigateur de ce modèle ? Journal de charme aux articles de fond très sérieux… Toujours est-il que lignes, volumes, détails et décoration auraient pu permettre à cette réduction d’obtenir une appréciation supérieure s’il n’y avait quelques petits couacs. Ils sont peu nombreux mais ils existent quand même. Si le tour du propriétaire ne révèle aucune erreur grossière il y a quelques détails qui clochent. Je ne retiens pas les rétroviseurs extérieurs un peu trop hauts. Par contre, le premier serait l’absence de grille de protection de la conduite d’échappement côté conducteur.

 Puis la présence de la plaque (dont je ne connais pas le nom administratif) au bas de l’aile avant droite propre aux modèles commerciaux ou de sociétés, alors que l’on est en présence de la version aménagée intérieurement. Aménagement d’ailleurs incomplet puisque le doublage de tout le compartiment arrière n’est pas réalisé. Il s’arrête au niveau de la ligne de caisse. Enfin l’antenne de radio n’est pas assez verticale – mais là on peut tenter d’y remédier. Ceci étant il ne faut pas écarter ce modèle qui, grâce à une belle présentation tant externe qu’intérieure, viendra combler un vide dans nombre de collections. Bel intérieur malgré tout, soubassement gravé et roulage possible, complètent le tableau.

   
   
MERCEDES 230 SL de 1963
Ixo - collection Route bleue, n° 20
 

Ce modèle n'étant pas encore paru au moment de la rédaction de numéro ( jeudi 23 octobre 2008) ne fera pas l'objet d'une analyse.

Par contre, les lecteurs intéressés par ce modèle, pourront toujours se reporter au n° 159 de Collec'Hebdo 43 du 25 août dernier où ce modèle a été analysé dans le cadre de la collection Mercedes.

   
   

 Deux  des collections

 presse espagnoles

SEAT 850 Sport spider de 1970

Ixo  - collection  espagnole Nuestros Queridos Coches n° 33
 

Réduit par Ixo ce cabriolet Seat 850 séduit l’œil par le respect des lignes, volumes et coloris de l’original. Ce d’autant qu’il bénéficie d’une belle gravure et d’une finition que l’on n’a pas l’habitude de voir dans une collection presse. Et si l’on tient compte que ce modèle est paru il y a déjà longtemps. Au point que, vu le soubassement travaillé, je me pose des questions sur l’origine réelle de ce modèle. Pourtant l’erreur existant sur la découpe du capot avant se prolongeant jusqu’au pare-brise de part et autre de celui-ci, inciterait à croire qu’il

 s’agit bel et bien d’un produit Ixo. Tout comme les roues – sans leurs enjoliveurs -  trop larges et au diamètre exagéré. Le tour du propriétaire n’appelle pas d’autre remarque avant de plonger le regard dans l’habitacle au mobilier bien détaillé, notamment derrière les deux sièges.. Et là qu’elle finesse dans la décoration de la planche de bord, le volant, mais aussi le pédalier. Ne manquent que les deux pare-soleils au sommet du pare-brise. La voiture roule bien.
 

 
   

SEAT 124 Sport de 1971
Ixo  - collection  espagnole Nuestros Queridos Coches n° 22 

 

Réduit par Ixo ce coupé Seat 124 devrait rappeler quelque chose à nos amis lecteurs car il reprend le moule du coupé Fiat 124 paru dans la collection française des Voitures d’antan, n° 85. Ce coupé 124 Sport de seconde génération est fort bien réussi malgré une robe rouge trop épaisse une fois encore. Il est vrai que ce modèle date déjà de quelques années. Lignes et volumes sont corrects, ainsi que la face avant qui dispose d’une jolie calandre aux optiques à l’entourage optimiste. Le profil très dépouillé de l’original se retrouve facilement ici malgré une gravure illisible à cause de la peinture. Notons malgré cela de très jolies jantes.

 L’arrière, très sobre, est bien présenté malgré des feux arrière métallisés et peints. Ici, pas de lunette arrière dégivrante mais un intérieur très travaillé avec un mobilier bien gravé et des sièges crème. Sans oublier la belle finition de la planche de bord, du volant, du pédalier et de la console centrale. Les versions françaises ne bénéficient pas d’un tel raffinement malgré un prix de vente plus élevé. Le soubassement est peu détaillé. Les roues sont trop larges et la miniature roule bien.

 

 
   

Partager cet article

Repost 0
Trebor Yles - dans Sorties de la semaine